Prix de thèse du Comité national pour la mémoire et l’histoire de l’esclavage 2018

Appel à candidatures pour le prix 2018 du Comité national pour la mémoire et l’histoire de l’esclavage
Il récompense une thèse en sciences sociales et humaines portant sur l’histoire de la traite, de l’esclavage et des abolitions à l’époque coloniale ou sur ses conséquences dans le monde actuel. Les docteurs ayant soutenu leur thèse entre le 1er janvier 2016 et le 31 décembre 2017 sont invités à se porter candidats pour le prix, doté de 7 000 € (qui doit servir pour moitié à l’édition de la thèse).
Date limite de transmission du dossier : 31 janvier 2018.
Les candidats doivent adresser les documents suivants sous format numérique (envoi par la poste sur une clé USB ou envoi par courriel à l’adresse sg.cnmhe@gmail.com ) : le texte complet de la thèse et ses annexes en pdf ; un résumé de dix pages maximum ; un curriculum vitae ; la copie du document administratif attestant la soutenance ; la copie du rapport du jury de thèse ; une lettre de candidature contenant une copie de la pièce d’identité, une adresse postale, une adresse électronique, des coordonnées téléphoniques. La liste des thèses retenues sera publiée le 28 février au plus tard et un jury désignera le lauréat par un vote.

Prix du Comité d’histoire de la Sécurité sociale 2018

Date limite de dépôt de dossiers: 30 avril 2018

Le Comité d’histoire de la Sécurité sociale a décidé de récompenser chaque année des thèses et des travaux du niveau master, achevés depuis moins de trois ans se rapportant à l’histoire de la Protection sociale au sens large (chômage et action sociale inclus) y compris dans sa dimension internationale.

Pour consulter l’appel

Ph.D and Thesis Prize “Vinka Kitarovic” in modern & contemporary history or women emancipation studies.

Thesis prize for a ph.d. or M.A. work in memory of Vinka Kitarovic by the Dipartimento di Storia Culture Civiltà, Bologna.

TOPICS

The Vinka Kitarovic prize is addressed to work that explore in a new way one of the following subjects:

  • History of women emancipation and women struggle for liberty and empowerment in democracy (XIX –XX centuries);
  • History of behaviors and collective movements especially about European neighbors in modern and contemporary era.

The thesis needs to be translated in italian.

More information

Prix Nicole

Date limite de dépôts des dossiers : 15 décembre 2017

Créé à l’initiative de la Société d’Histoire de l’Art français, le prix récompense chaque année l’auteur d’une thèse de doctorat portant sur l’art français du XVIe, XVIIe ou XVIIIe siècle, relative à la peinture, au dessin, à la gravure, à la sculpture, à l’architecture ou aux arts décoratifs. Ne peuvent concourir que les candidats n’ayant pas à l’heure actuelle de situation professionnelle permanente.

Pour plus de renseignements

Prix de thèse PSL pour les jeunes docteurs SHS

Date limite de dépôt des dossiers : 30 décembre 2017

Soutenus par les Labex Hastec, Tepsis et TransferS et les IRIS Création, cognition et société, Etudes globales, Governance Analytics et Scripta, les prix PSL en Sciences humaines et sociales récompensent les meilleurs travaux doctoraux dans cinq domaines : arts et esthétique ; droit, économie, gestion ; humanités ; interfaces sciences/humanités ; sciences sociales.
Un jury dédié à chacun des prix sera composé de cinq personnalités du domaine, dont un scientifique étranger et un représentant du Labex et/ou de l’IRIS ayant contribué au financement du prix. Les travaux lauréats recevront ainsi un prix d’une valeur de 5000 euros composé d’une somme de 2000 euros et d’un financement de 3000 euros pour un séjour de recherche (à Paris pour les étrangers ou chez les partenaires internationaux de PSL pour les français). Les lauréats donneront également trois séminaires dans trois établissements partenaires de PSL.

Pour plus de renseignements

Appel à candidatures: Prix Paul-Albert Février

Date limite de candidature : 1er mai 2018

Paul-Albert Février, professeur d’Histoire romaine à Aix-en-Provence, disparu prématurément en 1991, avait laissé ses biens à l’Université de Provence afin que soient continuées après lui les formes d’aide matérielle aux étudiants et chercheurs qu’il avait assurées de son vivant. Par convention, dans l’appartement devenu sa propriété, l’Université avait délégué à l’Association Paul-Albert Février la gestion de l’accueil de chercheurs. À l’instigation de l’Association, elle avait également fondé une « Bourse Paul-Albert Février » qui a été décernée pendant une dizaine d’années consécutives. Après la disparition de l’Université de Provence, fondue au sein d’Aix-Marseille Université, une période transitoire a été nécessaire afin d’assurer la pérennité de l’œuvre de Paul-Albert Février au sein de la nouvelle institution et, prioritairement, de continuer à assumer l’accueil de chercheurs et étudiants en histoire, histoire de l’art et archéologie venant travailler dans les divers fonds documentaires aixois. Dans ces conditions nouvelles, l’Association Paul-Albert Février se trouve maintenant en mesure d’assumer sa part de l’héritage moral et matériel en proposant aux chercheurs, sous la forme d’un « Prix Paul-Albert Février », une aide dont la forme a été définie lors de l’assemblée générale du 1er Avril 2017.

Fondé sur les revenus propres de l’association, le Prix est destiné à contribuer à la promotion de jeunes chercheurs confirmés grâce à une aide à l’impression de thèses soutenues depuis moins de trois ans à la date de la demande. Les thèmes retenus correspondent à ceux de l’œuvre scientifique de Paul-Albert Février, soit les pays de la Méditerranée occidentale pendant l’ensemble de la période historique, entre Antiquité et Période contemporaine.  D’un montant d’environ 3000 €, il sera décerné selon un rythme biennal par un jury composé des membres du bureau de l’association auxquels seront adjoints des spécialistes auxquels il sera fait appel.

Pour plus de renseignements, voir Prix Paul-Albert Février.

Prix d’histoire économique AHFE BNP-Paribas

Date limite de l’appel à candidature: 30 juin 2017

Le prix d’histoire économique « AFHE BNP Paribas » récompense deux docteurs de haut niveau ayant soutenu une thèse en sciences humaines et sociales dans le champ de l’histoire économique, rédigée en langue française ou soutenue dans une institution française en partie ou en totalité dans une autre langue que le français, et sur des objets pouvant relever des périodes antique, médiévale, moderne ou contemporaine.

Modalités d’attribution : le prix récompense deux thèses de doctorat soutenues entre le 15 mai 2015 et le 15 mai 2017. Le montant du prix est de 4 000 euros par thèse récompensée. Les candidats doivent être membres de l’AFHE et à jour de cotisation le jour du dépôt de leur candidature. Le montant du prix est de 4 000 euros par thèse récompensée. La date limite d’envoi des dossiers est le 30 juin 2017.

Appel complet ici

Prix de thèse Société Française d’Histoire Urbaine 2017

Date limite des candidatures : 5 juin 2017

La Société Française d’Histoire Urbaine (SFHU) ouvre, pour sa 7e session, un concours de thèses qui s’adresse aux jeunes docteur.es en histoire urbaine, ayant soutenu leur thèse durant l’année civile 2016. Par cette initiative, dotée d’un prix de 2000 euros, la SFHU vise à encourager de jeunes chercheurs.ses et à favoriser la plus large diffusion possible de leurs travaux (voir les archives du prix de thèse sur le site : http://sfhu.hypotheses.org/la-sfhu/prix-de-these-sfhu).
Sont recevables toutes les thèses qui abordent le fait urbain dans son historicité, quels que soient la période, l’espace et la discipline académique (histoire, droit, urbanisme, architecture, histoire de l’art…) concernés.

Pour en savoir plus sur les modalités de candidature, voir ici.