Stage d’initiation au manuscrit médiéval 2020

Lieu : IRHT (Paris)

Dates : 02-06 novembre 2020

Date limite de réponse à l’appel : 30 septembre 2020

Ce stage comprend :
– des exposés en séance plénière : histoire du livre, codicologie, histoire des bibliothèques, iconographie, paléographie et méthodologie de l’étude des écritures, humanités numériques, dans les différentes aires culturelles,
– des ateliers par spécialité linguistique (latin, grec et Orient chrétien, hébreu, arabe) ou thématique, et visites en bibliothèques ou en archives.

Plus d’informations ici

École d’été : Edad Media: historia y ficción. Frailes, monjas, brujas y bibliotecas

Lieu : Palma de Majorque (Espagne)

Dates : 29 juin-1er juillet

Partiendo del 40 aniversario de una novela histórica de referencia (`El nombre de la rosa’, del semiólogo y filósofo Umberto Eco), el presente curso dibuja un abanico multidisciplinar, en torno a la pròpia narración y a algunas de las cuestiones esenciales que se deslizan en el relato: la vida monástica, la filosofía medieval, los espacios en que se refugió el saber y el latín como su lengua de transmisión, las diferencias económicas en el ámbito del clero o la represión de personas o colectivos disidentes, como los herejes, las brujas y los judíos. El ámbito balear proporciona un signo de distinción en la figura de Ramon Llull. La propuesta, que combina rigor y amenidad, nos permite asomarnos a personajes legendarios o literarios ligados a la misma temática. Hemos querido, además, integrar la mirada de género en el conjunto del programa y en una ponencia específica.

Plus d’informations ici

Formation : Cathédrales et monastères : art et mémoire épiscopale entre Moyen Âge et l’Époque Moderne

Lieu : Ávila (Espagne)

Dates : 09-11 septembre 2020

Date limite de réponse à l’appel : 1er juillet 2020

Ce séminaire d’été a pour but de réviser la promotion artistique de l’épiscopat entre la fin du Moyen Âge et le début de l’Époque Moderne, notamment au travers des actions des évêques ibères dans des cathédrales et les monastères où la dimension mémorielle de leurs œuvres est accentuée. Différentes études de cas – qui comprennent aussi d’autres domaines d’action, comme les fondations dédiées à l’enseignement – nous permettront de voir les particularités de chaque territoire et moment historique.

Plus d’informations ici

Formation : Diplomatik der Papsturkunde

Lieu : Institut historique allemand (Paris)

Dates : 21-25 septembre 2020

Date limite de réponse à l’appel : 02 novembre 2020

L’Académie des sciences de Göttingen, l’IHA et les Monumenta Germaniae Historica organisent un cours d’automne sur la diplomatique de l’acte pontifical sur cinq jours. Cette formation est destinée aux étudiantes et étudiants en licence, master ou doctorat. De bonnes connaissances de cette langue seront donc indispensables.

Plus d’informations ici

École d’été de la cuola di Paleografia e Storia

Dates : 24-28 août 2020 (cours en ligne)

Date limite de réponse à l’appel : 15 juillet 2020

La SPES (Scuola di Paleografia e Storia) du Centre de recherche sainte Rose de Viterbe organise une école d’été en ligne qui vise à introduire les jeunes chercheurs aux méthodes et à la culture de l’édition des sources avec un cours intensif théorique et pratique. Objet d’étude seront les lettres pontificales inédites reçues par le monastère de saint Thomas de Potenza Picena (XIIIe-XVe siècle). Les leçons seront en ligne avec GMeet de Google de l’après-midi du lundi 24 aout jusqu’au vendredi 28 aout. Il y aura une Classroom pour partager le matériau didactique et un forum pour la conversation avec les professeurs ; il sera de tout façon possible de s’entrainer avec la lecture et la transcription des documents jusqu’à la mise en page pour la presse. Le cours sera en italien.

Plus d’informations ici

Atelier d’initiation à la recherche : Artisans et ateliers dans l’Italie antique et médiévale

Lieu : Rome

Dates : 25-29 janvier 2021

Date limite de réponse à l’appel : 30 octobre 2020

Pour la cinquième année consécutive, les membres de l’École française de Rome proposent une semaine d’initiation à la recherche consacrée à la question des artisans et des ateliers dans l’Italie antique et médiévale. Des conférences méthodologiques, des ateliers pratiques et des visites permettront d’aborder cette thématique. La formation est ouverte aux étudiantes et étudiants de master 1 et master 2 de diverses disciplines (histoire, histoire de l’art, archéologie et sciences sociales), inscrits dans une université française, dont les recherches s’intéressent de près ou de loin aux productions artisanales antiques et médiévales.

Plus d’informations ici

Appel à candidature doctorants/postdoctorants : 9e école d’été d’histoire économique (Moyen Âge, époque moderne)

Lieu : Suse (Italie)

Dates : 26-28 août 2020

Date limite de réponse à l’appel : 25 mai 2020

La thématique retenue cette année – « Circulation des savoirs et dynamiques économiques aux époques médiévale et moderne : mobilités des hommes, transferts techniques et enjeux territoriaux » est à la croisée de l’histoire culturelle et de l’histoire économique. Cette thématique permettra également de poursuivre et d’approfondir celles qui ont été développées les années précédentes (la valeur des choses, la pauvreté, les biens communs, les moyens de paiement, la qualité, l’organisation du travail, les écritures de l’économie, entreprendre).

Plus d’informations

Excursion : Munich pour les médiévistes 2020

Lieu : Munich (Allemagne)

Dates : 23-27 août 2020

Date limite de réponse à l’appel : 1er juin 2020

Le voyage d’études offre, à des étudiants et doctorants allemands et français en histoire du Moyen Âge disposant des connaissances de base de l’autre langue, l’occasion de se familiariser avec la pratique de la recherche et du paysage scientifique en Allemagne. Les visites des Monumenta Germaniae Historica, de la Bayerische Staatsbibliothek, du Bayerisches Hauptstaatsarchiv, de la Ludwig-Maximilians-Universität, du Historisches Kolleg ainsi que du Zentralinstitut für Kunstgeschichte, sont prévues. Une attestation d’assiduité sera délivrée à chaque participant en vue d’une éventuelle validation de ce voyage d’études dans le cadre de sa formation (attribution possible de crédits ECTS).

Plus d’informations

Appel à contributions : Le fait religieux dans les villes méditerranéennes (XIIe-XVe siècle)

Lieu : San Gimignano (Italie)

Dates : 08-12 juin 2020

Date limite de réponse à l’appel : 15 avril 2020

L’objectif des ateliers est l’étude des sociétés urbaines du Moyen Âge, en mettant l’accent sur les systèmes politiques et les différentes manifestations de l’imaginaire urbain et en portant le regard sur toutes les villes du bassin méditerranéen – celles de l’Occident chrétien, celles de la zone d’influence byzantine et celles des régions sous domination islamique. Les ateliers offrent un environnement stimulant pour les échanges intellectuels entre spécialistes réputés et jeunes chercheurs en formation, pour favoriser, à travers des moments de discussion et d’échange, le renouvellement de la recherche et l’élargissement des perspectives comparatives.

Plus d’informations

AAC Séminaire doctoral « Histoire et images », Université Paris 1 Panthéon-Sorbonne

Appel à communications, Séminaire « Histoire et images »

L’appel à communications du séminaire « Histoire et images » de l’École doctorale d’Histoire de l’Université Paris 1 Panthéon-Sorbonne, qui se déroulera le 21 mars 2020 est ouvert.

Les propositions de communication (titre, résumé de 300 mots environ), accompagnées d’une courte présentation de l’auteur.trice, sont à envoyer avant le 24 février à : Mathilde Kiener (mathilde.kiener@etu.univ-paris1.fr) et Victoria Márquez Feldman (victoria.marquez@univ-paris1.fr)
Les contributions de l’atelier seront publiées dans Hypothèses, revue à comité de lecture (https://www.cairn.info/revue-hypotheses.htm)

 

Argumentaire: 

En 1995, Francis Haskell (L’Historien et les images) rappelle l’ancienneté de l’utilisation de l’image comme source en histoire et examine les spécificités du statut et des usages conférés aux documents figurés. Dès son premier numéro, la revue Hypothèses fait état d’un stage coordonné en 1997 par Denis Woronoff sur le thème « les images, source d’histoire », où s’affirme la nécessité de dépasser la fonction d’illustration des images et leur apparente transparence. Dans cette même revue, ce questionnement se poursuit durant l’année 2000-2001 lors d’un séminaire doctoral consacré à ce thème. Plus récemment, la dernière édition des Rendez-vous de l’Histoire de Blois s’est interrogée sur la « puissance des images», en tentant de rendre justice à la fois à la variété des supports et la pluralité de leur efficience.
Ce séminaire doctoral invite à prolonger la réflexion sur les négociations entre histoire et images, en explorant non seulement ce que l’historien fait des images, mais aussi ce que les images font à l’histoire. Devant la multiplicité des images, de leurs formes et de leurs usages, deux axes de recherche  sont privilégiés (liste non exhaustive et non-limitative) :

Axe « Sources, matérialité, multiplicité, diffusion »
L’image peut désigner une représentation contemporaine de la période étudiée, tout comme elle peut n’être que le mode d’enregistrement d’une documentation plus ancienne. Qu’il s’agit de l’un ou l’autre
cas, l’étude des images et de leurs diffusions est aujourd’hui favorisée par des matérialités et des accessibilité nouvelles, via les campagnes de numérisation et les progrès de la communication, le développement du numérique, des moteurs de recherche et des bases de données, facilitant l’écriture d’une histoire comparée ; En quoi ces nouveaux types de supports et de diffusion incitent à considérer
différemment les images comme des sources, et influencent à la fois la construction d’un corpus et la nature des recherches qui lui sont consacrées ?

Axe « Re-présentation, conditions de production et de réception »
Le terme « image », dans son acceptation de « représentation perceptible d’un être ou d’une chose » invite à questionner la façon dont les images peuvent être vecteurs de re-présentations, oeuvrant
dans l’ordre du symbolique (Louis Marin). Il peut être également nécessaire d’analyser la « puissance agissante de l’image », qu’il s’agisse de considérer l’image comme « matrice de l’histoire » (Eric Michaud), ou comme récit constitutif participant à l’élaboration a posteriori d’un événement et par là d’une mémoire collective (Audrey Leblanc).