Appel à contributions : L’art et la paix (les Jeudis de l’art)

Lieu : Institut catholique de Paris

Dates : « six rencontres qui auront lieu, de 18h30 à 20h, le deuxième jeudi de chaque mois de l’année universitaire (à savoir les 11 octobre, 8 novembre, 13 décembre 2018 et les 14 février, 14 mars et 11 avril 2019) »

Date limite de réponse à l’appel : 30 juin 2018

Résumé : Les Jeudis de l’art sont un cycle de conférences en histoire de l’art organisé par le département d’Histoire de l’art de la Faculté des Lettres de l’Institut Catholique de Paris. Les conférences auront lieu une fois par mois, les jeudis, d’octobre 2018 à avril 2019, de 18h30 à 20h, et réuniront à chaque fois deux à trois intervenants. Le thème choisi pour l’année universitaire 2018-2019 est « L’art et la paix ». Les différentes directions que ce cycle de conférences pourra emprunter nous offriront la possibilité d’observer l’évolution des définitions, des significations et des représentations de la paix au fil des siècles.

Toutes propositions de communication, tant de chercheurs confirmés que de jeunes docteurs et doctorants, sont bienvenues. Étant donné le sujet abordé, historiens de l’art, archéologues, conservateurs, mais aussi historiens, littéraires, artistes (peintres, cinéastes, illustrateurs, etc.) ou autres (mais toujours en lien avec l’histoire de l’art) sont les bienvenus dans la mesure où les présentations proposées sont issues de leurs spécialités de recherche et/ou de pratique.

Consulter l’appel complet.

Appel à communications : Cesser/ez le feu, cesser les combats ? De l’époque moderne à nos jours

Lieu : Château de Vincennes

Dates : 27-28 novembre 2018

Date limite de réponse à l’appel : 1er juillet 2018

Résumé : L’historiographie du fait militaire a bénéficié, ces dernières années, d’un profond renouvellement des regards, des objets et des méthodes dans le sillage des travaux de John Keegan. Mais malgré un intérêt croissant pour les phénomènes de reddition (P. Vo-Ha) ou encore pour l’expérience de la captivité de guerre (F. Théofilakis, F. Cochet) et plus généralement pour le sort des vaincus (C. Defrance, C. Horel et F.X. Nérard), l’analyse de l’arrêt des combats fait toujours figure d’angle mort. Or, les organisateurs de ce présent colloque postulent que cet objet constitue un prisme fécond pour questionner l’objet guerre : la manière dont on cesse le combat dit la guerre qui est pensée et menée.

Consulter l’appel complet.

Appel à communications : Marfins Africanos No Mundo Atlântico, 1400-1900 (African Ivories In the Atlantic World, 1400-1900)

Lieu : Université de Lisbonne (Portugal)

Dates : 25-27 février 2019

Date limite de réponse à l’appel : 21 septembre 2018

Langues des communications : portugais, français, anglais

Résumé : Since April 2015, the international team working on the project “African Ivories in the Atlantic World: a reassessment of Luso-African ivories” (Fundação para a Ciência e a Tecnologia: PTDC/EPH-PAT/1810/2014), composed of 27 researchers from the University of Lisbon, the University of Évora and the Federal University of Minas Gerais in Brazil, has been researching the trade, circulation and production of raw and carved African ivory in the Atlantic area from the fifteenth to the eighteenth century. The team has identified and listed objects from Portuguese and Brazilian (Minas Gerais) collections, also collecting references and descriptions extant in written Portuguese sources. For the first time a selection of ivory pieces was subjected to lab tests with a view to helping establish their age and origin. The project research team has submitted proposals for re-interpreting material culture in the framework of its African contexts of production.

Consulter l’appel complet.

Appel à contribution : Religious Landscapes in Mediterranean Europe (14th-19th centuries)

Lieu : Naples (Italie)

Dates : 1er-5 octobre 2018

Date limite de réponse à l’appel : 31 août 2018

The Landscape, understood as a space/fabric of communication, relationship and action, and as the constantly renewed materialization of historical processes resolved in its territorial organization, is inextricably linked to one’s own religious history. If, on the one hand, the natural environment attracts because of its position, configuration and history so as to introduce the choice of the place destined to become sacred, on the other, it is the environment itself to be marked and transformed by the religious presence, in a relationship that we could state as of mutual determination. Monasteries, convents, parish churches and votive shrines are some conspicuous elements of the religious and social landscape of Europe, tangible traces of the intangible circulation of ideas and people in the medieval and modern past.

Consulter l’appel complet

Appel à contributions : Permeable Bodies in Medieval and Early Modern Visual Culture

Lieu : University College London (Royaume-Uni)

Dates : 5-6 octobre 2018

Date limite de réponse à l’appel : 23 juillet 2018

In recent years, the human body has gained a prominent position in discussions of medieval and early modern cultures. The troublesome contingency of the human body encompassed critical boundaries between inside and outside, and became a central concern in religious, political, and economical developments. Medieval bodies were permeable microcosms, not only sites containment but also of revelatory experiences. In the early modern period, body and identity were indistinct, interdependent categories, inseparable from the natural and cultural space that they inhabited. This logic of perpetual fluidity both generated a disquieting sense of impending doom, but also allowed for the propagation of multiple possibilities of understanding, which materialised into a rich visual and material culture.

Consulter l’appel complet

Appel à contributions : « Gagner la guerre ou gagner la paix ? »

Lieu : Caen

Dates : 5-6 décembre 2018

Date limite de réponse à l’appel : 5 septembre 2018

L’année 2018, qui voit la commémoration de la fin de la Première guerre mondiale, est marquée par plusieurs crises et tensions : gesticulations nucléaires, regain des nationalismes, défis lancés au droit international. Cependant certains auteurs estiments que nous vivons actuellement l’une des périodes les plus pacifiques de l’histoire (S. Pinker ; A. Gat ; JJ. Roche ; J. Horgan). La France contemporaine est en paix depuis la fin de la guerre d’Algérie, mais le narratif politique de la guerre s’est imposé depuis 2015 à la suite des attentats terroristes perpétrés sur le territoire national. Comment penser cette situation paradoxale ? De nombreux travaux universitaires analysent l’évolution de la conflictualité, moins nombreux en revanche sont ceux qui s’attachent à penser cette contradiction, qui nous invite à recenser et réfléchir aux facteurs de paix.

Consulter l’appel complet

Appel à contributions : Humanismes, anti-humanismes et littérature (XIVe-XXIe siècles)

Lieu : Maison de la Recherche, Campus Schuman, Aix en Provence

Dates : 13-15 juin 2019

Date limite de réponse à l’appel : 30 juin 2018

Si l’adjectif « humaniste » est attesté dès la fin du XVIe siècle, le mot « humanisme » est une invention des Lumières, que s’approprie d’abord la philosophie politique du milieu du XIXe siècle (Proudhon), avant qu’il devienne une catégorie de l’histoire littéraire. Pour autant, c’est bien la Renaissance qui a inventé l’humanisme comme projet d’humanité fondé sur la philologie et l’éloquence, s’appuyant sur l’héritage médiéval même qu’il nie. L’humain n’est pas nature, mais culture : « Les hommes ne naissent pas hommes, ils le deviennent » (Érasme). Cette faculté de se transformer fait leur dignité pour Pic de La Mirandole. Elle requiert la maîtrise des langues anciennes, la méditation des textes, art du probable qui veut convaincre, plaire et émouvoir. Sans doute l’objectif de former un homme plutôt qu’un spécialiste s’inscrit-il dans une longue lignée médiévale : mais il se politise davantage, rompant avec l’Université et avec le savoir officiel. Le champ apparemment étroit de la philologie et de la rhétorique devient à la Renaissance essentiel pour la formation de l’individu, pour son épanouissement dans la relation à autrui, pour la vie politique et religieuse, l’établissement et l’intelligence des textes de droit, de l’Écriture sainte, ou relevant de telles ou telles grandes traditions littéraires ou philosophiques. Les Lettres sont à la fois savoir, divertissement, perfectionnement de l’individu, instrument de la vie politique et de l’approche authentique des textes fondateurs. Elles inspirent des formes de vie sociale : la conversation, les correspondances, les académies. Un nouveau média, le livre, leur confère une nouvelle audience, une possibilité d’échanges et de débats hors institution, une république des Lettres sans frontières : une première invention de l’Europe ?

Consulter l’appel complet

Appel à contributions – Bande dessinée et culture matérielle

Revue: Comicalités
Date limite de réponse: 25 juin 2018

Nous cherchons moins à appréhender la médiation éditoriale à travers la matérialité de la bande dessinée qu’à interroger la multiplicité des supports et leurs apports au niveau de la réception. Plutôt que d’étudier l’écart d’une adaptation ou d’un produit dérivé par rapport à une œuvre originale, plutôt que d’analyser la narrativisation qui accompagne le passage d’un média à l’autre, ce dossier se penchera sur la manière dont le support matériel introduit des modifications dans la perception de la fiction, qu’elles soient narratives, graphiques, etc.

Plus d’informations ici.

Appel à communications – Colloque international : Histoire, Langues et Textométrie

Lieu de la manifestation : Paris
Date(s) : 17 au 19 janvier 2019
Date limite de réponse à l’appel : 22 juin 2018

Le Pôle Informatique de Recherche et d’Enseignement en Histoire (PIREH — Université Paris 1 Panthéon-Sorbonne), organise du 17 au 19 janvier 2019 un colloque international sur les rapports entre histoire, langues et textométrie.

Toutes les  contributions traitant de l’usage en histoire des différentes méthodes d’analyse statistique ou informatique des textes, qu’elles soient quantitatives ou qualitatives (textométrie, linguistique computationelle, text mining, etc. – voir l’appel à communication sur le site du colloque), sont les bienvenues.

L’échéance pour soumettre une proposition de communication, en français ou en anglais, est fixée au 22 juin 2018 ; elle peut-être déposée sur la plate-forme https://histlangtexto.sciencesconf.org (la création d’un compte se fait via le menu « Connexion »).

Appel à contributions : Séminaire philologique de Turin

Lieu : Université de Turin (Italie)

Dates : sur l’année universitaire 2018-2019

Date limite de réponse à l’appel : 15 août 2018

Nel 2014 alcuni dottorandi e assegnisti del dipartimento di Studi Umanistici dell’Università di Torino si sono riuniti per dare vita al Seminario Filologico, che ha iniziato i lavori nel gennaio 2015 e che, dal settembre 2017, ha visto le proprie iniziative inserite tra le attività formative della Scuola di Dottorato in Lettere. L’obiettivo del Seminario è fornire un’occasione per presentare ricerche in corso, sulle quali possano persistere dubbi e incertezze, per le quali la discussione e il confronto con altri studiosi possano apportare nuove prospettive e soluzioni. Con cadenza mensile il Seminario si propone di ffrontare, attraverso lo studio di testi diversi per epoca e lingua, questioni filologiche nel senso più ampio del termine. Le opere cui rivolgiamo la nostra attenzione provengono da tradizioni testuali antiche, medioevali e moderne di area europea.

Consulter l’appel complet