AAC Enraciner, sélectionner, défendre. Comment faire survivre une démocratie (1918-1960) ?

Lieu de la manifestation : Reims
Date(s) : 9-11 juin 2021
Date limite de réponse à l’appel : 12 décembre 2020

Ce colloque international s’inscrit dans le projet de formation-recherche « Quelle démocratie ? La réflexion sur la crise, la modernisation et les limites de la démocratie en Allemagne, en France, en Angleterre et en Europe centrale entre 1919 et 1939 ». Ce projet pluridisciplinaire propose de revenir sur les réflexions autour de la démocratie de l’entre-deux-guerres en s’intéressant particulièrement aux discours critiques et aux projets de réformes issus du camp démocratique au sens large. Sa démarche consiste à insérer ces discours dans leur contexte historique, idéologique et socio-culturel, tout en s’intéressant également à leur impact sur la vie politique et sociale de l’époque.

Dans la logique de ce projet,ce colloque portera sur la question de l’enracinement démocratique, c’est-à-dire sur la question des moyens à mettre en œuvre pour faire survivre une démocratie en milieu (potentiellement) hostile.

Appel complet ici

AAC Féminicides en France au XIXe siècle : socio-histoire, enjeux et représentations

Lieu de la manifestation : ENS de Lyon
Date(s) : 14-15 mai 2021
Date limite de réponse à l’appel : 14 décembre 2020

Le colloque « Féminicides au XIXe siècle en France : socio-histoire, enjeux et représentations » se tiendra à l’ENS de Lyon les 14 et 15 mai 2021.
Ayant vocation à favoriser un dialogue interdisciplinaire, cet appel est ouvert à tou·te·s les chercheur·se·s quelle que soit leur discipline.

Les propositions sont à envoyer au plus tard le 14 décembre 2020 à colloquefeminicides2021@gmail.com.

Appel complet ici

AAC: Syndicalisme, conflictualité et action directe dans les Amériques et en Europe

Date limite de réponse à l’appel: 30 novembre 2020

dates: 27 et 28 mai 2021

Lieu: Campus Condorcet

Le syndicalisme peut se définir, sur un plan général, comme un outil collectif de défense des intérêts matériels et moraux d’un groupe de salarié·e·s, organisé·e·s par métier ou par branche d’activité ou, de manière croissante au cours du XXe siècle, sur une base intercatégorielle. Très tôt, dès la fin du XIXe, et indépendamment des régimes politiques au sein desquels il évolue, les militant·e·s syndicaux·le·s se posent la question des modalités d’action collective et de défense des intérêts moraux et matériels du mouvement ouvrier, entendu au sens large du terme. L’action du Premier mai 1886 à Chicago et le massacre de Haymarket Square, qui lui succède, le 4 mai, sont, en ce sens, des moments fondateurs de la période à laquelle le colloque sera consacré.

Plus d’informations ici

Rubrique « Perspectives » – revue « Trajectoires » n°15

Date limite d’envoi des propositions: 31 décembre 2020.

La rubrique « Perspectives » de la revue Trajectoires permet à de jeunes chercheur·e·s de publier des articles inédits issus de leur travail de recherche (doctorat, post-doctorat ou, exceptionnellement, master). Les articles pourront traiter de tous les sujets des champs disciplinaires des sciences humaines et sociales ayant une dimension franco-allemande. Si les contributions comparatives sont particulièrement bienvenues, tout article contenant un aspect franco-allemand, de par son objet ou son terrain bien sûr, mais également à travers les concepts mobilisés ou la bibliographie utilisée, pourra faire l’objet d’une publication.

Plus d’informations en suivant ce lien

Appel à contribution: Langues et religions en Europe du Moyen Âge à nos jours

Date limite d’envoi des propositions: 30 novembre 2020

La revue Histoire culturelle de l’Europe propose pour son numéro 4, dont la parution est prévue à l’été 2021, de réfléchir aux liens entre les langues, les religions et le religieux en Europe du Moyen-Âge à nos jours. Ce numéro propose donc de soulever la question des langues et des religions en Europe en regard de l’histoire culturelle, et ce dans un double héritage disciplinaire : d’abord en ce que l’histoire culturelle se situe dans la lignée de l’histoire des mentalités ; dans la mesure ensuite où elle peut bénéficier des apports de l’anthropologie linguistique.

Plus d’informations en suivant ce lien

AAC: JE Jeunes Chercheurs « Panser et repenser l’œuvre : le concept de restauration »

Lieu de la manifestation : Université Littoral Côte d’Opale, Centre universitaire du Musée, Boulogne-sur-Mer
Date : 7 avril 2021
Date limite de réponse à l’appel : 15 septembre 2020

La restauration peut recouvrir de larges champs d’études selon les domaines abordés. Les dictionnaires usuels s’accordent pour ce terme sur la valeur de « réparation ». Néanmoins, l’étymologie du mot « restaurer » possède une ramification très riche de sens qui a pour tronc commun l’idée de « réparer », « raviver », « redonner son éclat ». Le terme est emprunté au latin impérial restaurare qui signifie « rebâtir, refaire » et en latin tardif « reprendre, renouveler ». Au Xe siècle, il possède le sens de « guérir une blessure, un organe malade » et celui de « rendre l’usage d’une partie du corps », voire de « redonner des forces à quelqu’un. ». Dès le XIIe siècle, il s’est employé plus spécialement en architecture dans le sens général de « remettre dans un état antérieur ». En ancien français, on rencontre encore ce mot dans les sens de « remplacer quelque chose », « compenser » ou « dédommager ».
Au XIXe siècle, Eugène Viollet-le-Duc apporte un nouvel éclairage à cette définition en modulant le concept de restauration : « Le mot et la chose sont modernes. Restaurer un édifice, ce n’est pas l’entretenir, le réparer ou le refaire, c’est le rétablir dans un état complet qui peut n’avoir jamais existé à un moment donné ». Loin de limiter l’acte de restaurer à la simple réparation, Viollet-le-Duc imagine un état hypothétique de l’œuvre archétype à restituer en respectant le style d’une époque précise. Ce n’est pas tant l’idée d’obtenir la version originale d’une œuvre qui prime mais plutôt celle de retrouver un lustre d’authenticité.
Eu égard à la force sémantique de « restaurer », il serait intéressant d’interroger cette notion au regard des œuvres perdues. L’œuvre perdue est à entendre en tant qu’œuvre altérée ou ruinée, à savoir toute œuvre historique ou littéraire ayant subi les sévices du temps et/ou de l’homme.

Appel complet ici

AAC: Engagement et mobilisation internationale

Lieu de la manifestation : Campus Condorcet (Aubervilliers)
Date : 17 octobre 2020
Date limite de réponse à l’appel : 30 juin 2020

Programme de l’appel à communications de la prochaine journée d’études doctorales et jeunes chercheurs de l’UMR 8138 SIRICE (Sorbonne, identités, relations internationales et civilisations de l’Europe) . Cette journée aura pour thème « Engagement et mobilisation internationale ». Elle aura lieu le 17 octobre prochain sur le Campus Condorcet (Aubervilliers).

Les doctorant.e.s et jeunes docteur.e.s souhaitant proposer une contribution sont invités à envoyer une proposition n’excédant pas 500 mots au plus tard le 30 juin 2020 à l’adresse suivante : doctorants.sirice@gmail.com

Le programme de la journée est disponible à cette adresse.

Contrats doctoraux co-financés par la Région Hauts-de-France et l’Université de Lille

Date limite de réponse à l’appel: 19 mai 2020

Le doctorat sera financé pour moitié par la Région Hauts-de-France et pour moitié par l’Université de Lille pour une période de 3 ans (septembre 2020 – septembre 2023). Le doctorant s’inscrira auprès de l’Institut de recherches historiques du Septentrion (UMR 8529 [Univ. Lille, CNRS]) et de l’École doctorale SHS des Hauts-de-France.

Sujets proposés:

1. La propagande de guerre au-delà des frontières. Les activités des services de propagande allemande dans la Belgique et le Nord de la France occupés (1940-1944)

2. La caserne dans la ville, aspects sociaux et spatiaux (France du Nord – Picardie, de la fin du XVIIsiècle à 1872)

3. Compter les manifestants, histoire d’un combat des chiffres (1918-1968)

4. L’institut Pasteur de Lille : politiques et économies de la science aux origines de la biomédecine (1894-1939)

Plus d’informations ici

Appel à candidatures: 2 postes de doctorants LabEx COMOD

Le LabEx COMOD lance sa campagne de recrutement pour deux postes de doctorants, d’une durée de 36 mois (3 ans, de début septembre 2020 à fin août 2023).

Les candidatures doivent-être envoyées à l’adresse suivante : labex.comod@universite-lyon.fr
Merci de mettre anne.gisclon@ens-lyon.fr en copie de votre envoi.

Plus d’informations ici