Assemblée générale de l’AJCH

L’assemblée générale de l’AJCH aura lieu samedi 17 novembre, de 10h à 11h, à l’Université Paris 7 – Diderot, en salle 579F, au cinquième étage du bâtiment de la Halle aux Farines

(hall E, escaliers F1/F2, accès au choix au 15, esplanade Pierre Vidal-Naquet ou
au 16, rue Françoise Dolto, 75013 Paris).

Le plan du campus est disponible à cette adresse, celui du bâtiment de la Halle aux Farines à cette autre.

L’assemblée générale sera l’occasion de faire le point sur l’association, de renouveler son bureau, mais également de prévoir nos futures activités, dont notamment la prochaine journée d’études de l’association. Comme tous les ans, le thème de cette JE sera voté lors de l’assemblée à partir des propositions reçues de la part des membres de l’association.

L’AG sera suivie, de 11h à 12h, d’une séance pratique dédiée aux campagnes de recrutement dans le supérieur.

Charges de cours à l’Université de Lille – 2e semestre Histoire médiévale

La Faculté des Sciences historiques, artistiques et politiques de l’Université de Lille propose deux charges de cours d’histoire médiévale de 60 heures au 2e semestre. Ces 60 heures, soit 5 heures hebdomadaires (1 TD/méthodologie de 3h et 1 TD de 2h) dispensées entre le 15 janvier et la fin avril, sont liées au cours magistral sur l’Occident du Ve siècle à la fin du XIe, qu’assure Charles Mériaux, professeur d’histoire médiévale et doyen de la faculté, en L1. Elles sont regroupables sur une journée, les contraintes des chargés de cours étant prioritaires au moment de la constitution des emplois du temps (courant novembre). Le salaire est versé mensuellement. La coordination au sein de l’équipe de médiévistes enseignant en L1 passe par un partage des préparations et documents via un cloud, le fascicule étant élaboré en commun.

Les doctorant(e)s ou docteur(e)s intéressé(e)s doivent envoyer leur CV à Charles Mériaux et Esther Dehoux pour le 26 octobre. Pour toute demande de précision, contacter Esther Dehoux.

Publication : Florent Piton, Le génocide des Tutsi du Rwanda

Piton

Florent Piton, Le génocide des Tutsi du Rwanda, Paris, La Découverte, 2018

D’avril à juillet 1994, entre 800 000 et 1 million de Tutsi sont exterminés au Rwanda. Le dernier génocide du XXe siècle ne s’inscrit pourtant pas dans une histoire séculaire d’antagonisme ethnique. Il est le produit d’un racisme importé des sciences coloniales et réapproprié par une partie des acteurs politiques rwandais et de la population. Cet ouvrage analyse l’émergence et les évolutions de ce racisme, et la manière dont il conduisit au génocide et fut mis en actes par les pratiques de violence.
Il montre ainsi que l’extermination des Tutsi, quoique n’étant pas inéluctable, ne fut ni un accident ni une réaction spontanée. En évoquant aussi bien les tueries au plus près de leurs conditions d’exécution que le rôle des acteurs de l’État et de la communauté internationale, tout particulièrement l’ONU et la France, l’auteur inscrit cet événement au cœur de notre XXe siècle et des enjeux contemporains. L’analyse des questions mémorielles et judiciaires, et de la sortie du génocide, permet enfin de comprendre que ses conséquences se font ressentir aujourd’hui encore dans tous les aspects de la vie sociale.

Consulter la page éditeur

Appel à communications : Archives urbaines. Congrès de la Société Française d’Histoire Urbaine

Dates : 24-25 janvier 2019

Lieu : Archives départementales du Val-de-Marne, Créteil

Date limite de réponse à l’appel : 15 octobre 2018

 

Convaincue de l’importance de l’approche historienne de la ville pour répondre aux défis du XXIe siècle, la SFHU souhaite se pencher sur les « archives urbaines ». Formant les sources de l’histoire des villes, celles-ci peuvent être  également considérées comme objets d’histoire. Qu’elles soient publiques, municipales, d’État ou privées, de cabinets d’urbanistes ou d’architectes, de syndicats techniques, d’associations de locataires ou de résidents, de défenseurs du patrimoine ou de l’environnement ou tout simplement de citadins, la diversité de leurs supports et de leurs contenus mais aussi des conditions de leur production, de leur conservation et de leurs usages mérite que l’on s’y arrête. Plus largement, la ville, dans sa matérialité, est parfois assimilée à une archive à travers le bâti, la rue, les espaces publics et privés, la toponymie ou les mémoires individuelles de ceux qui l’habitent ou l’administrent. Aussi paraît-il indispensable de cerner l’ensemble complexe et diversifié des archives urbaines, de faire l’histoire de leur production, de leur conservation et de leur circulation, afin de les replacer dans leur historicité et rétablir les strates de leur composition. Mises à la disposition des décideurs et des citadins, elles participent de la gouvernance et du changement urbain.

 

Consulter l’appel complet

Appel à candidatures pour l’atelier d’initiation à la recherche (Master) – « Livres et cultures de l’écrit au Moyen Âge et à l’époque moderne »

Lieu : Rome

Dates : du 28 janvier au 1er février 2019

Date limite de candidature : 30 octobre 2018

 

Pour la troisième année consécutive, les membres de l’EFR proposent une semaine de formation, du 28 janvier au 1er février 2019, à des étudiantes et étudiants de Master 1 et Master 2 inscrits dans une université française. Cette semaine sera consacrée au livre (manuscrit et imprimé) et aux différents modes de conception et d’utilisation de l’écrit en Europe occidentale, au Moyen Âge et à l’époque moderne. Ces thématiques seront abordées à partir des fonds documentaires existant en Italie.

 

Plus d’informations

Contrat : collaborateur scientifique pour le projet « archives locales de Wallonie »

Institution : Archives de l’État à Namur

Durée : 1 an

Date d’entrée en fonction : 1er octobre 2018

Date limite de candidature : 19 août 2018

 

Descriptif du poste :

En tant que membre du personnel scientifique de la Direction opérationnelle 2 (Archives de l’État en Wallonie), vous participez au travail de l’équipe du projet « Archives locales de Wallonie », dont l’objectif est la sauvegarde et la valorisation du patrimoine archivistique local. Vous intégrez une équipe sous la supervision d’un chef de projet. Dans le cadre de conventions de collaboration conclues entre une commune ou un CPAS et les Archives de l’État, et dans le respect de la législation et des normes archivistiques :

– vous cherchez des solutions durables et acceptables pour améliorer la gestion des archives intermédiaires et statiques au niveau local ;
– vous assurez le traitement complet des archives antérieures à 1977 : tri et classement, rédaction de bordereaux d’élimination et de bordereaux de dépôt, organisation de transferts et de destructions de documents, rédaction d’inventaires scientifiques (instruments de recherche conformes aux normes en vigueur) ;
– vous donnez des conseils aux administrations locales, et vous sensibilisez le personnel à la conservation et à la gestion des archives ;
– vous œuvrez à la valorisation du patrimoine archivistique.

 

Plus d’informations

Aides à la mobilité du Centre Français d’Archéologie et Sciences sociales pour la région de la péninsule Arabique

Date limite de candidature : 6 avril 2018

 

Le CEFAS propose 3 AIDES A LA MOBILITE POUR LA RECHERCHE de 1 mois à des étudiants en master ou en doctorat qui sont inscrits dans une université et qui effectuent leur recherche académique sur la région de la péninsule Arabique dans le domaine des sciences humaines et sociales. Ces AIDES sont pour une période de 1 mois. Dates de séjours : entre mai et décembre 2018. Le montant de l’aide est de 1 500 €. Au Koweït, et uniquement au Koweït, un hébergement gratuit au CEFAS est proposé. Ces AIDES sont destinées à faciliter le travail de terrain à des étudiants, dans les pays de la zone de compétence du CEFAS, à l’exclusion du Yémen : Koweït, Bahreïn, Émirats arabes unis, Qatar, Sultanat d’Oman, Arabie saoudite.

Plus d’informations

Atelier doctoral – La place des minorités : espaces, normes et représentations (Europe et Méditerranée, XIVe-XIXe siècles)

Date : 11-15 juin 2018
Lieu : Rome, EFR
Date limite de réponse à l’appel : 31 mars 2018

 

L’atelier doctoral s’ouvrira lundi 11 juin 2018 à 17 h par une conférence inaugurale donnée par le Professeur Sanjay Subrahmanyam (Collège de France-UCLA).
Les jours suivants (12-15 juin), alterneront des conférences données par des chercheurs confirmés, des ateliers centrés sur la présentation de leurs travaux par les étudiants et permettant une discussion approfondie et des visites de terrain (archives, quartiers de Rome). Les conférences, les présentations et les discussions pourront se dérouler en français, en italien ou en anglais. Conférenciers : Nirit Ben-Aryeh Debby (Ben-Gurion University), Serena Di Nepi (Sapienza Università di Roma), Mathieu Grenet (Institut national universitaire Jean-François Champollion-Albi), Fabrice Jesné (École française de Rome), Pierre Savy (École française de Rome), Claire Soussen-Max (Université de Cergy-Pontoise).

 

Plus d’informations

Appel à communication : Les représentations des métropoles. Mise en scène de la métropole à la fin du Moyen Âge et à la Renaissance (1200-1600)

Dates : 26-27 novembre 2018
Lieu : Paris, Institut Historique Allemand
Date limite de réponse à l’appel : 15 mai 2018

 

Cet atelier s’inscrit dans la perspective des  » Metropolitan Studies « , pour lesquelles la « Metropolité » est une construction sociale qui affirme son droit à l’autorité à la manière des métropoles actuelle. Aujourd’hui, la mise en scène des villes en tant que métropoles se fait à travers de gros investissements marketing. À l’époque moderne, les conditions médiales, politiques et économiques pour la production et réception des prétentions métropolitaines étaient totalement différentes. En s’appuyant sur l’exemple de la ville de Paris, le présent atelier s’occupe des manifestations, effets et différences entre des grandes villes du 13ejusqu’au 16e siècle. L’atelier qui sera organisé à l’Institut historique allemand de Paris (1,5 jours) s’adresse aux jeunes chercheuses et chercheurs, notamment aux gradués et postdocs, qui s’occupent dans leurs recherches de sujets qui s’inscrivent dans la thématique du contenu déjà présenté ci-dessus. Des contributions interdisciplinaires sont explicitement souhaitées.

Consulter l’appel complet