Appel à communications: Colloque « Genre et contraception : quelles (r)évolutions ? »

Lieu: Paris

Date: 18 et 19 décembre 2017

Date limite de soumission: 30 juin 2017

Colloque organisé à l’occasion des 50 ans de la loi Neuwirth,
par le laboratoire junior Contraception & Genre (Cité du Genre, USPC),
avec les soutiens de : la Cité du genre de l’USPC, l’Ined, l’Inserm-Cesp (U1018, équipe 7), l’IRIS,
SciencesPo, le Cermes3 (EHESS), Presage, l’Université Paris I – Panthéon-Sorbonne, l’IPOPs.

Appel complet en suivant ce lien.

Contrat doctoral : La prostitution en province du XVIIIe siècle au milieu du XIXe siècle. Représentation, espaces et pratiques

ARC 5 « Cultures, sciences, sociétés et médiations » de la région Auvergne – Rhône-Alpes
Date limite de réponse à l’appel : 3 juillet 2016

Le projet contribue à l’histoire de la prostitution du XVIIIe siècle aux premières décennies du XIXe siècle grâce aux fonds d’archives de la police, de la justice, des hôpitaux ainsi qu’aux mémoires et écrits du for privé. La recherche emprunte trois voies majeures : les représentations institutionnelles et populaires de la prostitution ; les espaces concernés, les circulations et les recompositions territoriales induites par l’activité ; les pratiques, en lien avec le maintien de l’ordre, la sexualité, l’économie informelle, les loisirs.

L’appel complet ici.

Appel à contribution : Sexualités et institutions pénales

Revue : Champ pénal
Date limite de réponse à l’appel : 1er juin 2015

L’histoire des institutions pénales (prisons, établissements de redressement, centres de rétention, bagne, camps d’internement) est marquée par des préoccupations liées à la sexualité des personnes enfermées. Selon les périodes historiques et selon les régimes de sexualité en vigueur, selon qu’elles aient concerné le dedans ou le dehors des institutions de réclusion précitées, ces préoccupations ont évolué. Interroger la gestion de la sexualité au sein des institutions pénales permet de proposer une analyse multidimensionnelle de la variation des normes et des formes de déviances au sein d’organisations chargées justement d’encadrer ou de mettre à l’écart du reste de la société des personnes qualifiées de « déviantes ».

L’appel complet.

Appel à contribution : Circulation, fabrique et usage du droit

Revue : Genre, sexualité, société, n°15 – printemps 2016
Date limite de réponse à l’appel : 1er juin 2015

Ce dossier vise à réunir des contributions sur les formes, les enjeux et les controverses des (non)recours au droit, mobilisés au sein de différents mouvements ou institutions en lien avec la sexualité, le genre, ou encore la santé sexuelle. Les contributions pourront questionner la circulation globale, trans- ou internationales des revendications et des référentiels utilisés pour les exprimer, ainsi que les articulations et transpositions « glocales » et leurs effets dans des contextes précis. Elles porteront de préférence sur le droit séculier, mais pourront également s’intéresser aux différents textes religieux et, notamment, aux tensions entre le laïc et le sacré. Des sciences humaines et sociales au droit et à la philosophie, des champs disciplinaires multiples pourront être sollicités.

L’appel complet.

Appel à communication : European Social Science History Conference (ESSHC) 2016

Dates : du 30 mars au 2 avril 2016

Lieu : ESSHC, Valence, Espagne

Date limite de réponse à l’appel : 1er mai 2015

Réunissant jeunes chercheurs et chercheurs chevronnés d’un large éventail de pays, le réseau « sexualité » n’est pas exclusivement réservé à des thèmes européens, ni à des historiens européens. Le réseau a pour objectif principal de créer une tribune où les historiens de la sexualité, venant de l’Europe et du monde entier, ont l’occasion unique de se rencontrer, de présenter les derniers résultats de leur recherche et de discuter des nouveaux développements dans le domaine.

L’appel complet ici.

Appel à communication : Le(s) genre(s). Définitions, modèles, épistémologie.

Lieu: Lyon
Dates: 17-18 décembre 2015
Date limite de réponse à l’appel: 15 mai 2015

Né en 2014 de la collaboration d’une trentaine d’étudiant∙e∙s de master et de doctorat inscrit∙e∙s dans des disciplines variées des sciences humaines et sociales et des sciences expérimentales, le laboratoire junior GenERe (Genre : epistémologie et recherche) prendra fin en 2015. Pendant deux ans, cette structure nous a permis d’organiser des journées d’étude sur des thèmes variés (« Genre et bande dessinée », « Genre et politiques publiques », « Que faire de la “théorie du genre” ? »…), des rencontres avec des militant∙e∙s et personnalités comme Pinar Selek ou Jeffrey Weeks, et un premier colloque en décembre 2014 sur les liens entre « Genre et sexualités ». Pour notre deuxième et dernier colloque, prévu pour décembre 2015, nous avons décidé de revenir aux motivations originelles de ce projet collaboratif et pluridisciplinaire, en proposant deux jours de réflexions sur des questions épistémologiques.

L’appel complet.

Appel à communication : Raconter les sexualités depuis la marge

Lieu : Vieille-Charité de Marseille
Date : 22 mai 2015
Date limite de réponse à l’appel : 15 janvier 2015

L’atelier Efigies Aix-Marseille organise une journée d’étude interdisciplinaire pour interroger la notion de marge dans les études sur les sexualités. Cette journée sera l’occasion de penser les pratiques minoritaires comme révélatrices de normes autres. Mais aussi, et peut-être surtout, comme des lieux essentiels pour saisir les logiques qui président à la recomposition des valeurs dominantes. Le croisement des questions de sexualités et de marges fait en effet émerger quatre questions principales : en quoi la marge met-elle à l’épreuve les concepts issus de la littérature scientifique pour penser les sexualités ? Quels « habitus scientifiques » se construit-on quand on pense sur la marge, depuis la marge, ou depuis la marge sur une autre marge ? Quels imaginaires des marges activons-nous ou matérialisons-nous au travers de la place laissée à la sexualité sur nos terrains de recherche comme dans nos vies quotidiennes ? Quelles intersections acceptons-nous entre ces deux espaces ?
Appel complet ici.