Prix de la Fondation de Recherche Caritas France – Institut de France

Date limite de candidature: 15 mars 2017

La Fondation de Recherche Caritas France – Institut de France décerne en 2017, pour la 8ème année consécutive, son prestigieux « Prix de Recherche Caritas« , d’une valeur de 10 000€
L’objectif de ce prix est de participer activement à la lutte contre la pauvreté et l’exclusion sociale, en France et dans le Monde.
Il récompense dès lors, toute recherche, thèse ou publication particulièrement innovante, permettant de faire avancer la compréhension des inégalités, leurs causes et conséquences, et de favoriser les initiatives d’action en la matière.
Les publications entrant en lice proviennent prioritairement du champ de la recherche scientifique, mais des initiatives moins académiques provenant d’autres horizons peuvent être envisagées, surtout si elles touchent un public plus large.
Le prix s’adresse, en outre, tout particulièrement à de jeunes chercheur-e-s. Les personnes déjà reconnues et primées par ailleurs ne seront pas prises en compte.

Plus d’informations ici

Prix de thèse et de mémoire – Comité d’histoire de la Sécurité sociale

Prix: deux travaux de recherche inédits à dimension historique d’un montant de 2 500 € pour le 1er prix et de 2 000 € pour le 2ème prix et d’autre part, deux travaux d’encouragement à la recherche (niveau master) de 1 500 € pour le 1er prix et de 1 000 € pour le 2ème prix.
Date limite de candidature: 31 mars 2017

Créé en 1973 au sein du Ministère des Affaires sociales, le Comité d’histoire de la Sécurité sociale récompense chaque année des thèses et des travaux du niveau master, se rapportant à l’histoire de la Protection sociale de l’Ancien Régime à nos jours, de susciter des travaux scientifiques et d’en assurer ou d’en aider la diffusion.

Dans cet esprit, le Comité d’histoire a décidé de récompenser chaque année des thèses et des travaux du niveau master, achevés depuis moins de trois ans se rapportant à l’histoire de la Protection sociale au sens large (chômage et action sociale inclus) y compris dans sa dimension internationale.

En 2017, quatre prix pourront être décernés :

  • d’une part, deux travaux de recherche inédits à dimension historique d’un montant de 2 500 € pour le 1er prix et de 2 000 € pour le 2ème prix
  • et d’autre part, deux travaux d’encouragement à la recherche (niveau master) de 1 500 € pour le 1er prix et de 1 000 € pour le 2ème prix.

Ces travaux devront être transmis avant le 31 mars 2017 en 2 exemplaires : Par envoi postal  : au Secrétariat du Comité d’Histoire de la Sécurité sociale, Ministère des affaires sociales, de la Santé et des droits des femmes, pièce 1173 AT – SP, Adresse postale : 14 Avenue Duquesne, 75350 Paris 07 SP.

Aux bureaux  : 18 place des cinq martyrs du Lycée Buffon, 75014 PARIS, pièce 1173 AT. Pour les modalités de participation voir le règlement du concours.

Les prix seront décernés par le Comité d’histoire fin de l’année 2017.

Plus d’informations disponibles ici.

 

Appel à candidatures – Déviance & Société – Concours « jeunes chercheurs »

Lieu: Paris
Revue: Déviance & Société
Date limite de candidature: 1er mars 2017

Pour fêter son quarantième anniversaire, la revue Déviance & Société lance un concours ouvert aux doctorants ou post doctorants ayant soutenu leur thèse postérieurement au 1 janvier 2011.

Ces jeunes chercheurs sont invités à présenter un texte portant sur l’analyse par les sciences sociales des normes et des déviances, y inclus (mais sans exclusivité) le crime et la Justice. Il peut s’agir d’un compte-rendu de recherches ou d’un état des savoirs international.

Sans que les thèmes suivants soient exclusifs, un intérêt particulier est porté à :

  • la fraude fiscale des entreprises ou des particuliers et son contrôle, y compris sa dimension internationale ;
  • la cybercriminalité et la cybersécurité ;
  • la délinquance environnementale et son contrôle ;
  • les analyses quantitatives.

Les lauréats seront invités à présenter leur recherche lors d’un colloque organisé à Paris à l’automne 2017 par Déviance & Société.

Leur texte sera ensuite publié dans la revue Déviance et Société.

Les textes devront être envoyés avant le 1 mars 2017 à l’adresse suivante : deviance-et-societe [at] cesdip.fr avec la mention concours de jeunes chercheurs 2017. Les coordonnées des auteurs devront comprendre leur université et leur discipline, ainsi que – pour les docteurs – la date d’obtention du titre.

Ils devront être rédigés en français et comprendre entre 50 000 et 75 000 signes (espaces, notes et références compris). Ces textes devront suivre les règles de présentation qui figurent à la fin de chaque numéro de la revue Déviance & Société.

Il est néanmoins permis aux candidats de soumettre un texte en anglais. S’ils sont sélectionnés, leurs articles seront toutefois publiés en français.

Le groupe chargé par le Comité éditorial de Déviance & Société de gérer ce concours  accusera réception des textes envoyés avec la mention concours de jeunes chercheurs.

Puis il soumettra chacun d’eux à l’avis de trois évaluateurs. Chaque évaluateur examinera le texte préalablement anonymisé et proposera au groupe de travail soit son acceptation soit son rejet.

Enfin, le groupe de travail établira, avant le 31 juillet 2017, au sein des admissibles un classement des textes admis et retiendra parmi ceux-ci, pour publication, au maximum 7 lauréats.

Les décisions du groupe de travail sont sans appel

Prix de thèse du comité national pour la mémoire et l’histoire de l’esclavage

Date limite de soumission: 15 février 2017
Prix: 7000 euros

Depuis 2005, un prix du Comité national pour la Mémoire et l’Histoire de l’Esclavage récompense une thèse en sciences sociales et humaines portant sur l’histoire de la traite, de l’esclavage et de leurs abolitions ou sur leurs conséquences aujourd’hui.
Les docteurs ayant soutenu leur thèse entre le 1er janvier 2015 et le 31 décembre 2016 sont invités à se porter candidats.

Règlement et modalités de candidature ici.

Appel à publication de thèses de l’INHA

Date limite de candidature : 30 novembre 2016

Depuis 2004, l’Institut national d’histoire de l’art et le Comité des travaux historiques et scientifiques (CTHS) coéditent une collection d’ouvrages issus de thèses, « L’Art et l’Essai », pour laquelle deux thèses sont retenues chaque année.

Toute thèse en histoire de l’art occidental, de l’Antiquité classique au XXIe siècle, soutenue en 2014 et en 2015 en France et en français, peut être présentée.

Plus d’informations.

Appel à candidatures – 19e prix d’histoire François Bourdon

Date limite de candidature : 31 janvier 2017

Le 19ème Prix d’histoire « François Bourdon, techniques, entreprises et société industrielle » est lancé. Ce prix annuel concerne l’ensemble des champs disciplinaires des Sciences Humaines et Sociales. Il porte sur les techniques, les entreprises et plus généralement la société industrielle à l’époque contemporaine.

Ce prix est divisé en deux catégories :

– Prix unique de 2000€ couronnant un ouvrage, le manuscrit original d’une HDR ou une thèse publié ou soutenu entre le 1er janvier 2015 et le 31 décembre 2016
– Prix unique de 1000€ pour la catégorie spéciale « Jeunes chercheurs », récompensant un mémoire ayant été soutenu entre le 1er janvier 2015 et le 31 décembre 2016.

Plus d’informations.

Appel à candidatures: Prix d’Amsterdam 2017

Date limite de candidature : 31 mars 2017

Le Prix d’Amsterdam, attribué par l’ambassade des Pays-Bas en France et par le Réseau Franco-Néerlandais, a pour objectif de récompenser tous les deux ans ans un/e étudiant/e français/e afin de l’inciter à poursuivre des recherches scientifiques sur la culture, l’histoire, la politique et/ou la langue néerlandaises aux Pays-Bas. La dotation de ce prix d’excellence est de 15.000 . La remise officielle a lieu à la résidence de l’Ambassadeur des Pays-Bas en France. Sont éligibles des étudiant/es et jeunes diplômé/es français/es en histoire, histoire de l’art, lettres, langue et culture, sciences politiques, sociologie, anthropologie, philosophie, droit, économie, journalisme, géographie, urbanisme, architecture, arts, psychologie et éducation.
Pour pouvoir postuler, les candidats doivent répondre aux conditions suivantes :
– être de nationalité française ;
– être un/e jeune diplômé/e en sciences humaines et sociales (histoire, histoire de l’art, lettres, langue et culture, sciences politiques, sociologie, anthropologie, philosophie, droit, économie, journalisme, géographie, urbanisme/architecture, arts, psychologie, éducation, etc.) ;
– être en train de préparer un Master ou une thèse au sein d’un établissement d’enseignement supérieur (tout établissement français ou étranger est éligible) et avoir pour projet de passer une année universitaire aux Pays-Bas ;
– le mémoire de recherche, le Travail d’Étude et de Recherche (TER) ou le sujet de thèse devra obligatoirement porter sur les Pays-Bas. Dans le cas d’une approche comparée avec d’autres pays, la partie néerlandaise de la problématique devra être suffisante pour justifier un séjour d’un an aux Pays-Bas.

Plus d’informations.

Prix de la ville de Paris pour les études de genre

Date limite de dépôt des candidatures : lundi 3 octobre 2016 à 16h

 

Le Prix de la Ville de Paris sur les Etudes de Genre sera décerné cette année à deux candidat-es s’étant distingué-es par la qualité de leurs travaux intégrant une perspective de genre.
Toutes les disciplines sont éligibles.

Seront admis(es) à se porter candidat(e)s, les docteurs-es :
— titulaires d’une thèse soutenue dans un établissement d’enseignement supérieur ayant son siège dans l’Académie de Paris ;
— ayant soutenu leur thèse dans un délai de 5 ans, au plus, au 1 er janvier de l’année de la remise du prix (soit pour l’édition 2016 du prix, après le 1 er janvier 2011).

Les candidatures doivent être déposées sur le site Internet de la Ville de Paris, www.recherche.paris.fr via le formulaire en ligne. 

 

Consulter l’appel complet

Prix de la SOPHAU 2016

Date limite de candidature : 10 juin 2016

 

La SOPHAU décerne depuis 2005 un prix annuel de 1500€ destiné à cofinancer la publication d’une thèse d’Histoire ancienne soutenue l’année du concours ou dans les deux années précédentes. Le nom du lauréat est officiellement proclamé lors de l’A.G. ordinaire du mois de décembre.

Conditions d’éligibilité :
– la thèse doit avoir été soutenue l’année en cours du concours, ou dans les deux années précédentes.
– elle doit être rédigée en français.
– le directeur, ou au moins l’un des codirecteurs, doit être titulaire dans une institution française.
– la thèse doit être d’un excellent niveau scientifique.
– le sujet doit porter sur l’Histoire ancienne et donc relever de la compétence de la section 21 du CNU.

 

Plus d’informations