Appel à contributions : Hieronymus noster : International Symposium on the 1600th Anniversary of Jerome’s Death

Lieu : Académie des Sciences et Arts slovène (Ljubljana, Slovénie)

Dates : 24-26 octobre 2019

Date limite de réponse à l’appel : 31 mars 2019

Hieronyme, veni foras, “Jerome, come out,” Jerome himself wrote in his letter to a friend (Ep. 4), stating a personal desire addressed to God. His own call will provide the starting point of the international scholarly symposium in 2019, commemorating the 1600th anniversary of Jerome’s death. The encounter will highlight recent research trends related to Jerome’s life, to his opus, and to the reception of this ancient ascetic, Biblical scholar, biographer, traveller, epistolographer, theologian, exegete, satirist, and controversialist. The meeting will take place in Ljubljana, Slovenia, among the archaeological sites of Roman Emona from his letters (Ep. 11–12), whose genius loci remains influenced by the proximity of Jerome’s birthplace, Stridon. While the exact whereabouts of Stridon remain unknown, an excursion will be offered by symposium’s organizers in order to discuss some of its potential locations. The conference will be interdisciplinary and will present Jerome in the light of the latest discoveries; its particular focus will be the archaeological finds of Christian Emona from 2018. The papers invited will consider – but will not be limited to – researching Jerome within the framework of historical context, archaeology, biblical exegesis, patristics, classical philology, and theology.

Plus d’informations

Appel à contributions : La personne en question dans les réseaux (5e rencontre du groupe RES-HIST)

Lieu: Rennes

Dates : 17-18 octobre 2019

Date limite de réponse à l’appel : 31 mars 2019

Dans le sillage de ces premières manifestations, nous organisons une cinquième rencontre du groupe Res-Hist les 17 et 18 octobre 2019 à l’Université Rennes 2, en partenariat avec la MSHB et l’URFIST, trois institutions qui valorisent les recherches sur les humanités numériques. Notre initiative est également soutenue par le GDR Analyse de réseaux en Sciences humaines et sociales. Nous proposons que les contributeurs et contributrices de ces journées discutent une thématique précise : « La personne en question dans les réseaux ». Les travaux historiques qui mobilisent les techniques spécifiques d’analyse de réseaux envisagent en effet souvent dans leurs analyses des « personnes ». Dans la majorité de ces travaux, ces personnes – comprises comme des individus – interviennent en tant qu’entités (réseaux de correspondance, d’intellectuels et de savants, de marchands, d’évêques, de nobles ou de paysans, réseaux égocentrés), une démarche aujourd’hui intuitivement compréhensible par référence aux réseaux sociaux numériques (Facebook, Twitter, etc). Depuis quelques années toutefois, certains types de recherche s’interrogent davantage sur l’usage historique que l’on peut faire des « personnes ».

Plus d’informations

Appel à contributions : Activité historienne et appartenance urbaine en Europe et dans les mondes islamiques, du XIIIe au XVIIIe siècle

Lieu : Universités Paris 8 et Paris Nanterre

Dates : 17-18 octobre 2019

Date limite de réponse à l’appel : 15 février 2019

Ce colloque vise à appréhender toute la gamme des socialisations possibles de l’activité d’écrire sur le passé dans les villes des sociétés médiévales et modernes, tant en Europe que dans les mondes islamiques. On entend ici, en effet, l’activité historienne au sens large : chroniques, histoires de villes, de sanctuaires, de monuments, notations dans des registres de villes ou de communautés, livres de famille italiens ou allemands, journaux individuels, généalogies, mémoires, inscriptions sur des monuments pérennes ou éphémères, en somme tout écrit fixant un récit du passé, à partir du moment où s’y trouve engagé un rapport à la ville. Il faut y inclure aussi les pratiques d’archivage et les pratiques de collection qui peuvent accompagner la réalisation d’écrits sur le passé. Lors du colloque, on voudrait conjoindre dans l’analyse les histoires patentées et bien d’autres écrits dans lesquels on trouve des récits historiques – mais qui ne se présentent pas obligatoirement comme tels. On s’intéressera du reste tout particulièrement, dans ces écrits, aux modalités de définitions de l’activité historienne, à ses procédures de légitimation, ainsi qu’à la mobilisation éventuelle, qu’elle soit implicite ou explicite, d’autres travaux historiques. L’élargissement du spectre des écrits pris en compte rend possible l’observation de la circulation des textes, des références, des modèles au sein même de l’espace urbain, sans présupposer que cette circulation se ramène à la diffusion de pratiques savantes à d’autres éléments du corps social.

Plus d’informations

Appel à contributions : Polythesis. Filologia, Interpretazione e Teoria della letteratura (numéro 1)

Revue : Polythesis. Filologia, Interpretazione e Teoria della letteratura

Date limite de réponse à l’appel : 30 avril 2019

La revue Polythesis. Filologia, Interpretazione e Teoria della letteratura veut étendre à la communauté scientifique internationale le débat interdisciplinaire développé, durant ces dernières années, au sein du “Centro di antropologia del testo” et du programme de doctorat en “Studi linguistici, filologici e letterari” de l’Université de Macerata, les deux dirigés par Massimo Bonafin. En continuité avec ces expériences, la revue propose d’entamer une réflexion théorique et méthodologique autour de deux noyaux thématiques : d’une part les rapports entre les sciences littéraires et les sciences humaines, et d’autre part les conditions poétiques et historico-culturelles pour un dialogue entre la littérature médiévale et la littérature moderne et contemporaine.

Plus d’informations

Appel à contributions : Les Pères de l’Église en marge. Traditions patristiques dans les manuscrits bibliques

Lieu : Université Ludwig-Maximilian de Munich (Allemagne)

Dates : 24-25 juin 2019

Date limite de réponse à l’appel : 10 février 2019

Le projet ParaTexBib se propose de recenser, de classifier et d’éditer toutes sortes de contenus paratextuels accompagnant le texte biblique dans les manuscrits des Évangiles. Beaucoup de ces contenus portent l’héritage de traditions patristiques, sous des formes très diverses. Cette observation soulève la question suivante : comment les manuscrits bibliques (Ancien et Nouveau Testament) reçoivent-ils les traditions patristiques, les transforment-ils et contribuent-ils à leur transmission ? Nous nous intéressons particulièrement aux phénomènes d’exception et à la question des méthodes et des intentions qui les sous-tendent. En quoi le sens des extraits est-il modifié par leur sélection, par leur éventuelle transformation, par la proximité d’autres extraits ? Ces phénomènes, mais aussi le choix des auteurs et des œuvres, permettent-ils de définir des centres d’intérêt ou des projets théologiques, éventuellement polémiques ? Il s’agit en outre de voir si la présence de tels extraits révèle des usages et des publics particuliers : quelles hypothèses peut-on formuler sur la documentation disponible, et, partant, sur les environnements de production ? Les documents concernés au premier plan sont les manuscrits bibliques en langue grecque antérieurs au XVᵉ siècle. Toutefois, des contributions relatives à des aires linguistiques différentes (latin, langues orientales) sont également bienvenues.

Plus d’informations

AAC: Journée des doctorant.e.s de l’AFHMT : Crise du travail, travail en crise(s)

Lieu de la manifestation : Paris – Centre d’Histoire Sociale (CHS), Paris I Panthéon-Sorbonne, 9 rue Malher
Date(s) : Samedi 6 avril 2019
Date limite de réponse à l’appel : 15 février 2019

Depuis les années 1970, la crise sature les discours médiatiques et s’est inscrite durablement dans les représentations, comme dans l’agenda politique. Désignée comme une rupture dans un système ou un cycle jusque-là marqué par la continuité, son étymologie renvoie à un moment critique devant pousser à l’action et à la décision. Ce trouble dans le temps intéresse particulièrement les historien.ne.s qui restituent les mécanismes d’une « conscience de crise »  à l’œuvre dans de nombreux domaines de la société.

Le travail, instance majeure de socialisation, est un catalyseur des crises. Les transformations de l’entreprise ou de l’organisation du travail ont en ce sens conduit à parler d’une « crise du travail » qui se décline sur de nouveaux processus de production mettant à l’épreuve les rapports des travailleur.euse.s à leur travail. Largement utilisée dans les analyses scientifiques comme médiatiques, les contours de cette expression restent à préciser : les communications pourront ainsi la questionner et mettre en exergue ses enjeux à toutes les époques de l’histoire.

Appel complet ici

Appel à communications: Légitimations/Transgressions : Expérience(s) de jeunesse

Lieu: Montpellier

Date: 26 et 27 juin 2019

Date limite de réponse à l’appel: 18 février 2019

Université Paul-Valéry Montpellier III – Site Saint-Charles CRISES (E.A. 4424) – E.D. 58 « Langues, littératures, cultures, civilisations »

Le colloque organisé par les doctorant·e·s du CRISES E.A. 4424 (Centre de Recherches Interdisciplinaires en Sciences humaines Et Sociales) invite à confronter les expériences individuelles, collectives et intergénérationnelles de la jeunesse, aux stratégies de légitimation et aux épreuves de transgression. La jeunesse apparaît comme un âge d’entre-deux aux contours incertains, de transition vers la maturité et la vieillesse. Il s’agit d’une notion de sens commun omniprésente dans le langage médiatique, politique et « scientifique », de sorte que pour comprendre ce qu’est la jeunesse, l’obstacle à surmonter est double : confiner la réflexion notionnelle aux usages empiriques (classe d’âge, génération, etc.) ou aux constructions théoriques. Toutefois, analyser les concepts de légitimation et de transgression à la manière d’outils heuristiques semble pertinent et nécessaire pour ouvrir le débat aux approches et aux perspectives pluridisciplinaires. Les stratégies de légitimation paraissent inhérentes à cette période de construction et de formation qu’est la jeunesse. La légitimation procède de plusieurs facteurs, comme l’acquisition de compétences et de connaissances, de qualités ou d’actes spécifiques, et de leur validation par des instances et institutions ayant autorité dans leurs domaines respectifs. La transgression, en tant que mouvement vers un accomplissement transversal et transindividuel du sujet relationnel, ne se rapporte pas à une catégorisation morale ou à la définition d’un état pathologique, mais au désir d’épanouissement et de reconnaissance. Il s’agit de penser les formes et les pratiques de contestation, mais aussi le changement entre les valeurs de la tradition et de la nouveauté, dans une dynamique constructive et créative.
Appel complet ici

Appel à contributions : The paths of humanism: professional mobility and cultural expansion during the Renaissance

Revue : Diasporas

Date de parution : 2020

Date limite de réponse à l’appel : 15 février 2019

The history of humanism during the Renaissance is one of an international cultural circulation which saw the rise of “humanities studies”, born in north-central Italy at the turn of the fifteenth century, and which came to dominate other models for a large part of the Western élite during the next two centuries. If the exchange of letters and books was surely an important vector in the development of this movement, it is also important to consider this phenomenon in light of mobility, particularly the professional mobility of the learned adherents of these scholarly practices, by creating a dialogue between intellectual and social history.

Plus d’informations

Appel à contributions : L’éventail de nos peurs de l’Antiquité à nos jours

Lieu : Saint-Quentin-en-Yvelines

Date : 15 mai 2019

Date limite de réponse à l’appel : 24 février 2019

Frousse, trouille, crainte, effroi, chocottes, terreur, frayeur, épouvante, pétoche… Il existe quantité de termes et d’expressions plus ou moins fleuris pour exprimer les multiples facettes de la peur dans la langue française. Dans une perspective historique large et une approche se voulant culturelle et transdisciplinaire, cette journée d’études entend déconstruire et comprendre les mécanismes naturels et sociaux inhérents au phénomène de la peur, qu’elle soit subie ou voulue.

Plus d’informations

Appel à contributions : Les agents du cadastre : hommes, pratiques, réseaux (Moyen Âge-XXIe siècle)

Lieu : Annecy

Date : 04-06 décembre 2019

Date limite de réponse à l’appel : 1er avril 2019

Il s’agira d’entrevoir l’aspect humain, mais aussi les méthodes de travail, la formation, les techniques professionnelles qu’ils adoptent. On s’attachera aussi aux modèles et influences. Le cadre chronologique adopté ira du Moyen Âge à nos jours. La zone géographique est étendue à l’Europe occidentale, avec un éclairage particulier sur la France méridionale, l’Italie, l’Espagne et la Suisse et des éclairages sur les pays germaniques (Pays-Bas, Angleterre, Allemagne…). On pourra mettre l’accent sur les influences mutuelles des pratiques cadastrales rurales et urbaines à travers l’étude d’agents cadastraux urbains officiant dans les campagnes et inversement, le tout mis en relation avec « l’analyse des réseaux ».

Plus d’informations