Humanités numériques : de nouveaux outils pour le médiéviste

Lieux : Universités de Namur et de Louvain (Belgique)

Dates : 7-8 mai 2018

L’informatique, on le sait, s’est aujourd’hui imposée comme un outil incontournable pour le médiéviste. Depuis plusieurs décennies, bon nombre d’historiens, d’historiens de l’art et de philologues du Moyen Âge appuient en effet leurs travaux sur des corpus diplomatiques, des éditions numériques et des bases de données dont la conception a, parfois, été pensée dès le milieu des années 1980. Pourtant, en dépit des apparences, l’exploitation de ces instruments de recherche et de ces corpus demeure globalement en-deçà de leurs potentialités. Hormis quelques notables exceptions, rares sont les médiévistes à s’être engagés dans une approche quantitative globale et fouillée de ces ensembles documentaires numérisés. Les formidables instruments de travail à disposition des chercheurs, dont le Thesaurus Diplomaticus et sa nouvelle mouture des Diplomata Belgica constituent d’excellents exemples belges, sont ainsi trop souvent cantonnés à une fonction unique : celle de servir de répertoires d’éditions. Sans être exclusives des approches plus traditionnelles – bien au contraire –, de nouvelles méthodes d’analyse permettent pourtant d’interroger sur d’autres bases ces corpus documentaires. La portée et la pertinence de ces approches s’accroissant au fil des ans, tout laisse présager qu’elles autoriseront, bientôt, l’émergence de nouvelles formes d’exploration de l’histoire, des arts et des littératures du Moyen Âge, dans lesquelles l’expérimentation et l’innovation méthodologiques occuperont sans aucun doute une place majeure.

Consulter le programme

Séminaire : (Re)découvertes des sites archéologiques en France et à l’étranger

Lieu : Salle Demargne – Galerie Colbert- INHA 2 rue Vivienne (Paris)

Dates : 26 mars, 9 avril, 14 et 28 mai, 4, 11 et 25 juin 2018

Les réflexions sur la méthodologie et l’amélioration des techniques de fouille sont au cœur des préoccupations des archéologues et chercheurs, dans l’objectif d’acquérir le plus grand nombre de données possible sur les vestiges matériels et les documents exhumés. Depuis le XVIIe siècle, les méthodes et techniques de fouille n’ont cessé d’évoluer et d’être adaptées en fonction des spécificités des sites archéologiques : type de vestige, ère chronologique, contexte géographique. Fouiller un site archéologique, c’est le détruire. Cette destruction se doit d’être intelligente et méthodique, et ce, en prenant en compte plusieurs facteurs : les moyens financiers, le contexte géopolitique, la datation du site archéologique et le statut de la fouille. Depuis le début des années 2000, des techniques non-invasives sont développées dans ce sens afin d’analyser, interpréter et visualiser, sans dommage, les vestiges archéologiques.

Accès au programme complet

Contrats doctoraux fléchés 2018-2021

Institution : École française de Rome

Date limite de candidature : 4 mai 2018 (15 h)

Dans le cadre du soutien apporté aux actions de coopération internationale, le Ministère de l’Enseignement supérieur, de la Recherche et de l’Innovation (MESRI) propose un dispositif de contrats doctoraux fléchés à l’international (ACI). Ce dispositif peut bénéficier à tout doctorant dont les recherches s’inscrivent dans le cadre des programmes scientifiques d’une des cinq Écoles françaises à l’étranger.

  • École française d’Athènes,
  • École française de Rome,
  • Institut français d’Archéologie orientale,
  • École française d’Extrême-Orient,
  • Casa de Velázquez (École des hautes études hispaniques et ibériques).
  • Plus d’informations.

    Appel à contributions : Towards a New Political History of the Court, c. 1200‒1800. Delineating Practices of Power in Gender, Culture, and Sociability

    Lieu : Institut historique allemand (Paris)

    Date : 14‒16 novembre 2018

    Date limite de réponse à l’appel : 13 mai 2018

    Dynastic centres, or courts, played a pivotal role in the state building processes out of which developed our modern political practices and institutions. Yet, for a long time, the court was regarded primarily as the field of anecdotal ‘petite histoire’ and consequently neglected by scholarly research. In recent years, however, the exploration of the dynastic centre made considerable progress, as historians sought to build on, and go beyond, the venerable sociological models of Norbert Elias. The exploration of symbolic communication, patronage, micro-politics, gender, the body, materiality, and transculturality are only some of the innovative approaches that have been brought to bear on the subject of court history and they have produced remarkable results. We now understand that the court was a multifaceted space for innovation in the arts, and sciences, in religious and political thought, as well as a central hub for the deployment of power relationships. But how do these different aspects interact? And how do these new approaches modify our current understanding of, for instance, state-building narratives? Do they suggest new chronologies, and do we consequently have to rewrite traditional textbook narratives in order to reflect these new impulses?

    Consulter l’appel complet

    Appel à contributions : Mary of Guelders – Her life and prayer book (ca. 1400)

    Lieu : Nimègue (Pays-Bas)

    Date :23-24 novembre 2018

    Date limite de réponse à l’appel : 30 mars 2018

    To mark the occasion of the exhibition entitled ‘I, Mary of Guelders. The duchess and her extraordinary prayer book’ Radboud University is organising a two-day conference in Nijmegen together with Museum Het Valkhof and the Staatsbibliothek zu Berlin. We invite researchers from various disciplines to submit lecture proposals on topics related to the Lower Rhine region and surrounding areas around the year 1400. Of special interest are research projects that focus on specific characteristics of the Niederrhein region in relation to the surrounding areas. The Lower Rhine region was a melting pot of different cultural influences and served as a transit point for international trends related to, among others, language, literature, art and book production, religion, devotion and court culture.

    Consulter l’appel complet

    École d’été « Les écritures de l’économie aux époques médiévale et moderne »

    Lieu : Suse (Piémont, Italie)

    Date : 27-29 août 2018

    Date limite de candidature : 15 mai 2018

    La septième école d’été d’histoire économique, qui se réunira à Suse aura comme thème « Les écritures de l’économie aux époques médiévale et moderne : de l’enregistrement de l’activité à l’usage des documents ». La vie économique implique le recours à l’écriture et la maîtrise de compétences multiples, qui vont de la mise par écrit des titres de propriété aux différentes techniques permettant de mesurer la circulation des flux d’objets produits ou d’argent entre les parties. Les organisateurs, reprenant des thèmes désormais familiers aussi bien aux médiévistes qu’aux modernistes, désirent travailler sur la question des rationalités pratiques telles qu’elles se dévoilent à travers les opérations qui peuvent être énoncées à l’aide des verbes, écrire, compter, mesurer.

    Consulter l’appel complet

    Appel à contributions : « La voix au Moyen Âge »

    Lieu : Francfort

    Date : 30 mai-2 juin 2019

    Date limite de réponse à l’appel : 15 avril 2018

    Le 50e Congrès de la Société des Historiens Médiévistes de l’Enseignement Supérieur portera sur « La voix au Moyen Âge ». Le sujet, distinct du bruit, du son, de la musique en tant que telle, couvrira toutes les formes et facettes de l’oralité vocale, forcément en tension avec sa mise par écrit. Il comprend l’ensemble des dimensions et des situations incluant le chant, la poésie déclamée, le jeu, la prédication, le sermon, l’énonciation de la parole d’autorité…, mais aussi le silence subi ou choisi, celui des moines, des anachorètes et des blasphémateurs, des condamnés à la langue coupée, des miraculés qui retrouvent la parole, des sourds et muets…, tout cela dans une compréhension attentive aux problématiques du genre. Il demandera, en mariant l’étude des supports et des contenus de la voix, une approche croisant les disciplines et les méthodes, entre histoire, anthropologie, musicologie, linguistique, littérature, architecture, art et archéologie, tant il importe de ne pas détacher de l’examen et du questionnaire les espaces et les dispositifs matériels destinés à écouter, amplifier ou confiner la voix. On veillera à ne pas exclure de l’enquête une approche physique de la voix. On pourra se poser la question de savoir quelles valeurs et quels attributs la société médiévale affecte à la voix, quelles furent les perceptions médiévales de la voix, quels systèmes permettent de noter et mettre par écrit la voix…

    Consulter l’appel complet

    Appel à candidatures : bourse Focillon du Comité français d’histoire de l’art

    Institution : Comité français d’histoire de l’art

    Dates : entre septembre 2018 et août 2019

    Date limite de réponse à l’appel : 03 avril 2018

    La Bourse Focillon est décernée tous les ans par le CFHA à un jeune chercheur en histoire de l’art (alternativement à un universitaire et à un conservateur titulaires d’un poste) sans exclusivité de domaine ou de période. Elle permet au lauréat de séjourner trois mois à Yale University (New haven, Connecticut) et de poursuivre ses recherches en bénéficiant des excellentes conditions de travail que cette université offre. Le montant de la bourse est de 10 000 euros pour trois mois. Des facilités de logement peuvent être accordées à Yale University.

    Consulter l’appel complet

    Appel à chercheurs BNF 2018-2019

    Institution : BnF

    Date : 2018-2019

    Date limite de réponse à l’appel : 29 avril 2018

    La BnF publie son appel à chercheurs 2018, afin de s’associer le concours de chercheurs pour l’année universitaire 2018-2019. Cet appel propose aux chercheurs un soutien financier au travers de bourses de recherche pour un montant total de 40.000 euros, grâce à la générosité de la BnF, de ses mécènes. Les candidats peuvent proposer spontanément des sujets de travaux. Afin d’éviter la dispersion des propositions, trois axes de recherche sont indiqués : étude et valorisation des collections ; histoire de la Bibliothèque nationale de France ; étude de la photographie et de l’histoire de la photographie. L’appel à chercheurs de la BnF est ouvert à tout type de sujet. Les candidats à l’appel à chercheurs ne doivent donc pas hésiter à proposer à la Bibliothèque des sujets de recherches dans leur discipline. Afin d’éviter la dispersion des travaux, la Bibliothèque a défini trois axes de recherche. Le premier axe est celui des recherches proposées par le Comité d’histoire de la BnF sur l’histoire de la Bibliothèque. Le second axe est celui qui correspond à l’étude de la photographie et de son histoire, une thématique soutenue par la Bourse de recherche de la Fondation Louis Roederer. Le troisième est celui des collections et de leur valorisation.

    Consulter l’appel complet

    Appel à candidatures : Prix de l’Apahau 2018

    Lieu : Fontainebleau

    Date : juin 2018

    Date limite de réponse à l’appel : 30 avril 2018

    Le Prix de l’APAHAU s’adresse aux doctorants/es et post-doctorants/es (thèse soutenue depuis trois ans ou moins inscrite dans une université française) en archéologie et histoire de l’art, toutes périodes et approches disciplinaires confondues, et récompense un texte inédit de 35 000 signes maximum. Le premier prix consiste en une somme de 500€, d’un choix de dix numéros de la revue Histoire de l’art, et de la publication de l’article primé dans les Varia de la revue Histoire de l’art (en ligne sur le blog de l’APAHAU). Le second prix consiste en un choix de dix numéros de la revue Histoire de l’art, et la publication de l’article primé dans les Varia de la revue Histoire de l’art (en ligne sur le blog de l’APAHAU). Le jury de ce prix est le bureau de l’APAHAU et le comité de rédaction de la revue.

    Consulter l’appel complet