Prix de thèse Société Française d’Histoire Urbaine 2020

Date limite de réponse à l’appel : 03 juin 2020

La Société Française d’Histoire Urbaine (SFHU) ouvre, pour sa 10e session, un concours de thèses qui s’adresse aux jeunes docteur.es en histoire urbaine, ayant soutenu leur thèse durant l’année civile 2019. Par cette initiative, dotée d’un prix de 2000 euros, la SFHU vise à encourager de jeunes chercheurs.ses et à favoriser la plus large diffusion possible de leurs travaux (voir les archives du prix de thèse). Sont recevables toutes les thèses qui abordent le fait urbain dans son historicité, quels que soient la période, l’espace et la discipline académique (histoire, droit, urbanisme, architecture, histoire de l’art…) concernés.

Plus d’informations

Prix Mémoire de Master ou de thèse ALEFPA

Institution : Association pour l’Éducation, la Formation, la Prévention et l’Autonomie

Date limite de réponse à l’appel : 25 mars 2020

Deux prix seront décernés récompensant un mémoire de master 2 (recherche ou professionnel) ou une thèse de doctorat. Les disciplines concernées sont notamment les suivantes : Architecture, Médiation culturelle, Sciences de l’Education, Psychologie, Sociologie, Sciences politiques, les disciplines médicales etc. Le mémoire ou la thèse aura été soutenu dans les deux années précédant la date limite du concours. Les écrits seront obligatoirement rédigés en français.

Plus d’informations

Prix de thèse de la SFHU

La Société Française d’Histoire Urbaine (SFHU) ouvre un concours de thèses qui s’adresse aux jeunes docteur.es en histoire urbaine, ayant soutenu leur thèse durant l’année civile 2019.

Prix : 2000 euros

Sont recevables toutes les thèses qui abordent le fait urbain dans son historicité, quels que soient la période, l’espace et la discipline académique (histoire, droit, urbanisme, architecture, histoire de l’art…).

Date limite : 3 juin 2020 (minuit).

Plus d’informations ici (modalités de candidature) et ici (archives des prix).

Prix de thèse Jean-Baptiste Duroselle

Date limite d’envoi : 31 mars 2020

Chaque année, depuis 1996, l’IHRIC, actuellement présidé par Antoine Marès, récompense les meilleures recherches en histoire des relations internationales en offrant deux prix Jean-Baptiste Duroselle : l’un à l’auteur de la meilleure thèse, l’autre à l’auteur du meilleur mémoire de Master. Depuis 2018, la direction des Archives diplomatiques du ministère de l’Europe et des Affaires étrangères s’associe à l’IHRIC.

Les candidats aux prix Jean-Baptiste Duroselle 2020 devront adresser leur dossier, sous format dématérialisé et imprimé, le 31 mars 2020 au plus tard à Antoine Marès ou à Laurence Badel, Centre d’Histoire de l’Europe centrale contemporaine, Université de Paris I Panthéon-Sorbonne, 1, rue Victor Cousin, 75005 PARIS (entrée actuelle au 14, rue Cujas), ou le déposer à M. Stéphane Guillerez, secretariat.ipr@univ-paris1.fr, 01 40 46 37 90), en salle F 603. Le jury se réunit à la mi-juin pour choisir les lauréats.

 

Prix Jean-Baptiste Duroselle 

Conditions : avoir traité un sujet d’histoire des relations internationales, avoir obtenu la mention « Très honorable avec les félicitations du jury » (ou à défaut un excellent rapport de thèse) et avoir soutenu pendant l’année 2019 ou au tout début 2020 (date limite de soutenance : le 31 janvier 2020)

Envoyer

  • un exemplaire de la thèse
  • un exemplaire du rapport de soutenance (indiquant la mention)
  • un résumé de la thèse
  • un bref CV
  • et ces mêmes documents sous forme informatique en PDF à Antoine Marès, Président de l’IHRIC (antoine.mares@wanadoo.fr); Laurence Badel, Secrétaire générale de l’IHRIC (laurence.Badel@univ-paris1.fr)

Prix de thèse « Valois » Jeunes chercheuses et chercheurs, édition 2020

Date limite de candidature: 4 mai 2020

Le prix de thèse « Valois » Jeunes chercheuses et chercheurs, créé en 2017, distingue des thèses de doctorat pour leur qualité, leur originalité et leur apport essentiel aux politiques culturelles du ministère de la Culture.

Il a pour objectif d’encourager les chercheurs dans leurs travaux portant sur tous les champs des politiques culturelles et des institutions qui les mènent. En retour, ces travaux, par leur publication, seront portés à la connaissance de la société et éclaireront les décisions publiques. Quels que soient les disciplines et les champs culturels : patrimoines, création, médias et industries culturelles, ou encore langues de France, les recherches porteront plus largement sur tous les aspects de ces politiques publiques : institutions, professions, socio-économie de la culture, etc.

Les recherches éclaireront les politiques ministérielles sur le temps long. Elles aborderont les questions d’accès à la culture, de transmission des savoirs et de cohésion sociale et situeront les politiques culturelles dans l’ensemble des politiques publiques en faveur du développement des territoires, y compris avec une dimension comparatiste.

Ce prix, placé sous l’égide du Comité d’histoire du ministère de la Culture, récompensera trois thèses portant sur les politiques culturelles ainsi définies. Le jury, nommé par la présidente du Comité d’histoire, est constitué de sept membres.

Le prix de thèse « Valois » est une aide à la publication de la thèse de doctorat. Le montant qui sera attribué à chaque thèse primée s’élève à 8 000 euros.

Les thèses doivent être rédigées en français. Elles doivent avoir été soutenues entre le 1er avril 2019 et le 31 mars 2020 .

Plus d’informations ici

Prix jeunes chercheurs de la Fondation de Recherche Caritas France – Institut de France

Date limite de réponse à l’appel : 06 mars 2020

La Fondation de Recherche Caritas France – Institut de France, avec le soutien de PLS (Association belge POUR LA SOLIDARITÉ ), décernera en 2020 pour la 11e année consécutive son prestigieux Prix de Recherche Caritas d’une valeur de 10 000 €. L’objectif du Prix de Recherche Caritas est de participer activement à la lutte contre la pauvreté et l’exclusion sociale en France comme dans le reste de l’Europe. Il récompense dès lors toute recherche, thèse, mémoire ou publication particulièrement innovante permettant de faire avancer la compréhension des inégalités, leurs causes et conséquences, et de favoriser les initiatives et les actions positives. Le prix s’adresse à de jeunes chercheurs.

Plus d’informations

Prix de thèse Musée du Quai Branly-Jacques Chirac

Le Musée du Quai Branly-Jacques Chirac attribue chaque année deux prix de thèse pour aide à la publication d’un montant total de 8 000 euros.

Thèses acceptées : en français ou en anglais soutenues depuis le 1er octobre 2018 (une seule candidature possible), concernant les domaines des arts occidentaux et extra-occidentaux, des patrimoines matériels et immatériels, des institutions muséales et de leurs collections, de la technologie et de la culture matérielle.

Date limite : 1er juin 2020.

Plus d’informations ici.

Prix de thèse : Prix Lambert pour la recherche et la publication des thèses en histoire de l’art

Date limite de réponse à l’appel : 1er mars 2020

Le Prix Lambert est un nouveau prix scientifique qui récompense chaque année une thèse de doctorat soutenue dans une université française. Cette thèse doit être inscrite en histoire de l’art et relever du domaine français (origines des artistes, savoir-faire et traditions artistiques, localisation des bâtiments ou destination des œuvres, spécificités des phénomènes étudiés qui intéressent la création artistique en France, etc.). Le Prix Lambert récompense chaque année une thèse de doctorat en histoire de l’art qui a été soutenue l’année précédente dans une université française. Toutes les formes d’expression artistique sont a priori concernées: architecture, peinture, sculpture, arts graphiques, mais aussi jardins, urbanisme, mobilier, arts du décor, design, etc. La thèse peut traiter d’un sujet transversal, l’approche peut être pluridisciplinaire et la méthode fondée sur le comparatisme. Les périodes historiques concernées par le prix vont du Haut Moyen-Age à la première moitié du XXe siècle comprise (avant 1960).

Plus d’informations

Prix de thèse et de mémoire 2020 du Comité d’histoire de la sécurité sociale

Le Comité d’histoire de la sécurité sociale décerne chaque année des prix à des thèses et à des mémoires de master qui traitent de l’histoire de la protection sociale au sens large (chômage et action sociale inclus), y compris dans sa dimension internationale. Les travaux doivent être rédigés en français ou en anglais.
En 2020, quatre prix pourront être décernés par le Comité d’histoire d’un montant de :
  • 2 500 € et 2 000 € pour des thèses consacrées à des travaux de recherches historiques inédits,
  • 1 500 € et 1 000 € pour encourager à la réalisation des travaux de recherches de niveau master.
Date limite de dépôt des candidatures : 30 avril 2020

Prix de thèse Amiral Daveluy

Date limite de réponse : 15 février 2020

Créé par le chef d’état-major de la Marine (CEMM) en 1996, le prix « amiral Daveluy » récompense des travaux de recherche et de réflexion à caractère historique, géopolitique et juridique dans les domaines de la pensée navale et du fait maritime. Il comporte une composante en sciences de l’ingénieur (techniques navales, biologie marine, océanographie…) et une composante en sciences humaines (droit, géographie, histoire, géopolitique…) qui récompensent les travaux universitaires ou des grandes écoles

Plus d’informations