Appel à candidature – IHA Paris : 2 offres d’emploi dans le domaine des humanités numériques

Lieu: Institut Historique Allemand, Paris
Offres: 1 postdoc et 1 bourse de thèse
Durée: 3 ans
Rémunération: la rémunération s’aligne sur la grille de rémunération des contrats de travail français de l’ambassade d’Allemagne à Paris
Date limite de candidature: 12 avril 2017 (entretiens le 4 mai 2017)

L’Institut historique allemand recrute le plus vite possible ou selon accord

  1. un/e chercheur/chercheuse de niveau postdoctoral
    (37 heures hebdomadaires ou selon accord)
  2. un/e chercheur/chercheuse avec un projet de thèse
    (24 heures hebdomadaires)

 L’Institut historique allemand (IHA) est membre de la fondation Max Weber – Deutsche Geisteswissenschaftliche Institute im Ausland. L’institut, qui s’est donné une triple mission »Recherche – Médiation – Qualification«, œuvre dans le champ de l’histoire française, franco-allemande et ouest-européenne – de l’Antiquité tardive à nos jours – et joue un rôle de médiateur entre la France et l’Allemagne.

L’IHA souhaite renforcer son axe de recherche sur les humanités numériques (en particulier dans le domaine des publications en libre accès, des bases de données et des réseaux sociaux). Nous recrutons par conséquent :

  1. un/e chercheur/chercheuse pour un poste dont la durée est limitée à trois ans. Il/elle mènera un projet de recherche s’inscrivant dans le domaine de l’histoire numérique, préparera des demandes de subventions extérieures (en particulier dans les domaines de la communication et publication scientifiques et des éditions numériques), poursuivra le développement et l’interconnexion des projets en ligne et bases de données de l’institut au sein des infrastructures de recherche numériques en sciences humaines et soutiendra les chercheurs/chercheuses de l’IHA dans la conception et la mise en œuvre de leurs projets numériques.
  2. pour un poste d’une durée maximale de trois ans un/e chercheur/chercheuse, qui a entamé une thèse dans le champ de l’histoire numérique, et qui assurera, sur un mode collaboratif, la communication scientifique de l’IHA concernant les réseaux sociaux ainsi que la gestion de communauté (community management) du portail de blogs de.hypotheses.org.

Pour ces deux postes, nous attendons des candidat/e/s une description étoffée (5 à 10 pages) de leur projet de thèse ou de postdoctorat en histoire. Au niveau postdoctoral, il pourra soit appliquer systématiquement les procédures et méthodes des humanités numériques, soit les prendre comme objet de recherche. Au niveau doctoral, le projet s’insérera dans le profil scientifique de l’IHA. Les approches interdisciplinaires, comparatives et/ou transculturelles qui complètent les axes thématiques de l’IHA sont particulièrement bienvenues.

Il est souhaité que les candidat/e/s de niveau postdoctoral possèdent une excellente thèse de doctorat en histoire ou en humanités numériques avec un axe de recherche sur la science historique, des compétences en informatique avérées, de très bonnes connaissances des infrastructures de recherche numériques européennes en sciences humaines, en particulier en matière d’hébergement de données scientifiques et de mise à disposition d’outils analytiques, ainsi qu’une expérience dans le domaine de l’obtention de subventions extérieures. Des connaissances sur les normes ouvertes et leur mise en œuvre ainsi qu’une expérience dans l’élaboration de documentations techniques constituent des atouts. Il est souhaitable d’avoir une parfaite maîtrise de l’allemand ou du français (niveau langue maternelle) et une solide maîtrise de l’anglais.

Les prérequis pour les candidat/e/s de niveau doctoral sont une maîtrise stylistique du français ou de l’allemand, de même que des connaissances approfondies de l’autre langue. Les études universitaires doivent être achevées au moment de l’entrée en fonction. Les doctorant/e/s avec un projet de thèse avancé sont également invité/e/s à soumettre leur candidature.

À qualifications égales, priorité sera donnée aux candidat/e/s handicapé/e/s. La fondation Max Weber et l’IHA promeuvent l’égalité professionnelle des hommes et des femmes et s’efforcent d’augmenter le nombre de femmes dans la recherche. Ils invitent donc explicitement les femmes qualifiées à présenter leur candidature. À qualifications égales, priorité sera donnée aux femmes, conformément aux directives fédérales en matière d’égalité entre les sexes.

L’IHA est un employeur soucieux de prendre en compte la vie familiale de ses employé/es. Vous trouverez sur notre site Internet des informations sur le service d’aide aux familles de l’institut ainsi qu’un guide (en allemand) sur le congé de maternité, les systèmes d’accueil des enfants (crèches, etc.), le congé parental et l’allocation parentale en Allemagne et en France, tenant compte des particularités du lieu du séjour à l’étranger. N’hésitez pas à nous contacter directement. Pour toute question sur la rémunération, la conciliation de la vie familiale et professionnelle ou sur le travail à l’étranger, veuillez vous adresser à Mme Alexandra Heidle-Chhatwani (aheidle-chhatwani [at] dhi-paris.fr ou +33 (0)1 44 54 23 81).

Mme Mareike König (mkoenig [at] dhi-paris.fr) se tient à votre disposition pour toute question de contenu.

Merci d’adresser votre candidature avec les documents usuels (lettre de motivation, CV, photocopies de diplômes), une description du projet de recherche ainsi que les adresses de deux personnes de référence, par courriel bewerbung [at] dhi-paris.fr (dossier complet et réuni dans un unique fichier PDF) au plus tard le 12 avril 2017 à l’attention du directeur de l’IHA, M. Thomas Maissen. Les entretiens se dérouleront, sous réserve de modifications, le 4 mai 2017.
Adresse mail : bewerbung [at] dhi-paris.fr

Appel à candidatures – Berlin Summer School in Social Sciences

Lieu: Berlin
Date: du 16 au 27 juillet 2017
Date limite de soumission: 31 mars 2017

We are delighted to announce the 7th Berlin Summer School in Social Sciences. The summer school aims at supporting young researchers by strengthening their ability in linking theory and empirical research. The two-week program creates an excellent basis for the development of their current research designs.
In the first week, we address the key methodological challenges of concept-building, causation/explanation, and micro-macro linkage that occur in almost all research efforts. We strive for a clarification of the epistemological foundations underlying methodological paradigms. In the second week, these methodological considerations are applied to central empirical fields of research in political science, sociology, and other related disciplines. In this second part of the program, participants are assigned to four thematic groups according to their own research topics. The thematic areas covered are: « External Governance, Interregionalism, and Domestic Change », « Citizenship, Migration, and Identities », « Social Struggle and Globalization », and « Democracy at the Crossroads ».
The program is characterized by a varied format comprising lectures, workshops, seminars, and one-to-one consultations. During the summer school, participants will also have the opportunity to present and discuss their own work extensively. Participants will be provided with hands-on advice for their research designs.
The school brings together a faculty of renowned international and Berlin-based scholars. Among the confirmed international lecturers are Dorothee Bohle (Central European University), Donatella della Porta (Scuola Normale Superiore), Gary Goertz (University of Notre Dame), Macartan Humphreys (Columbia University), Sanjay Reddy (New School for Social Research), Saskia Sassen (Columbia University), and Hendrik Wagenaar (University of Sheffield)

Consulter l’appel complet ici.

Appel à communications – Understanding Migration: States of (Un)Belonging

Lieu: University of Sheffield
Date: 15 juin 2017
Date limite de soumission: 10 mars 2017

The University of Sheffield Postgraduate Migration Research Network invites submissions for the 3rd Workshop on Migration. This one-day intensive research conference aims to explore issues on migration and belonging – or unbelonging, and offer diversified insights into a wide range of migration topics and discussions. The workshop aims to provide a friendly environment for postgraduate and early career researchers to engage in discussion regarding migration research, past, present, and future migration agendas, integration, representation of migrants and the evolution of migration policies. This is an opportunity to showcase your research, any ‘work in progress’, and (preliminary) research findings with a critically engaged postgraduate community. Abstracts in all areas of migration and from all disciplines will be considered.

Submissions based broadly but not restricted to following topics are welcome:
– Past, present and future movement flows
– Migrants’ and forced migrants’ experiences (including displacement, journey, arrival, integration, etc.)
– Migration policies, governance and control
– Narratives and representations of migrants and forced migrants
– Rise of anti-immigrant sentiment and policies
– Migrant activism and organisation
– Alternative theoretical/empirical/methodological perspectives on migration and belonging

Consulter l’appel complet ici.

Appel à communications – Transitions politiques en Méditerranée (XIXe-XXe siècles)

Lieu: Porticcio
Date: 1er et 2 juin 2017
Date limite de soumission: 15 mars 217

Dans le prolongement de l’ANR ICEM qui a organisé deux années consécutives des rencontres scientifiques internationales à Porticcio (Corse du Sud), d’abord en mai 2015 sur « Être maire en Méditerranée », puis en mai 2016 sur « Les élites parlementaires méditerranéennes (XIXe-XXe siècles) », le CHPP et l’équipe CEPOC du laboratoire POLEN (Centre d’études politiques, Pouvoirs, Lettres, Normes) de l’université d’Orléans préparent pour juin 2017 la 3e session des « Rendez-vous de Porticcio ». Le thème portera cette année 2017 sur « Les transitions politiques en Méditerranée ».

Ce sujet sera abordé sous un angle résolument pluridisciplinaire : à côté des propositions de contributions des historiens spécialisés dans la période contemporaine, celles des juristes de droit public, constitutionnalistes, historiens du droit, de l’art ou de la littérature, politistes, géopoliticiens, géographes, sociologues, anthropologues, littéraires, civilisationnistes et linguistes seront les bienvenues.

Le thème invite à des approches comparées, et à des études portant sur les deux rives de la Méditerranée, des littoraux européens au Maghreb et au Machrek. Si le sujet entre en résonance avec une actualité souvent dramatique, l’ensemble du champ chronologique sera embrassé, de la Révolution française puis l’expédition de Bonaparte en Égypte à la tragédie syrienne du temps présent.

Ces journées continueront d’aborder l’existence de cultures politiques, parlementaires et constitutionnelles méditerranéennes à travers un regard comparatiste et selon les angles de la prosopographie des élites, des réseaux de décideurs, de l’articulation des pouvoirs économiques, partisans, civils et militaires ; de l’analyse des « moments » décisifs de rupture, d’exception, de sortie de crise et de conflits internes, de troubles et de guerres, de « transition démocratique » et d’entrée, brutale ou progressive, en dictature militaire ou en théocratie.

Diversité et stratégie des acteurs individuels ou collectifs, pratiques et discours, représentations littéraires ou artistiques des évolutions des pouvoirs intéresseront au premier chef les organisateurs.

Consulter l’appel complet ici.

 

Appel à communication – Thinking, representing and living space (15th-18th century)

Lieu: Québec
Date: 18-19 mai 2017
Date limite de soumission: 15 mars 2017

The Colloquium is organised by the Interuniversity Center for Research on Early Modernity (CIREM). The theme of that colloquium will be Thinking, representing and living space (15th-18th century) and it will take place in Quebec City. Proposals for communication (title and abstract of 250 words, level of studies, institutional anchoring) must be sent to the organizing committee before Wednesday 15 March 2017 at the following address: cierl.jeunes.chercheurs [at] gmail.com 

To measure, to construct, to traverse, to describe, to trace, to inhabit, to share: so many approaches, usages and representations which, from the end of the fifteenth century to the French Revolution, bear witness to what might be called « spatial’s regimes », which shape everyday life, inform the modes of representation, of production or of exchange. It is precisely this complex and plural relationship in the knowledge that informs it and the forms that invest it that this new edition of the colloquium « Young researchers » of CIREM proposes to examine in its theories, to decline in its various practices, to apprehend in its various poetic and artistic devices.

From the exploration of unknown land to the cadastral plan of properties, from surveying territories to cartographic gestures, from mathematical propositions to physical theories, from the privacy of the private to the public exercise of a shared space, from a private mansion to the street, from the office to the cafe, from the cell to the boudoir, from the representation of the city to that of nature, to mention only a few examples, space invents, experiments, organizes, mobilizes knowledge, practices or actors, that we propose to explore.

In the context of this reflection, we are soliciting proposals which, for example, are based on the following axes:

  • Space’s sciences and theories
  • Places of knowledge and their networks
  • The places of power
  • Private life / public life
  • Space (s) and identity (s)
  • Elsewhere
  • Town / Country
  • Merchant Locations and Spaces
  • Space and / or movement
  • Space and Entertainment
  • Paint the space
  • Space and its facilities
  • Places of fiction
  • Geography (s) of the body
  • Sexuation of space
  • Exile (s) Enclosure (s)

    This symposium, which is interdisciplinary in nature, will welcome young researchers (master’s students as well as doctoral students and postdoctoral fellows) working in the various fields of human sciences, from literature to history, philosophy and history of art. The novel and french papers must not exceed twenty minutes allocated to each participant.

 

Appel à candidatures – prix Master de l’Institut François Mitterrand

Type: prix pour un master
Prix: 1500 euros et publication du mémoire
Date limite de candidature: 15 avril 2017
Date de réponse: été 2017

Chaque année, l’Institut François Mitterrand récompense des travaux universitaires de niveau master traitant, directement ou indirectement, de l’action politique de François Mitterrand depuis les années de guerre jusqu’au terme de son second mandat de Président de la République.

Le mémoire déposé doit donc pouvoir éclairer l’action politique de François Mitterrand sans pour autant que la personne de l’ancien Président en soit l’élément central.

Par cette initiative, l’institut se donne pour objectif de contribuer à la connaissance de l’Histoire nationale et internationale des cinquante dernières années du XX° siècle tout en promouvant de jeunes chercheurs. Une attention toute particulière est donc apportée à l’approche scientifique et au renouvellement historiographique des travaux présentés.

Un comité de lecture est chargé du choix des mémoires lauréats. Pour le prix 2017, ce jury est composé des personnalités suivantes : Dominique Bertinotti, Serge Berstein, Frédéric Bozo, Eric Bussières et Jean Musitelli.

Le montant du Prix s’élèvera cette année à 1.500 euros. L’étudiant lauréat du Prix de Publication verra également son mémoire être publié.

Un prix d’encouragement est décerné à la deuxième étude distinguée avec une récompense de 1.000 €. Les lauréats publient également un article dans la Lettre de l’institut présentant leurs travaux respectifs .

Consulter l’appel complet ici.

Offre de stage ANR TimeUS: gestion de corpus historiques avec les humanités numériques

Offre: stage pour l’ANR Time-Us
Objet du stage: Mise en place d’une chaîne de traitement des documents pour l’ANR Time-Us et déploiement d’un outil de transcription collaborative
Lieu: Paris
Durée: 4 mois (avril-juillet 2017)
Rémunération: 560/mois
Modalité de candidature: contacter marie.puren [at] inria.fr

Voici une proposition de stage au sein de l’ANR TimeUS. Le stagiaire travaillera à Paris avec l’équipe d’accueil ICT (« Identités-Cultures-Territoires ») et en collaboration avec l’Inria.

L’aspect principal de ce stage concerne la gestion de corpus historiques (sur la révolution industrielle en France): le/la stagiaire aura à mettre en place une chaîne de traitement des documents, en utilisant, par exemple, un logiciel comme Transkribus. Le/la stagiaire devra avoir une bonne connaissance du langage TEI. Une formation en histoire est un plus.

Consulter l’appel complet ici.

Appel à candidature – Proposition stage un mois – master/doctorat

Projet de recherche: programme ACA-RES de l’Université Toulouse Jean Jaurès
Durée du stage: mission d’un mois, qui peut être étalée sur plusieurs mois sous la forme d’un mi-temps
Financement : environ 550/mois
Modalité de candidature: contacter Anne Perrin Khelissa, maître de conférences à l’université Toulouse 2

Un stage de recherche rémunéré (env. 550 euros/mois) dans le cadre du programme ACA-RES de l’Université Toulouse Jean Jaurès est ouvert en particulier à des étudiants de master ou en cours de thèse.
C’est une mission a priori d’un mois (qui peut être étalée sur plusieurs mois sous la forme d’un mi-temps) consistant en la numérisation, l’inventaire détaillé de documents d’archives sur l’académie de la ville de Lyon, à la fois aux archives de l’académie et dans d’autres fonds (BM, AD…) dont les références et les cotes, déjà connues, seront transmises à l’étudiant.e. Le stage peut se dérouler en juillet.

Consulter le site du projet ici.

Appel à candidatures – bourses de recherche (1 à 3 mois) en Algérie et Tunisie

Types de bourses: bourses de recherche de 1 à 3 mois pour des doctorants
Date limite de candidature : 30 mars 2017

L’Institut de Recherche sur le Maghreb Contemporain (IRMC) et le Service de Coopération et d’Action Culturelle (SCAC) de l’Ambassade de France en Algérie proposent des bourses de recherche de moyenne durée en Algérie et en Tunisie.

Conditions :
• Nationalité française et ou d’un pays de l’Union Européenne et/ou d’un des pays du Maghreb.
• Inscription obligatoire en thèse de doctorat et dans une formation doctorale.
• Disciplines privilégiées : sciences humaines et sociales (histoire, sociologie, anthropologie, géographie, philosophie, psychologie), science politique, droit, économie.
• Période : monde contemporain (du XIXe à nos jours).
• Aire (terrain de recherche) : Algérie.
• Résidence obligatoire en Algérie et/ou en France et/ou en Tunisie.

Pièces obligatoires du dossier de candidature : 
• Lettre de motivation.
• Problématique et méthodologie de projet de thèse (5 pages minimum, 10 pages maximum).
• Curriculum Vitae.
• Une lettre du directeur de thèse certifiant les aptitudes de l’étudiant et son inscription en thèse.
• Photocopie d’une pièce d’identité (carte d’identité, passeport) attestant de la nationalité.
• Photocopie d’inscription dans une université.
• La fiche jointe dûment remplie.

Les dossiers seront soumis à l’évaluation d’un comité de sélection de candidatures.

Les dossiers complets doivent être transmis à :

Madame Karima DIRECHE
Directrice de l’Institut de Recherche sur le Maghreb Contemporain
direction [at] irmcmaghreb.org

 

Appel à candidatures – bourses d’études 2017 – 2018 du musée du quai Branly – Jacques Chirac

Types de bourses: 3 bourses doctorales pour des doctorants en fin de thèse et 5 bourses postdoctorales
Durée et montant des bourses doctorales: 12 mois non reconductible, du 1er octobre 2017 au 30 septembre 2018. Montant mensuel de 1300 euros net.
Durée et montant des bourses postdoctorales: 12 mois non reconductible, du 1er octobre 2017 au 30 septembre 2018. Montant mensuel de 2111,09 euros brut.
Date limite de candidature : 3 avril 2017 (avant minuit).

Le musée du quai Branly propose chaque année des bourses doctorales et postdoctorales destinées à aider des doctorants et de jeunes docteurs à mener à bien des projets de recherche originaux et innovants.
Les disciplines concernées sont : l’anthropologie, l’ethnomusicologie, l’histoire de l’art, l’histoire, l’archéologie (à partir du néolithique), la sociologie, les arts du spectacle.
Les domaines de recherche privilégiés sont : les arts occidentaux et extra-occidentaux, les patrimoines matériels et immatériels, les institutions muséales et leurs collections, la performance rituelle, la technologie et la culture matérielle.
Les projets particulièrement susceptibles de tirer parti de l’environnement du musée du quai Branly seront examinés avec la plus grande attention.
Au cours de l’année, les candidats sélectionnés présenteront un article destiné à être soumis à publication scientifique dans le cadre du séminaire interne du département de la recherche et de l’enseignement du musée du quai Branly. Ils devront fournir au département de la recherche et de l’enseignement du un rapport d’activité détaillé de leurs recherches au terme de la bourse.

L’appel complet ici.