Appel à candidatures: Prix Paul-Albert Février

Date limite de candidature : 1er mai 2018

Paul-Albert Février, professeur d’Histoire romaine à Aix-en-Provence, disparu prématurément en 1991, avait laissé ses biens à l’Université de Provence afin que soient continuées après lui les formes d’aide matérielle aux étudiants et chercheurs qu’il avait assurées de son vivant. Par convention, dans l’appartement devenu sa propriété, l’Université avait délégué à l’Association Paul-Albert Février la gestion de l’accueil de chercheurs. À l’instigation de l’Association, elle avait également fondé une « Bourse Paul-Albert Février » qui a été décernée pendant une dizaine d’années consécutives. Après la disparition de l’Université de Provence, fondue au sein d’Aix-Marseille Université, une période transitoire a été nécessaire afin d’assurer la pérennité de l’œuvre de Paul-Albert Février au sein de la nouvelle institution et, prioritairement, de continuer à assumer l’accueil de chercheurs et étudiants en histoire, histoire de l’art et archéologie venant travailler dans les divers fonds documentaires aixois. Dans ces conditions nouvelles, l’Association Paul-Albert Février se trouve maintenant en mesure d’assumer sa part de l’héritage moral et matériel en proposant aux chercheurs, sous la forme d’un « Prix Paul-Albert Février », une aide dont la forme a été définie lors de l’assemblée générale du 1er Avril 2017.

Fondé sur les revenus propres de l’association, le Prix est destiné à contribuer à la promotion de jeunes chercheurs confirmés grâce à une aide à l’impression de thèses soutenues depuis moins de trois ans à la date de la demande. Les thèmes retenus correspondent à ceux de l’œuvre scientifique de Paul-Albert Février, soit les pays de la Méditerranée occidentale pendant l’ensemble de la période historique, entre Antiquité et Période contemporaine.  D’un montant d’environ 3000 €, il sera décerné selon un rythme biennal par un jury composé des membres du bureau de l’association auxquels seront adjoints des spécialistes auxquels il sera fait appel.

Pour plus de renseignements, voir Prix Paul-Albert Février.

Pétition adressée à Mme Frédérique Vidal sur les refus de détachement et de mise en disponibilité

Certains doctorants fonctionnaires de l’éducation nationale bénéficient de contrats doctoraux, de postes d’ATER ou de PRCE/PRAG à l’Université. Ces postes leur permettent de financer leurs thèses et de les réaliser dans les meilleures conditions possibles.
Or, cette année particulièrement, les rectorats refusent à ces doctorants leur détachement ou leur mise en disponibilité nécessaires à la prise de ces postes.
Une pétition adressée à Madame Frédérique Vidal, ministre de l’enseignement supérieur et de la recherche circule actuellement à ce propos.
Elle peut être signée ici.

Appel à communication : Séminaire de l’association Questes, « L’insulte et l’injure »

Dates : 17 novembre et 15 décembre 2017

Lieu : Paris

Date limite de réponse à l’appel :  13 octobre 2017

Le premier séminaire de l’année de l’association de jeunes médiévistes, Questes, portera sur le thème« l’insulte et l’injure ».

Les participants à ce séminaire seront donc invités à s’interroger sur les liens entre la diversité des fonctions sociales de l’insulte et de l’injure, et la manière de les percevoir, de les rapporter et de les représenter dans les différentes formes de discours médiévaux.

Cet appel à communication s’adresse aux étudiants de master, de doctorat et aux jeunes chercheurs en études médiévales, quelle que soit leur discipline. Les propositions de communication, limitées à 300 mots, seront accompagnées d’une mention du sujet de mémoire et/ou de thèse du candidat.

Pour plus d’informations, voir le carnet du groupe Questes.

Lancement du Early Modern Book Project

The Early Modern Book Project vise à mettre en relation des jeunes chercheurs travaillant de près ou de loin sur le livre à la fin du Moyen Âge et au début de l’époque moderne. Les chercheurs confirmés et les professionnels des métiers du livre sont bien sûr les bienvenus dans le projet. Prenant acte des frontières disciplinaires souvent très rigides et, parfois, de l’absence de communication, ce projet cherche à favoriser la circulation de l’information et le partage des compétences scientifiques et techniques dans le domaine du livre manuscrit et imprimé à un niveau international.
Pour ce faire, un site a été créé, https://embookproject.org/

Sur le long terme, des journées d’études et stages auprès de spécialistes du domaine sont également envisagées.

Appel à contributions : Rencontres des Jeunes Chercheur.e.s en Etudes Africaines

Date : juillet 2018

Lieu : Marseille

Date limite de réponse à l’appel : 15 novembre 2017

Vous trouverez  sur le site http://jcea2018.sciencesconf.org l’appel à communication pour la quatrième édition des Rencontres des Jeunes Chercheur.e.s en Etudes Africaines (JCEA), qui aura lieu en juillet 2018 à Marseille sur le thème « Les Afriques en débats ». L’un des objectifs de ces JCEA est de décloisonner et d’ouvrir le débat avec les chercheurs travaillant sur l’Afrique du Nord.

Les propositions de communication, limitées à 500 mots, doivent être déposées sur le site http://jcea2018.sciencesconf.org pour le 15 novembre 2017 au plus tard.

Un appel à contribution artistique est également lancé. Les projets de performance, de projection, d’exposition ou de lecture, accompagnés d’un paragraphe argumenté, devront être envoyés avant le 15 novembre 2017 à l’adresse cojcea2018@gmail.com.

Programme de la JE des doctorants du SHD – Planifier, combattre, occuper : Nouvelles perspectives de l’Histoire des opérations militaires (XIIIe-XXe siècles)

Lieu de la manifestation : Château de Vincennes
Date : 26 septembre 2017
La journée d’étude des doctorants du Service historique de la Défense (SHD) invite à s’intéresser au renouvellement des études dans le domaine de l’Histoire militaire à travers une approche mélangeant les périodes historiques, du Moyen Âge à l’Époque contemporaine, et en mêlant les profils des intervenants : jeunes chercheurs et doctorants et chercheurs confirmés. Le thème de cette journée d’étude demeure ample, à dessein, afin d’englober toute nouvelle recherche fondée sur des sources de première main. Cette journée entend mettre à l’honneur l’actualité de la recherche en histoire des opérations militaires.  Trois thématiques principales ont été retenues, qui décomposent le déroulement des opérations militaires : leur planification, la phase de combat et les modalités des occupations qui ont pu les suivre, ces trois temps étant perçus tant du point de vue des vainqueurs que des vaincus.
Le programme complet de la journée est consultable sur le site du SHD.

Appel aux anciens boursiers de l’École Française de Rome pour la création d’une association

L’École française de Rome veut retrouver la trace de ses anciens boursiers depuis 1975 afin de créer une association. Nous relayons ici leur appel.

Anciens boursiers de l’École française de Rome, où êtes-vous ? que devenez-vous ? Qu’avez-vous fait pendant ces années ? Quels souvenirs gardez-vous de ces longues heures passées dans le cadre prestigieux de la bibliothèque du palais Farnèse à Rome ? Avez-vous assisté au discours du pape Paul VI, à l’occasion des célébrations du centenaire de l’École, en 1976 ? Saviez-vous que notre institution, fondée en 1875, avait accueilli en son sein près de 3500 boursiers depuis les années 70, aujourd’hui archéologues de renom, historiens, conservateurs en chef du patrimoine qui se retrouvent aujourd’hui à des postes-clés dans les universités et les musées du monde entier, du Mexique en Australie en passant par les principales villes universitaires françaises et italiennes ? Que même Thierry Frémeaux, l’actuel délégué général du festival de Cannes était passé par ici en 1988 ?

Aujourd’hui, l’École française de Rome part à la recherche de ses anciens boursiers pour leur permettre de renouer des liens et ouvrir de nouvelles portes aux plus jeunes d’entre eux.

Objectif ? Créer une association pour offrir des opportunités professionnelles, organiser des événements entre Paris et Rome mais aussi soutenir les projets scientifiques. Autant d’occasions de se rencontrer, d’échanger, de s’enrichir mutuellement.

Si vous souhaitez faire partie de ce réseau, aidez-nous ! Vous pouvez dès aujourd’hui et d’ici le 20 juin 2017 répondre à un rapide questionnaire en ligne que vous trouverez à cette adresse :

https://docs.google.com/forms/d/e/1FAIpQLSf6WyH9XsC1jZ5qk0Zr9wE648Io1SluMlV_0md7fEZ68ENcZw/viewform?usp=sf_link

N’oubliez pas de nous laisser vos coordonnées pour être recontacté très prochainement. Votre réponse est essentielle, nous comptons sur vous pour faire connaître cette enquête.

Nous restons à votre disposition pour tout complément d’information avant le 20 juin :

communication@efrome.it

Appel à communication : « Vivre sous l’Occupation : collaboration, illégalité, Résistance en Zone interdite et en Belgique (1940-1944) »

Lieu de la manifestation : Espace Culturel de Bondues
Date : 27/01/2018
Date limite de réponse à l’appel : 20/06/2017

Le samedi 27 Janvier 2018, l’IRHiS–UMR 8529 (Univ. Lille, CNRS) et le Musée de la Résistance de Bondues, en collaboration avec le CÉGÉSOMA de Bruxelles, organisent leur journée d’études autour de la problématique « Vivre sous l’Occupation : collaboration, illégalité, Résistance en Zone interdite et en Belgique (1940-1944) ». En exploitant des références dans le champ de la vie quotidienne, – contraintes de l’occupation militaire, bombardements, ravitaillement, déplacements, vie personnelle, etc… – cette journée mettra en valeur les comportements individuels ou collectifs tout en privilégiant les « dissidences » qui conduisent à entrer dans l’illégalité devant la « loi allemande » comme devant celle des gouvernements en place. Fabrique de faux papiers, marché noir et ses ambiguïtés, contrebande, fraude, cambriolages et réquisitions résistants, refus du STO, avortements, les rôles des femmes, etc. sont quelques-unes des pistes qui pourraient être empruntées. La frontière pourrait offrir, également, un terrain d’observation intéressant. Enfin, il ne faudrait pas négliger les pratiques répressives conduites par les autorités en fonction.
Les communications prévues auront une durée de 25 minutes. Elles pourront donner lieu à discussion avec les auditeurs. Toutes seront publiées dans une collection spécifique avant d’être diffusées en ligne dans la collection HeLNO de l’IRHIS (http://hleno.revues.org/).
Pour participer à la journée, écrire à Christine Aubry (christine.aubry@univ-lille3.fr) et Robert Vandenbussche (vandenbussche.robert@wanadoo.fr ) en proposant un thème d’analyse avec une courte présentation.

Appel à candidature : Constitution du comité scientifique de la revue « Etudes culturomiques »

Date limite de réponse à l’appel : 30/09/2017

Un appel est lancé pour constituer le comité scientifique d’une nouvelle revue « Etudes culturomiques« . Cette nouvelle revue francophone sera en en ligne et son champ portera sur histoire et linguistique et alliera aussi le monde des « bigs datas ». Elle se fondera sur les postulats d’une nouvelle discipline, la culturomique. La culturomique est un néologisme qui cristallise une discipline nouvelle qui mêle les nouvelles technologies, l’histoire mais aussi particulièrement la lexicologie et ses occurrences  ( pour en savoir plus, voir ici).

Les profils recherchés sont ceux d’universitaires en histoire, en linguistique ou travaillant sur les outils numériques liés aux « bigs datas », et ayant un intérêt pour les autres disciplines. Les candidats à une participation au comité scientifique doivent envoyer un CV ainsi qu’une lettre de motivation  et/ou  un  exemple d’article qu’ils ont écrit sur le sujet ou un sujet proche.

Pour plus d’information sur ce projet de revue et contacter le coordonnateur, écrire à Eric Bailblé : eric.bailble@gmail.com

 

Appel à contributions : Rédacteurs pour le site Nonfiction.fr

Nonfiction fête cette année son 10e anniversaire. Avec environ 50 000 visiteurs uniques par mois et une bonne visibilité dans les médias, le site ambitionne de nourrir le débat public en mettant à la portée d’un public élargi l’actualité des publications en SHS. Il entend également valoriser le dialogue entre disciplines, et entre arts et sciences. Une partie des publications sont reprises en parallèle sur le site Slate. Association de loi 1901, Nonfiction couvre un large champ de disciplines, des sciences sociales à la littérature en passant par le droit, l’économie, les sciences politiques, la philosophie, les arts visuels, les arts vivants… Actuellement, Nonfiction recherche tout particulièrement des rédacteurs pour mieux couvrir l’actualité éditoriale en :
●    Economie
●    Sciences sociales
●    Histoire
●    Monde/Géographie

Si cette proposition vous intéresse, merci de faire parvenir un CV accompagné de quelques mots sur vos intérêts intellectuels du moment et sur les domaines que vous souhaiteriez couvrir à l’adresse suivante : redaction@nonfiction.fr.