Appel à contributions : Le corps féminin : actualité de la recherche

Lieu : Paris

Dates : 13 décembre 2019, 17 janvier et 28 février 2020

Date limite de réponse à l’appel : 08 novembre 2019

La vie de la femme médiévale, peu importe son origine sociale et géographique, est rythmée par son corps. Dévouée à la vie maritale et maternelle, la femme constitue une promesse de paix et d’alliance entre deux familles, et son corps procréateur matérialise la lignée. Par conséquent, une surveillance extrême s’exerce sur sa virginité, son comportement, sa fertilité, et le principe de chasteté prévaut, quel que soit son âge. Si le corps féminin doit être maîtrisé, il est aussi largement fantasmé. Une longue chevelure très blonde, des yeux et des sourcils à l’écart régulier, une peau blanche et transparente rehaussée de lèvres et de pommettes rouges, un front haut, un bassin large et une poitrine menue : telle est la description du beau corps médiéval. Parmi les femmes qui y répondent, la Vierge célèbre par sa beauté la spiritualité et la virginité. Son modèle inaccessible est contrebalancé par les corps fautifs et repentants d’Ève et de Marie-Madeleine, qui rappellent soit la nature charnelle et pécheresse du corps féminin, soit la soumission de la femme à l’homme.

Plus d’informations

Appel à contributions : Umanesimo e Rinascimento (circa 1350-1550)

Lieu : Naples (Italie)

Dates : 15-17 avril 2020

Date limite de réponse à l’appel : 31 octobre 2019

Umanesimo e Rinascimento sono due fenomeni storici di origine italiana, strettamente collegati e che caratterizzano una fase cruciale della cultura europea. Senza il primo non è concepibile il secondo: senza il ritorno dei classici antichi non è concepibile una “rinascita” che avviene proprio in dialogo con quei classici. La modernità occidentale si fonda sul recupero critico dell’Antico. E l’Italia ne è l’indiscutibile corifeo.

Plus d’informations

Journée d’études de l’AJCH « Les sources macabres »

Lieu: salle 2110 bâtiment Synathlon, Université de Lausanne, plan d’accès.

Date:14 novembre 2019.

Après Lyon 2015, Nantes 2016, Lille 2017 et Strasbourg 2018, la journée d’études de l’AJCH aura lieu à Lausanne le 14 novembre prochain autour du thème « Les sources macabres ». Nous espérons vous retrouver nombreuses et nombreux à cette occasion ! Vous pouvez consulter ici le programme détaillé de la journée.

Renseignements: ajchsources2019@gmail.com

Assemblée générale de l’AJCH

Logo 1

L’assemblée générale de l’Association des Jeunes Chercheur.e.s en Histoire aura lieu le samedi 5 octobre, de 10h à 12h à l’Université Paris V, salle J 237. Plan d’accès ici
L’assemblée générale sera l’occasion de faire le point sur l’association, de renouveler son bureau, mais également de prévoir nos futures activités, dont la prochaine journée d’études de l’association. Comme chaque année, le thème de la prochaine JE sera voté lors de l’assemblée à partir des propositions envoyées par les membres de l’association.
Nous vous rappelons que la journée d’études 2019 sur « les sources macabres » se tiendra le 14 novembre prochain à l’Université de Lausanne (billet à venir).
Cette année, l’assemblée sera suivie d’une séance de discussion dédiée à la précarité des jeunes chercheur.e.s, l’AJCH fait donc appel à ses membres ou à des collectifs extérieurs qui souhaiteraient intervenir à ce sujet. N’hésitez pas à envoyer vos suggestions ainsi que vos propositions d’interventions afin d’organiser au mieux ce temps d’échanges.

Contact: bureau@ajch.fr

École d’été du projet DANUBIUS

Lieu : Université de Lille

Dates : 12-14 septembre 2019

Date limite de réponse à l’appel : 06 septembre 2019

Destinée avant tout aux doctorantes et doctorants, mais ouverte également aux étudiantes et étudiants de master, voire à toutes les personnes intéressées par l’activité, cette première édition aura pour thème général l’archéologie des Balkans tardo-antiques.Cette école d’été proposera divers séminaires animés par des responsables de fouilles archéologiques, en Albanie, en Croatie, au Kosovo, en Serbie et en Bulgarie, à l’occasion desquels ils présenteront leur site, leur programme de recherche et leur expérience sur le terrain. Par ailleurs, des doctorantes et doctorants en archéologie, histoire et en histoire de l’art, dont le sujet de la thèse est lié au thème général, feront part de leurs travaux.

Plus d’informations

École d’été : Everlasting Grand Tour. Experiencing Rome through Guidebooks

Lieu : Rome (Italie)

Dates : 1er-05 septembre 2019

Date limite de réponse à l’appel : 30 juin 2019

The University of Roma Tre, in collaboration with the Rome Art History Network (RAHN) and numerous foreign and Italian academies, presents the course Everlasting Grand Tour. Experiencing Rome through Guidebooks. The course aims to illustrate, through the historical guidebooks on Rome that appeared from the Middle Ages to the present day, the different ways in which the Eternal City has been perceived by travelers, both Italian and foreign. Selected students will therefore have the opportunity to approach the complex and centuries-old history of the city, following privileged paths introduced by scholars of excellence from all over Europe. The course will highlight the importance of outsiders’ gaze for the construction of the image of Rome and its fortune over the centuries.

Plus d’informations

Appel à contributions : ‘Aere perennius’. The dialogue with Antiquity between the Middle Ages and the early Modernity

Lieu : Pise (Italie)

Dates : 08-09 novembre 2019

Date limite de réponse à l’appel : 30 juin 2019

A group of doctoral students of the first and second year of the PhD course in Literature, Art and History in Medieval and Modern Europe proposes the organisation of the third International Graduate Conference, which is reserved for PhD students and young researchers and will be held at the Scuola Normale Superiore on 7-8 November 2019. This year, the conference aims to investigate the tradition and recovery of classical and late antique authors in the Middle Ages and early Modernity in their multiple artistic and literary forms (imitatio, reformulation, exegesis, critical reflection on literary genres, etc.).

Plus d’informations

JE L’éventail de nos peurs de l’Antiquité à nos jours

Lieu de la manifestation : Université de Versailles Saint-Quentin-en-Yvelines (UVSQ)
Date : 15 mai 2019

Vécue, instrumentalisée, sublimée, esthétisée, transformée de façon consciente ou inconsciente, la peur prend part au jeu des masques entre la période antique et des époques plus contemporaines. Elle se cache ainsi derrière la foudre de Jupiter, signe d’un mauvais présage dans la mythologie romaine ; elle terrifie les populations chrétiennes craignant le verdict du Jugement dernier ; elle se tapit dans l’ombre des bas-fonds au XIXe siècle et elle emprunte même les traits monstrueux de certains personnages légendaires comme Dracula ou Hannibal Lecter, au plus grand bonheur des aficionados de littérature et de cinéma d’épouvante.

Dans une perspective historique large et une approche se voulant culturelle et transdisciplinaire, cette journée d’études entend déconstruire et comprendre les mécanismes naturels et sociaux inhérents au phénomène de la peur, qu’elle soit subie ou voulue. Il s’agira de l’appréhender d’abord comme une émotion, une expérience du sensible et d’analyser les comportements des individus lorsqu’ils y sont confrontés (comment se manifeste-t-elle ? comment les sociétés humaines l’appréhendent-elles et l’expriment-elles ? de quoi a-t-on peur ?) sans oublier de cerner les différents canaux de sa diffusion et de sa propagation (institutions officielles et religieuses, culture orale, cultures profane ou populaire, presse, médias…). Les images, les concepts et les discours sur la peur tendant à diffuser, créer, perpétuer ou même lutter contre certains de ses aspects seront abordés à travers différentes approches alliant des méthodes d’analyse comparatiste, macro et micro historiques. Il conviendra également de revenir sur les moyens mis en place, à travers les âges, afin de lutter contre ses avatars (comment se rassure-t-on ? comment exorcise-t-on ses peurs ? quelles valeurs sont érigées en modèle face à la peur dans les sociétés humaines ?). Enfin, il faudra traiter la peur dans le sens d’un phénomène de société. Les fantasmes qui lui sont associés et les méthodes cherchant à l’esthétiser seront mis au jour. Les plaisirs de la peur, puisant leur source dans la littérature, les arts, le cinéma, les séries télé ou plus généralement les loisirs seront également étudiés, dans la perspective d’une quête de l’émotion forte, afin de faire tomber tous ses masques.

Programme complet ici

JE Définir la transgression : des sciences sociales aux sciences de l’Antiquité

Date: 27 mai 2019
Lieu: École Normale Supérieure de Lyon

Journée d’étude organisée par le Laboratoire junior TAntALE

Désobéir, enfreindre la loi, violer un interdit, déroger à une tradition, défier une autorité, s’affranchir d’un code, s’écarter du droit chemin, passer une frontière, dépasser l’entendement…

Les nombreuses expressions lexicales décrivant une forme de transgression soulignent la multiplicité des sens et la portée à la fois concrète et métaphorique de cette notion. Aujourd’hui, la transgression est au cœur des recherches et des réflexions, par exemple en politique, dans les études de genre, dans le courant transhumaniste ou l’art contemporain.  Mais transgresser une norme signifie-t-il la même chose à toutes les époques ou dans toutes les sociétés ? Et plus précisément, l’approche contemporaine de la transgression est-elle appropriée à l’Antiquité et aux sociétés grecque et romaine ?

C’est l’objet de cette journée d’étude qui vise à définir la transgression dans l’Antiquité grâce à la confrontation de ses champs d’application avec les travaux des sciences sociales et les théories de la déviance en sociologie.

Programme complet ici