AAC Altérités et résistances au prisme du genre en Méditerranée

Lieu  : Aix-en-Provence
Date : 7-9 novembre 2019

Date limite de réponse à l’appel: 15 avril 2019
Ce colloque, pluridisciplinaire, se propose d’analyser, à travers les rapports sociaux de sexe, les dynamiques, ajustements et changements provoqués par les comportements alternatifs aux normes sociales, aux conventions familiales, aux pratiques sexuelles, etc. qui émergent dans les moments de bouleversements politiques et de migrations – comme ceux que l’on a connus dans le bassin méditerranéen. L’attention sera portée sur des exemples pris dans l’Histoire longue ou dans l’actualité récente présentant les logiques d’affrontements, répressions, adaptations, violences, accommodements voire innovations qui s’expriment dans des résistances émancipatrices ou au contraire conservatrices et les dialogues Nord-Sud possibles dans ces contextes.

Appel complet ici

AAC: Globalising French Jewish Politics

Lieu : Budapest, Central European University
Date(s) : 2-3 juillet 2019
Date limite de réponse à l’appel : 15 mars 2019

This workshop revisits the history of French Jewish activism internationally from its origins in the nineteenth century until today. French Jewish internationalism has often been studied through the lens of a single organisation or in isolation from the broader European and international contexts, although it has historically been well integrated into transnational, trans-imperial, and global networks. The impact of such international ties and endeavours on metropolitan French Jewish politics deserves further attention. This workshop examines the history of French Jewish internationalism within the broader contexts of diaspora politics, Jewish and non-Jewish diplomacy and transnational mobility in order to investigate the transformation and legacy of political practices in the longue durée. By bringing together scholars working on transnational and comparative perspectives, we hope to complicate notions of Frenchness and French Jewish identity, as well as challenge French Jewish self-perceptions often inscribed in the archives we use and reproduced in traditional historiography.

Appel complet ici

AAC: L’étranger comme modèle – Source d’inspiration et vecteur d’utopies en Europe occidentale à partir de 1917

Lieu de la manifestation : Ens – rue d’Ulm
Date : 3-4 juin 2019
Date limite de réponse à l’appel : 20 février 2019

Si la problématique du modèle étranger, et de modèles antagonistes, est incandescente durant la Guerre froide, elle parcourt en réalité tout le XXème siècle avec une très grande variété de références politiques. À tel point que, si l’histoire du XXème siècle a pu être décrite comme un « âge des extrêmes », selon la formule d’Eric Hobsbawm, c’est peut-être autant en raison de l’importance des conflits armés à l’échelle mondiale que de la vigueur des affrontements idéologiques.
Nous entendons donc explorer les modalités politiques de la référence à l’étranger, que celle-ci constitue à proprement parler un modèle – entendu initialement, dans une définition appelée à évoluer, comme source d’inspiration et référence à imiter – ou bien une référence plus discrète. Cela nécessite naturellement une attention soutenue portée aux acteurs et aux modalités de ces circulations, que celles-ci aient été encouragées par le pays émetteur – dans une perspective de soft power – ou non.

Les propositions de communication (environ une page) doivent parvenir, avant le 15 février aux adresses suivantes (glequang@gmail.com et virgile.cirefice@gmail.com), accompagnées d’un bref CV.
Appel complet ici

Allocations de thèse en histoire militaire proposées par le ministère des armées pour l’année 2019

Date limite du dépôt des candidatures : vendredi 22 mars 2019.

Le ministère des armées attribue au titre de l’année 2019, dix allocations de thèse en histoire militaire. Le montant de l’allocation est de 10 000 euros.

Ces allocations sont ouvertes à tout candidat inscrit en thèse au moment du dépôt de dossier de candidature, à l’exception des doctorants bénéficiant d’un contrat doctoral.

Peut faire acte de candidature :

– Tout doctorant, sans distinction de nationalité, inscrit dans une université française et rattaché à un laboratoire français.

– Tout doctorant de nationalité française inscrit dans une université étrangère.

Les dossiers de candidature sont soumis au conseil scientifique de la recherche historique de la défense (CSRHD) qui décide de l’attribution de ces allocations.

Plus d’informations ici

AAC: Journée des doctorant.e.s de l’AFHMT : Crise du travail, travail en crise(s)

Lieu de la manifestation : Paris – Centre d’Histoire Sociale (CHS), Paris I Panthéon-Sorbonne, 9 rue Malher
Date(s) : Samedi 6 avril 2019
Date limite de réponse à l’appel : 15 février 2019

Depuis les années 1970, la crise sature les discours médiatiques et s’est inscrite durablement dans les représentations, comme dans l’agenda politique. Désignée comme une rupture dans un système ou un cycle jusque-là marqué par la continuité, son étymologie renvoie à un moment critique devant pousser à l’action et à la décision. Ce trouble dans le temps intéresse particulièrement les historien.ne.s qui restituent les mécanismes d’une « conscience de crise »  à l’œuvre dans de nombreux domaines de la société.

Le travail, instance majeure de socialisation, est un catalyseur des crises. Les transformations de l’entreprise ou de l’organisation du travail ont en ce sens conduit à parler d’une « crise du travail » qui se décline sur de nouveaux processus de production mettant à l’épreuve les rapports des travailleur.euse.s à leur travail. Largement utilisée dans les analyses scientifiques comme médiatiques, les contours de cette expression restent à préciser : les communications pourront ainsi la questionner et mettre en exergue ses enjeux à toutes les époques de l’histoire.

Appel complet ici

Trois postes en histoire du 20e siècle au IFZ de Munich

Date limite de réponse à l’appel: 1 mars 2019

Présentation : The Institute for Contemporary History Munich – Berlin (IfZ) invites applications for three Doctoral Researcher’s positions, with place of employment in Munich, for the following, Leibniz Competition-funded project:
“‘Man hört, man spricht’: Informal Communication and Information ‘From Below’ in Nazi Europe” (INFOCOM)
We are seeking one Doctoral Researcher to complete a Ph.D. project on the role of informal, “from below” communication in Nazi Germany; one Doctoral Researcher to complete a Ph.D. project on informal communication and the Holocaust in occupied Poland; and one Doctoral Researcher to complete a Ph.D. project on the role of informal information in occupied France, 1940-1944.
Informal inquiries about the project may be addressed to the Project Leader, Dr. Caroline Mezger (mezger@ifz-muenchen.de). Applications may be submitted in English or German.

Période, aire géographique ou public concernés, si spécifiques : Allemagne nazie, Pologne occupée, France occupée

Lien vers l’appel

Appel à communications: Légitimations/Transgressions : Expérience(s) de jeunesse

Lieu: Montpellier

Date: 26 et 27 juin 2019

Date limite de réponse à l’appel: 18 février 2019

Université Paul-Valéry Montpellier III – Site Saint-Charles CRISES (E.A. 4424) – E.D. 58 « Langues, littératures, cultures, civilisations »

Le colloque organisé par les doctorant·e·s du CRISES E.A. 4424 (Centre de Recherches Interdisciplinaires en Sciences humaines Et Sociales) invite à confronter les expériences individuelles, collectives et intergénérationnelles de la jeunesse, aux stratégies de légitimation et aux épreuves de transgression. La jeunesse apparaît comme un âge d’entre-deux aux contours incertains, de transition vers la maturité et la vieillesse. Il s’agit d’une notion de sens commun omniprésente dans le langage médiatique, politique et « scientifique », de sorte que pour comprendre ce qu’est la jeunesse, l’obstacle à surmonter est double : confiner la réflexion notionnelle aux usages empiriques (classe d’âge, génération, etc.) ou aux constructions théoriques. Toutefois, analyser les concepts de légitimation et de transgression à la manière d’outils heuristiques semble pertinent et nécessaire pour ouvrir le débat aux approches et aux perspectives pluridisciplinaires. Les stratégies de légitimation paraissent inhérentes à cette période de construction et de formation qu’est la jeunesse. La légitimation procède de plusieurs facteurs, comme l’acquisition de compétences et de connaissances, de qualités ou d’actes spécifiques, et de leur validation par des instances et institutions ayant autorité dans leurs domaines respectifs. La transgression, en tant que mouvement vers un accomplissement transversal et transindividuel du sujet relationnel, ne se rapporte pas à une catégorisation morale ou à la définition d’un état pathologique, mais au désir d’épanouissement et de reconnaissance. Il s’agit de penser les formes et les pratiques de contestation, mais aussi le changement entre les valeurs de la tradition et de la nouveauté, dans une dynamique constructive et créative.
Appel complet ici

AAC Les Grecs face à l’imperium Romanum. Résilience, participation et adhésion des communautés grecques à la construction d’un empire (IIe s. av. – Ier s. de n.è.)

Lieu:Université Paris-Nanterre

Date:6 et 7 juin 2019

Date limite de réponse à l’appel:15 février 2019

Ce colloque adressé aux jeunes chercheurs propose d’étudier la manière dont les communautés grecques réagirent à la progression de l’imperium Romanum en Grèce entre le IIe s. av. n.è. et le Ier s. de n.è, depuis la seconde guerre de Macédoine jusqu’à l’année des Quatre Empereurs.  Nous voulons retracer les étapes et les éléments de cette histoire où l’ingérence administrative et militaire de Rome dans les affaires des communautés grecques, parfois brutale, céda progressivement la place, selon des rythmes variés et non sans moments de crise, à la participation plus ou moins active et délibérée de ces communautés au fonctionnement de l’Empire. Comment s’adaptèrent ces communautés grecques s’adaptèrent-elles et s’accomodèrent-elles localement à un nouvel ordre global ?

Appel complet ici

JE Le Melting pot culturel ? La culture aux Etats-Unis dans le second XXème siècle

Lieu: Université Paris Est Créteil, Salle I2-219

Date: 2 février 2019

Cet après-midi d’étude organisé par le Centre de recherche en histoire européenne comparée s’inscrit dans le cadre de la nouvelle question du CAPES et de l’agrégation d’histoire (Culture, médias, pouvoirs aux Etats-Unis et en Europe occidentale, 1945-1991). Une large place y est accordée à l’influence culturelle des Etats-Unis en Europe de l’Ouest après 1945. Or, comme pour la plupart des puissances qui exportent un modèle culturel, il y a souvent de nombreuses différences entre ce qui est envoyé à l’extérieur et ce qui est vécu à l’intérieur. C’est d’autant plus vrai dans une nation aussi immense que les Etats-Unis où la question culturelle se décline différemment sur la côte Est, dans le vieux Sud, dans le Wyoming ou en Californie. Lors de cette rencontre, nous souhaitons apporter aux étudiants qui préparent le CAPES matières à réflexion et exemples à propos de la diversité culturelle des Etats-Unis. Mais plus qu’une série de cours, l’idée de cette journée d’étude est aussi de donner un état des lieux de la réflexion historique sur ce polder historiographique.

Programme (14-19h) :
Introduction : Pascal Ory (professeur honoraire à Paris I) : La notion d’américanisation en histoire culturelle
1) L’émancipation des individus (modération : Arnaud Baubérot) Nathalie Caron (Professeur des Universités en civilisation américaine, Paris IV) :
L’individualisation de la croyance aux Etats-Unis, 1945-1991
Guillaume Marche (Professeur de civilisation américaine, UPEC) : Les mouvements LGBT aux Etats-Unis (1945-1991)
2) La production culturelle aux Etats-Unis (modération : Guillaume Cuchet)
Elodie Grossi (docteure Université Paris Diderot, ATER en histoire américaine à l’UVSQ) : Production de musique ‘ségréguée’ à destination des publics Blancs et Noirs dans le Vieux Sud avant les années 1960
Marjolaine Boutet (MCF en histoire, Université de Picardie) : Les séries télé américaines (1945-1991)
3) Le monde artistique américain (modération : Pierre-Emmanuel Guigo) David Reckford (Professeur d’anglais à Sciences Po) :
Première et seconde génération des poètes de l’école de New -York
Elisa Capdevila (Agrégée d’histoire) : Les milieux artistiques américains
Conclusion : Catherine Brice
Contact : pierre-emmanuel.guigo@u-pec.fr

AAC: A l’ombre des ambassadeurs. L’entourage des ambassadeurs à l’époque moderne vers 1450-1815

Lieu: Paris, Sorbonne

date: 4 juin 2019

Date limite de l’appel à communications: 20 janvier 2019

Au XVIe siècle, l’ambassadeur résident devient un familier des cours européennes, alors que le modèle italien, né à la fin du Moyen Âge, se répand en Europe. Ce personnage n’a pas tardé, non plus, à devenir un familier des historiens. L’étude s’est d’abord portée sur les relations internationales, en faisant le récit minutieux des événements, puis l’attention s’est déplacée vers les acteurs et les pratiques de cet univers, faisant ainsi progresser la connaissance de la figure de l’ambassadeur. Des travaux ont, par la suite, développé certains aspects de la diplomatie moderne, comme la poste, ouvrant sur les enjeux de la communication à l’époque moderne et des structures de la diplomatie moderne. C’est à partir des années 1980-1990, avec le renouveau de l’histoire politique, que les questionnements se font plus divers, empruntant à l’anthropologie ou à la sociologie, mettant en avant par exemple le cérémonial, ou encore les mécanismes des processus de paix. L’étude de la diplomatie s’enrichit de recherches sur les formes qu’elle prend, contribuant à affiner notre compréhension de la figure de l’ambassadeur, à travers l’observation de ses pratiques, mais aussi en replaçant la diplomatie dans une carrière et l’ambassadeur dans ses réseaux.

Appel complet ici