Appel à contributions : Construction et déconstruction des territoires de l’Antiquité au Brexit ». Journées internationales d’histoire du droit et des institutions

Lieu : Arras

Dates : 11-12 mai 2018

Date limite de réponse à l’appel : non spécifiée

Les journées internationales d’histoire du droit et des institutions auront lieu cette année à Arras, les 11 et 12 mai 2018, à l’invitation de Monsieur Pascal Hepner de l’Université d’Artois et de la section française. Le thème qui a été retenu par le bureau de la Société, est le suivant : « Construction et déconstruction des territoires de l’Antiquité au Brexit ». Ce thème principal permet d’envisager des communications sur des sujets nombreux : frontières terrestres et maritimes, juridictions, ressorts coutumiers, limites linguistiques, régionalisme et nationalisme juridique mais aussi transports et flux commerciaux et humains, bannissement et extradition etc.

Consulter l’appel complet

Appel à contributions : Requérir, délibérer, (se) régler : les acteurs des normes professionnelles

Lieu : Université de Paris-Est Marne-la-Vallée

Dates : 13-14 septembre 2018

Date limite de réponse à l’appel : 17 avril 2018

Le rôle des gens de métiers encadrés par les normes est au cœur de l’approche, mais il sera confronté aux spécificités de l’action des autorités et juridictions dans le domaine professionnel, et à la place accordée à d’autres intéressés concernés par l’activité régulée (professions concurrentes, marchands, consommateurs, communautés d’habitants, détenteurs de droits féodaux…) : on peut distinguer ainsi des acteurs internes au monde des métiers, et d’autres qui lui sont externes. L’application des catégories privé/public, souvent problématique pour l’Ancien Régime, pourra également être discutée, tout comme l’utilisation de la notion de « société civile ». Les acteurs pourront être identifiés à différentes étapes du processus normatif, en tenant compte la diversité des situations, notamment dans le cas de coutumes établies par des pratiques ou par la jurisprudence.

Consulter l’appel complet

Appel à contributions : Les systèmes d’information pour les humanités numériques

Lieu : Nantes

Dates : 28 au 31 mai 2018

Date limite de réponse à l’appel : 10 avril 2018

L’objectif de cet atelier est d’explorer la nature de la relation entre, d’une part, le domaine des systèmes d’information et, d’autre part, celui des humanités numériques. En particulier, l’atelier réunira des chercheurs de différentes disciplines partageant un intérêt commun pour la contribution des méthodes des systèmes d’information aux humanités numériques, en particulier dans le domaine prosopographique. Nous faisons appel à des contributions qui étudient :
– L’application des systèmes d’information aux humanités numériques.
– Les moyens d’améliorer les méthodes et modèles des systèmes d’information grâce à l’apport des méthodes des sciences humaines et sociales.
En particulier nous sollicitons des contributions sur les systèmes d’information prosopographiques qui combinent l’apport des systèmes d’information à la recherche prosopographique. Plus généralement, nous sollicitons des contributions originales qui portent sur les approches, les solutions, les méthodes, les langages et les applications e SI et langage, SI et histoire, SI et art…

Consulter l’appel complet

Appel à contributions : L’étranger, ami ou ennemi ? Tensions, échanges et sensibilités de l’Antiquité à nos jours. XIe universités d’hiver de Saint-Mihiel 2018

Lieu : Université de Lorraine

Dates : 22 et 24 novembre 2018

Date limite de réponse à l’appel : 30 avril 2018

Les relations humaines sont animées par la rencontre de nouvelles personnes, ce qui engendre des perturbations positives ou négatives dans le cercle des habitudes. Le nouveau venu est toujours un « autre », qu’il soit étranger au sens juridique du terme ou tout simplement étranger aux cercles du quotidien. À partir de ce constat, des relations interindividuelles ou/et intercommunautaires s’établissent pour un temps court ou un temps plus long. À l’évidence, le regard porté sur le passé permet de mettre en exergue, à travers des exemples, la multitude des situations envisageables, allant de la curiosité, de la bienveillance, de l’entraide, de l’amitié, à la défiance, à l’animosité. Cette rencontre aura pour but de scruter la place occupée par cet « étranger » au fil de l’histoire et de l’actualité. Dans le cadre du Centenaire de la Grande Guerre, particulièrement de la venue des Américains sur le Vieux Continent, bien des situations de relations entre locaux et étrangers, sont à analyser. Ce constat est valable pour d’autres contextes d’invasion/libération, comme également dans des contextes plus pacifiés. Les approches liées à la qualification de cet « autre » sont à envisager afin de montrer, éventuellement, le poids des représentations et de la sémantique dans la qualification de l’étranger. Quelle est la part des stéréotypes ? Quelles sont les sources des représentations ? Comment qualifie-t-on cet étranger ? Celui-ci reste-t-il toujours cet « autre » ou intègre-t-il, même temporairement, les cercles du quotidien ? Le contexte de la venue de l’étranger joue de fait beaucoup et on prendra soin d’utiliser les différentes périodes historiques – ainsi que l’actualité – pour trouver des illustrations. L’étranger peut en effet venir en visiteur, en commerçant, en guerrier, en acteur économique, en enquêteur, en quête d’une nouvelle vie, etc.

Consulter l’appel complet

Appel à contributions : « Moyen Âge et séries »

Revue : Médiévales : Langues, Textes, Histoire

Date de parution de l’article : 2020

Date limite de réponse à l’appel : 31 juillet 2018

La revue Médiévales : Langues, Textes, Histoire envisage la publication en 2020 d’un numéro thématique provisoirement intitulé « Moyen Âge et séries ». Les séries occupent une place croissante dans les pratiques culturelles contemporaines, et plusieurs d’entre elles ont à voir avec la période médiévale. Il peut s’agir en premier lieu de la mise en scène d’un épisode historique, d’une période donnée, de la vie d’un personnage célèbre, voire de l’adaptation d’une œuvre littéraire médiévale ou ayant pour cadre le Moyen Âge – ce qui implique un travail documentaire plus ou moins scientifique. Il existe aussi, bien entendu, un Moyen Âge de fantasy, fantastique et fantaisiste, mais que le spectateur reconnaît néanmoins comme « moyenâgeux ». Certaines séries, enfin, comportent des références plus subtiles et moins immédiatement intelligibles à des œuvres ou des événements de la période médiévale.

Consulter l’appel complet

Appel à contributions : Milieux littoraux et occupations humaines anciennes

Revue : Dynamiques Environnementales

Date de parution de l’article : courant 2019 ou début 2020

Date limite de réponse à l’appel : 15 mai 2018

La revue Dynamiques Environnementales souhaite réaliser un numéro centré sur la thématique de l’interaction entre les sociétés humaines du passé avec les phénomènes littoraux. Ce volume a pour ambition de croiser les approches archéologiques, géoarchéologiques et géomorphologiques afin de comprendre les dynamiques milieu/société, tout en dressant les paléo-environnements historiques. Cette thématique ne prévoit ni limites géographiques, ni cadre chronologique précis.

Consulter l’appel complet

Appel à contributions : Towards a New Political History of the Court, c. 1200‒1800. Delineating Practices of Power in Gender, Culture, and Sociability

Lieu : Institut historique allemand (Paris)

Date : 14‒16 novembre 2018

Date limite de réponse à l’appel : 13 mai 2018

Dynastic centres, or courts, played a pivotal role in the state building processes out of which developed our modern political practices and institutions. Yet, for a long time, the court was regarded primarily as the field of anecdotal ‘petite histoire’ and consequently neglected by scholarly research. In recent years, however, the exploration of the dynastic centre made considerable progress, as historians sought to build on, and go beyond, the venerable sociological models of Norbert Elias. The exploration of symbolic communication, patronage, micro-politics, gender, the body, materiality, and transculturality are only some of the innovative approaches that have been brought to bear on the subject of court history and they have produced remarkable results. We now understand that the court was a multifaceted space for innovation in the arts, and sciences, in religious and political thought, as well as a central hub for the deployment of power relationships. But how do these different aspects interact? And how do these new approaches modify our current understanding of, for instance, state-building narratives? Do they suggest new chronologies, and do we consequently have to rewrite traditional textbook narratives in order to reflect these new impulses?

Consulter l’appel complet

Appel à contributions : Mary of Guelders – Her life and prayer book (ca. 1400)

Lieu : Nimègue (Pays-Bas)

Date :23-24 novembre 2018

Date limite de réponse à l’appel : 30 mars 2018

To mark the occasion of the exhibition entitled ‘I, Mary of Guelders. The duchess and her extraordinary prayer book’ Radboud University is organising a two-day conference in Nijmegen together with Museum Het Valkhof and the Staatsbibliothek zu Berlin. We invite researchers from various disciplines to submit lecture proposals on topics related to the Lower Rhine region and surrounding areas around the year 1400. Of special interest are research projects that focus on specific characteristics of the Niederrhein region in relation to the surrounding areas. The Lower Rhine region was a melting pot of different cultural influences and served as a transit point for international trends related to, among others, language, literature, art and book production, religion, devotion and court culture.

Consulter l’appel complet

Appel à contributions : « La voix au Moyen Âge »

Lieu : Francfort

Date : 30 mai-2 juin 2019

Date limite de réponse à l’appel : 15 avril 2018

Le 50e Congrès de la Société des Historiens Médiévistes de l’Enseignement Supérieur portera sur « La voix au Moyen Âge ». Le sujet, distinct du bruit, du son, de la musique en tant que telle, couvrira toutes les formes et facettes de l’oralité vocale, forcément en tension avec sa mise par écrit. Il comprend l’ensemble des dimensions et des situations incluant le chant, la poésie déclamée, le jeu, la prédication, le sermon, l’énonciation de la parole d’autorité…, mais aussi le silence subi ou choisi, celui des moines, des anachorètes et des blasphémateurs, des condamnés à la langue coupée, des miraculés qui retrouvent la parole, des sourds et muets…, tout cela dans une compréhension attentive aux problématiques du genre. Il demandera, en mariant l’étude des supports et des contenus de la voix, une approche croisant les disciplines et les méthodes, entre histoire, anthropologie, musicologie, linguistique, littérature, architecture, art et archéologie, tant il importe de ne pas détacher de l’examen et du questionnaire les espaces et les dispositifs matériels destinés à écouter, amplifier ou confiner la voix. On veillera à ne pas exclure de l’enquête une approche physique de la voix. On pourra se poser la question de savoir quelles valeurs et quels attributs la société médiévale affecte à la voix, quelles furent les perceptions médiévales de la voix, quels systèmes permettent de noter et mettre par écrit la voix…

Consulter l’appel complet

Appel à contributions : Alexandre tourné en dérision de l’Antiquité à l’époque contemporaine

Lieu : Université de Lille

Date : 29 mars 2019

Date limite de réponse à l’appel : 15 mars 2018

Alexandre le Grand n’a jamais cessé de susciter l’intérêt des historiens, des écrivains et des artistes et il a fait l’objet d’un foisonnement constant d’œuvres historiographiques. Son image – ou plutôt ses images, reprises et réinventées – sont aussi omniprésentes dans les systèmes de représentation littéraires et iconographiques à toutes les époques et dans tous les pays. Ce colloque invite à réfléchir sur le lien établi entre différentes formes de rire et ce modèle héroïque prestigieux et plus habituellement entouré de sérieux, à répertorier les textes et/ou les représentations iconographiques où il est tourné en dérision, à élucider les sources historiographiques ou littéraires utilisées par les auteurs et avant tout à s’interroger sur les significations et les finalités du rire, que le héros sache le retourner à son profit contre son adversaire ou bien que les œuvres mettent en œuvre une dégradation parodique de cette illustre figure.

Consulter l’appel complet