Postdoctoral Fellowships 2018 (Society for Renaissance Studies)

Institution : Society for Renaissance Studies

Dates : 1er octobre 2018-30 septembre 2019

Date limite de candidature : 30 avril 2018

The Society for Renaissance Studies invites applications for its Postdoctoral Fellowships, which support research in all aspects of Renaissance Studies. There will be two Postdoctoral Fellowships awarded in the academic year 2018-19, each worth £9500. The period of tenure is twelve months from 1st October 2018. Among other topics, previous holders of the Fellowships have studied dynastic world of the late medieval and Renaissance Gaeltacht, practices of religious recantation in early modern England, the relationship between marital harmony and health in early modern England, the influence of Italian pattern books on Welsh country houses, the technical innovations in music introduced on the continent by fifteenth-century English émigré communities, the relationship between the space of the church, its decoration and the administration of charity in early modern Lutheran Germany, late medieval illuminators who worked on ornamenting early modern printed books, and the scientific studies of a female Paduan apothecary.

Consulter l’appel complet

Prix de thèses de l’Institut universitaire Varenne 2018

Institution : Institut Universitaire Varenne

Date limite de candidature : 23 avril 2018

Tous les ans, l’Institut Universitaire Varenne organise un Prix de thèses, au nom et pour le compte de la Fondation Varenne. Onze catégories sont ouvertes au concours en droit et sciences sociales. Le lauréat de chaque catégorie se voit offrir la publication de sa thèse, sous la forme d’un ouvrage édité dans la « Collection des thèses » de l’IUV, diffusée par la LGDJ – Editions Lextenso. Lorsque la qualité de leurs travaux le justifie, une publication à compte d’auteur, dans la même collection, est proposée aux candidats accessit.

Consulter l’appel complet

Bourse : The Dominic Christian Scholarship in Medieval History at the University of East Anglia

Lieu : Norwich (Grande-Bretagne)

Date : à partir de septembre 2018

Date limite de réponse à l’appel : 15 mai 2018

The Dominic Christian Scholarship was established to enable a student to study on the MA degree course in Medieval History offered by the School of History. It is open to home fee applicants in their final year of study at UEA, or who have graduated from UEA in the past 3 years. We are a diverse community of practitioners, scholars and academics who teach, research, and provide professional development. Our postgraduate students come from a wide variety of geographical and personal backgrounds, and it is the vibrant and dynamic community which they create that completes the student experience. Examine the political, social, ecclesiastical and cultural history of England and the Continent in the Middle Ages, minutes from the medieval city of Norwich. On this course you will enjoy lively seminars led by experienced scholars, based on key sources for the period. You will also gain the necessary training in Latin and palaeography that you need to study medieval sources. Thanks to UEA’s location near the medieval city of Norwich, you will have access to the unparalleled medieval archives housed in the Norfolk Record Office, the extensive collections in the Castle Museum and Art Gallery and the Norfolk Archaeological Unit, as well as the material remains of numerous medieval buildings.

Consulter l’appel complet

Appel à contributions : « Moyen Âge et séries »

Revue : Médiévales : Langues, Textes, Histoire

Date de parution de l’article : 2020

Date limite de réponse à l’appel : 31 juillet 2018

La revue Médiévales : Langues, Textes, Histoire envisage la publication en 2020 d’un numéro thématique provisoirement intitulé « Moyen Âge et séries ». Les séries occupent une place croissante dans les pratiques culturelles contemporaines, et plusieurs d’entre elles ont à voir avec la période médiévale. Il peut s’agir en premier lieu de la mise en scène d’un épisode historique, d’une période donnée, de la vie d’un personnage célèbre, voire de l’adaptation d’une œuvre littéraire médiévale ou ayant pour cadre le Moyen Âge – ce qui implique un travail documentaire plus ou moins scientifique. Il existe aussi, bien entendu, un Moyen Âge de fantasy, fantastique et fantaisiste, mais que le spectateur reconnaît néanmoins comme « moyenâgeux ». Certaines séries, enfin, comportent des références plus subtiles et moins immédiatement intelligibles à des œuvres ou des événements de la période médiévale.

Consulter l’appel complet

Appel à contributions : Milieux littoraux et occupations humaines anciennes

Revue : Dynamiques Environnementales

Date de parution de l’article : courant 2019 ou début 2020

Date limite de réponse à l’appel : 15 mai 2018

La revue Dynamiques Environnementales souhaite réaliser un numéro centré sur la thématique de l’interaction entre les sociétés humaines du passé avec les phénomènes littoraux. Ce volume a pour ambition de croiser les approches archéologiques, géoarchéologiques et géomorphologiques afin de comprendre les dynamiques milieu/société, tout en dressant les paléo-environnements historiques. Cette thématique ne prévoit ni limites géographiques, ni cadre chronologique précis.

Consulter l’appel complet

Humanités numériques : de nouveaux outils pour le médiéviste

Lieux : Universités de Namur et de Louvain (Belgique)

Dates : 7-8 mai 2018

L’informatique, on le sait, s’est aujourd’hui imposée comme un outil incontournable pour le médiéviste. Depuis plusieurs décennies, bon nombre d’historiens, d’historiens de l’art et de philologues du Moyen Âge appuient en effet leurs travaux sur des corpus diplomatiques, des éditions numériques et des bases de données dont la conception a, parfois, été pensée dès le milieu des années 1980. Pourtant, en dépit des apparences, l’exploitation de ces instruments de recherche et de ces corpus demeure globalement en-deçà de leurs potentialités. Hormis quelques notables exceptions, rares sont les médiévistes à s’être engagés dans une approche quantitative globale et fouillée de ces ensembles documentaires numérisés. Les formidables instruments de travail à disposition des chercheurs, dont le Thesaurus Diplomaticus et sa nouvelle mouture des Diplomata Belgica constituent d’excellents exemples belges, sont ainsi trop souvent cantonnés à une fonction unique : celle de servir de répertoires d’éditions. Sans être exclusives des approches plus traditionnelles – bien au contraire –, de nouvelles méthodes d’analyse permettent pourtant d’interroger sur d’autres bases ces corpus documentaires. La portée et la pertinence de ces approches s’accroissant au fil des ans, tout laisse présager qu’elles autoriseront, bientôt, l’émergence de nouvelles formes d’exploration de l’histoire, des arts et des littératures du Moyen Âge, dans lesquelles l’expérimentation et l’innovation méthodologiques occuperont sans aucun doute une place majeure.

Consulter le programme

Séminaire : (Re)découvertes des sites archéologiques en France et à l’étranger

Lieu : Salle Demargne – Galerie Colbert- INHA 2 rue Vivienne (Paris)

Dates : 26 mars, 9 avril, 14 et 28 mai, 4, 11 et 25 juin 2018

Les réflexions sur la méthodologie et l’amélioration des techniques de fouille sont au cœur des préoccupations des archéologues et chercheurs, dans l’objectif d’acquérir le plus grand nombre de données possible sur les vestiges matériels et les documents exhumés. Depuis le XVIIe siècle, les méthodes et techniques de fouille n’ont cessé d’évoluer et d’être adaptées en fonction des spécificités des sites archéologiques : type de vestige, ère chronologique, contexte géographique. Fouiller un site archéologique, c’est le détruire. Cette destruction se doit d’être intelligente et méthodique, et ce, en prenant en compte plusieurs facteurs : les moyens financiers, le contexte géopolitique, la datation du site archéologique et le statut de la fouille. Depuis le début des années 2000, des techniques non-invasives sont développées dans ce sens afin d’analyser, interpréter et visualiser, sans dommage, les vestiges archéologiques.

Accès au programme complet

Appel à contribution- Lettre de la Société Henri IV

La Société Henri IV a été créée en 1993, afin de promouvoir toute étude et manifestation à caractère scientifique se rapportant à Henri IV et à son époque.  Elle a une importante activité éditoriale, par la publication d’actes de colloques ou le soutien à des ouvrages scientifiques. Elle publie depuis 1997 un bulletin semestriel, La Lettre de la Société Henri IV, diffusé auprès de ses adhérents, de bibliothèques et services d’archives, pour rendre compte de l’actualité scientifique. Depuis 2001, elle poursuit par ailleurs une politique de publication d’articles et de documents inédits.

La Lettre de la Société Henri IV rassemble des articles relatifs à l’histoire, la littérature et les arts au temps des guerres de religion et de la reconstruction du royaume.  Avec une publication semestrielle, elle propose des articles en lien avec des recherches actuelles.

Pour proposer une contribution, contactez directement le comité scientifique à l’adresse: societe.henri4@gmail.com

Plus d’information sur le site de la Société Henri IV.

Contrats doctoraux fléchés 2018-2021

Institution : École française de Rome

Date limite de candidature : 4 mai 2018 (15 h)

Dans le cadre du soutien apporté aux actions de coopération internationale, le Ministère de l’Enseignement supérieur, de la Recherche et de l’Innovation (MESRI) propose un dispositif de contrats doctoraux fléchés à l’international (ACI). Ce dispositif peut bénéficier à tout doctorant dont les recherches s’inscrivent dans le cadre des programmes scientifiques d’une des cinq Écoles françaises à l’étranger.

  • École française d’Athènes,
  • École française de Rome,
  • Institut français d’Archéologie orientale,
  • École française d’Extrême-Orient,
  • Casa de Velázquez (École des hautes études hispaniques et ibériques).
  • Plus d’informations.

    Appel à contributions : Towards a New Political History of the Court, c. 1200‒1800. Delineating Practices of Power in Gender, Culture, and Sociability

    Lieu : Institut historique allemand (Paris)

    Date : 14‒16 novembre 2018

    Date limite de réponse à l’appel : 13 mai 2018

    Dynastic centres, or courts, played a pivotal role in the state building processes out of which developed our modern political practices and institutions. Yet, for a long time, the court was regarded primarily as the field of anecdotal ‘petite histoire’ and consequently neglected by scholarly research. In recent years, however, the exploration of the dynastic centre made considerable progress, as historians sought to build on, and go beyond, the venerable sociological models of Norbert Elias. The exploration of symbolic communication, patronage, micro-politics, gender, the body, materiality, and transculturality are only some of the innovative approaches that have been brought to bear on the subject of court history and they have produced remarkable results. We now understand that the court was a multifaceted space for innovation in the arts, and sciences, in religious and political thought, as well as a central hub for the deployment of power relationships. But how do these different aspects interact? And how do these new approaches modify our current understanding of, for instance, state-building narratives? Do they suggest new chronologies, and do we consequently have to rewrite traditional textbook narratives in order to reflect these new impulses?

    Consulter l’appel complet