Appel à contributions – Tourisme et première guerre mondiale, Pratique, prospective et mémoire (1914-2014)

Pour un ouvrage collectif.
Date limite de réponse à l’appel : 15 mars 2016

Si l’histoire générale du tourisme au XXe siècle a été largement étudiée, elle délaisse quasiment systématiquement la première guerre mondiale. Pourtant, loin d’être mis entre parenthèses, le tourisme perdure durant le conflit et trouve même de nouvelles potentialités nécessaires à son essor. Quelques travaux existent mais demeurent épars, partiels et mal connus. Cet ouvrage collectif se propose donc de réaliser une synthèse du tourisme durant la Grande Guerre, ou en lien avec la Grande Guerre, en Europe ou en rapport avec l’Europe occidentale. Trois axes – non exhaustifs – sont suggérés : les pratiques touristiques, l’adaptation des structures touristiques au contexte particulier du conflit et le tourisme mémoriel.

L’appel complet ici.

Appel à communication: Épistémologie et recherche en tourisme

Lieu: Angers

Dates: du 1er au 3 juillet 2015.

Date limite de réponse à l’appel: 30 janvier 2015.

Résumé: Les trois premiers colloques « Sino-Européen » du tourisme, organisés en Chine en 2011, 2013 et 2014, ont été des lieux d’échanges sur différents aspects du tourisme dans le monde. Les thématiques ont été abordées avec des ancrages disciplinaires variés (géographie, sociologie, histoire, sciences de gestion), ce qui a permis d’enrichir les échanges mais qui a également mis en exergue des différences de méthodologies, de définition d’un même objet, de postures scientifiques face à celui-ci, entre chercheurs d’horizons nationaux différents. Au-delà d’un nouveau colloque thématique, cette manifestation a l’ambition de faire le point sur les pratiques de recherches actuelles dans le champ du tourisme. Les propositions de communication, originales et innovantes, basées sur des terrains empiriques ou, plus singulièrement, sur des synthèses de travaux précédents, devront donc s’inscrire dans un questionnement épistémologique.

Lien vers l’appel en entier.