Appel à contributions : New Voices in the History of War (II)

Lieu : All Souls College, University of Oxford (Royaume-Uni)

Dates : 19 juillet 2019

Date limite de réponse à l’appel : 12 mars 2019

Existing scholarship on the history of war has often suffered from the self-limiting scope of past military historians. Frequently monopolised by a Eurocentric fixation on the hyper-masculine battlefield, this entrenched modus operandi of military history has long stifled alternative insights into the wider repercussions of war and violence. The inaugural ‘New Voices in the History of War’ conference held in July 2018 demonstrated that we have much to gain from opening the field to fresh outlooks, innovative approaches, and new understandings of how histories of war can be (re-)defined. This new one-day conference seeks to build upon the encouraging success of last year’s event by bringing together diverse representatives of this exciting new research. The conference aims to stimulate discussions regarding the future of the history of war as a broad interdisciplinary enterprise, and ultimately intends to facilitate the official establishment of a new ‘Society for the History of War’. We invite doctoral students and early career researchers to submit papers on any aspect of warfare across all periods and places. Non-historians who have an interdisciplinary connection to the study of war are also warmly encouraged.

Plus d’informations

École d’été : Mobilité et religions en Afrique méditerranéenne (Antiquité – Temps présent)

Lieu : Rabat (Maroc)

Dates : 10-13 juin 2019

Date limite de réponse à l’appel : 10 mars 2019

La circulation d’individus et les dynamiques religieuses associées sont au cœur des questions les plus récentes posées par l’actualité des mobilités en Afrique méditerranéenne. À travers cet atelier thématique de formation doctorale, il s’agira alors d’interroger le fait religieux et les constructions religieuses issues des mobilités qui, au cours de l’histoire, ont traversé l’Afrique du Nord, la plaçant comme interface entre la Méditerranée et l’Afrique subsaharienne ou encore le Proche-Orient. La prise en compte de la longue durée, de l’Antiquité au temps présent, permet de mesurer pleinement l’héritage de chacune des périodes de l’histoire dans les dynamiques religieuses contemporaines, et les mobilités auxquelles elles sont liées. L’Afrique méditerranéenne a constitué un point de rencontre majeur entre les trois grandes religions.

Plus d’informations

Appel à contributions : Anticiper et gérer, de la Préhistoire au Moyen Âge

Lieu : Université de Bourgogne-Franche-Comté, Dijon

Dates : 17-18 juin 2019

Date limite de réponse à l’appel : 15 février 2019

Le séminaire Dokima, rassemblant les doctorants en mondes anciens et médiévaux de l’université de Bourgogne-Franche-Comté, lance un appel à contribution pour des journées d’études ayant pour thème « Anticiper et gérer, de la Préhistoire au Moyen Âge ». Elles viseront à réfléchir sur la conception de l’anticipation et ses différentes formes dans les sociétés anciennes et médiévales, en favorisant le rapprochement disciplinaire (archéologie, archéo-géosciences, historiens, historiens de l’art, philologues) : à travers quatre axes, il s’agira d’interroger la gestion de l’anticipation dans l’économie, durant les situations de vulnérabilité, mais aussi face à la mort. Enfin, une partie épistémologique permettra aux jeunes chercheurs de travailler sur les archives écrites et du sol et sur les différentes solutions afin de pourvoir aux imprévus liés à la conservation des données.

Plus d’informations

Appel à contributions : Dépasser la frontière

Revue : Frontière·s. Revue d’Archéologie, Histoire et Histoire de l’art

Parution : décembre 2019

Date limite de réponse à l’appel : 10 juin 2019

Dans les études menées sur les sociétés anciennes, la notion de frontière est bien souvent restreinte au sens de limite géopolitique. Pourtant, la polysémie du mot permet d’envisager une multitude de réflexions portant sur les modalités de séparation, concrètes ou abstraites, naturelles ou construites. C’est le sens de la revue Frontière·s : embrasser les différentes acceptions du mot frontière, en tant que limite, non seulement géophysique, étatique ou politique, mais aussi sociale, culturelle, symbolique, linguistique, métaphysique, etc. En d’autres termes, les contributions pourront interroger tous les éléments qui créent des séparations entre les individus au sein des sociétés antiques et médiévales.

Plus d’informations

Appel à communication 3e colloque international « Les deux Syrtes à travers l’histoire »

Appel à communication pour le troisième colloque international sur les deux Syrtes à travers l’histoire qui sera organisé par le département d’histoire de la FLSH de Sfax (Tunisie) et le département d’archéologie de Durham University (Angleterre) en partenariat avec « le Laboratoire d’Etudes et des Recherches Interdisciplinaires et Comparées (LERIC) », « le Laboratoire Maghreb Arabe : Omrane Pluriel », et « the Society for Libyan Studies (London U.K.) ».

Ce colloque, qui a pour thème Les deux Syrtes entre le désert et la mer à travers l’Histoire : Espace d’échange, de concurrence et de conflit, aura lieu du 2 au 4 Décembre 2019 à Sfax. Le premier volume de cette série de colloques sur les deux Syrtes est actuellement sous presse et la publication du deuxième volume est prévue pour juin 2019.

Date limite pour le résumé : 31 Mars 2019.

Date limite pour le manuscrit dans sa forme définitive : 31 Juillet 2019.

Les propositions et les textes pourraient être envoyés à l’adresse électronique suivante : hafed_abdouli@yahoo.fr

Appel à contributions : Hieronymus noster : International Symposium on the 1600th Anniversary of Jerome’s Death

Lieu : Académie des Sciences et Arts slovène (Ljubljana, Slovénie)

Dates : 24-26 octobre 2019

Date limite de réponse à l’appel : 31 mars 2019

Hieronyme, veni foras, “Jerome, come out,” Jerome himself wrote in his letter to a friend (Ep. 4), stating a personal desire addressed to God. His own call will provide the starting point of the international scholarly symposium in 2019, commemorating the 1600th anniversary of Jerome’s death. The encounter will highlight recent research trends related to Jerome’s life, to his opus, and to the reception of this ancient ascetic, Biblical scholar, biographer, traveller, epistolographer, theologian, exegete, satirist, and controversialist. The meeting will take place in Ljubljana, Slovenia, among the archaeological sites of Roman Emona from his letters (Ep. 11–12), whose genius loci remains influenced by the proximity of Jerome’s birthplace, Stridon. While the exact whereabouts of Stridon remain unknown, an excursion will be offered by symposium’s organizers in order to discuss some of its potential locations. The conference will be interdisciplinary and will present Jerome in the light of the latest discoveries; its particular focus will be the archaeological finds of Christian Emona from 2018. The papers invited will consider – but will not be limited to – researching Jerome within the framework of historical context, archaeology, biblical exegesis, patristics, classical philology, and theology.

Plus d’informations

Appel à contributions : La personne en question dans les réseaux (5e rencontre du groupe RES-HIST)

Lieu: Rennes

Dates : 17-18 octobre 2019

Date limite de réponse à l’appel : 31 mars 2019

Dans le sillage de ces premières manifestations, nous organisons une cinquième rencontre du groupe Res-Hist les 17 et 18 octobre 2019 à l’Université Rennes 2, en partenariat avec la MSHB et l’URFIST, trois institutions qui valorisent les recherches sur les humanités numériques. Notre initiative est également soutenue par le GDR Analyse de réseaux en Sciences humaines et sociales. Nous proposons que les contributeurs et contributrices de ces journées discutent une thématique précise : « La personne en question dans les réseaux ». Les travaux historiques qui mobilisent les techniques spécifiques d’analyse de réseaux envisagent en effet souvent dans leurs analyses des « personnes ». Dans la majorité de ces travaux, ces personnes – comprises comme des individus – interviennent en tant qu’entités (réseaux de correspondance, d’intellectuels et de savants, de marchands, d’évêques, de nobles ou de paysans, réseaux égocentrés), une démarche aujourd’hui intuitivement compréhensible par référence aux réseaux sociaux numériques (Facebook, Twitter, etc). Depuis quelques années toutefois, certains types de recherche s’interrogent davantage sur l’usage historique que l’on peut faire des « personnes ».

Plus d’informations

Appel à contributions : Les Pères de l’Église en marge. Traditions patristiques dans les manuscrits bibliques

Lieu : Université Ludwig-Maximilian de Munich (Allemagne)

Dates : 24-25 juin 2019

Date limite de réponse à l’appel : 10 février 2019

Le projet ParaTexBib se propose de recenser, de classifier et d’éditer toutes sortes de contenus paratextuels accompagnant le texte biblique dans les manuscrits des Évangiles. Beaucoup de ces contenus portent l’héritage de traditions patristiques, sous des formes très diverses. Cette observation soulève la question suivante : comment les manuscrits bibliques (Ancien et Nouveau Testament) reçoivent-ils les traditions patristiques, les transforment-ils et contribuent-ils à leur transmission ? Nous nous intéressons particulièrement aux phénomènes d’exception et à la question des méthodes et des intentions qui les sous-tendent. En quoi le sens des extraits est-il modifié par leur sélection, par leur éventuelle transformation, par la proximité d’autres extraits ? Ces phénomènes, mais aussi le choix des auteurs et des œuvres, permettent-ils de définir des centres d’intérêt ou des projets théologiques, éventuellement polémiques ? Il s’agit en outre de voir si la présence de tels extraits révèle des usages et des publics particuliers : quelles hypothèses peut-on formuler sur la documentation disponible, et, partant, sur les environnements de production ? Les documents concernés au premier plan sont les manuscrits bibliques en langue grecque antérieurs au XVᵉ siècle. Toutefois, des contributions relatives à des aires linguistiques différentes (latin, langues orientales) sont également bienvenues.

Plus d’informations

AAC Les Grecs face à l’imperium Romanum. Résilience, participation et adhésion des communautés grecques à la construction d’un empire (IIe s. av. – Ier s. de n.è.)

Lieu:Université Paris-Nanterre

Date:6 et 7 juin 2019

Date limite de réponse à l’appel:15 février 2019

Ce colloque adressé aux jeunes chercheurs propose d’étudier la manière dont les communautés grecques réagirent à la progression de l’imperium Romanum en Grèce entre le IIe s. av. n.è. et le Ier s. de n.è, depuis la seconde guerre de Macédoine jusqu’à l’année des Quatre Empereurs.  Nous voulons retracer les étapes et les éléments de cette histoire où l’ingérence administrative et militaire de Rome dans les affaires des communautés grecques, parfois brutale, céda progressivement la place, selon des rythmes variés et non sans moments de crise, à la participation plus ou moins active et délibérée de ces communautés au fonctionnement de l’Empire. Comment s’adaptèrent ces communautés grecques s’adaptèrent-elles et s’accomodèrent-elles localement à un nouvel ordre global ?

Appel complet ici

Appel à contributions : L’éventail de nos peurs de l’Antiquité à nos jours

Lieu : Saint-Quentin-en-Yvelines

Date : 15 mai 2019

Date limite de réponse à l’appel : 24 février 2019

Frousse, trouille, crainte, effroi, chocottes, terreur, frayeur, épouvante, pétoche… Il existe quantité de termes et d’expressions plus ou moins fleuris pour exprimer les multiples facettes de la peur dans la langue française. Dans une perspective historique large et une approche se voulant culturelle et transdisciplinaire, cette journée d’études entend déconstruire et comprendre les mécanismes naturels et sociaux inhérents au phénomène de la peur, qu’elle soit subie ou voulue.

Plus d’informations