Appel à communication – L’histoire des opérations militaires. Sources, objets, méthodes

Lieu : Château de Vincennes (94) et l’École militaire (Paris)
Dates : 5 & 6 janvier 2017
Date limite de réponse à l’appel : 15 octobre 2016

Depuis quelques années, l’histoire de la guerre semble avoir acquis la légitimité qui lui faisait défaut jusqu’alors dans le monde académique. Toutefois, cette dynamique n’a guère profité à l’histoire des opérations, qui reste trop souvent considérée comme la survivance d’une historiographie dépassée, car centrée à l’excès sur la dimension spécifiquement militaire. Ce relatif désintérêt des sphères académiques contraste avec l’intérêt toujours très vif porté par l’institution militaire à l’étude des opérations passées. Les armées en attendent beaucoup à la fois dans leur réflexion et dans la formation de leurs cadres. Ce colloque aura donc une double ambition : contribuer à doter l’histoire des opérations militaires d’un fondement épistémologique qui lui a souvent fait défaut ; examiner comment, ainsi consolidée, elle peut répondre aux attentes de l’institution militaire dans la diversité de ses déclinaisons. Les opérations seront appréhendées dans une longue durée remontant à l’Antiquité et allant jusqu’au temps présent. Trois thèmes principaux seront explorés : les sources, les objets, les méthodes.

Consulter l’appel complet

Appel à communications – Écrire/inscrire : écritures plurielles. Du Moyen Âge au début du XIXe siècle

Lieu : Strasbourg
Dates : 9 juin 2017
Date limite de réponse à l’appel : 4 novembre 2016

Depuis une trentaine d’années, considérant que tout document s’inscrit dans un contexte social, les chercheurs s’intéressent aux usages sociaux de l’écrit en s’appuyant notamment sur l’étude de sa matérialité. Sans distinguer a priori les différents types d’écrits, ils les sondent pour y découvrir la trace des activités des acteurs, tentent d’en reconstituer les conditions de production, de circulation, d’utilisation et de conservation. Ils sont souvent confrontés à des feuillets sur lesquels se trouvent réunies plusieurs écritures – que nous nommons « écritures plurielles » – et ils les analysent en fonction de leurs propres questionnements. Mais leurs interrogations ne concernent que rarement ces écritures plurielles elles-mêmes, d’où le projet d’en faire l’objet de cette journée d’études. Les écritures plurielles résultent de l’intervention de plusieurs scripteurs et sont visibles sur un même document et/ou sur une même page. Elles ont pu être créées dans un temps court, par exemple lorsqu’un ambassadeur ajoute de sa main un post-scriptum sur une dépêche rédigée par son secrétaire, ou dans un temps plus long, dans le cas d’une chronique
pour laquelle les continuateurs se succèdent au fil des décennies. Elles peuvent être le fruit d’une écriture collaborative, ou de « continuelles révisions et (…) continuations d’œuvres toujours ouvertes ». Étudier les écritures plurielles signifie donc prendre en compte les documents écrits dans leur diversité, en se tenant à distance des catégories (écrits privés, publics), des genres (mémoires, documents nécrologiques…) et des domaines de savoir (juridique, littéraire, scientifique…) qui conditionnent trop souvent notre manière d’interpréter les textes du passé.

Consulter l’appel complet.

Appel à communication : Les historiographies des mondes normands, XVIIe-XXIe siècle

Date : 9-10 mai 2016
Lieu : Ariano Irpino, Italie
Date limite de réponse à l’appel : 15 octobre 2016

Le colloque se propose d’examiner les « modèles historiographiques », élaborés pour l’étude des mondes normands médiévaux. On entendra par-là, les grilles d’interprétation du passé qui orientent durablement notre lecture et notre compréhension des faits historiques dans chacun des pays ou régions concernés par l’expansion des Normands. Concernant la période viking et l’installation des Scandinaves dans différentes régions de l’Europe, les questionnements ont été différents et les réponses pour tenter de les résoudre ont fortement influencé chacune des historiographies.

L’appel complet.

Appel à communication : Utiliser l’histoire : regards croisés sur la discipline historique

Dates : 3ème semaine de septembre 2015
Lieu : Paris 7
Date limite de réponse à l’appel : 30 avril 2015

Cette journée d’étude vise à interroger l’histoire au sens large à la fois comme objet d’étude et sujet de recherche, comme une science mais aussi comme un outil. Les doctorants, qu’ils soient historiens ou originaires d’autres disciplines écrivent, décrivent et utilisent le passé dans une démarche scientifique, où l’historiographie et la méthodologie occupent une place considérable. Cette journée devra être un lieu de partage méthodologique et un espace de connexion entre les jeunes chercheurs et la discipline historique prise sous tous les angles.

L’appel complet ici.