Groupe de recherches international sur l’Autriche-Hongrie et la Chine « la Double-Monarchie et l’Empire du Milieu »

Le groupe de recherches international sur l’Autriche-Hongrie et la Chine « la Double-Monarchie et l’Empire du Milieu » a été fondé le 15 mars 2016 par Mátyás Mervay et Mathieu Gotteland. Frau Dr. Monika Lehner est la présidente honoraire du groupe et une collaboration scientifique a été formalisée avec le projet historico-biographique « Tsingtau und Japan 1914-1920 » à travers son directeur Herr Hans-Joachim Schmidt, désormais membre correspondant. Depuis le 14 avril, un site web a été mis en ligne.

Le groupe cherche maintenant a établir des collaborations scientifiques avec des organisations établies et à recruter des membres intéressés et motivés, de toutes disciplines scientifiques et de toutes nationalités.
Pour en savoir plus : http://www.doublemonarchy.com/

Appel à candidatures : Campagne de fouille du site paléolithique ancien et moyen de Valle Giumentina

Lieu : Valle Giumentina (Abbateggio, PE, Abruzzes, Italie)
Dates : 17 mai – 5 juillet 2016

 

Valle Giumentina est un site archéologique du Pléistocène moyen d’Italie centrale. La fouille s’intègre
au projet quinquennal de l’École française de Rome sur le Paléolithique des Abruzzes. Elle regroupe une équipe de recherche multidisciplinaire et francoitalienne.
Valle Giumentina est une petite vallée suspendue à près de 740 m d’altitude, occupée par un lac au Pléistocène moyen. Dans les sédiments lacustres épais de 80 m, sept niveaux archéologiques sont apparus en contexte de paléosols (fouilles Radmilli et Demangeot, 1953-54) dans les 25 mètres supérieurs. Ils contiennent des industries lithiques attribuées à des groupes humains néandertaliens (« Clactonien », « Acheuléen », « Moustérien »).

 

Plus d’informations

Semaines d’études médiévales du Centre d’études supérieures de civilisation médiévale

Dates : 20 juin-1er juillet 2016

Date limite de candidature : 30 mars 2016

 

Le CESCM organise depuis 1954 une session annuelle internationale francophone de formation, qui regroupe une quarantaine d’étudiants, doctorants et jeunes chercheurs, français et étrangers. Les conférences, les séances de travail autour des ressources documentaires, les excursions et visites au programme des stagiaires sont proposées par des spécialistes du Moyen Âge venus du monde entier.

 

Programme et inscriptions sur le carnet du CESCM.

Invitation à collaboration scientifique – Études pluridisciplinaires du pluralisme religieux

Institution: Institut du Pluralisme Religieux et de l’Athéisme (IPRA)
Lieu : Nantes

Dans une perspective dynamique visant à fédérer les réseaux et opérations de recherche interdisciplinaires portant sur l’étude du pluralisme religieux et de l’athéisme en Europe et dans l’espace méditerranéen sur la longue durée (Ve-XXle siècles), l’Institut du Pluralisme Religieux et de l’Athéisme (IPRA), en lien avec la Maison des Sciences de l’Homme Ange-Guépin (USR Université de Nantes – CNRS) et les Universités de Nantes et du Maine, lance un appel aux étudiants et doctorants travaillant sur ces thématiques pour créer et organiser un réseau d’intérêt scientifique.

L’objectif de cette action est de fédérer une communauté de jeunes chercheurs (étudiants en Masters et doctorants) autour d’une structure et d’un réseau international plus large et coordonné.

L’IPRA est un institut de recherche et de valorisation interdisciplinaire (histoire, littérature, droit, philosophie, science politique, etc.), financé par la Région Pays de la Loire, hébergé à la Maison des Sciences de l’Homme Ange-Guépin et porté par les Universités de Nantes et du Maine. Son objet est l’étude du pluralisme religieux et de l’athéisme en Europe et dans le monde méditerranéen. Il rassemble une large communauté de chercheurs ligériens, français et internationaux. Il a pour objectif de fédérer, structurer et connecter la communauté scientifique sur différentes échelles : régionale, nationale et internationale, autour d’opérations de recherche et de valorisation (enseignement, formation, actions grand public). Pour optimiser l’impact des travaux conduits par cette communauté face aux enjeux de société et bénéficier de la qualité et de l’ampleur des activités déjà réalisées, l’IPRA s’affiche comme un espace centralisé de sources, de ressources, de littérature et de valorisation de la recherche à destination des chercheurs, enseignants, étudiants et plus largement du grand public, sur le pluralisme religieux, l’agnosticisme et l’athéisme en Europe et dans l’espace méditerranéen sur la longue durée.

De nombreux chercheurs confirmés sont déjà associés à notre institut et à nos activités. Nous souhaitons inclure à ce réseau les étudiants et doctorants travaillant dans les champs du fait religieux, du pluralisme religieux et de l’athéisme. Notre volonté est de nous constituer en réseau interdisciplinaire et de proposer des outils d’échange, de discussion, de travail, autour des objets d’étude qui nous rassemblent : des journées doctorales, une plateforme de publications web référencée, faisant autorité et stimulant le débat, des ressources pour la recherche, etc.

Les étudiants et doctorants intéressés par cette initiative et souhaitant y prendre part sont invités à nous faire parvenir leur CV, projet de thèse / de recherche, ainsi qu’une lettre d’intérêt en vue d’intégrer l’IPRA en qualité d’étudiant – doctorant associé, à l’adresse ipra[at]univ-nantes.fr.

Plus d’informations sur l’institut ici.

 

Appel à participation – Ecole d’été « Anatomie » des batailles de la Grande Guerre/ « Facing » First World War Battles and Battlefields

Date : 26 juin – 2 juillet 2016
Lieu : Péronne et Verdun
Date limite de réponse à l’appel : 15 février 2015

Le Centre international de recherche de l’Historial de la Grande Guerre (Péronne) avec l’EHESS (Paris), le Zentrum für Militärgeschichte und Sozialwissenschaften der Bundeswehr (Potsdam) et l’université de Picardie Jules Vernes (Amiens) sollicite des candidatures pour son université d’été de jeunes chercheurs travaillant sur la Première Guerre mondiale ou plus largement la conflictualité contemporaine.

L’année 2016 avec le centenaire des deux batailles symboles de la Première Guerre mondiale – Verdun et la Somme – nous amène a choisir comme thème la bataille et le champ de bataille dans l’historiographie du premier conflit mondial. Depuis John Keegan et son Anatomie de la bataille, un grand nombre d’ historiens ont enrichi notre compréhension de l’expérience du combat, mais aussi notre savoir sur la représentation littéraire et artistique du champ de bataille, ainsi que notre analyse de la mémoire des batailles dans le souvenir qu’a laissé la Grande Guerre à travers le monde.

Notre semaine à Verdun et Péronne (trois jours pour chaque localité) nous donnera non seulement l’occasion de travailler ensemble sur un état de l’art de la recherche sur les batailles de la Première Guerre mondiale et de découvrir les avancées les plus récentes en archéologie du champ de bataille et en histoire environnementale de la guerre, mais aussi et surtout de confronter ces savoirs abstraits avec des visites de terrain.

                 ***

The International Research Centre of the Historial de la Grande Guerre, Péronne, with its partners at the EHESS Paris, the Zentrum für Militärgeschichte und Sozialwissenschaften der Bundeswehr, Potsdam and the Université de Picardie Jules Vernes invites applications for its summer school in Verdun and Péronne for graduate students working on the First World War or modern conflicts more generally.

The centenary in 2016 of the two iconic battles of the First World War–Verdun and the Somme–leads us to reconsider battles and battlefields in the historiography of the First World War. Since John Keegan’s pioneering Face of Battle (1976), generations of historians have expanded our understanding of the experience of combat, as well as our knowledge of the literary and artistic representations of the battlefield. The way we think about the legacy of battles in the memory of the First World War around the world, too, has changed. Our week in Verdun and Péronne (three days each) will not only give us time to reflect on the current state of research on the battles of the First World War and discover the most recent advancements in battlefield archeology and environmental history of warfare, but also confront these readings with on-the-ground visits to the sites studied.

Plus d’informations ici.

4e école d’été d’histoire économique : « Les moyens de paiement aux époques médiévale et moderne »

Date limite de candidature : 10 juin 2015

 
La quatrième école d’été d’histoire économique, qui se réunira à
Florence (Villa Finaly), les 26, 27 et 28 août 2015, aura comme thème
« Les moyens de paiement aux époques médiévale et moderne ». Elle
rassemblera des chercheurs, des enseignants-chercheurs, des chercheurs
postdoctoraux, et des doctorants de toutes nationalités.
L’organisation prendra en charge l’essentiel des frais de déplacement
et de séjour (sauf les repas du soir qui seront libres). Des places
sont disponibles pour les jeunes chercheurs. Les dossiers doivent être
envoyés avant le 10 juin 2015.

 
Plus d’informations

Appel à participation – Ecole d’été de Lille en méthodes en méthodes quantitatives

Date : 3-10 septembre 2015
Lieu : Lille
Date limite de réponse à l’appel : 25 mai 2015

Cette formation, organisée par le Ceraps, et soutenue par le CNRS, le CDSP, l’ECPR, le Conseil Régional du Nord-Pas-de-Calais, l’IEP de Lille, l’Université de Lille 2 et l’AFSP, est ouverte à toute personne durablement inscrite dans un processus de recherche : chercheurs et ingénieurs de recherche, enseignants-chercheurs, assistants de recherche, post-doctorants, doctorants, français et étrangers…

En 2015, elle propose deux modules qui se tiendront en parallèle

1. L’analyse de réseaux (co-organisé par Pierre Mercklé et Julie Pagis)

2. Les approches cartographiques dans les sciences sociales (co-organisé avec Jean Rivière)

« Quantilille », l’école d’été annuelle de Lille, a été il y a très longtemps fondée par des politistes mais s’est depuis pas mal d’années ouverte aux historien.ne.s, que ce soit parmi les stagiaires ou les intervenant.e.s. C’est une occasion presque unique de se former de manière très complète (souvent, passer de débutant.e à expert.e en une grosse semaine), dans une bonne ambiance avec d’autres doctorant.e.s, jeunes docteur.e.s, ingénieur.e.s ou chercheur.se.s en poste, et en français, ce qui ne gâche rien.

Appel à participation – 4e école d’été d’histoire économique – Les moyens de paiement aux époques médiévale et moderne

Date : 26 – 28 août 2015
Lieu : Florence
Date limite de réponse à l’appel : 5 juin 2015

Le but poursuivi est d’approfondir nos connaissances et nos réflexions sur ces matières
et de permettre à des doctorants ou à de jeunes docteurs de s’associer à ces travaux par une
participation active. La partition des doctorants prendra la forme d’exposés sur leurs propres
travaux et de prises de paroles dans le débat suivant les interventions.
Plus d’informations ici.

Appel à contribution : Patrimoine et architecture carcérale

Revue : Histoire pénitentiaire
Date limite de réponse à l’appel : 30 avril 2015

La revue Histoire pénitentiaire est éditée par la Direction de l’administration pénitentiaire. Elle est hébergée par le site Criminocorpus, plateforme d’édition scientifique en ligne pour l’histoire de la justice, des crimes et des peines. Le onzième numéro de la revue Histoire pénitentiaire est consacré au thème du patrimoine et de l’architecture carcérale.

L’appel complet ici.