Appel à contributions : Les sources macabres (journée d’études de l’AJCH)

Lieu : Université de Lausanne (Suisse)

Date : 14 novembre 2019

Date limite de réponse à l’appel : 31 mai 2019

« Eram quod es ; eris quod sum ». Rappel macabre, s’il en est, de toute fin qui attend l’Homme. « J’étais ce que tu es ; tu seras ce que je suis » lui rappelle sa condition : sans cesse confronté à la mort, essayant tantôt de la dompter, de la conjurer, de l’éloigner ou au contraire de la rendre plus visible, présente aux côtés des vivants. Ces relations fluctuantes traversent les époques, mais n’en sont pas moins diverses et multiples, suivant les circonstances et les civilisations. Dans son travail sur le passé, chaque historien•ne est confronté•e à des sources macabres, en lien avec la mort ou le deuil. D’abord réservé aux seules danses médiévales peintes, dans un contexte de fin de guerre de Cent ans, également marqué par la peste et de multiples crises frumentaires et climatiques, l’adjectif « macabre » en est ensuite venu, par extension, à désigner tout ce qui a trait au domaine funéraire ; voire ce qui est simplement sinistre. C’est dans son acception liée à la mort que la présente journée d’études se propose de l’aborder.

Plus d’informations