Appel à communications : Journée doctorale d’ANHIMA 2018 « Corps et pouvoir dans les mondes anciens »

Lieu : Paris, INHA

Date : 19 mai 2018

Date limite de réponse à l’appel : 28 février 2018

Le corps, issu du latin corpus, constitue la partie matérielle et tangible des êtres animés. Il peut aussi, par synecdoque, désigner la personne tout entière. Le pouvoir, terme également issu du latin, renvoie à la capacité d’agir, mais surtout à celle de gouverner, contraindre, discipliner. Les Grecs et les Romains disposaient d’un vocabulaire étendu et nuancé renvoyant à cette notion : archèdynamisenergeiapotestasimperium.

Dans le cadre de la prochaine journée doctorale d’ANHIMA, nous proposons de renouveler le débat autour de l’axe corps-pouvoir dans une perspective collective, afin d’approcher les liens qui dans les mondes anciens unissaient les régimes corporels et le pouvoir. Les marqueurs corporels du pouvoir (tels que la stature, la carnation, la nature des traits, la force), tout comme les signes produits par l’impact du pouvoir sur le corps, pourront faire l’objet d’enquêtes. Les théories sémiotiques du pouvoir, les régimes spectaculaires et les pratiques culturelles fondées sur la mise en scène du corps pourront être de même mobilisés, abordés en croisant les modes d’approches, dans une perspective comparatiste et/ou interdisciplinaire. Les registres métaphoriques concernant, dans les discours, les images et les pratiques, le « pouvoir qui se fait corps » et le « corps qui se fait pouvoir » pourront être également susceptible d’analyses.

Consulter l’appel complet

Appel à contributions : Chrono-typologies : résolution et compression temporelle. 1ère journée d’étude du Groupe de contact FNRS « Ceramic Research in Archaeology – CeRA »

Lieu : Université catholique de Louvain (Belgique)

Date : 1er mars 2018

Date limite de réponse à l’appel : 31 janvier 2018

Le groupe de contact « CeRA » a pour vocation de rassembler les chercheurs et professionnels de l’archéologie dont les travaux portent sur l’étude des cultures matérielles anciennes par le biais de l’analyse de la poterie. L’exploitation de ce proxy permet en effet d’approcher les sociétés en reconstituant des savoir-faire, un environnement, des pratiques sociales et, par là-même, de mieux comprendre les sociétés qui fabriquent, diffusent et consomment ces objets. Le groupe compte organiser des journées annuelles, articulées autour des méthodes utilisées par les archéologues pour aborder les sociétés anciennes au départ de la céramique. Pour chaque journée d’études, une thématique précise sera retenue, dont les déclinaisons seront suffisamment larges pour toucher les projets de recherches et les problématiques d’un nombre important de collègues. La première rencontre (1er mars 2018) permettra d’aborder la question de la pertinence morphologique et temporelle de nos observations. Nous examinerons sous quelles conditions on peut serrer au plus près des réalités sociétales diverses : comment dans une chrono-typologie céramique distinguer les variantes morphologiques intentionnelles de variations mécaniques non significatives, comment prendre en compte dans nos classements typologiques le facteur de compression temporelle – soit la présence au sein d’une unité archéologique d’objets d’âge différent? Il s’agira dès lors de considérer les pratiques liées à l’établissement des chrono-typologies dans des cadres espace-temps très divers et, surtout, dans des conditions d’étude très variées. Nous aborderons par exemple la question de la résolution plus ou moins fine de ces chrono-typologies qui peut être fonction de la quantité/qualité/accessibilité des données, du contexte de fouilles (type de fouilles, conditions du travail archéologique dans le pays concerné), de l’apport, voire la dépendance, à l’histoire de l’art, de l’apport des sciences auxiliaires à l’archéologie.

Consulter l’appel complet

Appel à communications : Construire et maintenir un réseau | Biographie et prosopographie : individus et groupes sociaux en Histoire

Lieu : Maison de la Recherche de Sorbonne Université (Paris)

Date : 7 avril 2018

Date limite de réponse à l’appel : 12 février 2018

Les doctorants de l’École doctorale II Histoire moderne et contemporaine de Sorbonne Université organisent leur journée d’étude annuelle. Cette journée se divisera cette année en deux temps principaux : une première demi-journée portera sur une thématique large visant à rassembler les sujets de doctorants issus de différentes périodes et traitera de la question suivante : « Construire et maintenir un réseau. » La seconde demi-journée sera consacrée à des questions méthodologiques autour du thème principal « Biographie et prosopographie : individus et des groupes sociaux en Histoire ».

Consulter l’appel complet

Appel à communications – La commande (XIIIe-XVIIe s.) : acteurs, contrats et productions

Lieu de la manifestation : Centre d’études supérieures de la Renaissance, Tours
Date(s) : 10 et 11 juillet 2018
Date limite de réponse à l’appel : 20 février 2018

Toute production peut être interrogée à l’aune de la commande dont elle a fait l’objet. Les conditions de commande d’œuvres à la fin du Moyen Âge et à l’époque moderne ont donné lieu à des études relativement nombreuses dans le domaine de l’histoire de l’art . L’approche pluridisciplinaire de nos rencontres doctorales nous invite à élargir ces questionnements en nous penchant sur les différents types de productions artistiques, qu’elles concernent la peinture, la sculpture, l’architecture, la musique, le théâtre, la danse, la littérature ou la philosophie. Les contributions porteront sur tous ces types de productions, matérielles ou immatérielles, pérennes ou éphémères, conservées ou non.
Les propositions de communication sont à envoyer avant le 20 février 2018 (lafont_marie [at] outlook.com ; manon.gac [at] gmail.com).

Consulter l’appel complet ici.

Appel à communications : Travail : conflits et négociation

Lieu : Centre Malher (Paris)

Date : 7 avril 2018

Date limite de réponse à l’appel : 15 février 2018

Pour leur rendez-vous annuel, les doctorants de l’Association française d’histoire des mondes du travail (AFHMT) proposent de questionner les conflits et la négociation dans les mondes du travail. L’aspect protéiforme du conflit au travail et du dialogue social permettra d’envisager des contributions aux approches éclectiques, dans une journée se voulant ouverte aux formes et aux époques les plus variées de ces deux phénomènes, des micro-résistances (sabotages, coulages, grèves du zèle…) à l’action collective (actions nationales, de branches ou interprofessionnelles), de conflits localisés (monographies d’entreprises ou de bassins) jusqu’aux mouvements internationaux (altermondialistes, européens, transnationaux), qui donnent lieu à des médiations étatiques, syndicales à toutes les échelles, qu’il faudra interroger.

Consulter l’appel complet

Appel à communications : Châteaux et justice (Xe-XXIe siècle)

Lieu : Périgueux

Date : 28-30 septembre 2018

Date limite de réponse à l’appel : 30 janvier 2018

D’emblée, le pouvoir de justice du seigneur peut donner lieu à une approche simpliste voire caricaturale ; le château incarnant physiquement ce pouvoir et symbolisant, à souhait, le « méchant seigneur ». Qu’en est-il véritablement du Moyen Âge au XIXe siècle ? Ce thème a fait l’objet de nombreuses recherches depuis plus d’un siècle, surtout de la part des juristes. Des historiens ont abordé cette question dans des études plus vastes sur les paysans et/ou les seigneurs dans une province particulière. À partir des années 1990, l’étude de la justice seigneuriale a fait l’objet de travaux spécifiques, individuels ou collectifs qui ont permis de réexaminer une institution longtemps décriée. Au début des années 2000, Benoît Garnot et Antoine Follain ont contribué à une réhabilitation raisonnée et argumentée permettant de mieux comprendre ce que la justice seigneuriale représente, du Moyen Âge à la fin du XVIIIe siècle, pour le seigneur et le monde rural et urbain.

Consulter l’appel complet

Appel à communications : La violence guerrière, de l’Antiquité au Moyen Âge

Lieu : Poitiers

Date : 26 avril 2018

Date limite de réponse à l’appel : 1er février 2018

Janua, association des étudiants en Master et des doctorants de l’Université de Poitiers antiquisants et médiévistes, rattachés respectivement aux laboratoires HeRMA (Hellénisation et Romanisation dans le Monde Antique) et CESCM (Centre d’Études Supérieures de Civilisation Médiévale), organise une journée d’étude à destination des jeunes chercheurs (de l’inscription en master aux trois ans écoulés après la soutenance de thèse).
Elle sera consacrée au thème de la ‘violence guerrière’. Son objectif est de présenter des travaux, achevés ou en cours, sur l’usage et la représentation de cette dernière. Dans une perspective transdisciplinaire, le choix de ce thème questionne la richesse de ses appréhensions et ouvre des discussions sur les divergences et les similarités de celles-ci à travers des sources (textes, images, architectures, musiques et objets mobiliers) et des périodes diverses (Antiquité et Moyen Âge).

Consulter l’appel complet

Appel à publications : Afrique : les passés antérieurs

Revue : Afriques. Débats, méthodes et terrains d’histoire

Date limite de réponse à l’appel : 28 février 2018

Les auteurs remettront leurs articles pour le 30 septembre 2018.

Dans ce numéro thématique, à paraître dans la revue « Afriques. Débats, méthodes et terrains d’histoire », il sera question d’étudier comment les sociétés anciennes se sont représenté leur propre passé, ou du moins les états passés de sociétés antérieures à elles. En d’autres termes : quelle perception, quelles collectes, quels inventaires, quelle archéologie, quels dénis, voire quelles destructions, ont-elles opéré sur leurs passés antérieurs ? Quelles continuités ou ruptures ont-elles cru déceler ? Qu’ont-elles cru que leurs propres anciens ou ancêtres leur avaient transmis ? Sont souhaitées des contributions abordant explicitement les relations entre un passé doublement passé, un présent qui n’est plus et notre propre présent.

Consulter l’appel complet

Appel à communications : English Printed Books, Manuscripts and Material Studies

Lieu : Brno (République tchèque)

Date : 29 août-2 septembre 2018

Date limite de réponse à l’appel : 31 janvier 2018

This seminar’s focus is on the physicality of English printed books and manuscripts, whether they be strictly literary or not. We are especially interested in how particular editions and manuscripts shape the text’s interpretation and reading practices. Research topics include, but are not restricted to: finding rare editions and manuscripts, archival work, book and manuscript collections, printing practices and scribal work, palaeography, manuscripts as books, the coexistence of manuscripts and printed books, editing printed books and manuscripts, electronic versus printed editions, editing and digital humanities.

Consulter l’appel complet

Appel à contribution – Atelier doctoral: Outils et méthodes pour l’histoire des Églises entre Orient et Occident (Ve-XIXe siècle)

Lieu : Ecole française de Rome
Dates : du 10 au 15 septembre 2018
Date limite de réponse à l’appel : 31 mars 2018
Les relations entre religion et institutions, longtemps délaissées par des sciences humaines et sociales structurées par la laïcité ou, au contraire, investies à des fins apologétiques, sont aujourd’hui interrogées à nouveaux frais. Dans ce cadre, il est indispensable de revenir de manière critique sur la notion d’Église, dans sa pluralité confessionnelle, occidentale et orientale (Europe centrale et orientale, espace hellénique, Proche-Orient), car bien souvent, l’« histoire religieuse » prend pour acquis ce qu’il s’agit ici d’interroger. Cet atelier doctoral permettra ainsi de mettre en rapport des historiographies séparées alors même qu’elles partagent un objet central et fort, l’Église, qui n’est souvent traitée que comme une toile de fond de l’histoire.
Plus d’informations