Home » Actualités - Vie du jeune chercheurtitle_li=Appels à contributiontitle_li=Appels à contribution moyen âge » Appel à contributions : Les Asseurements. Origine, nature et fonctions d’une pratique médiévale

Appel à contributions : Les Asseurements. Origine, nature et fonctions d’une pratique médiévale

Ouvrage collectif, dont la parution est prévue en 2023

Date limite de réponse à l’appel : 1er février 2022

Adhémar Esmein définissait l’asseurement comme la « promesse solennelle qu’une personne donnait à une autre de s’abstenir de toute violence envers elle ». Georges Hubrech, dans son commentaire de la Coutume de Beauvaisis a précisé cette définition en ajoutant que la promesse est judiciarisée. Mis en place entre le XIIe et le XVe siècle, l’asseurement est donc un contrat, juré solennellement en justice, par lequel une partie s’engage à ne pas commettre de voies de fait à l’égard du demandeur, à l’égard des siens et et à l’égard de ses biens. Par là, l’asseurement a essentiellement pour fonction de prévenir la survenance de violences et de garantir la sécurité de celui qui l’a obtenue.

Plus d’informations ici