Appel à communication : Coping with Copia. Surabondance épistémologique entre art et science dans la première modernité

Lieu : Montréal, Canada

Date : 14-16 mai 2015

Date limite de réponse à l’appel : 31 mai 2014

 

Présentation

Un appel à contribution pour un colloque qui unira des historiens de l’art, des sciences et des idées, autour des stratégies visuelles employées aux XVIe et XVIIe siècles pour faire face à la surabondance épistémologique exceptionnelle de cette ère. À cette époque, l’optimisme quant aux perspectives ouvertes par les nouveaux savoirs était inextricablement mêlé aux craintes d’avoir « trop à savoir » – ainsi qu’à la difficulté à comprendre, sélectionner et organiser des informations en quantité constamment croissante. À l’époque, comme aujourd’hui, les artistes et les chercheurs étaient à la pointe de l’entreprise visant à digérer et à discipliner les savoirs – ou, à l’inverse, cherchant à dénoncer sa surabondance et à exprimer l’inévitable échec humain à organiser tout ce que l’on sait et à y donner un sens.

 

Consulter lappel complet.

Appel à communication : Mobilisations politiques et prises de parole citoyenne au Canada

Lieu : Université du Québec à Montréal
Date : automne 2014
Date limite de réponse à l’appel : 30 avril 2014
 
Résumé

Le colloque « Mobilisations politiques et prises de parole citoyenne au Canada », parrainé par le Groupe d’histoire politique (GHP) de la Société historique du Canada (SHC), permettra de montrer l’état de l’avancement des travaux québécois et canadiens dont les objets d’études touchent à l’histoire politique.Le comité organisateur et scientifique du colloque propose aux chercheurs de faire porter leur analyse sur l’un des sujets suivants, dont l’aire géographique est le Canada, mais dont les comparaisons avec d’autres sociétés ne sont surtout pas exclues : les groupes de pression ; les mouvements sociaux et leur rapport de force avec l’État ou les responsables politiques ; le militantisme politique de certains individus ; des événements ayant suscité de grandes mobilisations citoyennes ; la culture politique et ses différentes transformations ; l’histoire de la démocratie participative; les idées et discours politiques ; les transformations de l’État et de ses appareils ; etc.

 
Consulter l’appel complet.

Appel à communication : Collectionner la Révolution française

Lieu : Grenoble et Vizille

Dates : 23-25 septembre 2015

Date limite de réponse à l’appel : 1er octobre 2014

 

Présentation du colloque :

Pour détourner une phrase célèbre de Saint-Just, peut-on collectionner « innocemment » ? Rechercher, rassembler, conserver, le cas échéant exposer, des objets et/ou des écrits de la Révolution française, suppose au minimum un intérêt pour l’idée même de collection, mais peut aussi impliquer le désir de transmettre le souvenir et les héritages des années 1789-1799. Le premier cas peut tenir de la simple érudition, d’un esprit inclinant à la collection, voire d’achats susceptibles de donner lieu à échanges, reventes, etc., sans que le politique y trouve toujours sa place. Le second cas renvoie au domaine des « passeurs de révolution », de celles et ceux pour qui objets, images, écrits relèvent aussi d’une mémoire à transmettre aux générations successives, éventuellement au nom de l’idée d’une révolution qui ne serait pas encore advenue et de principes qui resteraient à défendre. Quelle que soit l’hypothèse suivie, si elle est privée, la collection reste fondamentalement l’œuvre d’une vie et ne survit pas souvent à celle ou à celui qui l’a créée, au gré des héritages et des dispersions après-décès. On le sait, une partie importante des collections publiques au XXIe siècle provient de collections privées ainsi dispersées. Cependant les collections publiques ne sont pas seulement le résultat de rachats ou de dons de fonds privés, mais également le fruit de volontés politiques afin de construire, pour des collectivités entières, des objets de mémoires à partager et donnant du sens à la Révolution, qui finissent par constituer des  patrimoines nationaux.

 

Pour plus d’informations, consulter l’appel complet.

Appel à communication : Espace public européen

Lieu : Paris

Date : 9-10 octobre 2014

Date limite de réponse à l’appel : 30 avril 2014

 

Au cours des soixante dernières années, l’Europe s’est construite comme espace politique, juridique et économique. Cependant, ce processus n’a pas été accompagné par la construction d’une espace public européen, en dépit de la volonté des ses pères fondateurs, qui voulaient créer en Europe un espace culturel commun, reconnu comme tel par ses citoyens. À l’heure actuelle où, à travers internet et les réseaux sociaux, l’espace public européen est en train de se reconfigurer, le moment paraît être venu pour une réflexion globale – à la fois historique et méthodologique – autour de cet espace. Ce colloque international et interdisciplinaire se propose d’explorer toutes les dimensions de cette problématique, dans une démarche à la croisée de l’histoire, de la sociologie, l’anthropologie et de la philosophie.

 

 

Consulter l’appel complet.

Appel à communication : Une histoire de la sensibilité ? Perception et prise en charge des victimes de catastrophe (XIIIe-XVIIIe siècles)

Lieu : abbaye de Lorsch (Allemagne, Hesse)

Dates : du 11 au 13 décembre 2014

Date limite de réponse à l’appel : 30 avril 2014

 

Ce colloque international a pour but de réfléchir à la perception de la condition de victime et à la construction de la sphère victimaire comme objet social en relation avec les événements catastrophiques dans l’Europe médiévale et moderne. Il voudrait contribuer en ce sens à l’historiographie des catastrophes, tout en proposant de centrer l’approche sur un objet neuf de la recherche historique, le statut de victime, et développer quelques pistes à son sujet. On voudrait cependant discuter en quoi cette assimilation entre catastrophe et drame relève de l’histoire, et plus exactement d’une histoire de la sensibilité à la souffrance sociale. Si le XVIe siècle semble constituer un moment d’inflexion majeur en ce domaine, les contributions pourront porter, dans un souci comparatiste, sur toute la période allant du XIIIe au XVIIIe siècle.

 

 

Consulter l’appel complet.

Bourses Zanéa-Cobilovici Caroubi

Date limite de candidature : 30 décembre 2014

 

La Fondation CASIP-COJASOR octroie des bourses à des étudiants en Sciences Humaines.

Sont encouragées les recherches portant, aux XIXe et XXe siècles :

– sur la bienfaisance et l’action sociale,

– sur l’immigration juive en France, les institutions sociales de la communauté juive de France et leurs actions,

– sur la reconstruction du judaïsme français et des survivants après la Shoah.

 

Plus d’informations sur l’appel à candidature 2013-2014.

Appel à communication : Colloque Junior du CIERA « Soldats d’entre-deux. 1914-1918 : Les identités nationales dans les témoignages des combattants des empires centraux »

Lieu : Strasbourg

Date : 19 novembre 2014

Date limite de réponse à l’appel : 30 avril 2014

 

Présentation :

La question des nationalités, qui traverse toute la deuxième moitié du XIXe siècle européen, est généralement considérée comme l’une des causes principales de la Première Guerre mondiale. Or, tous les Etats belligérants ou presque sont concernés. Au sein des armées des Empires allemand et austro-hongrois, dits « multinationaux »,  coexistent des soldats de langues et de cultures parfois très différentes, toutefois appelés à mêler leur sang pour le même souverain. A la fin de la guerre, ces Empires éclatent au profit de nouveaux Etats nationaux, qui construisent le plus souvent leur identité nationale sur la base d’une contestation de la légitimité de leurs anciens Etats souverains. Ainsi, après avoir fait la guerre dans le camp des vaincus, des milliers d’hommes connaissent ensuite la paix dans celui, vainqueur, des Etats successeurs. C’est à ces « soldats d’entre-deux » et à la mémoire de leur expérience de guerre particulière que le colloque junior s’intéressera.

 

Lien vers l’appel

Aides à la mobilité du CIERA vers un pays germanophone

Date limite de candidature : 30 avril
 

Le CIERA propose, avec le concours du DAAD et du MESR, des aides à la mobilité pour effectuer un séjour de recherche (master 2 et thèse) ou un stage (à partir du niveau master 1) dans le domaine des sciences humaines et sociales. Ces aides sont destinées à favoriser la mobilité d’étudiants et jeunes chercheurs vers l’Allemagne et les autres pays de langue allemande (Autriche, Suisse).

TYPES D’AIDES PROPOSÉES:
Séjours de recherche :
– Aide doctorale complète pour un séjour de recherche (Pour les doctorants ne disposant d’aucun financement de thèse) : 1300€/mois, 6 mois maximum
– Aide doctorale partielle pour un séjour de recherche (Pour les doctorants disposant déjà d’un financement de thèse) : 650€/mois, 4 mois maximum
– Aide pour un séjour de recherche en master 2 (650€ pendant 1 mois)
Stages :
– Aide à la mobilité pour un stage : 650€/mois, 6 mois maximum

DEUX SESSIONS/AN :
-Session d’hiver : pour un financement qui prend effet entre les mois de février et juin qui suivent la candidature. Délai de candidature : 30 novembre
-Session d’été : pour un financement qui prend effet entre les mois de juillet et janvier qui suivent la candidature. Délai de candidature : 30 avril

 

Lien direct

Appel à candidature : Contrats doctoraux de l’Institut des sciences humaines et sociales (InSHS)

Date limite de candidature : 30 mai 2014

 

L’InSHS ouvre un appel à candidature pour attribuer quatre contrats doctoraux de 36 mois. Les doctorants seront affectés dans une unité de recherche du CNRS en France et devront obligatoirement séjourner 20 mois dans une unité de recherche du CNRS à l’étranger. Le contrat doctoral débutera le 1er novembre 2014.

En 2014, la mobilité vers l’étranger devra s’effectuer vers des unités de recherche de l’InSHS-CNRS situées dans les pays suivants: Chine, Etats-Unis, Inde, Japon, Mexique, Pérou, Pays de l’ASEAN, Taiwan.

Toutes les disciplines des sciences humaines et sociales sont éligibles. Les étudiants déjà inscrits en doctorat ne peuvent pas déposer de dossier.

 

Pour plus d’informations, consulter le site de l’InSHS.

 

Appel à candidature : Prix de thèse 2014 du GIS Institut du Genre

Date limite de réponse à l’appel : 7 mai 2014

 
Descriptif :

Le prix s’adresse à tous les docteur-e-s ayant soutenu une thèse en 2013 dans le domaine des Lettres, Sciences Humaines et Sociales dans une université française. Le sujet de thèse doit s’inscrire dans les axes définis par le programme de l’Institut du Genre (voir le programme scientifique).Le prix a pour objectif prioritaire une aide à la publication soit sous forme d’ouvrage, soit sous forme d’article dans une revue à comité de lecture. Le prix est doté de 6000 euros. Il pourra être partagé entre deux lauréat-e-s. Les lauréat-e-s seront invités à présenter leurs travaux lors de la remise officielle du prix par une personnalité.

 

Lien direct