Appel à articles : Privée, publique, commune, inappropriable ? La « nature » face à la « propriété »

Revue française de socio-économie

Date limite de réponse à l’appel : 15 janvier 2021

La crise écologique ébranle ce qui est au fondement même de nos sociétés, leurs valeurs et leurs institutions, c’est-à-dire la façon dont les humains ont conçu et organisé leur rapport à l’environnement naturel. Si ces modalités ont pris des formes variées à travers l’histoire [Descola 2005], le naturalisme occidental – qui réalise un grand partage binaire entre humains et non-humains, esprit et corps, culture et nature – a contribué à une exploitation sans précédent des milieux naturels. Les conséquences d’un tel schème de représentation et de domination, fondé sur l’asymétrie des relations entre les êtres vivants, humains et non humains, débordent aujourd’hui nos propres capacités d’analyse et de réaction, comme le démontrent de multiples travaux, à l’instar de ceux sur les « seuils planétaires » [Steffen et al. 2015]. Une des modalités de cette expansion sans limite du projet de maîtrise anthropique sur la nature se manifeste notamment dans les formes d’appropriation des terres et du vivant.

Plus d’informations ici

Appel à contributions : Du front de carrière à la structure rupestre. Reflet du travail de la pierre

Lieu : Pise

Dates : 25-26 mars 2021

Date limite de réponse à l’appel : 15 janvier 2021

Ce colloque vise précisément à s’intéresser aux espaces rupestres et aux carrières, envisagés ensemble comme lieux où s’expriment des savoir-faire et un artisanat non mécanisé, spécifiques au traitement des roches. Toutes les périodes peuvent être représentées et une approche diachronique est recherchée.

Plus d’informations ici

Appels à contributions : Chantiers des collections et conservation sélective. IVe table ronde du réseau interprofessionnel des gestionnaires de mobilier archéologique (RIGMA)

Lieu : Saint-Romain-en-Gal

Dates : 18-19 mars 2021

Date limite de réponse à l’appel : 03 octobre 2020

Le réseau interprofessionnel des gestionnaires de mobilier archéologique propose pour sa quatrième table ronde deux thématiques : les chantiers des collections en archéologie et la conservation sélective des biens archéologiques mobiliers. À l’heure où le musée et sites de Saint-Romain-en-Gal entame sa restructuration, couplée à un important chantier des collections, il sera le cadre idéal pour accueillir la quatrième table ronde du réseau interprofessionnel des gestionnaires de mobilier archéologique (RIGMA).

Plus d’informations ici

Appel à contributions : La réplique

Publication d’ouvrage.

Date limite de réponse à l’appel : 15 septembre 2020

Le volume 43 des « Cahiers de Mariemont » sera consacré à la question de la réplique en histoire de l’art et s’intéressera à la réplique en tant que copie d’une œuvre, dont la visée n’est pas de tromper.

Plus d’informations ici

Appel à contributions : Revue d’histoire méditerranéenne – Varia

Date limite de réponse à l’appel : 30 avril 2020

Pour la préparation du numéro 02 de la Revue d’histoire méditerranéenne éditée par l’université de Bejaia (Algérie), nous acceptons les articles d’histoire liés aux rives Sud, Nord et Est de la Méditerranée depuis la préhistoire jusqu’à la période contemporaine, ainsi que des contributions liées à la société dans toutes ses dimensions.

Plus d’informations

Appel à contributions : Journée d’études de l’AJCH : Les sources perdues : une fatalité pour l’historien ?

Lieu : Tours

Date : 04 juin 2020

Date limite de réponse à l’appel : 15 mars 2020

Quel chercheur en archives n’a pas été confronté à cette mention administrative, synonyme d’une privation de source et toujours, naturellement, celle qu’il aurait souhaité particulièrement consulter. Au-delà du cadre archivistique : quel chercheur en histoire ne s’est jamais trouvé face à une absence de données, un vide, une destruction irrémédiable, une source perdue ? Est-il néanmoins impossible à franchir ? Le chercheur est-il réellement, ou seulement momentanément bloqué par cet aléa ? Comment traite-il ce cas ? Peut-il contourner la difficulté et auquel cas, comment ? Les nouvelles technologies sont-elles un atout toujours plus essentiel en la matière ? Les sources perdues sont-elles une fatalité pour l’historien ?

Plus d’informations

Appel à articles – Revue Genre et Histoire – Varia

La revue Genre & Histoire, revue électronique, a été créée à l’initiative de l’association Mnémosyne (www.mnemosyne.asso.fr). Elle constitue un espace de publication ouvert à toutes celles et tous ceux dont les recherches s’inscrivent dans le domaine des études du genre, quelles que soient la période et la société analysées, avec une attention toute particulière aux jeunes chercheur.es et étudiant.es (Master et Doctorat) d’histoire ainsi que d’autres disciplines – sociologie, philosophie, anthropologie, géographie, sciences politiques, sciences de l’éducation, littérature, civilisations, Staps, etc. – lorsque les travaux comportent une dimension historique.

La revue est semestrielle et n’accepte que des textes inédits en français mais aussi en anglais, en espagnol, italien et allemand. Les contributions proposées (entre 35 et 40 000 signes, espaces et notes compris), accompagnées d’un résumé et de mots-clés en français et en anglais, sont soumises à une double expertise anonyme. Merci de bien respecter les instructions aux auteur.es figurant sur le site de la revue (https://journals.openedition.org/genrehistoire/631)

Les propositions d’articles sont à envoyer à : genre-et-histoire@mnemosyne.asso.fr

Appel à contributions : Studies on the World of fish fauna: human and socio-economic relations in Europe over the history

Revue : Rivista Progressus (numéro thématique 2019)

Date limite de réponse à l’appel : 30 avril 2019

La fauna ittica ha fatto parte della vita quotidiana delle popolazioni europee dalle origini ai giorni nostri; svolgendo un ruolo importante nello sviluppo delle attività economiche (pesca, industria, trasporti e commercio), così come negli alimenti, negli stili di vita, nelle esperienze culturali e religiose delle Comunità nel corso della storia. L’obiettivo principale di questo dossier tematico è quello di studiare la fauna dei pesci fluviali e marini in Europa, così come le diverse forme di sfruttamento e gestione di questa risorsa naturale. Altro obiettivo è quello di far conoscere le specie ittiche introdotte e diffuse nel continente europeo provenienti dal nuovo mondo, dal XV secolo. Questo coincise con un momento di collasso economico e ambientale legato al sovrasfruttamento delle risorse naturali come i pesci per tutto il Medioevo, soprattutto a partire dal XIII secolo.

Plus d’informations

Appel à contributions : Anticiper et gérer, de la Préhistoire au Moyen Âge

Lieu : Université de Bourgogne-Franche-Comté, Dijon

Dates : 17-18 juin 2019

Date limite de réponse à l’appel : 15 février 2019

Le séminaire Dokima, rassemblant les doctorants en mondes anciens et médiévaux de l’université de Bourgogne-Franche-Comté, lance un appel à contribution pour des journées d’études ayant pour thème « Anticiper et gérer, de la Préhistoire au Moyen Âge ». Elles viseront à réfléchir sur la conception de l’anticipation et ses différentes formes dans les sociétés anciennes et médiévales, en favorisant le rapprochement disciplinaire (archéologie, archéo-géosciences, historiens, historiens de l’art, philologues) : à travers quatre axes, il s’agira d’interroger la gestion de l’anticipation dans l’économie, durant les situations de vulnérabilité, mais aussi face à la mort. Enfin, une partie épistémologique permettra aux jeunes chercheurs de travailler sur les archives écrites et du sol et sur les différentes solutions afin de pourvoir aux imprévus liés à la conservation des données.

Plus d’informations

Appel à contributions : L’histoire de l’art et les objets

Lieu : Centre allemand d’histoire de l’art (Paris)

Date : 30-31 mai 2018

Date limite de réponse à l’appel : 31 mars 2018

Les travaux récents sur les images ont montré comment de vastes perspectives s’ouvrent dès lors que l’on porte le regard au-delà de la notion moderne et européenne d’art. Mais réduire l’histoire de l’art aux seules images reviendrait à appauvrir drastiquement son domaine de compétences. Cela exclurait en effet des catégories entières d’objets qui ne sont pas des images – à commencer par les « arts appliqués » européens, qui ont pourtant eu leur part dans la constitution historique de la discipline. Les artefacts variés de cultures non-européennes, souvent pré-coloniales, sont souvent négligés eux aussi, alors même qu’un rôle décisif devrait leur revenir dans une histoire de l’art à échelle globale et de pertinence interdisciplinaire. Une science des objets doit donc venir rejoindre la « science des images » (« Bildwissenschaft ») ou les « études visuelles », non dans un rapport d’opposition, mais pour un élargissement et une collaboration productive – ne serait-ce que pour mieux saisir les questions fondamentales touchant aux relations diverses et complexes entre les images et les objets.

Consulter l’appel complet