Home » Appels à contributiontitle_li=Appels à contribution époque contemporaine » Appel à communications – Médias, politique et révolution à la fin des années 1860. Les échos de la bataille de Mentana

Appel à communications – Médias, politique et révolution à la fin des années 1860. Les échos de la bataille de Mentana

Lieu: Paris
Date: 9-10 novembre 2017
Date limite de soumission: 30 avril 2017

Sauf pour les spécialistes du Risorgimento italien, la bataille de Mentana (3 novembre 1867) est un événement aujourd’hui largement oublié : on se souvient vaguement de la phrase du général de Failly qui fit scandale (« Les chassepots ont fait merveille ») mais il est clair que l’épisode n’a pas eu grande influence sur l’achèvement de l’unité italienne, puisque la défaite des volontaires garibaldiens n’a assuré qu’un bref répit à l’État pontifical. L’enjeu européen paraît plus mince encore : à Sadowa l’année précédente comme à Sedan, trois ans plus tard, ce furent des armées autrement importantes qui s’affrontèrent et le destin de l’Europe qui se joua véritablement.

Sur le moment pourtant l’événement eut en Europe un retentissement considérable et souleva les passions : l’émotion fut grande, bien entendu chez la plupart des catholiques du fait du péril couru par le Saint-Siège, mais aussi chez tous ceux, nombreux et divers, qui considéraient à l’inverse la cause de l’unité italienne avec sympathie, qu’ils aient ou non Garibaldi pour héros. En France, en un temps où la manifestation de rue était non seulement proscrite, mais presqu’inenvisageable, les membres français de la pacifique Association internationale des travailleurs, scandalisés, furent à deux doigts de descendre dans la rue ; et il y eut quand même à Paris quelques protestations publiques.

Nous n’entendons pas reprendre l’étude de l’événement lui-même, mais plutôt en envisager une vision transnationale, à la suite d’une partie de l’historiographie récente du Risorgimento, qui s’est attachée à élargir l’approche de la construction nationale à l’échelle européenne. Le colloque aurait ainsi pour objectif de compléter les approches traditionnelles, qui furent non seulement strictement politiques et diplomatiques, mais en définitive étroitement nationales dans leur conception.

Consulter l’appel complet ici.