Appel à communications : La famille dans le monde arabo-islamique médiéval

Lieu : Tunis (Tunisie)

Date : 26, 27 et 28 avril 2018

Date limite de réponse à l’appel : 28 février 2018

La famille dans le monde arabo-islamique médiéval suscite toujours l’intérêt des historiens médiévistes puisqu’elle représente encore un thème de recherche important et peu étudié au Moyen Âge, malgré les travaux bien connus déjà réalisés. Le présent colloque a pour objectif d’approfondir la recherche sur ce thème autour de trois axes : la parenté, le pouvoir et la marginalité. Dans une perspective pluridisciplinaire et comparative, l’appel à communication est adressé aussi aux chercheurs des autres spécialités et des autres périodes historiques.

Consulter l’appel complet

Appel à communications – La commande (XIIIe-XVIIe s.) : acteurs, contrats et productions

Lieu de la manifestation : Centre d’études supérieures de la Renaissance, Tours
Date(s) : 10 et 11 juillet 2018
Date limite de réponse à l’appel : 20 février 2018

Toute production peut être interrogée à l’aune de la commande dont elle a fait l’objet. Les conditions de commande d’œuvres à la fin du Moyen Âge et à l’époque moderne ont donné lieu à des études relativement nombreuses dans le domaine de l’histoire de l’art . L’approche pluridisciplinaire de nos rencontres doctorales nous invite à élargir ces questionnements en nous penchant sur les différents types de productions artistiques, qu’elles concernent la peinture, la sculpture, l’architecture, la musique, le théâtre, la danse, la littérature ou la philosophie. Les contributions porteront sur tous ces types de productions, matérielles ou immatérielles, pérennes ou éphémères, conservées ou non.
Les propositions de communication sont à envoyer avant le 20 février 2018 (lafont_marie [at] outlook.com ; manon.gac [at] gmail.com).

Consulter l’appel complet ici.

Appel à communications : Travail : conflits et négociation

Lieu : Centre Malher (Paris)

Date : 7 avril 2018

Date limite de réponse à l’appel : 15 février 2018

Pour leur rendez-vous annuel, les doctorants de l’Association française d’histoire des mondes du travail (AFHMT) proposent de questionner les conflits et la négociation dans les mondes du travail. L’aspect protéiforme du conflit au travail et du dialogue social permettra d’envisager des contributions aux approches éclectiques, dans une journée se voulant ouverte aux formes et aux époques les plus variées de ces deux phénomènes, des micro-résistances (sabotages, coulages, grèves du zèle…) à l’action collective (actions nationales, de branches ou interprofessionnelles), de conflits localisés (monographies d’entreprises ou de bassins) jusqu’aux mouvements internationaux (altermondialistes, européens, transnationaux), qui donnent lieu à des médiations étatiques, syndicales à toutes les échelles, qu’il faudra interroger.

Consulter l’appel complet

Appel à communications : Châteaux et justice (Xe-XXIe siècle)

Lieu : Périgueux

Date : 28-30 septembre 2018

Date limite de réponse à l’appel : 30 janvier 2018

D’emblée, le pouvoir de justice du seigneur peut donner lieu à une approche simpliste voire caricaturale ; le château incarnant physiquement ce pouvoir et symbolisant, à souhait, le « méchant seigneur ». Qu’en est-il véritablement du Moyen Âge au XIXe siècle ? Ce thème a fait l’objet de nombreuses recherches depuis plus d’un siècle, surtout de la part des juristes. Des historiens ont abordé cette question dans des études plus vastes sur les paysans et/ou les seigneurs dans une province particulière. À partir des années 1990, l’étude de la justice seigneuriale a fait l’objet de travaux spécifiques, individuels ou collectifs qui ont permis de réexaminer une institution longtemps décriée. Au début des années 2000, Benoît Garnot et Antoine Follain ont contribué à une réhabilitation raisonnée et argumentée permettant de mieux comprendre ce que la justice seigneuriale représente, du Moyen Âge à la fin du XVIIIe siècle, pour le seigneur et le monde rural et urbain.

Consulter l’appel complet

Appel à participation : Medieval Women and the Arts

Lieu : Pompeu Fabra University, Barcelone (Espagne)

Date : 3-4 avril 2018

Date limite de réponse à l’appel : 26 février 2018

This is a call for papers for the interdisciplinary workshop «Medieval Women and the Arts. Literacy, Education, and Visual Culture». This event is conceived as a place of discussion and exchange for scholars, researchers, and postgraduate students who consecrate their work to the field of social, cultural, and intellectual history of women. In order to avoid the historio-graphic borders that scar different periods, the chronologic frame for this workshop will encompass from the Low Middle Ages (12-13th centuries) until the Renaissance and the Early Modernity (16th c.). The topic focuses on the cultural practices of production and reception within the feminine sphere: literacy, instruction, and visual culture. However, It should be stressed that, in this case, the concept of cultural practice goes beyond the customary meaning of these three notions. It will be rather considered as a vast variety of activities traditionally set aside from what have been granted as intellectual work. We are talking here about liturgical and paraliturgical habits, devotional practices, singing and music, image, contemplation, exercises linked to meditation, memory, or introspection, and also the assorted forms of teaching and learning.

Consulter l’appel complet

Appel à publications : Afrique : les passés antérieurs

Revue : Afriques. Débats, méthodes et terrains d’histoire

Date limite de réponse à l’appel : 28 février 2018

Les auteurs remettront leurs articles pour le 30 septembre 2018.

Dans ce numéro thématique, à paraître dans la revue « Afriques. Débats, méthodes et terrains d’histoire », il sera question d’étudier comment les sociétés anciennes se sont représenté leur propre passé, ou du moins les états passés de sociétés antérieures à elles. En d’autres termes : quelle perception, quelles collectes, quels inventaires, quelle archéologie, quels dénis, voire quelles destructions, ont-elles opéré sur leurs passés antérieurs ? Quelles continuités ou ruptures ont-elles cru déceler ? Qu’ont-elles cru que leurs propres anciens ou ancêtres leur avaient transmis ? Sont souhaitées des contributions abordant explicitement les relations entre un passé doublement passé, un présent qui n’est plus et notre propre présent.

Consulter l’appel complet

Appel à communications : Être juif et pauvre. Rôles sociaux et capacités d’agir en mondes chrétiens et musulmans

Lieu : EHESS (Paris)

Date : 5-6 novembre 2018

Date limite de réponse à l’appel : 1er février 2018

Dans l’historiographie, qu’elle soit ancienne ou plus récente, les juifs apparaissent souvent comme une catégorie d’acteurs assez figée et monolithique. Les historiens n’ont en effet jamais été très à l’aise lorsqu’il s’agit d’appréhender dans son ensemble et dans toute sa complexité une population numériquement assez réduite qui, au Moyen Âge et à l’époque moderne, cohabitait avec les sociétés chrétiennes ou musulmanes dans lesquelles elle se trouvait insérée. Les populations juives étaient plus ou moins bien perçues ou acceptées selon les lieux et les époques ; elles jouissaient de « privilèges », c’est-à-dire d’un statut et de droits s’inscrivant dans un cadre juridique précis, dont l’ampleur et la durée pouvaient considérablement varier, favoriser ou compromettre leur présence sur un territoire donné.

Consulter l’appel complet

Appel à communications : English Printed Books, Manuscripts and Material Studies

Lieu : Brno (République tchèque)

Date : 29 août-2 septembre 2018

Date limite de réponse à l’appel : 31 janvier 2018

This seminar’s focus is on the physicality of English printed books and manuscripts, whether they be strictly literary or not. We are especially interested in how particular editions and manuscripts shape the text’s interpretation and reading practices. Research topics include, but are not restricted to: finding rare editions and manuscripts, archival work, book and manuscript collections, printing practices and scribal work, palaeography, manuscripts as books, the coexistence of manuscripts and printed books, editing printed books and manuscripts, electronic versus printed editions, editing and digital humanities.

Consulter l’appel complet

AAC – Les sources des savoirs à l’époque moderne

Lieu: Université Lyon 3
Date: 23 mai 2018
Date limite de réponse: 20 janvier 2018

L’enjeu de cette journée sera de faire émerger des réflexions sur les processus de constitution et de sélection des sources de savoir à l’époque moderne, sur les supports et la circulation des sources de savoirs, en lien avec l’élaboration de sources de savoirs spécialisées, sur les approches méthodologiques mises en œuvre par les jeunes historien·ne·s.

Voir l’appel complet ici.

 

Appel à communications : Artistes et collections royales et princières (France, fin XVe-fin XVIIIe siècle) – L’artiste créateur

Appel à communications : Journée d’études interdisciplinaire Université de Versailles-Saint-Quentin-en-Yvelines/Paris-Saclay – Centre de Recherches du Château de Versailles Cycle « Artistes et collections royales et princières (France, fin XVe-fin XVIIIe siècle) » Journée d’études I : L’artiste créateur

Lieu: Château de Versailles

Date: 31 mai 2018

Clôture de l’appel à communications : 31 janvier 2018

Lorsque François Ier confie à Primatice, envoyé à Rome, la mission de rapporter des moulages d’antiques pour Fontainebleau, le roi de France entend bien enrichir sa collection, encore balbutiante, de sculptures témoignant de son goût pour les choses du passé, mais aussi de son rêve tout politique de voir Fontainebleau devenir « une nouvelle Rome », selon le mot complaisant de Vasari. Quand Louis XIV confie à Adam Van der Meulen la réalisation de quatre vues de résidences royales pour le décor de sa chambre à Saint-Germain-en-Laye, l’artiste n’aurait certainement pas imaginé que ses peintures seraient présentées, quelques années plus tard, avec les chefs-d’œuvre des collections versaillaises. Enfin dans les années 1770-1780 le comte d’Angiviller organise pour Louis XVI la commande de vastes compositions peintes ou sculptées sur le thème de l’histoire du royaume, afin de doter le futur museum royal de collections « patriotiques » mises à la disposition des artistes et du public par un souverain éclairé.
En proposant d’explorer le rôle polyvalent des artistes dans la construction, l’organisation et la gestion des collections royales et princières françaises (y compris celles des cardinaux-ministres), cette série de journées d’études a l’ambition d’entamer un travail interdisciplinaire autour de l’histoire sociale et politique des collections à l’époque moderne, de la fin du XVe siècle à la fin de l’Ancien régime.

Appel complet ici