Home » Actualités - Vie du jeune chercheurtitle_li=Bourses » Bourse de recherche pour doctorants et post-doctorants (Centre allemand d’histoire de l’art)

Bourse de recherche pour doctorants et post-doctorants (Centre allemand d’histoire de l’art)

Date limite de réponse à l’appel : 15 juillet 2020 (bourses de 6 à 8 mois) ; 15 septembre 2020 (bourses de 1 à 3 mois) ; avril 2021 (bourses annuelles)

Le Centre allemand d’histoire de l’art (DFK Paris) propose différentes bourses aux jeunes scientifiques :
– bourses de 1 à 3 mois, pour des projets de recherche qui nécessitent un séjour en France en raison de la localisation des sources et/ou des ressources bibliographiques. Ces bourses s’adressent à des doctorants et postdoctorants,
– bourses de 6 à 8 mois, de préférence dans le cadre de quatre champs de recherche : « Transculturalité et mobilité », « Histoire des institutions et des sciences », « L’art des objets » et « Histoire de l’art numérique »,
– bourses annuelles, principalement pour des doctorants et postdoctorants en histoire de l’art dont les travaux présentent un lien avec le sujet annuel,
– bourse Paris/Rennes, d’une durée comprise entre 1 et 3 mois pour un projet nécessitant des recherches dans des fonds d’archives ou de bibliothèques à Paris ainsi qu’aux Archives de la critique d’art à Rennes. Cette bourse s’adresse aux chercheurs de tous niveaux, sans restriction de nationalité. Un lien avec les projets de recherche du DFK Paris et des Archives de la critique d’art de Rennes est souhaité,
– bourse Paris × Rome Fellowship : le DFK Paris – institut de la fondation Max Weber – et la Bibliotheca Hertziana – Max-Planck-Institut für Kunstgeschichte – proposent conjointement une bourse de recherche de six mois pour l’année 2021. Celle-ci doit permettre d’effectuer des séjours de recherche respectifs de trois mois dans des fonds d’archives ou de bibliothèques à Paris et à Rome, d’échanger avec les scientifiques des deux instituts et de se familiariser avec les approches transnationales de l’histoire de l’art en France et en Italie,
– bourses Gerald D. Feldman. Avec le soutien de la Peters-Beer-Stiftung, membre du Stifterverband für die Deutsche Wissenschaft*, la fondation Max Weber (MWS) alloue une fois par an des bourses destinées à financer des séjours de jeunes chercheurs en sciences humaines et sociales orientés vers l’international. Il s’agit d’aider ces jeunes scientifiques à mener des travaux dans deux à trois pays accueillant des instituts ou antennes de la fondation Max Weber, ou au Richard Koebner Minerva Center for German History, pour des projets qu’ils ont-mêmes choisis. Les séjours (d’une durée maximale d’un mois par pays) servent principalement à effectuer des recherches dans des bibliothèques et archives sur place. L’objectif est de permettre l’émergence d’études transnationales et transrégionales porteuses d’impulsions nouvelles et originales pour la recherche.

Plus d’informations ici