Home » Postes de titulaires » Conseils pour le recrutement de MCF en histoire

Conseils pour le recrutement de MCF en histoire

Voici quelques conseils afin que chacun.e puisse préparer au mieux son dossier de candidature pour un poste de MCF.

Ce billet reprend des informations données par Nicolas Beaupré, Aurélie Chatenet-Calyste et Catherine Kikuchi sur leur compte Twitter. Nous les remercions d’avoir accepté de les publier ici.

Préparation des candidatures:

– Veille possible grâce à la lettre d’information de Galaxie et la liste des postes mise à jour au fur et à mesure.

  • Candidature sur Galaxie.
  • Transmission des dossiers à l’université, généralement par voie électronique (le plus en avance possible).
  • Ne pas hésiter en cas de doute à demander si le dossier a été reçu et surtout s’il est recevable.

En amont immédiat et pendant la campagne

  • Veille sur https://afhe.hypotheses.org/suivi-des-recrutements (ne pas hésiter également à partager les infos (sûres et vérifiées) avec les contacts de cette page).
  • Se renseigner en amont grâce à ce site sur les membres des Comités de sélection
  • Ne pas écouter les rumeurs, seulement des informations vérifiées. En cas de doute ne pas hésiter à écrire (en y mettant les formes) ou téléphoner aux personnes de contact dans les fiches de poste

Campagne MCF en histoire (section 21 et 22)

Étapes :

Pièces demandées officielles et officieuses

  • De manière générale bien vérifier demandées toutes les pièces qui peuvent varier d’un poste à l’autre.
  • Déclaration de candidature imprimée depuis Galaxie, datée, signée
  • Copie d’une pièce d’identité
  • Copie du diplôme de doctorat (ou d’une attestation)
  • Copie du rapport de soutenance + éventuellement les rapports des rapporteurs (pré-rapports).
  • Éventuellement une lettre de motivation courte d’une page conçue comme une introduction au CV.
  • Un CV « donnant une présentation analytique des travaux ».

 Que mettre dans ce CV ?

L’idée est de faire un CV commenté, mais qui reste typographique clair. On peut faire en quelque sorte 2 CV:un classique, et un autre rédigé en mode projet de recherche. Mais la solution généralement adoptée c’est d’intégrer le tout dans un CV commenté de 10-12 pages.

  • Cursus, diplômes, formation, prix et bourses… Si post-doc, détailler le rôle dans le laboratoire. Idem pour les séjours à l’étranger.
  • Compétences diverses: langues, informatique…
  • Présentation des travaux: présentation de la thèse, des travaux effectués pendant les années de doctorat, liste hiérarchisée de publications et de participation à des séminaires, journées d’études etc.  avec éventuellement de courts résumés pour les articles.

Important : mettre un astérisque devant les travaux qui seront transmis à la commission en cas d’audition

  • Projet de recherche avec intégration dans les projets du laboratoire et projet de réalisation scientifique (organisation de rencontres scientifiques, publications, collaborations…).
  • Enseignement: description détaillée de l’enseignement réalisé (niveau, matière, effectif, volume horaire). En fonction de la place disponible, on peut éventuellement évoquer des projets d’enseignement, des méthodes innovantes… mais ce sont des choses à évoquer plutôt à l’oral.

Ne pas hésiter à préparer un CV « de base » et ensuite à l’adapter en fonction de  chaque poste. Bien mettre en valeur les publications-phares : livres et revues à comité de lecture.

Quelques conseils : article de Claire Lemercier sur le blog Academia

Un exemple de CV analytique sans projet de recherche

Autre remarques :

  • Ne pas donner de lettres de recommandation.
  • Ne pas contacter les jurys.
  • Adapter les dossiers à la fiche de poste et aux éventuelles indications des facs.
  • Les choses sont très différentes d’une section à l’autre. Je ne sais pas dans quelle mesure la section 22 fait les choses différemment par exemple, et peut-être que les antiquisants ont aussi des pratiques différentes des médiévistes. Et c’est clairement très différent en sciences. Par ailleurs, ce sont des choses qui peuvent évoluer très vite. Donc ces informations sont aussi à prendre avec précautions en fonction des cas.

Précision campagne MCF section 22

22e section histoire moderne :

-pas de pré-rapports, seul le rapport du jury est vraiment important.

-CV analytique 20p. avec – table des matières – CV rapide : parcours pro et universitaire.

– activités de recherche (thématiques, insert° réseaux)

– services d’enseignement (= tableaux cours TD/CM, ETD)

– liste numérotée (cela facilite le travail du rapporteur) des travaux et publications

et pas de lettres de recommandation !

Il est très souhaitable de faire relire son CV et le dossier de candidature pour avoir un regard extérieur. Une grosse faute de syntaxe et de grammaire peut être rédhibitoire.

Ne pas s’autocensurer. Candidater même si on sait pertinemment que le poste est fermé. Cela fait connaître le dossier et la personne.

Et comme dirait Jean-Claude Dus : « Oublie qu’t’as aucune chance, Vas-y fonce, on sait jamais, sur un malentendu, ça peut passer ! »

Bon courage à tous et toutes!