Appel à contributions : Journée d’étude « jeunes chercheurs » : L’argument d’autorité : Un aspect de la réception des Anciens à la Renaissance

Lieu : Tours

Dates : 05 mars 2020

Date limite de réponse à l’appel : 10 septembre 2019

L’un des aspects les plus féconds de la réception des auteurs antiques à la Renaissance réside, sans nul doute, dans le rôle joué par l’appel aux Anciens – qu’il s’agisse des auteurs que l’on a pris l’habitude d’appeler « classiques » ou de ceux que l’on désigne comme « tardifs » – dans les débats qui agitent toute la période considérée dans tous les domaines de la vie littéraire, philosophique, scientifique et religieuse. Par bien des côtés, la Renaissance constitue ce qu’on pourrait appeler un « âge d’or » de l’argument d’autorité et de l’argument d’antiquité. La journée d’étude se propose d’examiner, dans des champs aussi variés que les controverses théologiques entre chrétiens d’Orient et d’Occident, ou catholiques et protestants, les controverses médicales ou astronomiques, les disputes poétiques ou philosophiques – comme les Comparaisons entre Aristote et Platon – les modalités du recours à l’opinion des Anciens, ainsi que les procédés d’appropriation du témoignage par les auteurs de la Renaissance. On portera une attention toute particulière aux procédés d’extraction et de décontextualisation de la citation, de reformulation du texte jusqu’à la manipulation, d’accumulation sérieuse ou détournée à des fins parodiques, mais aussi à la mobilité du témoignage ancien, qui, dans sa lettre, ne parvient pas à tous sous une même forme dans les manuscrits et produit, non pas seulement par un fait d’interprétation, mais par un fait de transmission, du dissensus entre les érudits qui croient se référer à un texte unique.

Plus d’informations

Appel à contributions : Les jeudis de l’art 2019-2020 : Art et sciences

Lieu : Institut Catholique de Paris

Dates : jeudis 17 octobre, 14 novembre, 12 décembre 2019 et les 6 février, 12 mars et 23 avril 2020

Date limite de réponse à l’appel : 02 septembre 2019

Pour cette nouvelle année, le thème retenu est « arts et sciences ». L’incendie de Notre Dame de Paris, en avril 2019, rappelle combien les liens unissant le monde des arts et celui des sciences peuvent être forts. L’analyse de l’état général de la structure ainsi que le débat sur la restauration ou la reconstruction de la toiture et de la flèche mettent justement l’accent sur ce rapport privilégié. De ce fait, la charpente disparue ainsi que l’ensemble de la construction ont fait l’objet d’une modélisation 3D, réalisée par Art Graphique & Patrimoine (AGP), particulièrement importante pour comprendre aussi bien les données architecturales qu’architectoniques. Cette relation indéfectible entre arts et sciences existe depuis longtemps et la distinction souvent faite entre les deux, c’est-à-dire entre la recherche du Beau par l’émotion d’un côté et la recherche de la vérité par la raison de l’autre, n’est qu’un principe d’organisation pratique qui ne demande aujourd’hui qu’à être de nouveau bousculé2. Déjà selon la Métaphysique d’Aristote, « c’est par l’expérience que progressent la science et l’art » ; artistes et scientifiques sont alors chacun à la recherche de nouveaux moyens pour retrouver ou retranscrire une réalité observée ou éprouvée.

Plus d’informations

Appel à contributions : The Senses in Medieval and Renaissance Europe: Hearing and Auditory Perception

Lieu : Trinity College Dublin (Irlande)

Dates : 24-25 avril 2020

Date limite de réponse à l’appel : 1er décembre 2019

Proposals for papers are invited for a conference on The Senses in Medieval and Renaissance Europe: Hearing and Auditory Perception, which aims to provide an international and interdisciplinary forum for researchers with an interest in the history of the senses in the Middle Ages and Renaissance.

Plus d’informations

Appel à contributions : Étudier le bâti médiéval (1850-1950). Acteurs, enjeux, méthodes

Lieu : Archives départementales du Rhône et métropolitaines de Lyon

Dates : 26-27 mars 2020

Date limite de réponse à l’appel : 31 octobre 2019

L’histoire de l’architecture médiévale fut écrite, à partir du milieu du XIXe siècle, par des hommes dont la formation, le parcours professionnel et les objectifs étaient variés. De fait, ils élaborèrent chacun leurs méthodes d’analyse et leurs grilles de lecture du bâti médiéval, lesquelles sont à l’origine de nos pratiques en histoire de l’art et en archéologie. S’intéresser à ces hommes et à leurs travaux : tel est l’objet de cette journée d’études qui permettra de mettre en œuvre, à l’échelle de l’Europe occidentale, une approche épistémologique des sciences médiévales consacrées au bâti castral, civil ou religieux. Au-delà des monuments eux-mêmes, qui tiennent lieu de source majeure, les correspondances de savants, les archives de sociétés savantes, les photographies ou les relevés anciens, ou encore les fonds des Monuments historiques, par exemple, pourront être convoqués pour aborder un ou plusieurs des axes suggérés.

Plus d’informations

Appel à contributions : Les intellectuels face à l’idée impériale au Moyen Âge (IXe-XVIe siècle)

Lieu : Paris et Créteil

Dates : 09-10 mars 2020

Date limite de réponse à l’appel : 1er octobre 2019

Ce colloque sera consacré aux relations entre les savants et l’idée impériale, à la manière dont les lettrés exaltent, justifient, ou critiquent l’idée impériale en Europe occidentale, du renouveau carolingien au XVIe siècle. Trois séries de questions sont amenées à être développées : contextes des sources de l’idée impériale ; les discours sur l’idée impériale ; les penseurs de l’idée impériale.

Plus d’informations

Appel à contributions : Héritages culturels européens. L’Europe comme héritage conflictuel, intellectuel et symbolique

Lieu : Créteil

Date : 6 décembre 2019

Date limite de réponse à l’appel : 20 octobre 2019

Centrée sur l’Europe, cette journée d’études s’appuie sur trois aspects fondamentaux, toutes périodes historiques confondues : un héritage intellectuel ; un héritage symbolique ; un héritage conflictuel.

Plus d’informations

Appel à contributions : L’économie de la connaissance. Innovation, productivité et croissance économique du XIIIe au XVIIIe siècle – LIII Settimana di Studi (Fondazione Istituto Internazionale di Storia Economica “F. Datini”)

Lieu : Prato (Italie)

Dates : 09-12 mai 2021

Date limite de réponse à l’appel : 31 octobre 2019

La Semaine LIII invite à présenter des contributions sur la manière dont les innovations organisationnelles, technologiques et scientifiques ont stimulé la croissance de la productivité et la croissance économique du XIIIe au XVIIIe siècle. Les théories et les paradigmes nés pour expliquer comment l’économie de la connaissance a stimulé la révolution industrielle peuvent-ils être appliqués de manière satisfaisante à la période pré-moderne ? Dans quelle mesure pouvons-nous identifier la « connaissance utile » (le useful knowledge de Simon Kuznets) comme source de croissance économique ? Quels types de structures culturelles, économiques et institutionnelles offraient l’environnement le plus hospitalier pour l’application du savoir scientifique aux innovations favorisant la concurrence, l’efficacité, la qualité, la spécialisation, les outils, l’accès à l’information et d’autres mesures de productivité ?

Plus d’informations

Appel à contributions : Mettre la ville en atlas : ambitions, productions et pratiques de l’Antiquité à nos jours – Congrès de la Société Française d’Histoire Urbaine

Lieu : Bordeaux

Dates : 16-17 janvier 2020

Date limite de réponse à l’appel : 26 octobre 2019

Convaincue de la pertinence de l’approche géohistorique pour interroger le fait urbain, la SFHU souhaite consacrer son prochain congrès, en 2020, à la place et aux rôles de la ville dans les productions d’atlas. Au sens commun, l’atlas est un recueil qui combine productions cartographiques et commentaires textuels dans une perspective universelle. Néanmoins, c’est dans une acception polysémique du terme que cet appel à communications entend interroger les ambitions, les productions et les pratiques de ce mode singulier de représentation, de ses origines à nos jours. Atlas, Description, Cosmographie et Miroir universel, Table, Théâtre, Recueil, sans oublier Uranographie, Neptune et autres Portulans…, la grande variété des appellations souligne celle, sur la longue durée, des productions, dont la ville est une composante ou un sujet central. Toutes ces sommes sont conçues sur l’articulation d’une collection de cartes et de descriptions textuelles et combinent l’expérience (le voir et le vu de l’image géographique) et la connaissance (le savoir du dit et de l’écrit, du connu et de l’inconnu), à la façon d’un « essai » au sens montaignien du terme. Dans sa forme originelle, la vocation globalisante, voire encyclopédique, des atlas touche aux relations entre le raisonnement à l’origine de leur mise en œuvre et la forme qu’ils adoptent. La finalité première et intrinsèque, même inavouée ou rarement accomplie, est d’ouvrir à une démarche comparative car il s’agit de donner sens à l’hétérogénéité du monde ou à une région de savoirs et d’en proposer une mise en ordre par le recensement, la terminologie et la sémiologie. Le sérieux d’un atlas se mesure ainsi à l’importance des nomenclatures qui en font un fichier des lieux ; il peut alors passer pour un « chef-d’œuvre » d’érudition, le summum d’un savoir-faire et des compétences de ses producteurs.

Plus d’informations

Appel à contributions : Collecter, collectionner, conserver – 144e Congrès national des sociétés historiques et scientifiques (CTHS)

Lieu : Université de Nantes

Dates : 22-25 avril 2020

Date limite de réponse à l’appel : 15 octobre 2019

En 2020, le congrès du CTHS se fixe pour objectif d’interroger, dans leur individualité ou leurs interactions, les actes, statuts, pratiques et temporalités constitutifs de l’histoire et de l’actualité des objets entrés en collection, quels que soient leur domaine intellectuel de rattachement, leurs formes ou leurs supports. Les termes collecter, collectionner, collections, collectionneurs, conservateurs, retenus comme éléments d’articulation de cet appel à communications, permettent d’envisager des questionnements résultant des perspectives les plus diverses, qu’elles relèvent de l’intime, du collectif, du passé, du présent, du tangible ou du symbolique. Quatre thèmes principaux guident cet appel à communications :
– Quels objets (qu’est-ce qu’une collection ? Diversité de ces ensembles, etc.) ?
– Quels acteurs (collecteurs, collectionneurs, conservateurs, institutions, etc.) ?
– Quels objectifs et quels processus (genèse des collections entre ambitions, volontés et concours de circonstances, sens et usages, organiser la collection, rendre accessible la collection, collections et territoires, etc.) ?
– Quel devenir pour les collections (histoire et économie des collections, l’ère du numérique, etc.) ?

Plus d’informations

Appel à contributions : Conjugalités et extraconjugalités à la cour de France (Moyen Âge – XIXe siècle)

Lieu : Paris

Dates : octobre 2020

Date limite de réponse à l’appel : 04 octobre 2019

Ce colloque international a pour but d’examiner l’impact de la vie de cour sur le mariage et la vie conjugale, en envisageant une chronologie longue allant du Moyen Âge au XIXe siècle. La réflexion portera principalement sur trois axes : l’acte de mariage (négociations, stratégies matrimoniales, cérémonies, contrats), la vie conjugale confrontée aux impératifs de la vie de cour, les extraconjugalités (célibat, sexualités, adultère, veuvage).

Plus d’informations