Contrat doctoral : La prostitution en province du XVIIIe siècle au milieu du XIXe siècle. Représentation, espaces et pratiques

ARC 5 « Cultures, sciences, sociétés et médiations » de la région Auvergne – Rhône-Alpes
Date limite de réponse à l’appel : 3 juillet 2016

Le projet contribue à l’histoire de la prostitution du XVIIIe siècle aux premières décennies du XIXe siècle grâce aux fonds d’archives de la police, de la justice, des hôpitaux ainsi qu’aux mémoires et écrits du for privé. La recherche emprunte trois voies majeures : les représentations institutionnelles et populaires de la prostitution ; les espaces concernés, les circulations et les recompositions territoriales induites par l’activité ; les pratiques, en lien avec le maintien de l’ordre, la sexualité, l’économie informelle, les loisirs.

L’appel complet ici.

Appel à contribution : Documents in Women’s History

Revue: Women’s History (summer 2017)
Date limite de réponse à l’appel : 1er juin 2016

For its summer 2017 special issue on documents in women’s history, Women’s History welcomes articles focusing on what documents have shown about women. The role of historians, witnesses, artists and writers shall also be included, as well as questions related to reality and objectivity in women’s history. Contributions dealing with women as producers of documents are welcome. As an oppressed group, women have indeed seized the opportunity to write their personal and collective history on their own terms, to document their lives and claim their worth against the patriarchal rule. They have produced a wide array of documents, from text to image and film, revealing the reality of female experience. The question of perception and reception is also of interest as it determines what documents tell us about women’s ability to find a place in history through their disruption of dominant cultures.

L’appel complet ici.

Appel à communication : Être parisienne sous l’Ancien Régime : des femmes dans la ville (Moyen Âge – XVIIIe s.)

Dates : 17-18 mars 2017
Lieu : Paris
Date limite de réponse à l’appel : 1er juin 2016

Dans un billet récent paru dans le Journal du CNRS, le géographe Yves Raibaud formule le constat que la ville du XXIe siècle est « une ville faite pour les garçons ». Si un regard genré sur l’espace urbain permet aujourd’hui d’interroger les pratiques et les politiques de la ville, que peut nous apprendre l’histoire sur la place, l’activité et les représentations des femmes dans la ville ? Notre colloque voudrait ainsi, à partir d’approches pluridisciplinaires, penser les liens entre femmes et ville du Moyen Âge à la fin du XVIIIe siècle. Paris, en tant que centre urbain majeur et ville capitale du royaume, mais aussi en tant que creuset privilégié des modèles sociaux et culturels français, apparaît comme un lieu à la fois exemplaire et singulier pour tenter cette approche.

L’appel complet ici.

Appel à contribution : La place des femmes dans les métiers de l’art, de l’antiquité à nos jours. Processus de création et sociabilités

Lieu : Hôtel Fumé, UFR Sciences Humaines et Arts – 8, rue René Descartes, Poitiers, France (86000)
Date : Non précisée
Date limite de réponse à l’appel : 31 janvier 2015

Organisée par deux doctorantes en histoire et un doctorant en musicologie du C.R.I.H.A.M. (Centre de recherche interdisciplinaire en histoire, histoire de l’art et musicologie) de l’université de Poitiers, cette journée d’étude pluridisciplinaire a pour ambition d’étudier la place des femmes dans les métiers d’art de l’antiquité à nos jours. L’histoire du travail des femmes a été étudié, notamment par Michelle Perrot. En revanche, ce champ de recherche spécifique sur les métiers de l’art et les femmes n’a pas fait l’objet d’études en histoire de l’art et musicologie. Cette journée d’étude contribuera à interroger la place singulières des femmes dans ces métiers de l’art autour de trois axes : la formation des femmes à ces métiers, leur présence et visibilité, et enfin leur perception et réception dans ces métiers.

Appel complet ici.

Appel à communication: Femmes à la cour de France. Statuts et fonctions (Moyen Age – XIXe siècle)

Lieu : Institut d’études avancées, Paris

Dates : 8 et 9 octobre 2015

Date limite de réponse à l’appel : 31 janvier 2015

Description : Ce colloque international, pluridisciplinaire et transchronologique a pour objet le statut et les fonctions des femmes de la cour de France : les dames des suites d’honneur, les épouses des grands officiers et ministres, les officiers féminins des maisons royales, les marchandes et autres femmes qui ont séjourné de manière régulière ou irrégulière à la cour. Ce sont ainsi des femmes au service de la famille royale, installées dans les différents degrés de la hiérarchie curiale, que nous proposons d’étudier. Car si les reines et princesses ont bénéficié d’une attention soutenue tout au long des siècles et ont fait l’objet de nombreuses études, la recherche au sujet des femmes qui séjournent avec elles à la cour présente encore de nombreuses lacunes. Nous proposons d’étudier l’évolution de leur présence à la cour et les fonctions qu’elles y occupaient ainsi que l’impact de leur présence sur les structures et la vie quotidienne de l’entourage royal. Les engagements des femmes, leurs objectifs, leurs stratégies et leur marge de manœuvre, constituent un autre volet de la thématique, comme leur rôle dans la gestion des intérêts familiaux et des carrières curiales ainsi que leur mécénat architectural, artistique et culturel. Nous nous interrogeons aussi sur la représentation et l’imaginaire qui s’attache aux femmes de la cour dans la littérature et l’historiographie. Enfin, des études comparatives concernant d’autres cours européennes permettent d’élargir la perspective et de cerner la particularité de leur situation à la cour de France.

Les propositions de contribution peuvent s’inscrire dans quatre thématiques :

. Structures, charges et fonctions

. Alliances, réseaux et cérémonial

. Art, religion et culture matérielle

. Historiographie, représentation et mise en perspective

Lien