Appel à communications – Understanding Migration: States of (Un)Belonging

Lieu: University of Sheffield
Date: 15 juin 2017
Date limite de soumission: 10 mars 2017

The University of Sheffield Postgraduate Migration Research Network invites submissions for the 3rd Workshop on Migration. This one-day intensive research conference aims to explore issues on migration and belonging – or unbelonging, and offer diversified insights into a wide range of migration topics and discussions. The workshop aims to provide a friendly environment for postgraduate and early career researchers to engage in discussion regarding migration research, past, present, and future migration agendas, integration, representation of migrants and the evolution of migration policies. This is an opportunity to showcase your research, any ‘work in progress’, and (preliminary) research findings with a critically engaged postgraduate community. Abstracts in all areas of migration and from all disciplines will be considered.

Submissions based broadly but not restricted to following topics are welcome:
– Past, present and future movement flows
– Migrants’ and forced migrants’ experiences (including displacement, journey, arrival, integration, etc.)
– Migration policies, governance and control
– Narratives and representations of migrants and forced migrants
– Rise of anti-immigrant sentiment and policies
– Migrant activism and organisation
– Alternative theoretical/empirical/methodological perspectives on migration and belonging

Consulter l’appel complet ici.

Appel à communication – Thinking, representing and living space (15th-18th century)

Lieu: Québec
Date: 18-19 mai 2017
Date limite de soumission: 15 mars 2017

The Colloquium is organised by the Interuniversity Center for Research on Early Modernity (CIREM). The theme of that colloquium will be Thinking, representing and living space (15th-18th century) and it will take place in Quebec City. Proposals for communication (title and abstract of 250 words, level of studies, institutional anchoring) must be sent to the organizing committee before Wednesday 15 March 2017 at the following address: cierl.jeunes.chercheurs [at] gmail.com 

To measure, to construct, to traverse, to describe, to trace, to inhabit, to share: so many approaches, usages and representations which, from the end of the fifteenth century to the French Revolution, bear witness to what might be called « spatial’s regimes », which shape everyday life, inform the modes of representation, of production or of exchange. It is precisely this complex and plural relationship in the knowledge that informs it and the forms that invest it that this new edition of the colloquium « Young researchers » of CIREM proposes to examine in its theories, to decline in its various practices, to apprehend in its various poetic and artistic devices.

From the exploration of unknown land to the cadastral plan of properties, from surveying territories to cartographic gestures, from mathematical propositions to physical theories, from the privacy of the private to the public exercise of a shared space, from a private mansion to the street, from the office to the cafe, from the cell to the boudoir, from the representation of the city to that of nature, to mention only a few examples, space invents, experiments, organizes, mobilizes knowledge, practices or actors, that we propose to explore.

In the context of this reflection, we are soliciting proposals which, for example, are based on the following axes:

  • Space’s sciences and theories
  • Places of knowledge and their networks
  • The places of power
  • Private life / public life
  • Space (s) and identity (s)
  • Elsewhere
  • Town / Country
  • Merchant Locations and Spaces
  • Space and / or movement
  • Space and Entertainment
  • Paint the space
  • Space and its facilities
  • Places of fiction
  • Geography (s) of the body
  • Sexuation of space
  • Exile (s) Enclosure (s)

    This symposium, which is interdisciplinary in nature, will welcome young researchers (master’s students as well as doctoral students and postdoctoral fellows) working in the various fields of human sciences, from literature to history, philosophy and history of art. The novel and french papers must not exceed twenty minutes allocated to each participant.

 

Appel à communications – Remembering early modern revolutions. England, North America, France and Haiti

Lieu : Institute of Historical Research (IHR), Senate House, Londres (Grande-Bretagne)

Date : 17 juin 2017

Date limite de réponse à l’appel : 1er mars 2017

The ‘turn to memory’, as Geoffrey Cubitt has described it, has been a major feature of recent historiography. This one-day conference will explore the memory of the major revolutions of the early modern period (England 1649 & 1688/9; North America 1776, France 1789 and Haiti 1791-1804). By addressing these events collectively, the conference will explore the interconnectedness of these revolutions in the contemporary mind. It will highlight the importance of invoking the memory of prior revolutions in order both to warn of the dangers of revolution and to legitimate radical political change. The conference will also unpick the different ways in which these events were presented and their memory utilised, uncovering the importance of geographical and temporal contexts to the processes of remembering and forgetting.

We welcome papers engaging with the role of revolutions in shaping national narratives and foundational myths; exploring the instrumentalisation of memory by powerful and marginal groups, in both national and transnational contexts; and discussing acts of collective and individual remembering and forgetting, both public and private. We encourage proposals that connect with key themes in memory studies, including but not limited to those which discuss the politics of memory, as exemplified in the classic work of Michel-Rolph Trouillot on the Haitian Revolution; Pierre Nora’s ‘sites of memory/lieux de mémoire’ – anniversaries, monuments and other forms of public commemoration; Tzvetan Todorov’s ‘blotting out of memory’ –  the deliberate expunction from memory of the events that preceded the establishing of a new regime; and Marianne Hersch’s concept of ‘postmemory’, that the trauma of revolution could also affect those who did not directly witness or experiences these events, but who were nonetheless powerfully influenced by the fractured remembrances of those who did. Examining both personal and collective remembrance, exploring private recollection and public commemoration, this conference seeks to uncover the rich and powerful memory of early modern revolutions.

Voir l’appel complet ici.

Appel à communications – La prise de décision dans les structures éducatives. Entre la norme et la pratique (XIIIe-XXe siècle)

Lieu : Maison de la Recherche de l’Université Toulouse – Jean Jaurès

Dates : 9 et 10 octobre 2017

Date limite de réponse à l’appel : 15 avril 2017

Les communications souhaitées devront décliner les modalités de la tension entre norme et pratiques démocratiques, à l’échelle des structures éducatives, dans une perspective historique, mais en faisant appel à toutes les disciplines concernées : sociologie, anthropologie, sciences de l’éducation, droit, etc. Tous les types de structures éducatives (officielles, clandestines, établissements, associations, laïques, religieuses, anciennes, contemporaines), et à tous les niveaux d’enseignement (du primaire au supérieur, pour reprendre une terminologie contemporaine) sont proposés à la réflexion collective.

Voir l’appel complet ici.

Appel à communications – Révolutionnaires et communautés utopiques

Lieu : MSH, Clermont-Ferrand

Date : 13 décembre 2017

Date limite de réponse à l’appel : 30 juin 2017

Cette journée d’étude organisée par la Société des études robespierristes se propose d’interroger les rapports entre acteurs de la Révolution française et de l’Empire et la construction de communautés utopiques, pendant ou après les événements des années 1789-1815. Elle se tiendra le 13 décembre 2017 à Clermont-Ferrand. (…)

La journée d’étude se propose d’étudier les sources philosophiques et littéraires dont se revendiquent les fondateurs de ces communautés, leur implication dans la Révolution ou l’Empire, la manière dont ils conçoivent leur organisation, leur recrutement et leur développement, les références qu’ils maintiennent (ou pas) aux événements français, les liens qui existent entre leurs aspirations et les installations collectives à l’étranger, notamment en Amérique du Nord, ou les colonies utopistes de la première moitié du XIXe siècle (Owen, Fourier, Cabet).

Voir l’appel complet ici.

La diplomatie des villes dans les mondes latins, musulmans et byzantins (XIIe-XVIe siècle)

Lieu: Université Paul-Valéry Montpellier

Date: 17-18 novembre 2017

Date limite de réponse à l’appel:31 mai 2017

L’essor des villes occidentales et leur organisation en communes, pourvues de regalia (Italie communale) ou de privilèges, de franchises (France, Flandres, Espagne, etc.), se sont fondés sur une panoplie de techniques, d’outils et de pratiques de gouvernement qui ont transformé les organismes urbains en laboratoires politiques. Quelles raisons, quels objectifs et même quelle légitimité ces villes eurent-elles à déployer une action diplomatique qui peut paraître comme un secteur essentiel, sinon réservé de la souveraineté ? Les réponses sont à ce jour à découvrir. Autour du bassin méditerranéen, d’autres cultures religieuses, politiques, économiques se sont développées au cours des XIIe-XVIe siècles dans et autour de villes qui ont cultivé avec les pouvoirs des relations diverses. Leurs développements sociaux et économiques présentent néanmoins d’évidentes convergences avec l’évolution des villes européennes. Pour mesurer les singularités du fait diplomatique urbain en tous ces espaces, ce programme pluriannuel adopte de ce fait une démarche comparatiste et dépasse les trop strictes frontières du Moyen Âge pour englober la première modernité, classiquement définie en Europe comme celle d’un nouveau paradigme diplomatique marqué par la naissance des ambassades permanentes.

Appel complet ici

Devotional Writing in Print and Manuscript in Early Modern England, 1558-1700

Lieu: University of Warwick

Date: 26 juin 2017

Date de limite de réponse à l’appel: 30 avril 2017

‘Devotional Writing in Print and Manuscript’ is a major one day multi-disciplinary conference, hosted by the University of Warwick’s English Department in collaboration with the Centre for the Study of the Renaissance, The Humanities Research Centre and the Early Modern Forum. Contributions are invited from established scholars and postgraduate students alike. Publication of a selection of papers is envisioned. Themes for papers may include (but are not limited to): literary, visual. political, theological, historical, material, musical, polemical or any other treatments of the topics of devotional writing in print or manuscript in the context of reformation-era England.

Appel complet ici

Appel à communications – De la fabrique locale des empires : pratiques d’altérité et constructions politiques. Amériques, Afrique, Asie, Europe, XVIe-XVIIe siècles

Lieu : Casa de Velázquez (Madrid)

Dates : 26-27 avril 2017

Date limite : 1er mars 2017

La notion de métissage ibérique a été étroitement liée à la définition d’une première mondialisation et d’un premier temps colonial, celui des empires ibériques à l’époque moderne. Elle renvoie à un processus d’homogénéisation qui résulte des contacts entre « naturels » et « étrangers » à la terre. Cette notion est souvent confondue avec celles de mélange, de mixité, d’hybridité ou de syncrétisme. L’ambition de cette rencontre est d’interroger la fabrique locale des empires ibériques en revenant sur les « pas perdus » des constructions impériales ibériques aux 16e-17e siècles. Il s’agit de considérer le rôle politique des groupes sociaux différenciés métissés et/ou indigènes dans la formation des empires hispanique et portugais. Nous aimerions réfléchir aux stratégies mises en œuvre par les différents groupes sociaux métis et indigènes dans les cadres impériaux ibériques en Afrique, en Asie, en Amérique et en Europe.

Voir l’appel complet ici.

Appel à posters – Étude et réception de l’Antiquité romaine au siècle des Lumières : perspectives croisées

Lieu : Louvain-la-Neuve, Université catholique de Louvain
Date : 6 octobre 2017
Date limite de réponse à l’appel : 15 mai 2017

La journée d’étude « “Il n’est guère de matière si vaste que celle des monumens de l’Antiquité”. Étude et réception de l’Antiquité romaine au siècle des Lumières : perspectives croisées » se tiendra à Louvain-la-Neuve (Université catholique de Louvain), le vendredi 6 octobre 2017.
Elle a pour objectif d’approfondir les questions de la réception et de l’appropriation de l’Antiquité romaine par les intellectuels des Lumières. Cette journée d’étude fait suite à une première rencontre organisée à l’Université de Florence le 26 mai 2016 (« Roma nell’età dei Lumi »). La perspective envisagée est résolument internationale et interdisciplinaire puisqu’il s’agira de réunir des spécialistes issus de différentes disciplines afin de traiter de cette thématique par le biais de divers aspects d’ordre historique, culturel et archéologique. Les langues de communication lors de la journée d’étude seront le français, l’italien et l’anglais.

Le comité organisateur de l’événement souhaite en outre mettre en avant les travaux de recherches innovants de jeunes chercheurs et de chercheurs confirmés. En complément aux communications proposées par des intervenants belges et étrangers, le programme de la journée comprendra donc une session de présentation de posters qui est l’objet de cet appel à contribution.
Les posters retenus seront présentés par leur auteur à la fin de la journée d’étude. Les présentations des différents auteurs seront intégrées aux actes de la journée d’étude.

Voir l’appel complet ici.

Appel à communications – Rénovation urbaine et résilience. Regards croisées sur les villes

Lieu: Rome
Date: 29 août – 1er septembre 2018
Date limite de réponse: 20 février 2017

Nous vous invitons à participer à la XIVe Conférence internationale d’histoire urbaine « Rénovation urbaine et résilience. Regards croisées sur les villes» qui se tiendra à Rome, du 29 août au 1 septembre 2018.

Nous vous prions de nous faire parvenir vos propositions de sessions jusqu’au 20 février 2017 au plus tard et nous vous demandons de soumettre vos propositions de sessions sur le site http://eauh2018.ccmgs.it. Les organisateurs des sessions sauront si leurs sessions sont ou non acceptées en mai 2017.

L’Association européenne d’histoire urbaine, qui souhaite encourager les recherches internationales et interdisciplinaires en matière d’histoire urbaine, donnera la priorité aux sessions qui seront co-organisées par des chercheurs de différents pays. L’Association vous invite également à proposer des sessions sur des recherches comparatives.