Home » Actualités - Vie du jeune chercheurtitle_li=Appels à communication transpériodiquestitle_li=Appels à contributiontitle_li=Appels à contribution époque modernetitle_li=Appels à contribution moyen âge » Appel à contributions : Arbitraire et arbitrages : les zones grises du pouvoir (XIIe-XVIIIe siècle)

Appel à contributions : Arbitraire et arbitrages : les zones grises du pouvoir (XIIe-XVIIIe siècle)

Lieu : Montréal (Canada)

Dates : 5-7 mai 2021

Date limite de réponse à l’appel : 1er mai 2020

Dans le monde occidental contemporain régi par le droit et la loi, par les constitutions et les chartes, envahi par une normativité galopante, l’idée que le pouvoir puisse avoir une part d’arbitraire peut surprendre ou choquer. En 1690 pourtant, Antoine Furetière proposait une définition nuancée de l’arbitraire, reflétant une signification ancienne inspirée de la pratique du droit : « qui dépend de l’estimation des hommes, qui n’est point fixé par le droit, ni par la loi » ; un sens que l’on retrouve déjà chez Jean Froissart en 1397 : « qui dépend de la décision du juge », tout simplement. Ce colloque, au carrefour de l’histoire, du droit, de la philosophie et de l’anthropologie, propose d’envisager de manière pluridisciplinaire ou interdisciplinaire et par une lecture comparative les pratiques arbitraires/arbitrales dans le champ du droit privé, du droit pénal et de l’exercice du pouvoir public.

Plus d’informations