Contrat doctoral – Histoire de la Plateforme du bâtiment de Saint-Gobain : une illustration de la rationalité créative

Lieu : Villeurbanne
Durée : 3 ans, du 1er octobre 2017 au 31 septembre 2010
Date limite de réponse à l’appel : 15 septembre 2017

Proposition de thèse (avec contrat doctoral) dans le cadre de la Chaire Ingénieurs ingénieux (Sciences, Société, Historicité, Éducation et Pratiques, S2HEP/Institut Gaston Berger/Institut national des sciences appliquées (INSA) Lyon) financée par Saint-Gobain. Le S2HEP est un laboratoire interdisciplinaire regroupant didacticiens, historiens, philosophes, sociologues, anthropologues des sciences et spécialistes des sciences de l’information et de la communication.

Pour mener à bien cette étude de cas, le/la doctorant(e) aura accès aux archives de l’entreprise situées à Blois. Des entretiens complémentaires seront conduits auprès des principaux protagonistes de cette innovation afin de comprendre les modes d’existence de cette innovation et en particulier la place de la rationalité créative dans ce processus

Profil du candidat

Étudiant(e) de niveau ingénieur ou M2 en gestion, sociologie de l’innovation, histoire des techniques. Des compétences dans les domaines suivants seront appréciées :

  • processus d’innovation et/ou histoire des techniques,
  • méthodologies de terrain: enquêtes (entretien semi-directifs etc.,)
  • travail en archives

Il (Elle) devra justifier des aptitudes suivantes :

  • Motivation pour la recherche, capacité d’autonomie.
  • Sens du contact pour la réalisation d’enquêtes et capacité à travailler en équipe.
  • Mise en place d’une méthodologie d’enquête qualitative

Voir l’appel complet ici.

Allocations de recherche de la Mission historique de la Banque de France 2017-2018

Date limite de réponse à l’appel : 27 novembre 2017

La Mission historique de la Banque de France propose chaque année des allocations de recherche en histoire qui s’adressent à des étudiants régulièrement inscrits en mastère 1 ou 2, en thèse ou en année post-doctorale et relevant des disciplines suivantes : histoire, sociologie, sciences politiques, sciences économiques, droit et gestion. Ces allocations, d’une durée d’un an, renouvelables dans le cas d’une inscription en thèse, sont d’un montant de 1 500 euros et 3 000 euros.

Voir les modalités pratiques ici.

Allocation de recherche de l’Assemblée nationale pour une thèse sur l’histoire ou le droit parlementaires

Date limite de réponse à l’appel : 27 octobre 2017

L’Assemblée nationale souhaite inciter les jeunes étudiants (âgés de moins de 30 ans au 1er janvier de l’année de candidature) à rédiger une thèse portant sur l’histoire ou le droit parlementaire français depuis la Révolution. À cette fin, l’Assemblée propose chaque année l’attribution d’une allocation de recherche à un étudiant commençant ou ayant commencé une thèse dans ce domaine.

Cette allocation sera attribuée pour une durée d’un an, renouvelable deux fois, à l’issue de la présentation des travaux de l’allocataire devant le jury d’attribution de l’allocation, soit au maximum pendant trois ans.

Voir l’appel au complet ici.

Appel à candidatures – 6e école d’été d’histoire économique « L’organisation du travail aux époques médiévale et moderne »

Lieu : Suse (Piémont, Italie)
Dates : 28-30 août 2017
Date limite de réponse à l’appel : 22 mai 2017

La sixième école d’été d’histoire économique, qui se réunira à Suse (Piémont, Italie), les 28, 29 et 30 août 2017, aura comme thème « l’organisation du travail aux époque médiévale et moderne ». Cette thématique permettra de poursuivre et d’approfondir celles qui ont été développées les années précédentes (la valeur des choses, la pauvreté, les biens communs, les moyens de paiement, la qualité).

Des places sont disponibles pour les jeunes chercheurs (doctorants ou post-doctorants) en histoire économique médiévale et moderne, en économie ou en sociologie. L’organisation prendra en charge l’intégralité du séjour sur place et les frais de déplacement (aller-retour) à la hauteur de 200 euros max.

Voir l’appel complet ici.

Bourses scientifiques de mobilité de moyenne durée en Allemagne (IFRA de Francfort)

Date limite de réponse à l’appel : 31 mai 2017

L’Institut franco-allemand de sciences historiques et sociales (IFRA-SHS) de Francfort propose deux bourses scientifiques de moyenne durée pour l’été 2017. Elles s’adressent à des doctorants (bourse Mandrou de 1300 euros) et postdoctorants (bourse Monod de 1500 euros) engagés dans une recherche en sciences humaines portant sur l’histoire et la civilisation des pays germaniques du Moyen Âge à la première moitié du XXe siècle, ou sur des sujets relevant d’autres disciplines des sciences sociales, dont la dimension franco-allemande constitue un élément important et une réelle plus-value scientifique.

Voir l’appel complet ici.

Appel à candidatures – Excursion à Munich pour les médiévistes

Lieu : Munich, Allemagne
Dates : 3 au 7 septembre 2017
Date limite de réponse à l’appel : 1er juin 2017

L’Institut historique allemand (IHA) de Paris offre aux étudiants et doctorants français, en 2017, une excursion à Munich dont le thème sera : « Aperçu de la recherche allemande en histoire médiévale ». Le voyage d’études du 3 au 7 septembre 2017 offre, aux étudiantes/étudiants et doctorantes/doctorants en histoire du Moyen Âge disposant des connaissances de base de l’autre langue, l’occasion de se familiariser avec la pratique de la recherche et du paysage scientifique en Allemagne. Les visites des Monumenta Germaniae Historica, de la Bayerische Staatsbibliothek, du Bayerisches Hauptstaatsarchiv, de la Ludwig-Maximilians-Universität, du Historisches Kolleg ainsi que du Zentralinstitut für Kunstgeschichte, sont prévues.

Voir l’appel complet ici.

Bourses – Appel à chercheurs 2017-2018 de la Bibliothèque nationale de France

Lieu : Paris, Bibliothèque nationale de France (BNF)

Date limite de réponse à l’appel : 24 avril 2017

La Bibliothèque nationale de France publie son appel à chercheurs, afin de s’associer le concours de chercheurs pour l’année universitaire 2017-2018. Cet appel propose aux chercheurs un soutien financier au travers de bourses de recherche pour un montant total de 50 000 euros, grâce à la générosité de la BnF, de ses mécènes. L’appel à chercheurs de la BnF s’adresse aux masterants et doctorants. Les candidats peuvent proposer spontanément des sujets de travaux. Afin d’éviter la dispersion des propositions, trois axes de recherche sont indiqués : étude et valorisation des collections ; étude de l’histoire du livre et des bibliothèques ; étude de l’histoire de la photographie.

La BnF propose aux jeunes chercheurs de travailler sur ses collections et de les valoriser. Afin d’encourager cette recherche, la BnF propose :
– 3 bourses de 10.000€ pour des chercheurs associés en résidence depuis au moins un an dans ses murs
– 1 bourse Mark Pigott de 10.000€ pour une recherche en histoire, histoire de l’art, nouvelles technologies
– 1 bourse Fondation Louis Roederer de 10.000€ sur la photographie et l’histoire de la photographie

Voir l’appel complet ici.

Appel à candidature – IHA Paris : 2 offres d’emploi dans le domaine des humanités numériques

Lieu: Institut Historique Allemand, Paris
Offres: 1 postdoc et 1 bourse de thèse
Durée: 3 ans
Rémunération: la rémunération s’aligne sur la grille de rémunération des contrats de travail français de l’ambassade d’Allemagne à Paris
Date limite de candidature: 12 avril 2017 (entretiens le 4 mai 2017)

L’Institut historique allemand recrute le plus vite possible ou selon accord

  1. un/e chercheur/chercheuse de niveau postdoctoral
    (37 heures hebdomadaires ou selon accord)
  2. un/e chercheur/chercheuse avec un projet de thèse
    (24 heures hebdomadaires)

 L’Institut historique allemand (IHA) est membre de la fondation Max Weber – Deutsche Geisteswissenschaftliche Institute im Ausland. L’institut, qui s’est donné une triple mission »Recherche – Médiation – Qualification«, œuvre dans le champ de l’histoire française, franco-allemande et ouest-européenne – de l’Antiquité tardive à nos jours – et joue un rôle de médiateur entre la France et l’Allemagne.

L’IHA souhaite renforcer son axe de recherche sur les humanités numériques (en particulier dans le domaine des publications en libre accès, des bases de données et des réseaux sociaux). Nous recrutons par conséquent :

  1. un/e chercheur/chercheuse pour un poste dont la durée est limitée à trois ans. Il/elle mènera un projet de recherche s’inscrivant dans le domaine de l’histoire numérique, préparera des demandes de subventions extérieures (en particulier dans les domaines de la communication et publication scientifiques et des éditions numériques), poursuivra le développement et l’interconnexion des projets en ligne et bases de données de l’institut au sein des infrastructures de recherche numériques en sciences humaines et soutiendra les chercheurs/chercheuses de l’IHA dans la conception et la mise en œuvre de leurs projets numériques.
  2. pour un poste d’une durée maximale de trois ans un/e chercheur/chercheuse, qui a entamé une thèse dans le champ de l’histoire numérique, et qui assurera, sur un mode collaboratif, la communication scientifique de l’IHA concernant les réseaux sociaux ainsi que la gestion de communauté (community management) du portail de blogs de.hypotheses.org.

Pour ces deux postes, nous attendons des candidat/e/s une description étoffée (5 à 10 pages) de leur projet de thèse ou de postdoctorat en histoire. Au niveau postdoctoral, il pourra soit appliquer systématiquement les procédures et méthodes des humanités numériques, soit les prendre comme objet de recherche. Au niveau doctoral, le projet s’insérera dans le profil scientifique de l’IHA. Les approches interdisciplinaires, comparatives et/ou transculturelles qui complètent les axes thématiques de l’IHA sont particulièrement bienvenues.

Il est souhaité que les candidat/e/s de niveau postdoctoral possèdent une excellente thèse de doctorat en histoire ou en humanités numériques avec un axe de recherche sur la science historique, des compétences en informatique avérées, de très bonnes connaissances des infrastructures de recherche numériques européennes en sciences humaines, en particulier en matière d’hébergement de données scientifiques et de mise à disposition d’outils analytiques, ainsi qu’une expérience dans le domaine de l’obtention de subventions extérieures. Des connaissances sur les normes ouvertes et leur mise en œuvre ainsi qu’une expérience dans l’élaboration de documentations techniques constituent des atouts. Il est souhaitable d’avoir une parfaite maîtrise de l’allemand ou du français (niveau langue maternelle) et une solide maîtrise de l’anglais.

Les prérequis pour les candidat/e/s de niveau doctoral sont une maîtrise stylistique du français ou de l’allemand, de même que des connaissances approfondies de l’autre langue. Les études universitaires doivent être achevées au moment de l’entrée en fonction. Les doctorant/e/s avec un projet de thèse avancé sont également invité/e/s à soumettre leur candidature.

À qualifications égales, priorité sera donnée aux candidat/e/s handicapé/e/s. La fondation Max Weber et l’IHA promeuvent l’égalité professionnelle des hommes et des femmes et s’efforcent d’augmenter le nombre de femmes dans la recherche. Ils invitent donc explicitement les femmes qualifiées à présenter leur candidature. À qualifications égales, priorité sera donnée aux femmes, conformément aux directives fédérales en matière d’égalité entre les sexes.

L’IHA est un employeur soucieux de prendre en compte la vie familiale de ses employé/es. Vous trouverez sur notre site Internet des informations sur le service d’aide aux familles de l’institut ainsi qu’un guide (en allemand) sur le congé de maternité, les systèmes d’accueil des enfants (crèches, etc.), le congé parental et l’allocation parentale en Allemagne et en France, tenant compte des particularités du lieu du séjour à l’étranger. N’hésitez pas à nous contacter directement. Pour toute question sur la rémunération, la conciliation de la vie familiale et professionnelle ou sur le travail à l’étranger, veuillez vous adresser à Mme Alexandra Heidle-Chhatwani (aheidle-chhatwani [at] dhi-paris.fr ou +33 (0)1 44 54 23 81).

Mme Mareike König (mkoenig [at] dhi-paris.fr) se tient à votre disposition pour toute question de contenu.

Merci d’adresser votre candidature avec les documents usuels (lettre de motivation, CV, photocopies de diplômes), une description du projet de recherche ainsi que les adresses de deux personnes de référence, par courriel bewerbung [at] dhi-paris.fr (dossier complet et réuni dans un unique fichier PDF) au plus tard le 12 avril 2017 à l’attention du directeur de l’IHA, M. Thomas Maissen. Les entretiens se dérouleront, sous réserve de modifications, le 4 mai 2017.
Adresse mail : bewerbung [at] dhi-paris.fr

Offre de stage ANR TimeUS: gestion de corpus historiques avec les humanités numériques

Offre: stage pour l’ANR Time-Us
Objet du stage: Mise en place d’une chaîne de traitement des documents pour l’ANR Time-Us et déploiement d’un outil de transcription collaborative
Lieu: Paris
Durée: 4 mois (avril-juillet 2017)
Rémunération: 560/mois
Modalité de candidature: contacter marie.puren [at] inria.fr

Voici une proposition de stage au sein de l’ANR TimeUS. Le stagiaire travaillera à Paris avec l’équipe d’accueil ICT (« Identités-Cultures-Territoires ») et en collaboration avec l’Inria.

L’aspect principal de ce stage concerne la gestion de corpus historiques (sur la révolution industrielle en France): le/la stagiaire aura à mettre en place une chaîne de traitement des documents, en utilisant, par exemple, un logiciel comme Transkribus. Le/la stagiaire devra avoir une bonne connaissance du langage TEI. Une formation en histoire est un plus.

Consulter l’appel complet ici.

Appel à candidature – Proposition stage un mois – master/doctorat

Projet de recherche: programme ACA-RES de l’Université Toulouse Jean Jaurès
Durée du stage: mission d’un mois, qui peut être étalée sur plusieurs mois sous la forme d’un mi-temps
Financement : environ 550/mois
Modalité de candidature: contacter Anne Perrin Khelissa, maître de conférences à l’université Toulouse 2

Un stage de recherche rémunéré (env. 550 euros/mois) dans le cadre du programme ACA-RES de l’Université Toulouse Jean Jaurès est ouvert en particulier à des étudiants de master ou en cours de thèse.
C’est une mission a priori d’un mois (qui peut être étalée sur plusieurs mois sous la forme d’un mi-temps) consistant en la numérisation, l’inventaire détaillé de documents d’archives sur l’académie de la ville de Lyon, à la fois aux archives de l’académie et dans d’autres fonds (BM, AD…) dont les références et les cotes, déjà connues, seront transmises à l’étudiant.e. Le stage peut se dérouler en juillet.

Consulter le site du projet ici.