Séminaire de l’IHRF (Paris 1): Les jeunes chercheurs

Séminaire de l’Institut d’Histoire de la Révolution Française “Les jeunes chercheurs”

Lieu: Paris 1, 17 rue de la Sorbonne, salle Marc Bloch.

Dates: (en cours) jusqu’au 9 avril 2014

Horaires: 17h-19h

Présentation:  « Comme chaque année, le séminaire de l’IHRF se découpe en trois temps de présentation de recherches sur le domaine élargi des révolutions entre 1770 et 1820.

Après une période de fonctionnement de cinq ans correspondant à un projet scientifique mené à bien et évalué, c’est aussi le fonctionnement de l’Institut que l’on peut mesurer au travers de sa faculté à encourager de nouveaux chantiers de recherches, à ouvrir et à imaginer de nouvelles pistes de prospection, à engager de nouvelles enquêtes sur les thèmes qui deviendront classiques dans quelques années, à accueillir des jeunes chercheurs étrangers et d’autres universités pour se mettre à leur écoute et apprendre d’eux.

C’est dans cette perspective que la seconde partie du séminaire de l’année universitaire 2013-2014 sera consacrée aux doctorants avancés ou bien aux jeunes docteurs, récemment diplômés ou ayant obtenu des bourses de la ville de Paris, dont le soutien est des plus précieux pour trouver les financements qui sont désormais le lot de soucis quotidiens des jeunes chercheuses et chercheurs. Le politique, le religieux, le culturel, les origines de la Révolution, le social, l’histoire du genre, la problématique de l’environnement, la découverte de l’Autre, la question des ailleurs sont redécouverts différemment et remis en perspective en temps de révolution. Une autre histoire de la Révolution est en train de s’écrire qui ne néglige nullement les enjeux structurant des luttes pour la dignité sociale, des combats pour l’égalité, des revendications des droits fondamentaux mais les aborde autrement, dans une autre chronologie, par d’autres marges, en replaçant les femmes au coeur de la construction parfois chaotique de la cité, par d’autres espaces.

L’Ihrf et ses chercheurs sont heureux de vous inviter et d’accueillir ces jeunes chercheurs. »

Lien: Programme du séminaire. 

Appel à communication: La mer, la guerre et les affaires. Enjeux et réalités maritimes de la Révolution française

Lieu : Centre de Recherche Bretonne et Celtique, Université de Bretagne Occidentale, Brest

Date limite de réponse à l’appel : 30 avril 2014

Présentation:

« L’ambition de ce colloque international consiste à inviter au dialogue des spécialités ­ histoire militaire, histoire économique, histoire politique, administrative et sociale de la Révolution française -, peu accoutumées à croiser leurs problématiques dans un champ disciplinaire souvent cloisonné.
Dans une perspective dialectique, il s¹agit de faire fructifier ensemble les profonds renouvellements en cours dans ces domaines respectifs, afin de produire une synthèse historiographique, vérifier de nouvelles études de cas et présenter les chantiers en cours sur la spécificité des zones portuaires métropolitaines et coloniales et des espaces maritimes mondiaux pendant la Révolution Française jusqu¹à la paix d¹Amiens (1789-1802), tant du point de vue des enjeux économiques, politiques et militaires que des réalités observées sur le terrain.
Un premier axe intitulé « Guerre et Révolution » consistera à mesurer les effets de la séquence révolutionnaire dans les reconfigurations géostratégiques et idéologiques qu¹elle inaugure, puis dans les modifications profondes qu¹elle opère dans les théories et les pratiques de la diplomatie française, de même que dans la polémologie, notamment la direction de la guerre et l¹évolution des attributions des champs stratégiques et opératiques, telle que les conçoivent les assemblées révolutionnaires. La condition matérielle des personnels combattants à terre et en mer, officiers, marins et soldats, le déroulement de leurs carrières,l’encadrement disciplinaire et idéologique, le quotidien de la vie de garnison en mer ou en campagne, comme l’exceptionnalité de leurs missions, l’acculturation politique qui peut enfin en résulter et modifier éventuellement liens d¹adhésion, de service ou de devoirs entre le régime et/ou l¹État, seront également examinés. Les administrations civile et militaire des ports, arsenaux et bagnes, entrent dans ces questionnements, de même que les spécificités des enjeux coloniaux devront également être pris en compte.
Un deuxième axe portant sur « Guerre et économie » envisagera les questions liées au financement de la guerre, à l¹approvisionnement des armées, aux conditions faites aux contrats de fournitures et les profits qu’en dégagent les civils. Les achats à l¹étranger conduisent à de vigoureux débats entre partisans du libéralisme – théorie économique héritée des Lumières, cessant d’être consensuelle en raison de l’acuité de la question sociale à partir de 1793 et du sentiment patriotique dans un contexte de guerre quasi européen – et partisans d’une illusoire autarcie, sans d’ailleurs que les lignes de partage soient toujours très claires entre les différentes sensibilités politiques. Il est cependant impossible de mettre fin aux échanges avec l¹étranger même si l¹ennemi britannique proclame un blocus total des ports français. L¹efficacité de ce blocus semble aléatoire, visant à une guerre économique par l¹inflation préjudiciable aux achats français bien plus qu’à l’arrêt des échanges. Ceci fait les bonnes affaires des neutres qui développent leurs activités maritimes grâce à une grande inventivité déployée dans les stratégies de contrebande.
Une troisième partie sur « Des affaires dans la Révolution » se concentrera davantage sur les fluctuations des activités économiques et commerciales des sociétés littorales – du négoce international à la pêche côtière, du cabotage à la pèche au loin ­ en fonction des contextes diplomatiques et militaires. On s’intéressa aux modalités d¹adaptation face à ces nouvelles configurations génératrices de contraintes mais souvent aussi d¹opportunités de profit, sans omettre l¹évolution des représentations que peuvent se faire les opérateurs révolutionnaires de ces espaces et de ces populations maritimes à administrer, associer, révolutionner, contrôler voire surveiller dans leur rapport à la nation, à l¹effort de guerre et au contexte géopolitique mondial de la fin du XVIIIe siècle. »

Consulter l’appel à communication.

Appel à communication : Atelier franco-allemand de jeunes chercheurs du CIERA au Moulin d’Andé 2014 – Exemple-Exemplarité

Lieu : Moulin d’Andé, Normandie (gare la plus proche : Val-de-Reuil)

Dates : 10/09/2014 (midi) – 12/09/2014 (après-midi)

Date limite de réponse à l’appel : 6 avril 2014

Présentation :

Organisé en coopération avec la Freie Universität Berlin

L’exemple est une figure omniprésente de la vie intellectuelle et sociale. Tout à la fois instrument d’argumentation et de communication, genre textuel et modèle (ou anti-modèle) d’action, il sert dans des situations et contextes multiples. En même temps, il est difficile de le définir en tant que tel. Comment aborder la question épistémologique de l’exemple sans avoir recours à des exemples ? Quel rapport l’exemple établit-il entre le général et le particulier ? L’atelier franco-allemand se propose d’interroger cette figure à partir d’un point de vue de sciences humaines et sociales, en tenant compte des formes et usages variés qu’il prend dans les disciplines concernées. Plutôt que de chercher une définition générale, ou, plus modestement, faire converger des éléments définitoires, cet atelier vise à circonscrire les fonctionnements, fonctions et usages, afin de dégager une meilleure compréhension des logiques inhérentes aux pratiques d’exemplification et aux divers emplois de l’exemple.

Consulter l’appel à communication.

 

Appel à communication : Des images pour l’armée. Un siècle de cinéma et de photographie militaires, 1915-2015

Lieu : Paris

Date limite de réponse à l’appel : 31 mai 2014

Présentation:

“En 2015, l’Etablissement de communication et de production audiovisuelle de la Défense (ECPAD) fêtera son centenaire. Créées à l’occasion du premier conflit mondial, les sections photographique et cinématographique de l’armée, puis les célèbres “SCA” (service cinématographique des armées) et “ECPA” (Etablissement cinématographique et photographique des armées), ont permis depuis lors au ministère de la défense de produire des images lors de divers conflits dans lesquels la France a été engagée à travers son armée. Ce colloque, et le livre qui en sera tiré simultanément, visent à mettre en valeur et à interroger l’histoire et les sources visuelles ou archivistiques du cinéma et de la photographie aux armées depuis leur apparition en France en 1915 jusqu’aux engagements les plus récents, par exemple le Mali.”

Consulter l’appel à communication.

 

Appel à communication : Maximus the Confessor as an European Philosopher

Lieu : Berlin

Date : 26-28 septembre 2014

Date limite de réponse à l’appel : 11 mai 2014

Présentation :

The study of Maximus the Confessor’s thought has flourished in recent years: annual international conferences, publications and articles, new critical editions and translations mark a torrent of interest in the work and influence of the most sublime of the Byzantine Fathers. It has been repeatedly stated that the Confessor’s thought is of eminently philosophical interest, and his work has been approached from a philosophical point of view in a number of monographs. However, no dedicated collective scholarly engagement with Maximus the Confessor as a Philosopher has taken place – and this colloquium will attempt to start such a discussion. Apart from Maximus’ relevance and importance for philosophy in general, a second question arises: should towering figures of Byzantine philosophy like Maximus the Confessor be included in an overview of the European continent’s history of philosophy, or rather excluded from it – as happens today with most histories of European philosophy? Maximus’ historical presence challenges our understanding of what European philosophy is. In this colloquium, we will begin to address these issues and examine numerous aspects of Maximus’ philosophical ‘system’: the logoidoctrine, Maximus’ anthropology and the human will’s freedom, the theory of motion, his understanding of time and space etc. – thereby also stressing the interdisciplinary character of Maximian studies.

Consulter l’appel à communication

Offre de contrats doctoraux en histoire moderne et contemporaine – Université d’Avignon

L’Ecole doctorale Culture et Patrimoine de l’Université d’Avignon propose deux sujets de contrats doctoraux ministériels fléchés pour le Centre Norbert Elias – Equipe HEMOC (Histoire de l’Europe moderne et contemporaine) 

 

– Dans les coulisses de la Grande Armée : de la culture de guerre à la culture de la logistique 

– L’opinion des pamphlétaires valencianos dans l’Espagne napoléonienne 

– Pour une approche du légitimisme en Provence, les Foresta et leurs réseaux 

 

Cliquez sur les liens pour voir les profils concernés et le descriptif des projets. Pour consulter les modalités de candidatures et le calendrier, voir cette page dédiée sur le site de l’université.

Offre de contrats doctoraux en histoire médiévale – Université d’Avignon

L’Ecole doctorale Culture et Patrimoine de l’Université d’Avignon propose deux sujets de contrats doctoraux ministériels fléchés sur le CIHAM (UMR 5648)

 

– Histoire de la médecine médiévale ; histoire de la santé (Occident médiéval, XIIe – XVesiècles)

 

– Histoire de la noblesse médiévale (XIIe – XVe siècles), France – Italie

 

Pour voir les profils concernés et le descriptif des projets, voir la page dédiée sur le site de l’université. Pour consulter les modalités de candidatures et le calendrier, voir cette page.

Appel à communication : Journée d’études CBMA. Chartae Burgundiae Medii Aevi VIII. Les signes et les mots

Lieu : Dijon, Archives départementales de la Côte-d’Or, 8, rue Jeannin

Date : 26 septembre 2014

Date limite de réponse à l’appel : 30 avril 2014

Depuis les travaux de Peter Rück [1943-2004] et la diffusion de la notion de « rhétorique visuelle » pour rendre compte de l’apparence du document et des éléments graphiques qui le composent (mise en page, signes divers, sceaux, etc.), l’historiographie a en général intégré le fait que le document écrit est, au-delà de son contenu, un artefact visible global, compris, manipulé et utilisé en tant que tel.

Pour sa huitième journée d’études, le programme des Chartae Burgundiae Medii Aevi souhaite s’interroger sur cette approche en l’élargissant également aux recueils de documents et aux pratiques graphiques liées à la production des codex. Il s’agira aussi d’articuler les enquêtes sur les signes avec celles sur les mots et les syntagmes pour signifier les signes, et de faire ainsi interagir les deux versants principaux de la plateforme documentaire des CBMA, les manuscrits numérisés conservés aux Archives départementales de la Côte d’Or et les textes des actes bourguignons interrogeables avec le logiciel Philologic.

Les propositions de communication de 1500 signes environ, doivent être envoyées par courriel à cbmacontact@gmail.com avant le 30 avril 2014. Selon le nombre de propositions, la sélection de cinq interventions sera réalisée par les organisatrices.

Les participants sont priés de prévoir la prise en charge de leurs frais de déplacement par leur laboratoire de recherche, mais de contacter les organisatrices en cas de difficulté matérielle.

La journée d’étude est ouverte à tous, mais en vue de l’organisation matérielle de la journée et du repas de midi, il est demander de confirmer sa présence dès que possible et avant le 5 septembre 2014.

Appel à candidature : Vacation pour le projet ANR Petit Thalamus

Date limite de réponse à l’appel : 11 avril

Durée du contrat: 600 h de vacations, à effectuer à partir du 02/05/2014 jusqu’au 31/10/2014

Dans le cadre du projet labellisé ANR d’édition critique numérique du Petit Thalamus de Montpellier (Archives municipales de Montpellier, ms AA9) mené par une équipe pluridisciplinaire de chercheurs historiens, linguistes et juristes, l’université de Montpellier 3 recrute un(e) vacataire pour réaliser diverses opérations d’enrichissement et de contrôle qualité des fichiers XML/TEI produits.

Période concernée : Histoire médiévale

 Certaines des compétences requises:

– connaissances en histoire médiévale, en archivistique et/ou en histoire du manuscrit médiéval (justifier du niveau licence ou master universitaire dans le domaine) ;

– connaissance des principes et méthodes de l’édition scientifique de sources manuscrites ;

– connaissances théoriques et pratiques du métalangage XML et du standard TEI ; expérience solide d’encodage TEI d’édition de sources primaires (justifier de travaux d’une durée de plusieurs mois au moins dans le domaine, dans le cadre d’un stage ou d’un autre projet de recherche).

 Pour plus d’informations, consulter l’Annonce.

Appel à contribution : dossier « Villes mortes »

Projet de dossier pour la revue Sociétés & représentations

Date limite de réponse à l’appel : 1er septembre 2014

Résumé :

Entre refoulement et expression du désir, les villes mortes sont l’envers des mégapoles modernes et le revers de la grande ville comme emblème du capitalisme. Du XIXe siècle à l’heure actuelle, l’imaginaire et la poétique de la ville morte comme représentation sociale méritent d’être examinés, en prenant en compte – entre histoire culturelle, histoire littéraire et histoire de l’art – leurs figures, leurs valeurs, leurs supports, leur diffusion et leur réception, sans en négliger les phénomènes de ruptures et de continuités.

Lien