Appel à contributions : Construction et déconstruction des territoires de l’Antiquité au Brexit ». Journées internationales d’histoire du droit et des institutions

Lieu : Arras

Dates : 11-12 mai 2018

Date limite de réponse à l’appel : non spécifiée

Les journées internationales d’histoire du droit et des institutions auront lieu cette année à Arras, les 11 et 12 mai 2018, à l’invitation de Monsieur Pascal Hepner de l’Université d’Artois et de la section française. Le thème qui a été retenu par le bureau de la Société, est le suivant : « Construction et déconstruction des territoires de l’Antiquité au Brexit ». Ce thème principal permet d’envisager des communications sur des sujets nombreux : frontières terrestres et maritimes, juridictions, ressorts coutumiers, limites linguistiques, régionalisme et nationalisme juridique mais aussi transports et flux commerciaux et humains, bannissement et extradition etc.

Consulter l’appel complet

Appel à contributions : Requérir, délibérer, (se) régler : les acteurs des normes professionnelles

Lieu : Université de Paris-Est Marne-la-Vallée

Dates : 13-14 septembre 2018

Date limite de réponse à l’appel : 17 avril 2018

Le rôle des gens de métiers encadrés par les normes est au cœur de l’approche, mais il sera confronté aux spécificités de l’action des autorités et juridictions dans le domaine professionnel, et à la place accordée à d’autres intéressés concernés par l’activité régulée (professions concurrentes, marchands, consommateurs, communautés d’habitants, détenteurs de droits féodaux…) : on peut distinguer ainsi des acteurs internes au monde des métiers, et d’autres qui lui sont externes. L’application des catégories privé/public, souvent problématique pour l’Ancien Régime, pourra également être discutée, tout comme l’utilisation de la notion de « société civile ». Les acteurs pourront être identifiés à différentes étapes du processus normatif, en tenant compte la diversité des situations, notamment dans le cas de coutumes établies par des pratiques ou par la jurisprudence.

Consulter l’appel complet

Appel à contributions : Les systèmes d’information pour les humanités numériques

Lieu : Nantes

Dates : 28 au 31 mai 2018

Date limite de réponse à l’appel : 10 avril 2018

L’objectif de cet atelier est d’explorer la nature de la relation entre, d’une part, le domaine des systèmes d’information et, d’autre part, celui des humanités numériques. En particulier, l’atelier réunira des chercheurs de différentes disciplines partageant un intérêt commun pour la contribution des méthodes des systèmes d’information aux humanités numériques, en particulier dans le domaine prosopographique. Nous faisons appel à des contributions qui étudient :
– L’application des systèmes d’information aux humanités numériques.
– Les moyens d’améliorer les méthodes et modèles des systèmes d’information grâce à l’apport des méthodes des sciences humaines et sociales.
En particulier nous sollicitons des contributions sur les systèmes d’information prosopographiques qui combinent l’apport des systèmes d’information à la recherche prosopographique. Plus généralement, nous sollicitons des contributions originales qui portent sur les approches, les solutions, les méthodes, les langages et les applications e SI et langage, SI et histoire, SI et art…

Consulter l’appel complet

Appel à contributions : L’étranger, ami ou ennemi ? Tensions, échanges et sensibilités de l’Antiquité à nos jours. XIe universités d’hiver de Saint-Mihiel 2018

Lieu : Université de Lorraine

Dates : 22 et 24 novembre 2018

Date limite de réponse à l’appel : 30 avril 2018

Les relations humaines sont animées par la rencontre de nouvelles personnes, ce qui engendre des perturbations positives ou négatives dans le cercle des habitudes. Le nouveau venu est toujours un « autre », qu’il soit étranger au sens juridique du terme ou tout simplement étranger aux cercles du quotidien. À partir de ce constat, des relations interindividuelles ou/et intercommunautaires s’établissent pour un temps court ou un temps plus long. À l’évidence, le regard porté sur le passé permet de mettre en exergue, à travers des exemples, la multitude des situations envisageables, allant de la curiosité, de la bienveillance, de l’entraide, de l’amitié, à la défiance, à l’animosité. Cette rencontre aura pour but de scruter la place occupée par cet « étranger » au fil de l’histoire et de l’actualité. Dans le cadre du Centenaire de la Grande Guerre, particulièrement de la venue des Américains sur le Vieux Continent, bien des situations de relations entre locaux et étrangers, sont à analyser. Ce constat est valable pour d’autres contextes d’invasion/libération, comme également dans des contextes plus pacifiés. Les approches liées à la qualification de cet « autre » sont à envisager afin de montrer, éventuellement, le poids des représentations et de la sémantique dans la qualification de l’étranger. Quelle est la part des stéréotypes ? Quelles sont les sources des représentations ? Comment qualifie-t-on cet étranger ? Celui-ci reste-t-il toujours cet « autre » ou intègre-t-il, même temporairement, les cercles du quotidien ? Le contexte de la venue de l’étranger joue de fait beaucoup et on prendra soin d’utiliser les différentes périodes historiques – ainsi que l’actualité – pour trouver des illustrations. L’étranger peut en effet venir en visiteur, en commerçant, en guerrier, en acteur économique, en enquêteur, en quête d’une nouvelle vie, etc.

Consulter l’appel complet

Appel à communication : Architecture et société de l’Ancien Régime à la Restauration

Dates : 6-7 décembre 2018
Lieu : Paris
Date limite de réponse à l’appel : 1er avril 2018

Résumé : Construire une maison de plaisance en trois mois : ce pari fou – et réussi – entre la reine Marie-Antoinette et son beau-frère le comte d’Artois a marqué la carrière de François Joseph Bélanger. Avec ce coup d’éclat se dessine le portrait d’un architecte à la mode, chef d’orchestre des plaisirs de l’Ancien Régime, qui intéresse depuis longtemps les historiens. Dès 1930, Bélanger bénéficie d’une monographie grâce au travail documentaire minutieux de Jean Stern. Depuis les années 1970, les recherches se poursuivent avec des études plus spécifiques consacrées à son activité au service du prince, à ses demeures privées, à son rôle de paysagiste et à ses bâtiments publics. Cette riche historiographie n’épuise pas pour autant le sujet. Parmi les perspectives fructueuses, il convient notamment d’approfondir le travail de l’architecte au quotidien, ses relations avec les dessinateurs et les artisans, ses réseaux et les mécanismes de la commande, ses stratégies de carrière, son éclectisme, sa maîtrise technique ou encore ses écrits sur ses confrères et le soin apporté à la diffusion de son œuvre.

Consulter l’appel complet.

Appel à communication : L’armée dans la ville. Forces en présence, architectures et espaces urbains partagés (XVIe-XIXe siècle)

Dates : 18-19 octobre 2018
Lieu : Université Jean-Jaurès, Toulouse
Date limite de réponse à l’appel : 11 mai 2018

Résumé : À l’articulation de l’histoire de l’architecture et des cultures urbaines civiles et militaires, ce quatrième colloque international du programme « Patrimoine militaire » initié en 2012 vise à renforcer les recherches sur la ville moderne et contemporaine en Europe par l’étude des interactions entre gouvernances militaire et civile, entre armée et populations urbaines dont les rôles et les besoins diffèrent. Il se fonde sur le constat qu’il est aujourd’hui fondamental d’entreprendre la réécriture d’une histoire de la ville et de l’architecture encore dominée par des études essentiellement nourries de corpus documentaires civils.

Consulter l’appel complet.

Appel à communications : Liberté, égalité…, pour tout le monde? Les femmes et la lutte pour le progrès social 1700-1918

Dates : 20-21 novembre 2018
Lieu : L’Institut historique, l’Institut d’études romanes et l’Institut d’études anglaises de l’Université de Wrocław (Pologne)
Date limite de réponse à l’appel : 30 juin 2018

Résumé : Bien que les efforts pour l’amélioration du statut des femmes puissent être observés au cours de toute l’histoire, nous voudrions focaliser notre discussion sur les « longues 18e et 19e siècles », car c’étaient les transformations politiques, économiques, aussi bien que les changements dans les mentalités de ce temps-là qui aboutirent au tournant du 20e siècle.

Langues des communications : français, anglais, polonais

Consulter l’appel complet

Appel à contributions : Alexandre tourné en dérision de l’Antiquité à l’époque contemporaine

Lieu : Université de Lille

Date : 29 mars 2019

Date limite de réponse à l’appel : 15 mars 2018

Alexandre le Grand n’a jamais cessé de susciter l’intérêt des historiens, des écrivains et des artistes et il a fait l’objet d’un foisonnement constant d’œuvres historiographiques. Son image – ou plutôt ses images, reprises et réinventées – sont aussi omniprésentes dans les systèmes de représentation littéraires et iconographiques à toutes les époques et dans tous les pays. Ce colloque invite à réfléchir sur le lien établi entre différentes formes de rire et ce modèle héroïque prestigieux et plus habituellement entouré de sérieux, à répertorier les textes et/ou les représentations iconographiques où il est tourné en dérision, à élucider les sources historiographiques ou littéraires utilisées par les auteurs et avant tout à s’interroger sur les significations et les finalités du rire, que le héros sache le retourner à son profit contre son adversaire ou bien que les œuvres mettent en œuvre une dégradation parodique de cette illustre figure.

Consulter l’appel complet

Appel à contributions : L’histoire de l’art et les objets

Lieu : Centre allemand d’histoire de l’art (Paris)

Date : 30-31 mai 2018

Date limite de réponse à l’appel : 31 mars 2018

Les travaux récents sur les images ont montré comment de vastes perspectives s’ouvrent dès lors que l’on porte le regard au-delà de la notion moderne et européenne d’art. Mais réduire l’histoire de l’art aux seules images reviendrait à appauvrir drastiquement son domaine de compétences. Cela exclurait en effet des catégories entières d’objets qui ne sont pas des images – à commencer par les « arts appliqués » européens, qui ont pourtant eu leur part dans la constitution historique de la discipline. Les artefacts variés de cultures non-européennes, souvent pré-coloniales, sont souvent négligés eux aussi, alors même qu’un rôle décisif devrait leur revenir dans une histoire de l’art à échelle globale et de pertinence interdisciplinaire. Une science des objets doit donc venir rejoindre la « science des images » (« Bildwissenschaft ») ou les « études visuelles », non dans un rapport d’opposition, mais pour un élargissement et une collaboration productive – ne serait-ce que pour mieux saisir les questions fondamentales touchant aux relations diverses et complexes entre les images et les objets.

Consulter l’appel complet

Appel à contributions : Journée d’études de l’Association des historiens de l’art italien

Lieu : INHA (Paris)

Date : 21 juin 2018

Date limite de réponse à l’appel : 15 avril 2018

L’Association des historiens de l’art italien (AHAI) souhaite organiser une journée d’études consacrée à la présentation de travaux universitaires liés à l’art italien, du Moyen-Âge à nos jours. Cette initiative doit permettre à de jeunes chercheurs de faire connaître leurs travaux, qu’il s’agisse de thèses récemment soutenues ou en voie d’achèvement. Les communications présentées pourront faire l’objet d’une publication dans la revue de l’AHAI, ArtItalies.

Consulter l’appel complet