Appel à contributions : Mettre la ville en atlas : ambitions, productions et pratiques de l’Antiquité à nos jours – Congrès de la Société Française d’Histoire Urbaine

Lieu : Bordeaux

Dates : 16-17 janvier 2020

Date limite de réponse à l’appel : 26 octobre 2019

Convaincue de la pertinence de l’approche géohistorique pour interroger le fait urbain, la SFHU souhaite consacrer son prochain congrès, en 2020, à la place et aux rôles de la ville dans les productions d’atlas. Au sens commun, l’atlas est un recueil qui combine productions cartographiques et commentaires textuels dans une perspective universelle. Néanmoins, c’est dans une acception polysémique du terme que cet appel à communications entend interroger les ambitions, les productions et les pratiques de ce mode singulier de représentation, de ses origines à nos jours. Atlas, Description, Cosmographie et Miroir universel, Table, Théâtre, Recueil, sans oublier Uranographie, Neptune et autres Portulans…, la grande variété des appellations souligne celle, sur la longue durée, des productions, dont la ville est une composante ou un sujet central. Toutes ces sommes sont conçues sur l’articulation d’une collection de cartes et de descriptions textuelles et combinent l’expérience (le voir et le vu de l’image géographique) et la connaissance (le savoir du dit et de l’écrit, du connu et de l’inconnu), à la façon d’un « essai » au sens montaignien du terme. Dans sa forme originelle, la vocation globalisante, voire encyclopédique, des atlas touche aux relations entre le raisonnement à l’origine de leur mise en œuvre et la forme qu’ils adoptent. La finalité première et intrinsèque, même inavouée ou rarement accomplie, est d’ouvrir à une démarche comparative car il s’agit de donner sens à l’hétérogénéité du monde ou à une région de savoirs et d’en proposer une mise en ordre par le recensement, la terminologie et la sémiologie. Le sérieux d’un atlas se mesure ainsi à l’importance des nomenclatures qui en font un fichier des lieux ; il peut alors passer pour un « chef-d’œuvre » d’érudition, le summum d’un savoir-faire et des compétences de ses producteurs.

Plus d’informations

Appel à contributions : Collecter, collectionner, conserver – 144e Congrès national des sociétés historiques et scientifiques (CTHS)

Lieu : Université de Nantes

Dates : 22-25 avril 2020

Date limite de réponse à l’appel : 15 octobre 2019

En 2020, le congrès du CTHS se fixe pour objectif d’interroger, dans leur individualité ou leurs interactions, les actes, statuts, pratiques et temporalités constitutifs de l’histoire et de l’actualité des objets entrés en collection, quels que soient leur domaine intellectuel de rattachement, leurs formes ou leurs supports. Les termes collecter, collectionner, collections, collectionneurs, conservateurs, retenus comme éléments d’articulation de cet appel à communications, permettent d’envisager des questionnements résultant des perspectives les plus diverses, qu’elles relèvent de l’intime, du collectif, du passé, du présent, du tangible ou du symbolique. Quatre thèmes principaux guident cet appel à communications :
– Quels objets (qu’est-ce qu’une collection ? Diversité de ces ensembles, etc.) ?
– Quels acteurs (collecteurs, collectionneurs, conservateurs, institutions, etc.) ?
– Quels objectifs et quels processus (genèse des collections entre ambitions, volontés et concours de circonstances, sens et usages, organiser la collection, rendre accessible la collection, collections et territoires, etc.) ?
– Quel devenir pour les collections (histoire et économie des collections, l’ère du numérique, etc.) ?

Plus d’informations

Appel à contributions : Conversions and Life Passages through the Mirror of Medieval Preachers – 22nd Biennial Symposium of the International Medieval Sermon Studies Society

Lieu : Caleruega (Espagne)

Dates : 17-21 juillet 2020

Date limite de réponse à l’appel : 30 septembre 2019

The past few decades have witnessed an extraordinary boom in the scholarship on inter- religious conversion. The old dichotomous models that privileged either the inner, subjective, affective, or psychological experience of the individual convert or the social, institutional, or ritual aspects of religious conversion have given way to more nuanced approaches that recognize not only that narratives of the experiences of individual converts must be historically and socially contextualized, but also that they play ideological and symbolic roles within society (Szpiech, 2013). Ideally, sociological and biographical or psychological perspectives should be combined since no one approach or discipline alone suffices to comprehend fully the phenomenon of conversion (Jindra, 2014). Conversion studies scholars have increasingly moved toward introducing comparative and global perspectives, acknowledging that the processes, experiences, and contributing factors of conversion differ from one religion to another, change over time or in response to inter-religious interactions, and are inflected by other factors such as gender, ethnicity, or social status (Fox & Yisraeli, 2017; Jindra, 2014; Rambo & Fardahian, 2014; Kimber Buell, 2005; Hames, 1995). Traditional images of passive converts and of conversion as a sudden radical change have given way to considering the convert as an active agent, and conversion as a lengthy process (Rambo & Fardahian, 2014). Finally, new themes have emerged as foci of study: alongside inter- religious conversion, scholars are paying more attention to phenomena such as intra- religious conversion, the intensification of one’s own faith tradition, forms of resistance to religious conversion, “deconversion,” and conversion as a transition from one life passage to another—as opposed to one religious tradition to another.

Plus d’informations

Appel à contributions : Medieval French without Borders – 40th Annual Conference of the Center for Medieval Studies (Fordham University)

Lieu : Université de Fordham (États-Unis)

Dates : 21-22 mars 2020

Date limite de réponse à l’appel : 15 septembre 2019

This international conference looks anew at the origins and development of French within multilingual contact zones from the ninth century until the sixteenth century. The dialects we now identify as the langue d’oïl emerged in a relatively small zone in northern Europe, but assumed international importance both as a transactional and a cultural language, bringing it into contact with varieties of Arabic, Breton, Dutch, English, German, Greek, Hebrew, Irish, Norse, Occitan and Welsh. The conference calls for papers that integrate French with the other languages and literatures with which it came in contact and that propose new contexts for understanding the medieval expansion of French that refine and complement more familiar explanatory frameworks such as identity, cultural prestige, and source studies.

Plus d’informations

Appel à contributions : Conjugalités et extraconjugalités à la cour de France (Moyen Âge – XIXe siècle)

Lieu : Paris

Dates : octobre 2020

Date limite de réponse à l’appel : 04 octobre 2019

Ce colloque international a pour but d’examiner l’impact de la vie de cour sur le mariage et la vie conjugale, en envisageant une chronologie longue allant du Moyen Âge au XIXe siècle. La réflexion portera principalement sur trois axes : l’acte de mariage (négociations, stratégies matrimoniales, cérémonies, contrats), la vie conjugale confrontée aux impératifs de la vie de cour, les extraconjugalités (célibat, sexualités, adultère, veuvage).

Plus d’informations

Appel à contributions : La Méditerranée occidentale au Ve siècle. Le grand chambardement ?

Lieu : Aix-en-Provence

Dates : 22-24 avril 2020

Date limite de réponse à l’appel : 30 octobre 2019

Ce colloque ambitionne de rassembler, croiser et comparer les informations dans le but de mettre en évidence et de comprendre les transformations qui caractérisent le Ve siècle à l’échelle de la Méditerranée occidentale.

Plus d’informations

Appel à contributions : Conversions and Life Passages through the Mirror of Medieval Preachers

Lieu : Hospedería-Convento Santo Domingo in Caleruega (Espagne)

Dates : 17-21 juillet 2020

Date limite de réponse à l’appel : 31 juillet 2019

The past few decades have witnessed an extraordinary boom in the scholarship on inter- religious conversion. The old dichotomous models that privileged either the inner, subjective, affective, or psychological experience of the individual convert or the social, institutional, or ritual aspects of religious conversion have given way to more nuanced approaches that recognize not only that narratives of the experiences of individual converts must be historically and socially contextualized, but also that they play ideological and symbolic roles within society (Szpiech, 2013). Ideally, sociological and biographical or psychological perspectives should be combined since no one approach or discipline alone suffices to comprehend fully the phenomenon of conversion (Jindra, 2014). Conversion studies scholars have increasingly moved toward introducing comparative and global perspectives, acknowledging that the processes, experiences, and contributing factors of conversion differ from one religion to another, change over time or in response to inter-religious interactions, and are inflected by other factors such as gender, ethnicity, or social status (Fox & Yisraeli, 2017; Jindra, 2014; Rambo & Fardahian, 2014; Kimber Buell, 2005; Hames, 1995). Traditional images of passive converts and of conversion as a sudden radical change have given way to considering the convert as an active agent, and conversion as a lengthy process (Rambo & Fardahian, 2014). Finally, new themes have emerged as foci of study: alongside inter- religious conversion, scholars are paying more attention to phenomena such as intra- religious conversion, the intensification of one’s own faith tradition, forms of resistance to religious conversion, “deconversion,” and conversion as a transition from one life passage to another—as opposed to one religious tradition to another.

Plus d’informations

Appel à contributions : Le Moyen Âge et l’époque moderne dans le roman historique européen. Quête d’identité et reconstitution d’une histoire nationale

Lieu : Université d’Artois (Arras)

Dates : 07-08 février 2020

Date limite de réponse à l’appel : 20 juillet 2019

À la suite des travaux sur les réécritures du passé qui avaient donné lieu au colloque international « Entre histoire et littérature. Histoire et littérature. Mémoires du passé dans l’Espagne médiévale et classique » tenu à l’université d’Artois en 2014 (actes publiés dans la revue e-Spania en janvier 2016, ainsi qu’aux échanges sur la perméabilité entre histoire et littérature dans les productions fictionnelles espagnoles d’aujourd’hui au cours de rencontres qui interrogeaient le traitement des sources historiques par les romanciers contemporains comme la forme narrative complexe de la biographie romanesque, il s’agira à présent d’ouvrir un nouveau volet de ce questionnement.

Plus d’informations

Appel à contributions : Institutions and book market during the Early Modern period: between regulation and promotion

Lieu : Université Pablo de Olavide (Séville, Espagne)

Dates : 06-07 février 2020

Date limite de réponse à l’appel : 31 juillet 2019

The invention of the printing press in Europe by the mid-15th century was a major milestone for European culture. One of the consequences of this technological innovation was the expansion of the book market acquiring very soon a global dimension. The internationalisation of the market was leaded by distribution network of relevant printers and booksellers, responsible for the connection of distant places. Along with these, local producers and merchant coexisted and played a significant role. Nevertheless, in order to understand the behaviour of these agents, another important factor must be taken into consideration: the production and commercialisation of books was affected not only by market dynamics, but also by the intervention of civil and ecclesiastical institutions. It is well known that books were protected, and at the same time, closely monitored by the authorities aware of the dangers associated with their consumption and distribution. This phenomenon is attested in Catholic and in Protestant Europe, where despite the conventional wisdom, politics regarding books and readings were often very similar.

Plus d’informations

Appel à contributions : Monastères, ressources et territoires de montagnes (Auvergne-Rhône-Alpes et ses marges)

Lieu : Saint-Antoine l’Abbaye

Date : 12 octobre 2020

Date limite de réponse à l’appel : 14 juillet 2019

Le thème retenu met l’accent sur le rapport des moines aux ressources et aux territoires montagnards, fil conducteur des recherches collectives sur Léoncel et le Val-Sainte-Marie animées par Michel Wullschlegger. Les approches envisagées sont les suivantes :
– les modes d’exploitation de ces territoires par les moines et autres religieux ;
– les conflits et questions de délimitations à toutes échelles (entre évêques, entre utilisateurs) et l’imbrication des domaines et usages monastiques dans des territoires définis et pratiqués par d’autres (Église, seigneurs, communautés villageoises de montagne et de piémont)
– les circulations des hommes et des bêtes
– les matériaux et l’adaptation de l’architecture…

Plus d’informations