Appel à contributions : Circulations et échanges des technicités et des savoirs musicaux et littéraires au Moyen Âge et à la Renaissance

Lieu : Poitiers

Dates : 27-28 janvier 2022

Date limite de réponse à l’appel : 15 juillet 2021

Le prochain numéro thématique de la revue franco-italienne Textus & Musica, à paraître en 2022, abordera la question de la circulation des objets musicaux et littéraires (œuvres, sources, etc.) dans l’Europe médiévale et renaissante sous l’angle des technicités et des savoirs sous-jacents à leur production. Dans une société où le fonds culturel commun (véhiculé par l’oral autant que par l’écrit) est constamment remodelé et où les nouvelles créations (littéraires, musicales, liturgiques, ou autres) réinvestissent fréquemment des matériaux préexistants, le problème de la circulation et des échanges est crucial. Ainsi, la production de nouveaux chants ou de nouveaux textes met bien souvent en jeu la mémoire collective, ou la référence aux autorités, dans un geste que résume bien la formule attribuée à Bernard de Chartres : « nous sommes des nains juchés sur les épaules de géants ».

Plus d’informations ici

Poste d’assistant, Université de Lausanne

La Faculté des sciences sociales et politiques de l’Université de Lausanne met au concours un poste d’Assistante diplômée ou assistant diplômé

Entrée en fonction:    31.08.2021
Durée du contrat:    31.08.2021 1 année. Ce contrat peut être renouvelé 2 fois pour 2 ans. 
1 an, renouvelable 2 x 2 ans, maximum 5 ans.
Taux d’activité:    100%, CHF 65’000.- pour une assistant diplômé en 1ère année (sur 12 mois pas de 13ème salaire) (75.800 CHF la cinquième année).
Lieu de travail:    UNIL, Lausanne-Dorigny

Profil souhaité
Master en histoire ou titre équivalent, dans le domaine des sciences sociales (anthropologie, ethnologie). Forte motivation à s’engager dans l’élaboration d’une thèse de doctorat ; capacité à travailler en équipe.


Le dossier de candidature complet doit parvenir par courriel au Prof. Nicolas Bancel (nicolas.bancel@unil.ch), avant le 15 juin 2021.

Journée doctorale CETOBaC-LARHRA – Contester des Balkans à l’Asie centrale (XIIIe-XXIe siècles)

Lieu de la manifestation : Aubervilliers
Date(s) : 12 novembre 2021
Date limite de réponse à l’appel : 15 juin

Les propositions de communication sont à envoyer avant le 15 juin à l’adresse suivante : jdcetobac2021@gmail.com.
Lien : https://www.ehess.fr/fr/appel-communication/appel-communications-contester-balkans-lasie-centrale-xiiie-xxie-si%C3%A8cles

Contribution à un ouvrage collectif : Les esthétiques du désordre. Pour une autre généalogie de l’utopie

Date limite de réponse à l’appel : 04 juillet 2021

Nous avons le plaisir de vous informer de l’ouverture de l’appel à contribution pour l’ouvrage collectif et transdisciplinaire « Les esthétique du désordre. Pour une autre généalogie de l’utopie », dont la publication est prévue en 2022 aux Editions du Cavalier bleu.

    L’ouvrage vise à proposer une relecture du genre de l’utopie sous l’angle du désordre, de l’anarchie, de la déconstruction et de la destruction. Il est question de rompre avec la tradition méditative du genre et de retrouver, notamment à travers les productions artistiques, une esthétique de l’instabilité dans l’utopie.

    L’appel court jusqu’au 4 juillet 2021 et est ouvert à tou·te chercheur·se, quel que soit son statut ou sa discipline. Vous pouvez retrouver l’appel et toutes les informations nécessaires à : https://esthetiquesdudesordre.wordpress.com/

Appel à contributions: Warfare, Welfare, and Transformation of European Society in the 20th Century

Date: Fin septembre 2021 (date encore à préciser, selon les conditions sanitaires)

Lieu: Centre Marc Bloch – Humboldt University of Berlin –

Date limite de réponse à l’appel: 25 juin 2021

The workshop aims to study the transformative impact of 20th century wars on European societies. The first research avenue emphasises a perspective “from below”, by focusing on the relations between society and State policy. A second strand aims to deconstruct the traditional view centred on the Nation-State, by analysing the phenomena of mobilisation, demobilisation and transformation according to infra-state (at micro and meso levels) as well as supra-state scales. The workshop shifts focus on social actors and “sectional interests” (e.g. unions, employers’ organisations, voluntary sector), and aims to discuss the impact of the war from a transnational and entangled point of view. As it calls into question the natural primacy of the scale of analysis of the nation-state, it questions the caesura between wartimes and post-war times to consider the processes of war exit (sortie de guerre) and those of social translation beyond the end of the fighting.

Plus d’informations: ici

Appel à communication – Savoirs et conflits (XVIe-XIXe siècle)

Lieu : Campus Condorcet

Depuis plusieurs décennies, sous l’impulsion de diverses traditions historiographiques, une histoire sociale et culturelle a permis de réinscrire les logiques savantes dans leur cadre sociopolitique et historique. Ces différents courants ont pris en charge à nouveau frais la question du rapport entre production de savoirs et conflictualité, selon plusieurs directions que ce colloque entend questionner et prolonger. Centré sur l’Europe et ses prolongements impériaux du XVIe siècle au XIXe siècle, ce colloque s’articule autour de trois axes principaux : l’analyse des conflits de savoirs dans le cadre des dynamiques antagonistes qui les encadrent, l’investigation sur la production de savoirs en temps de conflits, et une réflexion autour des savoirs produits sur les conflits.

Date limite de réponse à l’appel : avant le 30 avril 2021 – Envoi de la proposition et d’un court CV à savoirsconflits2021@gmail.com

Plus d’informations : https://calenda.org/847135

Appel à contributions : Dominer la nature, naturaliser les dominations. Quelle est la nature de la nature ?

Lieu : Aubervilliers

Dates : 02-03 novembre 2021

Date limite de réponse à l’appel : 24 mai 2021

La naturalisation d’un phénomène social est, dès l’Antiquité, une stratégie utilisée par certains groupes sociaux pour imposer des rapports de domination : c’est par exemple le cas de la réification des esclaves. Cependant, les éléments associés à la « nature », et la définition même de ce qu’est la « nature », changent selon les contextes et les configurations sociales. Nous souhaitons interroger ces usages des catégories « naturelles », ainsi que le double-sens du mot « nature » : elle est à la fois un espace opposé aux espaces culturels, et une identité perçue comme intrinsèque aux individus. Nous nous intéressons tout particulièrement aux liens qui sont parfois faits entre ces deux définitions dans un but de contrôle social, ainsi qu’à la remise en cause de ces phénomènes.

Plus d’informations ici

Émotions et gestion des épidémies dans les villes-centre de l’Europe moderne et contemporaine (Écosse, France, Espagne, 1500-1900), novembre 2021

Date limite d’envoi : 15 avril 2021.

La pandémie Covid-19 actuelle et la crise sanitaire qui en découle ne sont en rien une nouveauté au regard de l’histoire. Le monde a connu maintes épidémies (pestes, choléra…) qui ont décimé les populations. À chaque fois, il a fallu prendre en charge les victimes, gérer les problèmes d’inhumation et reconstruire physiquement et moralement la Cité. À chaque fois, l’émotion des populations citadines et de leurs édiles a été grande face aux pertes humaines et à la souffrance. Toute épidémie comporte néanmoins un caractère inédit, notamment dans sa gestion par les gouvernements nationaux et locaux ainsi que dans la manière dont la population fait face au fléau. 

Cette journée d’études transdisciplinaire et internationale s’attachera à mettre en évidence l’évolution de la perception de la santé publique, celle des puissants et celle des faibles, ainsi que sa « gouvernance » par les autorités locales et nationales.

Plus d’informations ici : https://ahmuf.hypotheses.org/9369

Appel à contributions: Savoirs et conflits (XVIe-XIXe siècle)

Lieu: Aubervilliers, Campus Condorcet

Date: 22 et 23 octobre 2021

Date limite de réponse à l’appel: 16 avril 2021

Depuis plusieurs décennies, sous l’impulsion de diverses traditions historiographiques, une histoire sociale et culturelle a permis de réinscrire les logiques savantes dans leur cadre sociopolitique et historique. Ses différents courants ont pris en charge à nouveau frais la question du rapport entre production de savoirs et conflictualité, selon plusieurs directions que ce colloque entend questionner et prolonger. Centré sur l’Europe et ses prolongements impériaux du XVIe siècle au XIXe siècle, ce colloque s’articule autour de trois axes principaux : l’analyse des conflits de savoirs dans le cadre des dynamiques antagonistes qui les encadrent, l’investigation sur la production de savoirs en temps de conflits, et une réflexion autour des savoirs produits sur les conflits.

Pour plus d’informations ici

Appel à contributions: Le cas Georgette Leblanc (1869-1941)

Lieu: Université de Nanterre et Université de Paris

Date: Lundi 3 mai 2021

Date limite de réponse à l’appel: Lundi 3 mai 2021

Ce colloque  se propose d’aborder la figure de Georgette Leblanc au travers de l’un ou l’autre des métiers qu’elle a endossés dans le contexte de champs artistiques et intellectuels divers, ou bien encore comme figure moderniste, figure intermédiale ou figure d’une histoire du genre. Figure bourgeoise de la première vague féministe, chanteuse lyrique aux répertoires contrastés, metteuse en scène peu reconnue comme telle, promotrice et médiatrice déterminante d’une œuvre littéraire, Georgette Leblanc fut aussi une collaboratrice intellectuelle pour Maurice Maeterlinck et l’écrivaine principale de plusieurs ouvrages et articles de nature principalement autobiographique ou documentaire.

Pour plus d’informations ici