Home » Actualités - Vie du jeune chercheurtitle_li=Appels à contributiontitle_li=Appels à contribution époque contemporaine » Appel à contributions: La crise de 1877 dans les Alpes-Maritimes

Appel à contributions: La crise de 1877 dans les Alpes-Maritimes

Lieu: Nice

Dates: 30 septembre et 1er octobre 2021

Date limite de réponse à l’appel: 15 avril 2021

La crise du 1877, que l’historienne Fresnette Pisani-Ferry n’hésite pas à qualifier, dans son ouvrage de « coup d’Etat manqué », marque la transition entre deux époques de la troisième République. Elle est la résultante logique d’une crise politique et institutionnelle en germe depuis plusieurs mois. En effet, après le vote des lois constitutionnelles de 1875, si les élections du 30 janvier 1876 confèrent à la droite une mince majorité au Sénat, les premières élections législatives du régime, les 20 février et 5 mars 1876, témoignent des progrès de l’idée républicaine en France. Au Sénat, les conservateurs l’emportent de deux voix seulement sur les républicains (151 voix contre 149). La Chambre, quant à elle, est majoritairement républicaine, elle est alors composée de 360 députés républicains et 155 députés conservateurs. Le conflit qui s’étend entre la Chambre d’une part et le président de la République et son entourage très monarchiste et nostalgique d’autre part, éclate le 16 mai. Le passage d’une République pondérée et institutionnelle à une République conventionnelle est loin d’être établi sans heurts.

Plus d’informations ici