Appel à contribution : Le pouvoir en ville

Date limite de réponse à l’appel : 31 janvier 2018

Le numéro thématique à paraître dans la revue « Afriques. Débats, méthodes et terrains d’histoire » porte sur l’Afrique continentale et insulaire (Afrique du Nord comprise). Il se propose d’aborder, dans une perspective interdisciplinaire, les relations entre le territoire urbain et l’exercice du pouvoir avant le XXe siècle – à l’exclusion des villes construites par les Européens – notamment à travers ses aspects matériels et symboliques.

Consulter l’appel complet

Appel à communication : « Les listes », journée d’études de l’AJCH

Lieu : Université de Strasbourg

Date : 17 mai 2018

Date limite de réponse à l’appel : 15 janvier 2018

 

La prochaine journée d’études de l’AJCH sera consacrée aux « Listes ». Comme chaque année, elle est dédiée aux jeunes chercheurs et chercheuses en histoire, histoire du droit, histoire de l’art et archéologie, quelle que soit la période qu’ils étudient.

 

Consulter l’appel complet

Appel à communication : L’histoire… Une introspection

Lieu : Université de Sherbrooke (Québec, Canada)

Date : 15-16 mars 2018

Date limite de réponse à l’appel : 15 décembre 2017

Le 15 et 16 mars 2018 se tiendra le onzième colloque des étudiants et des étudiantes en histoire de l’Université de Sherbrooke. Pour cette édition, le comité organisateur vous propose de faire une introspection sur la discipline historique, de réfléchir plus largement à la place de l’histoire au sein de la sphère publique et de poser un regard critique sur les nouvelles approches en histoire.
À l’ère où la mémoire, la désinformation et le relativisme prennent une place de plus en plus importante dans les débats publics, les tenants de la discipline historique et des sciences sociales sont en droit de se demander quelle est la place et la pertinence de l’histoire à l’heure actuelle? Devons-nous, en tant qu’historien et historienne, prendre position dans la Cité sur les enjeux de notre communauté? Dans une autre visée, comment le développement de nouvelles approches et l’émergence de nouveaux objets d’étude permettent d’appréhender autrement le passé? Quels sont les nouveaux objets d’étude sur lesquels se penchent les chercheurs et les chercheuses présentement, mais aussi quelle est leur importance pour la société et la discipline historique? Les nombreux questionnements que cette thématique soulève nous amènent à penser que ce colloque permettra de stimuler les réflexions sur l’épistémologie de notre profession, mais aussi de repenser la nature de nos recherches.

Consulter l’appel complet

Appel à contribution: Figures de la royauté au XIXe siècle

Dossier de Nineteenth-Century French Studies sous la direction de Paule Petitier
Printemps 2019

Date limite de proposition de contribution: 10 janvier 2018

a critique littéraire s’intéresse régulièrement aux rapports de la littérature et de la démocratie au XIXe siècle, étant entendu depuis Tocqueville que ce mouvement de fond des sociétés occidentales caractérise et détermine aussi l’évolution des arts et des modes d’expression. En complément de ce champ de recherches toujours en chantier, prendre la mesure de la fascination, déclarée ou plus ou moins implicite, qu’exerce le modèle politique de la royauté sur les écrivains et sur les penseurs du XIXe siècle nous semble nécessaire.

Les figures de la royauté (titre qui ouvre la possibilité de parler aussi bien du roi lui-même que du système de la royauté) ouvrent de nombreuses pistes de réflexion dans différentes disciplines. Sans préjuger de celles que nous n’avons pas aperçues, nous suggérons les suivantes :

• les nouvelles théories de la royauté ;
• la réinvention pratique de la royauté, ses usages modernes, la place que lui consacre la presse (premiers reportages sur les têtes couronnées…) ;
• les représentations littéraires et artistiques des rois du passé, la réflexion politique mais aussi anthropologique sur la royauté ;
• les prolongements du régicide : la construction du traumatisme du régicide, les écritures et les représentations régicides, la défiguration des rois (caricatures et satires) ;
• la dramatisation du passage à l’ère moderne par la représentation de la fin des rois ou de la royauté, l’ère moderne présentée comme l’ère du vide à travers le motif du régicide (cf le poème de Théophile Gautier, « Les deux obélisques »), l’image du roi sur la scène (quelle évolution le rôle type du roi dans la dramaturgie classique connaît-il au XIXe siècle ? » ;
• le déplacement de la royauté dans l’imaginaire, les usages métaphoriques de la figure du roi (sujet moderne, artiste…).

Appel complet ici

Appel à communication : IMAGOPAPAE

Lieu : Liège (Musée de la Boverie et Université de Liège)

Dates : 20 au 22 juin 2018

Date limite de réponse à l’appel : 4 décembre 2017

Le congrès est consacré à la figure du pape entre passé et présent.
Le pape est l’évêque de Rome, le « vicarius Christi », le successeur du prince des apôtres, le serviteur des serviteurs de Dieu, le souverain pontife de l’Eglise universelle, mais aussi le primat d’Italie et le souverain de la Cité du Vatican. Dans ces titres, énumérés par l’Annuaire pontifical 2017, on trouve condensés les résultats d’années de réflexion (pas toujours pacifiques) sur le rapport dialectique entre pouvoir spirituel et pouvoir temporel. Au travers des écrits, des images, des actes politiques et des gestes liturgiques, le pape, depuis le Moyen Age jusqu’à aujourd’hui, exprime le sens de sa mission terrestre qui, entre innovation et conservatisme, l’amène à être une personnalité politique et une autorité religieuse sans équivalent dans d’autres religions.

Consulter l’appel complet

Appel à communication : Place et conscience du latin en français du Moyen Âge à nos jours

Lieu : Paris, Sorbonne

Dates : 7-8 juin 2018

Date limite de réponse à l’appel : 10 novembre 2017

Ouverture à de nouvelles considérations et de nouvelles approches autour des rapports entre latin et français, ces deux jours seront l’occasion d’échanger et débattre autour des notions de place et de conscience du latin au sein de la langue française, dans une diachronie longue. Il s’agira donc de rendre compte de leurs échanges dynamiques tout au long de l’histoire du français. Loin de réduire le rapport des deux langues à celui d’une filiation (Kuentz, 1985), ce seront les enjeux posés par leurs interactions que nous privilégierons. C’est donc en prenant en considération les dimensions institutionnelle, pragmatique, rhétorique, grammaticale et lexicale, que la place du latin se doit d’être interrogée pour mieux en saisir l’infinie variation. Langue, savoir et signe (Waquet, 1998), le latin peut en effet mettre en jeu un système de valeurs d’usages, plus ou moins assumées par le français et ses locuteurs. Ainsi, cette présence variée de la langue latine nécessite-t-elle de s’interroger sur le degré de conscience induit dans le discours. Par des approches théoriques ou des études de cas, on cherchera à appréhender cette thématique en proposant des éléments de réponse à diverses questions.

Consulter l’appel complet

Appel à communication : L’architecture gothique. Entre réception et invention

Lieu : Centre André Chastel (INHA, 2, rue Vivienne, 75002 Paris)

Date : 10 mars 2018

Date limite de réponse à l’appel : 15 novembre 2017

La journée doctorale sera consacrée à une réflexion sur la réception de l’architecture gothique du XIIe au XXe siècle comme langage flexible, à même de créer de nouvelles formes artistiques : l’objectif est d’enquêter sur la portée et l’influence de ce phénomène dans des contextes différents de celui d’origine. La journée vise ainsi à élargir l’analyse aux questions historiques, politiques, culturelles et urbaines, en fonction des objectifs des commanditaires et en établissant des liens entre aspects structurels, fonctionnels et formels.

Consulter l’appel complet

Appel à communication Colloque Frontières

Description : Appel à communication Colloque Frontières . Circulations, vie quotidienne, illégalités (1939-1945)
Le colloque aura lieu le 24 février 2018 en salle Marc Bloch, Université Paris 1 Panthéon-Sorbonne (Paris, France). Les propositions doivent être soumises dans un seul fichier PDF à l’adresse courriel colloquefrontieres@gmail.com. Elles doivent inclure un titre, un résumé de la présentation de 300 mots maximum, et une brève présentation biographique. Le résumé de la présentation de 300 mots doit intégrer la thèse et les arguments qui seront présentés. Le nom de l’auteur(e), son affiliation institutionnelle, ainsi que son adresse courriel doivent être indiqués clairement dans le fichier PDF. Comité d’organisation : Benedetta Carnaghi, Vincent Houle et Guillaume Pollack.
Date limite : 15 octobre 2017.

 

Appel à communications : « Les dynamiques économiques de la Révolution française »

Lieu : Paris
Dates : 7-8 juin 2018
Date limite de réponse à l’appel : 15 décembre 2017

Parmi les chantiers actuellement développés par l’historiographie révolutionnaire, force est de constater que les questions économiques, financières et monétaires restent peu étudiées au regard des recherches engagées sur des sujets politiques et culturels. […] En revisitant des corpus d’archives déjà explorés ou en exploitant des sources encore   méconnues, il s’agit de faire émerger des pistes de recherche inédites et des interprétations renouvelées à propos des mutations induites par le fait révolutionnaire sur les circuits et les dynamiques économiques, à l’échelle hexagonale mais aussi européenne et internationale.

On prévoit cinq orientations principales :

1) Dette, crédit et monnaie

2) Les mutations des propriétés

3) Économie de guerre, économie en guerre

4) Les mondes du travail à l’épreuve des nouvelles régulations

5) Administrer l’économie

 

Consulter l’appel complet ici.

Appel à contribution – Métiers d’art itinérants. Artisans en migration (Europe XVIIe-XIXe siècle)

Revue : Diasporas : circulations, migrations histoire
Dossier : Métiers d’art itinérants
Publication : n°32, 2018/2
Date limite de réponse à l’appel : 18 septembre 2017

Il s’agit d’étudier, dans un contexte de migration, la nature des dynamiques sociales à l’œuvre avec l’arrivée de populations émigrées d’artisans des métiers d’art, en milieu urbain et/ou rural, du XVIIe au XIXe siècle. Si une partie du dossier portera sur la présence des Italiens en France, d’autres cas peuvent être abordés en Europe et pour diverses spécialités (peintre-décorateur, maître-verrier, stucateur, mosaïste, figuriste, etc.). Une approche par les réseaux et les transferts culturels est souhaitée. Envisager la question des circulations invite également à conduire une réflexion sur l’identification d’une « identité artistique » de ces artisans émigrés.

Date limite de réception des propositions d’articles (sous la forme d’un argumentaire synthétique d’une quinzaine de lignes, assorti d’une bibliographie) : 18 Septembre 2017. Date limite d’envoi des articles rédigés : 10 Janvier 2018. Tous les articles seront soumis au processus habituel d’évaluation de la revue (coordinatrices du dossier, comité de rédaction, expert extérieur de façon anonyme). Les normes formelles de la revue sont disponibles en ligne : https://diasporas.revues.org/210

Consulter l’appel complet ici.