Recherche enseignant-chercheur contractuel.le en section 22 – Université Mulhouse

Le master « gestion contemporaine des archives » de l’Université de Haute-Alsace (UHA) à Mulhouse recrute un.e enseignant-chercheur contractuel.le en section 22 pour une durée de 11 mois (du 1er octobre 2021 au 31 août 2022).

La quasi totalité du service d’enseignement se fera dans le cadre du master pro « gestion contemporaine des archives » (191h ETD).
Consultez la fiche de poste et la composition du comité de sélection ici

Pour plus de questions sur le poste et si vous êtes intéressé.e.s, merci de contacter directement Régis Boulat (responsable du parcours gestion contemporaine des archives à l’UHA) à l’adresse suivante : regis.boulat@uha.fr
Le profil moderniste/archiviste capable de faire tous les cours y compris les plus techniques (droit des archives, encodage, en plus de la paléographie, de la diplomatique et du suivi des stagiaires) est très recherché.

Bourse de recherche

L’université de Trêves dispose d’un reliquat qui lui permet de financer des bourses doctorales ou post-doctorales en lien avec l’histoire de l’information, des idées politiques, de la connaissance ou sujets liés aux précédents (en histoire médiévale ou moderne).
Si vous êtes intéressé.e.s il faut s’adresser très rapidement à Damien Tricoire, professeur d’histoire moderne à l’Université de Trêves :
tricoire@uni-trier.de

There are strict criteria, however:

–          The fellowship should be used as a kind of “Anschubfinanzierung”, that is it should help someone to develop a project with the aim to write a proposal for Trier (Drittmitteleinwerbung, DFG or else).

–          The fellow should be ready to start pretty soon. The money is only available until the end of the year.

A less strict criteria:

–          It would be good if the topic would be (loosely) connected with the research programme of the TriKo (that is the Trierer Kolleg für Mittelalter und Frühe Neuzeit): that is something about the history of information, of political ideas, of knowledge. But my impression is that the TriKo is not strict at all about that, and many topics can be related with that.

No knowledge of the German language is required, but the ability to write a proposal either in German or in English (the DFG and other funding institutions do not accept other languages).

Plus d’informations ici

Actualités de l’AJCH

Nous avons le plaisir de vous inviter à la première séance des Actualités de l’AJCH pour écouter Maria Goupil-Travert (doctorante, TEMPORA) présenter son ouvrage Braves combattantes, humbles héroïnes. Trajectoires et mémoires des engagées volontaires de la Révolution et de l’Empire (2021, Prix Mnémosyne 2019). Cette rencontre aura lieu sur zoom le mercredi 12 mai 2021 à 18h30.

Les rencontres virtuelles de l’AJCH (Association des Jeunes Chercheurs en Histoire) sont l’occasion de découvrir l’ouvrage récemment paru d’un jeune chercheur ou d’une jeune chercheuse. D’une durée d’une heure, elles sont constituées d’un temps de présentation pendant une demi-heure puis d’un temps de discussion avec l’intervenant ou l’intervenante.

La deuxième séance aura lieu le mardi 15 juin 2021 à 18h30 pour la présentation du livre de Jean-Noël Allard (docteur, ANHIMA et PLH-Érasme) La cité du rire. Politique et dérision dans l’Athènes classique (2021).

Pour vous inscrire à l’une ou l’autre des présentations, il vous suffit d’envoyer un mail à l’adresse : actualitesajch@gmail.com Le lien zoom de la séance vous sera transmis la veille de l’intervention.

AAC Enraciner, sélectionner, défendre. Comment faire survivre une démocratie (1918-1960) ?

Lieu de la manifestation : Reims
Date(s) : 9-11 juin 2021
Date limite de réponse à l’appel : 12 décembre 2020

Ce colloque international s’inscrit dans le projet de formation-recherche « Quelle démocratie ? La réflexion sur la crise, la modernisation et les limites de la démocratie en Allemagne, en France, en Angleterre et en Europe centrale entre 1919 et 1939 ». Ce projet pluridisciplinaire propose de revenir sur les réflexions autour de la démocratie de l’entre-deux-guerres en s’intéressant particulièrement aux discours critiques et aux projets de réformes issus du camp démocratique au sens large. Sa démarche consiste à insérer ces discours dans leur contexte historique, idéologique et socio-culturel, tout en s’intéressant également à leur impact sur la vie politique et sociale de l’époque.

Dans la logique de ce projet,ce colloque portera sur la question de l’enracinement démocratique, c’est-à-dire sur la question des moyens à mettre en œuvre pour faire survivre une démocratie en milieu (potentiellement) hostile.

Appel complet ici

AAC Féminicides en France au XIXe siècle : socio-histoire, enjeux et représentations

Lieu de la manifestation : ENS de Lyon
Date(s) : 14-15 mai 2021
Date limite de réponse à l’appel : 14 décembre 2020

Le colloque « Féminicides au XIXe siècle en France : socio-histoire, enjeux et représentations » se tiendra à l’ENS de Lyon les 14 et 15 mai 2021.
Ayant vocation à favoriser un dialogue interdisciplinaire, cet appel est ouvert à tou·te·s les chercheur·se·s quelle que soit leur discipline.

Les propositions sont à envoyer au plus tard le 14 décembre 2020 à colloquefeminicides2021@gmail.com.

Appel complet ici

AAC: Syndicalisme, conflictualité et action directe dans les Amériques et en Europe

Date limite de réponse à l’appel: 30 novembre 2020

dates: 27 et 28 mai 2021

Lieu: Campus Condorcet

Le syndicalisme peut se définir, sur un plan général, comme un outil collectif de défense des intérêts matériels et moraux d’un groupe de salarié·e·s, organisé·e·s par métier ou par branche d’activité ou, de manière croissante au cours du XXe siècle, sur une base intercatégorielle. Très tôt, dès la fin du XIXe, et indépendamment des régimes politiques au sein desquels il évolue, les militant·e·s syndicaux·le·s se posent la question des modalités d’action collective et de défense des intérêts moraux et matériels du mouvement ouvrier, entendu au sens large du terme. L’action du Premier mai 1886 à Chicago et le massacre de Haymarket Square, qui lui succède, le 4 mai, sont, en ce sens, des moments fondateurs de la période à laquelle le colloque sera consacré.

Plus d’informations ici

Rubrique « Perspectives » – revue « Trajectoires » n°15

Date limite d’envoi des propositions: 31 décembre 2020.

La rubrique « Perspectives » de la revue Trajectoires permet à de jeunes chercheur·e·s de publier des articles inédits issus de leur travail de recherche (doctorat, post-doctorat ou, exceptionnellement, master). Les articles pourront traiter de tous les sujets des champs disciplinaires des sciences humaines et sociales ayant une dimension franco-allemande. Si les contributions comparatives sont particulièrement bienvenues, tout article contenant un aspect franco-allemand, de par son objet ou son terrain bien sûr, mais également à travers les concepts mobilisés ou la bibliographie utilisée, pourra faire l’objet d’une publication.

Plus d’informations en suivant ce lien

Appel à contribution: Langues et religions en Europe du Moyen Âge à nos jours

Date limite d’envoi des propositions: 30 novembre 2020

La revue Histoire culturelle de l’Europe propose pour son numéro 4, dont la parution est prévue à l’été 2021, de réfléchir aux liens entre les langues, les religions et le religieux en Europe du Moyen-Âge à nos jours. Ce numéro propose donc de soulever la question des langues et des religions en Europe en regard de l’histoire culturelle, et ce dans un double héritage disciplinaire : d’abord en ce que l’histoire culturelle se situe dans la lignée de l’histoire des mentalités ; dans la mesure ensuite où elle peut bénéficier des apports de l’anthropologie linguistique.

Plus d’informations en suivant ce lien

AAC: JE Jeunes Chercheurs « Panser et repenser l’œuvre : le concept de restauration »

Lieu de la manifestation : Université Littoral Côte d’Opale, Centre universitaire du Musée, Boulogne-sur-Mer
Date : 7 avril 2021
Date limite de réponse à l’appel : 15 septembre 2020

La restauration peut recouvrir de larges champs d’études selon les domaines abordés. Les dictionnaires usuels s’accordent pour ce terme sur la valeur de « réparation ». Néanmoins, l’étymologie du mot « restaurer » possède une ramification très riche de sens qui a pour tronc commun l’idée de « réparer », « raviver », « redonner son éclat ». Le terme est emprunté au latin impérial restaurare qui signifie « rebâtir, refaire » et en latin tardif « reprendre, renouveler ». Au Xe siècle, il possède le sens de « guérir une blessure, un organe malade » et celui de « rendre l’usage d’une partie du corps », voire de « redonner des forces à quelqu’un. ». Dès le XIIe siècle, il s’est employé plus spécialement en architecture dans le sens général de « remettre dans un état antérieur ». En ancien français, on rencontre encore ce mot dans les sens de « remplacer quelque chose », « compenser » ou « dédommager ».
Au XIXe siècle, Eugène Viollet-le-Duc apporte un nouvel éclairage à cette définition en modulant le concept de restauration : « Le mot et la chose sont modernes. Restaurer un édifice, ce n’est pas l’entretenir, le réparer ou le refaire, c’est le rétablir dans un état complet qui peut n’avoir jamais existé à un moment donné ». Loin de limiter l’acte de restaurer à la simple réparation, Viollet-le-Duc imagine un état hypothétique de l’œuvre archétype à restituer en respectant le style d’une époque précise. Ce n’est pas tant l’idée d’obtenir la version originale d’une œuvre qui prime mais plutôt celle de retrouver un lustre d’authenticité.
Eu égard à la force sémantique de « restaurer », il serait intéressant d’interroger cette notion au regard des œuvres perdues. L’œuvre perdue est à entendre en tant qu’œuvre altérée ou ruinée, à savoir toute œuvre historique ou littéraire ayant subi les sévices du temps et/ou de l’homme.

Appel complet ici