Recrutement d’un doctorant-instructeur en histoire militaire, Ecoles de St-Cyr Coëtquidan

Les Écoles de Saint-Cyr Coëtquidan (56380, Guer, Morbihan) sont susceptibles de recruter un instructeur en Histoire militaire à la rentrée de l’année académique 2020-2021.

Profil:  doctorant en histoire militaire (18e-20e siècles)

Poste d’officier sous contrat spécialiste (OSC-S), d’une durée de 5 ans renouvelable jusqu’à 20 ans, avec possibilité d’intégration.

L’enseignement couvre la période qui s’étend du 17e au 20e siècle et est essentiellement centré sur l’histoire militaire de la France. Les cours dispensés se composent de cours généralistes et de cours thématiques, sous forme de CM, de TD mais également de travaux pratiques et de manœuvres sur le terrain.

 

Pour plus de renseignements, veuillez écrire à l’adresse suivante : gabriel.garrote@st-cyr.terre-net.defense.gouv.fr

AAC « L’histoire habitée. Sujets, processus et défis de l’histoire contemporaine du XXIème siècle »

L’appel à communications pour le XVe Congrès de l’Association espagnole d’histoire contemporaine (Cordoue, 17-19 septembre 2020), autour du thème «L’histoire habitée. Sujets, processus et défis de l’histoire contemporaine du 21e siècle », est ouvert jusqu’au 31 janvier 2020.

Langues du congrès : espagnol, anglais, français, italien et portugais

Plus d’informations

Les réformes du financement de l’éducation : genèse, enjeux et effets. France et Suède (19-21ème siècles)

Appel à contributions pour un dossier thématique consacré aux réformes du financement de l’éducation en France et en Suède (19-21ème siècles). Le dossier sera publié simultanément dans la revue Histoire de l’éducation (en français) et dans le Nordic Journal for Educational history (anglais et langues scandinaves).

 

Date limite : 1er mai 2020.

Les propositions devront inclure : le nom de l’auteur, ses coordonnées électroniques et son affiliation institutionnelle, un titre et un résumé (700-800 mots) en français, en anglais, ou dans une langue scandinave, une bibliographie.

Ces propositions seront adressées conjointement à Clémence Cardon-Quint (clemence.cardon-quint@u-bordeaux.fr) et Johannes Westberg (b.a.j.westberg@rug.nl).

Plus d’informations

 

 

Prix de thèse et de mémoire 2020 du Comité d’histoire de la sécurité sociale

Le Comité d’histoire de la sécurité sociale décerne chaque année des prix à des thèses et à des mémoires de master qui traitent de l’histoire de la protection sociale au sens large (chômage et action sociale inclus), y compris dans sa dimension internationale. Les travaux doivent être rédigés en français ou en anglais.
En 2020, quatre prix pourront être décernés par le Comité d’histoire d’un montant de :
  • 2 500 € et 2 000 € pour des thèses consacrées à des travaux de recherches historiques inédits,
  • 1 500 € et 1 000 € pour encourager à la réalisation des travaux de recherches de niveau master.
Date limite de dépôt des candidatures : 30 avril 2020

Financement doctoral – Association Bretagne Culture Diversité

L’association Bretagne Culture Diversité souhaite soutenir des doctorants ou futurs doctorants dont les travaux portent sur les missions de l’association. Cette aide pourra intervenir en complément d’autres dispositifs (cofinancement de contrat doctoral, d’ARED, notamment). L’aide apportée pourra s’élever à 5000 € par an et par personne pour une durée maximale de trois ans. L’appel à projets est publié une fois par an (plus d’informations ici) et l’association retient un seul candidat.

Date d’ouverture : 17/12/2019

Date de clôture : 28/01/2020

 

Contrat Post-doctoral Université Polytechnique Hauts-de-France

Appel à candidature

Post-doctorat en histoire contemporaine

Université Polytechnique Hauts-de-France

 

Présentation : Le journaliste et historien Christophe Bourseiller a fait don à l’Université Polytechnique Hauts-de-France (Valenciennes) du fonds d’archives qu’il possède et qui réunit des documents portant sur l’histoire politique française mais aussi d’autres pays occidentaux, plus particulièrement les courants extrêmes de gauche et de droite, les courants libertaires et anarchistes, les élections, etc., essentiellement depuis 1945.

Appel à candidature pour un post-doctorat : l’UPHF fait un appel à candidature pour un poste de post-doc en histoire politique contemporaine (après 1945).

Le ou la post-doc sera recruté à partir du 1er mars 2020.

La durée du post-doc sera de 24 mois maximum.

Le salaire sera de 2269 euros nets par mois.

Le ou la docteur.e aura pour mission :

1)    le signalement du fonds d’archives, sa compréhension et mise en valeur, avec l’aide d’un ou d’une archiviste ;

2)  d’aider à la création d’un Observatoire des Extrémismes et Signes Émergents qui aura pour mission de veiller à la gestion du fonds, sa mise en valeur, son enrichissement et l’organisation d’une journée d’études ou d’un colloque annuel dont le premier devrait avoir lieu en 2021 ;

3)   de participer aux activités de l’unité de recherche Centre de Recherche International en Sciences Sociales (UPHF) notamment pour la constitution d’un dossier en vue d’un financement national ou européen ;

4)    de proposer un module d’enseignement de niveau Licence ou Master en relation avec la thématique du fonds d’archives.

Pour faire acte de candidature, prière d’envoyer un dossier numérique (PDF) AVANT LE 10 JANVIER 2020 à : frederic.attal@uphf.fr.

Le dossier devra être constitué de :

1)    un CV du ou de la candidat.e ;

2)    le rapport de soutenance de thèse

3)    la thèse en format numérique ou l’ouvrage dont il est issu (si nécessaire par un logiciel de transfert de fichier) ;

4)    un maximum de trois publications significatives ;

5)    une lettre de motivation.

Les candidatures seront examinées en tenant compte de plusieurs critères : le sujet de la thèse et des recherches en histoire politique contemporaine post-45, en relation avec les théma­tiques du fonds Bourseiller ; une expérience d’enseignement, notamment dans le supérieur ; une ouverture à l’international.

AAC Colloque : Le mythe de Versailles et l’Europe des cours, XVIIe-XXe siècles

Le Centre de recherche du château de Versailles organise les 17, 18 et 19 juin 2021 un colloque sur le mythe de Versailles et l’Europe des cours, XVIIe-XXe siècles.
Deux axes de communication sont privilégiés :

La production du mythe, du réel à l’imaginaire : création, mutations, contestations (XVIIeXIXe siècles)

Les applications du mythe, de l’imaginaire au réel : réception et aléas du paradigme de Versailles (XVIIIeXXe siècles)

Les propositions de communication sont à envoyer à Flavie Lerouxavant le 31 octobre 2020. Elles devront comprendre, en 5 000 signes maximum, le titre de la communication, le contenu de la proposition (questionnements, méthode employée, sources mobilisées), quelques éléments biographiques et les coordonnées du candidat. Ces propositions de communication seront examinées par le comité d’organisation et le comité de pilotage. Les candidats recevront une réponse quant à leur participation au colloque d’ici la fin du mois décembre 2020.

Plus d’informations ici

AAC : Colloque international sur la malbouffe et les mauvaises pratiques alimentaires de l’Antiquité à nos jours

AAC : Colloque international sur la malbouffe et les mauvaises pratiques alimentaires de l’Antiquité à nos jours
Le CHEC (Université Clermont-Auvergne), en partenariat avec l’U. Bordeaux-Montaigne, organise en novembre 2020 un colloque international sur la malbouffe et les mauvaises pratiques alimentaires de l’Antiquité à nos jours.  Il s’agira d’appréhender et comprendre les effets des mauvaises pratiques alimentaires sur les individus, les sociétés ou l’environnement sur le temps long. Ainsi, le concept de malbouffe, relativement récent, sera étudié et interrogé à différentes périodes et dans différents espaces afin d’en mesurer l’opérabilité depuis l’Antiquité.
Les propositions de communication, 3000 signes max, en français ou en anglais, sont à envoyer avant le 31 mars 2020. Une attention toute particulière sera portée aux propositions émanant de jeunes chercheurs (doctorants, jeunes docteurs, post-doc) ainsi qu’à celles provenant de l’étranger.
Plus d’informations, argumentaire et modalités de soumission : http://chec.uca.fr/article710.html

Appel à candidatures – Aide à la mobilité « Recherche innovante en art contemporain »

L’Institut national d’histoire de l’art et l’Institut français, en partenariat avec le Ministère de la culture – Direction générale de la création artistique, s’associent pour l’attribution d’une aide à la mobilité internationale « Recherche innovante en art contemporain » destinée à un chercheur français ou vivant en France d’un montant de 8 000 .

Ce prix soutient la recherche française portant sur la création artistique des années 1960 à nos jours et sa mise en réseau internationale. Il a pour but de permettre au lauréat de mener une recherche au sein d’une université ou d’un institut de recherche à l’étranger.

Conditions d’éligibilité :

Les candidats devront :

  • proposer une recherche innovante en histoire et théorie de l’art des années 1960 à nos jours ;
  • être Français ou vivant en France depuis au moins cinq ans ;
  • être titulaire d’un doctorat obtenu dans les dix dernières années, de préférence entre deux et sept ans avant le 31 décembre 2019 (dérogation possible pour les congés de maternité) ;
  • être à un premier stade de reconnaissance professionnelle justifié par des publications et des communications scientifiques ;
  • produire une lettre de soutien à leur projet de recherche rédigée par un membre chercheur de l’université ou de l’institut de recherche à l’étranger où ils souhaitent se rendre. Cette lettre doit préciser en quoi la présence du boursier contribuera aux échanges scientifiques entre l’institution d’accueil et la recherche française.

Critères d’évaluation des candidatures :

Les candidats seront évalués sur leur curriculum vitae et sur leur projet, son originalité et sa pertinence pour ce qui concerne l’histoire et la théorie de l’art de la période des années 1960 à nos jours.

La présentation du projet doit démontrer la nécessité du séjour à l’étranger pour les recherches du candidat, comporter une prévision des frais nécessaires à sa réalisation, préciser quels sont les résultats attendus des échanges avec l’institut d’accueil et les modalités envisagées pour la poursuite de cette collaboration, et quelles sont les perspectives de diffusion des recherches menées.

Mise en œuvre du projet :

La mise en œuvre du projet doit avoir lieu durant l’année 2020, le rapport devant être rendu avant le 1er décembre 2020.

À l’issue de son séjour de recherche, le/la candidat/e s’engage à remettre un rapport scientifique complet à l’INHA et à l’Institut français faisant état des résultats obtenus ainsi que des liens avec la communauté scientifique développés à l’étranger dans le cadre de cet accueil (15 000 à 20 000 signes).

Plus d’informations sur le site de l’INHA

Appel à candidatures – Aide à l’écriture et à la publication d’un essai critique

L’Institut national d’histoire de l’art, l’Institut français, en partenariat avec le ministère de la Culture – Direction générale de la création artistique et le GIS Archives de la critique d’art s’associent pour promouvoir la critique d’art française portant sur la création artistique des années 1960 à nos jours et sa diffusion à l’international.

Cette aide à l’écriture et à la publication a pour objet de soutenir la production, la publication et la diffusion d’un article portant sur une actualité internationale dans le domaine de l’art contemporain.

Elle comprend une aide financière d’un montant de 3 500 € permettant de couvrir les frais du lauréat pour un voyage et un séjour à l’étranger en vue de produire un essai critique.

L’article qui en sera issu, écrit en français, fera l’objet d’une publication bilingue (français/anglais) au sommaire du n°55 de CRITIQUE D’ART (automne/hiver 2020).

 

Plus d’informations sur le site de l’INHA