Home » Appels à communication transpériodiquestitle_li=Appels à contributiontitle_li=Appels à contribution époque contemporainetitle_li=Appels à contribution époque modernetitle_li=Appels à contribution moyen âge » Appel à communications – La prise de décision dans les structures éducatives. Entre la norme et la pratique, XIIIe-XXe siècles

Appel à communications – La prise de décision dans les structures éducatives. Entre la norme et la pratique, XIIIe-XXe siècles

Lieu : Toulouse
Date : 9-10 octobre 2017
Date limite de réponse à l’appel : 15 avril 2017

Réfléchir au fonctionnement d’institutions d’enseignement, à l’échelle locale donc, offre la possibilité au chercheur de confronter la norme édictée par le haut et validée par les pouvoirs politiques et religieux, selon les contextes historiques, et sa mise en œuvre par les acteurs, au plus près des élèves et de leurs familles. Cette tension entre la norme (formulée dans les statuts) et la pratique décisionnelle (attestée par exemple dans les registres de délibération des conseils ou assemblées, par les mémoires des différents acteurs) illustre la possible vie démocratique de la structure éducative, dans le sens où personnel d’encadrement et personnel de direction, élèves et parents d’élèves sont amenés à exprimer leur voix selon des formes très variées : consultation, délibération, élection, décision d’autorité. De plus, en fonction du contexte, des stratégies d’accommodement par rapport au modèle sont actées, mettant en lumière des contraintes locales et du contexte, un contexte bouleversé en temps de crise.

Les communications souhaitées devront décliner les modalités de cette tension entre norme et pratiques démocratiques, à l’échelle des structures éducatives, dans une perspective historique, mais en faisant appel à toutes les disciplines concernées : sociologie, anthropologie, sciences de l’éducation, droit, etc. Tous les types de structures éducatives (officielles/clandestines, établissements/associations, laïques/religieuses, anciennes/contemporaines), et à tous les niveaux d’enseignement (du primaire au supérieur, pour reprendre une terminologie contemporaine) sont proposés à la réflexion collective. En outre, il serait intéressant de pouvoir étudier les relais entre le terrain local et le niveau central précisément par rapport à la transmission et à la réception des conseils et procédures décisionnelles. En ce sens, l’action des visiteurs sous l’Ancien Régime comme des inspecteurs de l’Instruction Publique ou de l’Éducation nationale, des supérieurs d’ordres religieux enseignants comme des recteurs est un des axes de cette recherche.

L’appel complet ici.