Appel à contributions : New Voices in the History of War (II)

Lieu : All Souls College, University of Oxford (Royaume-Uni)

Dates : 19 juillet 2019

Date limite de réponse à l’appel : 12 mars 2019

Existing scholarship on the history of war has often suffered from the self-limiting scope of past military historians. Frequently monopolised by a Eurocentric fixation on the hyper-masculine battlefield, this entrenched modus operandi of military history has long stifled alternative insights into the wider repercussions of war and violence. The inaugural ‘New Voices in the History of War’ conference held in July 2018 demonstrated that we have much to gain from opening the field to fresh outlooks, innovative approaches, and new understandings of how histories of war can be (re-)defined. This new one-day conference seeks to build upon the encouraging success of last year’s event by bringing together diverse representatives of this exciting new research. The conference aims to stimulate discussions regarding the future of the history of war as a broad interdisciplinary enterprise, and ultimately intends to facilitate the official establishment of a new ‘Society for the History of War’. We invite doctoral students and early career researchers to submit papers on any aspect of warfare across all periods and places. Non-historians who have an interdisciplinary connection to the study of war are also warmly encouraged.

Plus d’informations

Appel à contributions : La famille au Moyen Âge entre normes et pratiques

Lieu : Lyon

Dates : 24-25 octobre 2019

Date limite de réponse à l’appel : 03 mai 2019

Ces journées d’étude auront pour ambition d’aborder le thème de la famille dans les sociétés médiévales chrétiennes et musulmanes. Elles porteront sur les décalages qui pouvaient exister à une même époque et dans un espace donné entre les normes et les pratiques associées à la famille. En effet, les modèles normatifs – qu’il s’agisse de règles contraignantes ou de prescriptions morales – établissent une définition dominante du groupe familial qui ne se recoupe pas forcément avec les réalités observées dans les actes de la pratique ou les représentations véhiculées par les sources littéraires.

Plus d’informations

Appel à contributions : Héros et vilains

Lieu : Maison de la recherche, rue Serpente (Paris)

Dates : 19 avril et 17 mai 2019

Date limite de réponse à l’appel : 24 février 2019

Le séminaire de jeunes chercheur-e-s spécialistes du Moyen Âge Questes ouvre l’appel à communication du deuxième thème retenu pour les séminaires de l’année : « Héros et vilains ». L’imaginaire populaire contemporain hérite d’une opposition ancienne sur laquelle repose la structure et la cohérence des récits : l’opposition entre le bien et le mal. Cette opposition recoupe celle de grands héros et de leurs adversaires dont le champ d’action est respectivement défini. C’est dans cette perspective que nous voudrions envisager les notions de « héros » et de « vilain » au Moyen Âge. Nous employons à dessein l’anglicisme (villain désigne le méchant de fiction) lequel permet, à partir d’un apparent décalage, de revenir à la culture médiévale par le biais d’un mot issu de l’ancien français vilain, qui évoque d’abord une catégorie sociale (celle des paysans libres) avant de devenir péjoratif en renvoyant à des attributs physiques et moraux peu reluisants. Précisément, ce sont ces processus d’héroïsation et de dégradation des figures au sein de la société médiévale que nous souhaitons interroger dans ce séminaire.

Plus d’informations

Appel à contributions : Philologie sur mesure. Approches de la stratigraphie du texte et du document médiéval

Lieu : Université de Liège (Belgique)

Dates : 13-14 novembre 2019

Date limite de réponse à l’appel : 31 mars 2019

Cette journée d’étude portera sur des cas où la stratigraphie de l’objet d’étude impose de tordre les méthodes philologiques traditionnelles : soit parce qu’elle implique une remise en question et un dépassement des perspectives ecdotiques généralement adoptées, soit parce que la spécificité d’une tradition textuelle invite à exploiter ou à envisager un format de publication moins canonique, voire les deux à la fois. On abordera l’œuvre ancienne selon une perspective double : d’une part, en tant que document, témoin individuel, extrait d’un livre et d’un cadre socio-culturel, marqué par un ductus et des particularités dialectales propres, que le travail du chercheur s’attache à rendre accessible et exploitable ; d’autre part, en tant que texte, matérialisé par un ou plusieurs témoins, que l’entreprise philologique tend à interpréter dans la diachronie d’une tradition plus ou moins vaste.

Plus d’informations

École d’été : Mobilité et religions en Afrique méditerranéenne (Antiquité – Temps présent)

Lieu : Rabat (Maroc)

Dates : 10-13 juin 2019

Date limite de réponse à l’appel : 10 mars 2019

La circulation d’individus et les dynamiques religieuses associées sont au cœur des questions les plus récentes posées par l’actualité des mobilités en Afrique méditerranéenne. À travers cet atelier thématique de formation doctorale, il s’agira alors d’interroger le fait religieux et les constructions religieuses issues des mobilités qui, au cours de l’histoire, ont traversé l’Afrique du Nord, la plaçant comme interface entre la Méditerranée et l’Afrique subsaharienne ou encore le Proche-Orient. La prise en compte de la longue durée, de l’Antiquité au temps présent, permet de mesurer pleinement l’héritage de chacune des périodes de l’histoire dans les dynamiques religieuses contemporaines, et les mobilités auxquelles elles sont liées. L’Afrique méditerranéenne a constitué un point de rencontre majeur entre les trois grandes religions.

Plus d’informations

Appel à contributions : Mystique, langage, image. Montrer l’invisible

Lieu : Université de Genève

Dates : 17-18 octobre 2019

Date limite de réponse à l’appel : 15 mars 2019

Une première journée d’étude promue par le Centre d’Études Médiévales (CEM) de l’université de Genève le 15 avril 2016 investiguait les multiples rapports entre les langages musicaux et l’indicible. Le colloque interdisciplinaire Mystique, langage, image : montrer l’invisible (18/19 oct. 2019) qui se veux sa suite, déplace la perspective aux langages visuels. Que peut apporter l’analyse des représentations littéraires et imagées données dans les récits et dans la littérature mystiques à l’étude des représentations verbales et iconographiques du divin et de l’expérience qui en est faite ? La réponse viendra de l’analyse concrète d’un matériel à rechercher tant dans le patrimoine littéraire que visuel, occidental et oriental. Un premier volet du colloque sera consacré à l’époque médiévale et renaissante, un second aux XVIe et XVIIe siècles.

Plus d’informations

Appel à contributions : Fantasy arthurienne

Revue : Fantasy Art and Studies (VIIe numéro)

Date limite de réponse à l’appel : 22 juin 2019

Développées depuis le IXe siècle en Europe, les légendes du roi Arthur, du sorcier Merlin et des chevaliers de la Table ronde continuent de s’épanouir aujourd’hui dans le monde entier, notamment à travers des réécritures et des adaptations de Fantasy. Qu’il s’agisse du roman pédagogique The Sword in the Stone (1938) de T.H. White, de l’étonnante version anime de King Arthur (1979-1980), de la réécriture féministe de Marion Zimmer Bradley dans Les Dames du Lac (1983), ou du Cycle initiatique de Merlin (2003-2018), centré sur une lecture celte et proposé en bande dessinée par Jean-Luc Istin et Eric Lambert, la Fantasy puise très régulièrement dans les différentes facettes des légendes arthuriennes pour en interroger la pérennité et la pertinence aujourd’hui. Le grand nombre de personnages et de créatures mythologiques, ainsi que le caractère universel des thèmes abordés – comme l’amitié, la trahison, le pouvoir –, permettent aux légendes arthuriennes d’être adaptées à tous les contextes historiques et géographiques, ainsi qu’à toutes les atmosphères, de la fantasy historique de la Saga du roi Arthur de Bernard Cornwell (1995-1997) à la light fantasy de Sacré Graal ! des Monty Python (1975) et de Shrek le Troisième (2007). L’ajout de personnages originaux dans l’environnement royal, comme la jeune Ana dans L’Apprentie de Merlin de Fabien Clavel (2010-2013), permet de déplacer l’action tout en restant fidèle à un cadre familier – qui plaît tant aux lecteurs.

Plus d’informations

Appel à contributions : Anticiper et gérer, de la Préhistoire au Moyen Âge

Lieu : Université de Bourgogne-Franche-Comté, Dijon

Dates : 17-18 juin 2019

Date limite de réponse à l’appel : 15 février 2019

Le séminaire Dokima, rassemblant les doctorants en mondes anciens et médiévaux de l’université de Bourgogne-Franche-Comté, lance un appel à contribution pour des journées d’études ayant pour thème « Anticiper et gérer, de la Préhistoire au Moyen Âge ». Elles viseront à réfléchir sur la conception de l’anticipation et ses différentes formes dans les sociétés anciennes et médiévales, en favorisant le rapprochement disciplinaire (archéologie, archéo-géosciences, historiens, historiens de l’art, philologues) : à travers quatre axes, il s’agira d’interroger la gestion de l’anticipation dans l’économie, durant les situations de vulnérabilité, mais aussi face à la mort. Enfin, une partie épistémologique permettra aux jeunes chercheurs de travailler sur les archives écrites et du sol et sur les différentes solutions afin de pourvoir aux imprévus liés à la conservation des données.

Plus d’informations

Appel à contributions : Gotico-antiqua, proto-romain, hybride. Caractères typographiques du XVe siècle entre gothique et romain

Lieu : Ecole nationale supérieure d’art et de design de Nancy

Dates : 24-26 avril 2019

Date limite de réponse à l’appel : 08 mars 2019

Le colloque et l’exposition « Gotico-Antiqua, Proto-Romain, Hybride. Caractères du XVe siècle entre gothique et romain » sont fondés sur un programme de recherche en cours à l’Atelier national de recherche typographique (ANRT) qui examine la période historique de 1459-1482. Le colloque a pour objectif de réunir des chercheurs dans le domaine de la typographie, de la paléographie et de l’histoire du livre, en mettant l’accent sur les caractères et les formes de lettres. Cette période relativement peu étudiée – après Gutenberg et avant la stabilisation du modèle de Jenson – s’étend des premières traces de tendances humanistiques aux romains ‹purs›, en passant par de nombreux cas de dessins incertains, hybridations volontaires et formes proto- ou archaïques du romain.

Plus d’informations

Appel à contributions : Dépasser la frontière

Revue : Frontière·s. Revue d’Archéologie, Histoire et Histoire de l’art

Parution : décembre 2019

Date limite de réponse à l’appel : 10 juin 2019

Dans les études menées sur les sociétés anciennes, la notion de frontière est bien souvent restreinte au sens de limite géopolitique. Pourtant, la polysémie du mot permet d’envisager une multitude de réflexions portant sur les modalités de séparation, concrètes ou abstraites, naturelles ou construites. C’est le sens de la revue Frontière·s : embrasser les différentes acceptions du mot frontière, en tant que limite, non seulement géophysique, étatique ou politique, mais aussi sociale, culturelle, symbolique, linguistique, métaphysique, etc. En d’autres termes, les contributions pourront interroger tous les éléments qui créent des séparations entre les individus au sein des sociétés antiques et médiévales.

Plus d’informations