Prix de Master – Prix « Françoise Tétard » Histoire de l’éducation populaire / Histoire de l’éducation spécialisée (2017)

Date limite de candidature : 31 janvier 2017

Le Prix “Françoise Tétard” est conjointement créé par l’Association pour l’histoire de la protection judiciaire des mineurs (AHPJM), le Conservatoire national des archives et de l’histoire de l’éducation spécialisée et de l’action sociale (CNAHES), en partenariat avec l’Association des déposants aux archives de la jeunesse et de l’éducation populaire (ADAJEP).

Financé par le Fonds de dotation “Françoise Tétard”, le Prix récompense deux lauréat.e.s à hauteur de 1.000€ chacun.e et prend également en charge le travail d’édition afin de publier en ligne sur un site dédié les travaux primés. Il est créé en hommage à l’historienne Françoise Tétard, chercheuse qui avait particulièrement le goût de l’archive et qui a durant toute sa carrière questionné les frontières entre une “jeunesse qui va bien” et une “jeunesse qui va mal”. Il vise aussi à décloisonner les savoirs sur l’éducation, l’enfance, l’adolescence, la jeunesse, à encourager les recherches dans ces domaines et à améliorer leur visibilité.

Pour l’édition 2017, les mémoires de master 2 devront avoir été soutenus à partir du 1er septembre 2015 ; les autres recherches proposées (mémoires de DEIS, mémoires de fin d’études et autres travaux individuels ou collectifs de portée historique) devront aussi être récentes.

Pour plus de renseignements, voir ici.

Appel à communications – Les refus d’école

Lieu : Amiens
Dates : juin 2017
Date limite de réponse à l’appel : 31 octobre 2016

Décrochage scolaire, absentéisme, homeschooling… : les refus d’école interrogent de façon pressante le monde éducatif contemporain. Le colloque s’intéressera quant à lui à la profondeur historique du phénomène, à la multiplicité de ses formes, de ses justifications et de ses significations dans le temps. Questionner les refus d’école en historien, c’est d’abord se demander si, et jusqu’où, une telle formulation est fondée en dehors de l’injonction scolaire qui caractérise notre type de société, dans la mesure où c’est sur fond de cette injonction que les conduites de refus ou les contestations diverses de la forme scolaire prennent sens aujourd’hui. En quel sens parler de « refus d’école » avant l’obligation d’instruction ? Voire avant la généralisation d’une scolarité prolongée pour toute une classe d’âge ? De telles interrogations ouvrent vers la possibilité d’études non limitées au moment « moderne » (XIXe-­‐XXe siècles) du projet de scolarisation.

Consulter l’appel complet

Appel à communications – Regards sur le patrimoine mobilier de l’enseignement scolaire et universitaire

Dates : 29, 30 septembre et 1er octobre 2016
Lieu : Cahors
Date limite de réponse à l’appel : 15 mars 2016

L’association des conservateurs des antiquités et objets d’art de France organise en septembre 2016 ses trentièmes journées d’étude sur le thème du patrimoine mobilier de l’enseignement scolaire et universitaire. Il s’agit de présenter cette forme particulière de patrimoine mobilier encore méconnue, et s’interroger sur les pratiques actuelles des acteurs des Monuments historiques et des autres disciplines relevant du champ culturel (musées, ethnologie, inventaire, …), visant à l’étudier, le sauvegarder et le faire connaître. Au travers d’exemples de projets pédagogiques et de réappropriations par le maître et l’élève, elles ont aussi pour ambition de témoigner des complémentarités entre le ministère de la Culture et le ministère de l’Éducation Nationale pour promouvoir l’éducation au patrimoine.

L’appel complet ici.

Appel à contributions – Les ressorts pratiques de l’éducation populaire :transformer, partager les savoirs

Revue : Agora débats/jeunesses
Date limite de réponse à l’appel : 15 mars 2016

L’intention de ce dossier est donc de connecter des questions émergentes à travers le regroupement de contributions issues de l’ensemble des sciences humaines et sociales, et ne portant pas exclusivement sur un public jeune. À partir de restitutions de terrain, ce numéro aura pour objectif de documenter les pratiques de l’éducation populaire aujourd’hui, mais également les problématiques qui rattachent ces acteurs à des questions plus larges à l’œuvre dans le champ des savoirs.

L’appel complet ici.

Appel à communications : L’Europe et les Européens dans les manuels scolaires

Date : 3 février 2016
Lieu : ESPE Montpellier, Amphi H2
Date limite de réponse à l’appel : 1er novembre 2015

« Qu’a fait, que fait, que doit faire l’école ? » : l’actualité interrogeant toujours les formes et les contenus scolaires, on se propose d’examiner les manuels à propos de l’Europe et des Européens. Il s’agit bien sûr en même temps d’un contrepoint à la première journée Pierre Guibbert de 2003 qui avait abouti à l’ouvrage Les manuels scolaires, miroirs de la nation ? (2007) dir. Michèle Verdelhan-Bourgade, Béatrice Bakhouche, Richard Etienne, Pierre Boutan, Paris : L’Harmattan.

L’appel complet ici.

Appel à contribution: Trente ans de Bac pro : un nouvel « ordre des choses »?

Revue : Formation Emploi

Date limite de réponse à l’appel : 26 janvier 2015

Le système éducatif comme le système productif dans leur ensemble ont potentiellement été contraints d’évoluer face au développement des baccalauréats professionnels ; de fait, toutes les disciplines des sciences sociales sont susceptibles d’être mobilisées pour mieux comprendre la genèse, l’évolution et les transformations induites par la création et le développement de ce diplôme au cours des trois dernières décennies.

Pour plus d’informations, consultez l’appel complet.