Appel à communications – Public History: Past, Present, and Future The First International Workshop on Public History in China

Lieu: Pékin
Date: 5-7 septembre 2017
Date limite de soumission: 30 juin 2017

Scholars from China and abroad are invited to submit papers to foster exchange and explore broader issues of Public History. The Workshop welcomes young scholars and students, but places are limited.

The Workshop will be accepting papers for four panels with the following topics:

  1. Public History in the world: theories, methodologies, and development

  2. Dissemination of historical knowledge, and the construction of public awareness

  3. Oral history

  4. Cultural heritage and memory

Working languages: Chinese, English, and French

Consulter l’appel complet ici.

Appel à contributions – Les catégorisations contemporaines du monde social

Revue: Politiques de communication
Date limite de soumission: 1er juin 2017
Date de rendu des articles: 1er octobre 2017

Les catégorisations du monde social font l’objet de luttes souvent silencieuses pour l’habilitation de collectifs. Au travers de ces luttes d’ordre symbolique se joue l’imposition de principe de visions et de divisions du monde correspondant aux intérêts des groupes qui les portent. Pierre Bourdieu analysait déjà, dans les années 1970, les enjeux de la  (dé)possession des modes de production des identités collectives en soulignant que « les classes dominées ne parlent pas, elles sont parlées » dans la mesure où elles se trouvent « dominées jusque dans la production de leur image du monde social et par conséquent de leur identité sociale. »  Alors même que depuis une vingtaine d’années les sciences sociales ont montré, d’un côté, la délégitimation symbolique de la classe ouvrière et, de l’autre, la consolidation politique des classes privilégiées, les récits sur la « moyennisation de la société » ou sur le « nivellement des hiérarchies » progressent dans le débat public. Ils accompagnent une redéfinition des conceptions légitimes du monde social et confortent un air du temps qui malmène la culture des problèmes publics en dépolitisant les troubles, les désagréments et les souffrances. Comment expliquer cette dévalorisation du prisme des antagonismes sociaux, voire leur occultation, au profit d’un renforcement de visions postmodernistes qui déclinent les refrains de la fin des (rapports de) classes et de l’avènement d’individus maîtres de leurs actes dans des systèmes sociaux supposés fluidifiés ?

Consulter l’appel complet ici.

Appel à communications – Médias, politique et révolution à la fin des années 1860. Les échos de la bataille de Mentana

Lieu: Paris
Date: 9-10 novembre 2017
Date limite de soumission: 30 avril 2017

Sauf pour les spécialistes du Risorgimento italien, la bataille de Mentana (3 novembre 1867) est un événement aujourd’hui largement oublié : on se souvient vaguement de la phrase du général de Failly qui fit scandale (« Les chassepots ont fait merveille ») mais il est clair que l’épisode n’a pas eu grande influence sur l’achèvement de l’unité italienne, puisque la défaite des volontaires garibaldiens n’a assuré qu’un bref répit à l’État pontifical. L’enjeu européen paraît plus mince encore : à Sadowa l’année précédente comme à Sedan, trois ans plus tard, ce furent des armées autrement importantes qui s’affrontèrent et le destin de l’Europe qui se joua véritablement.

Sur le moment pourtant l’événement eut en Europe un retentissement considérable et souleva les passions : l’émotion fut grande, bien entendu chez la plupart des catholiques du fait du péril couru par le Saint-Siège, mais aussi chez tous ceux, nombreux et divers, qui considéraient à l’inverse la cause de l’unité italienne avec sympathie, qu’ils aient ou non Garibaldi pour héros. En France, en un temps où la manifestation de rue était non seulement proscrite, mais presqu’inenvisageable, les membres français de la pacifique Association internationale des travailleurs, scandalisés, furent à deux doigts de descendre dans la rue ; et il y eut quand même à Paris quelques protestations publiques.

Nous n’entendons pas reprendre l’étude de l’événement lui-même, mais plutôt en envisager une vision transnationale, à la suite d’une partie de l’historiographie récente du Risorgimento, qui s’est attachée à élargir l’approche de la construction nationale à l’échelle européenne. Le colloque aurait ainsi pour objectif de compléter les approches traditionnelles, qui furent non seulement strictement politiques et diplomatiques, mais en définitive étroitement nationales dans leur conception.

Consulter l’appel complet ici.

Appel à candidatures – Xe Atelier doctoral Sources pour l’histoire économique européenne (XIIIe-XVIIIe siècles). Apprentissages et transmission des savoir-faire

Lieu: Arezzo
Date: 3-7 juillet 2017
Date limite de candidature: 15 mai 2017

Les Universités de Lille (laboratoire IRHiS) et de Rouen (laboratoire GRHIS), en collaboration avec l’ANR, l’IUF, le Grand Réseau de Recherche-CSN, l’Université Paris-7 « Denis Diderot », l’Institut d’histoire moderne et contemporaine (CNRS-ENS-Université Paris-1), la Fraternita dei Laici d’Arezzo et l’Université de Sienne (DSFUCI d’Arezzo) proposent 15 bourses pour des jeunes chercheurs – étudiants en Master 2, doctorants ou post-doctorants de la Communauté européenne – travaillant sur des thèmes tels l’apprentissage, la transmission des savoir-faire, et leur relation avec le monde du travail et des corporations en Europe à l’époque pré-industrielle. Ces bourses prennent en charge les frais de séjour.

D’une durée de cinq jours, cette dixième session de l’Atelier doctoral d’Arezzo aura pour thème « Apprentissages et transmission des savoir-faire en Europe, XIIIe-XVIIIe siècle ». À partir de ce titre volontairement large, on s’interrogera plus particulièrement sur les formes, les modes d’organisation liés à la formation des travailleurs et à la transmission des connaissances pratiques dans différents secteurs de l’économie en Europe (y compris le milieu de la production artistique) au bas Moyen Âge et à l’époque moderne. On abordera aussi le rôle du réseau familial et des relations sociales et la place des femmes dans la transmission des savoirs pratiques et d’une manière plus générale, les multiples relations liant apprentissage, talent et création.

Les enseignements se feront en italien, en français, en anglais et en espagnol. Les enseignants et les doctorants produiront à l’appui de leur exposé oral dans l’une de ces langues une présentation informatique rédigée dans une langue différente de la langue parlée. Ce support fournira un point de vue détaillé sur les sources, sur la méthodologie utilisée et il explicitera les notions et le vocabulaire propres au domaine abordé.

L’Atelier doctoral sera structuré en deux sessions journalières :

  1. La matinée s’organisera autour de deux interventions proposées par des enseignants d’universités et d’institutions scientifiques européennes.
  2. L’après-midi sera consacré aux présentations par les jeunes chercheurs de leurs travaux (30 minutes). Ces présentations seront suivies de discussions.

Consulter l’appel à candidature complet ici.

Bourse postdoctorale – LabexMed/Gerda Henkel Stiftung 2017

Programme de recherche: LabexMed
Durée de la bourse: 12 mois, renouvelable une fois.
Montant: 1700 euros par mois
Date de début: octobre 2017
Date limite de candidature: 22 mai 2017 à 16h

LabexMed lance un appel pour une bourse post-doctorale d’une durée d’un an renouvelable une fois qui débutera le 1er octobre 2017. Les disciplines concernées sont l’archéologie, l’histoire, l’histoire de l’art et l’anthropologie. 

Consulter l’appel à candidature complet ici.

Appel à communications – International trade and the economy, 1600-1800

Lieu: Université Paris-Dauphine
Date: 19-20 octobre 2017
Date limite de soumission: 1er juin 2017

External trade flows are the single macroeconomic data that early modern states have collected with the most care. The first attempts at measuring foreign trade can be dated from the early seventeenth century. Later on, several Italian states, such as the Republics of Genoa and Venice, began to systematically collect customs data to create balances of trade. England and Ireland followed and, from 1696 on, they collected a continuous series of data flows and released a yearly evaluation of the English balance of trade. Several of the continental states, such as France, followed suit, and by the end of the eighteenth-century most of them produced more or less comprehensive balances of trade. A number of recent scientific events and publications have discussed the availability of these trade data (two conferences in Lille in 2011 and in Paris in 2014)[1]. Last year, we organized a conference in Paris that explored the issue of classifying trade data in order to make them useful for economic analysis (Paris 2016). Our aim in this new conference is to take stock of these methodological and data-related efforts to provide a fresh view of the contribution of international trade to the growth and development of national economies before and at the time of the first Industrial Revolution.

Consulter l’appel complet ici.

Appel à communications – Trespassing Time and Space: The Postcolonial Encounter in the Francophone World

Lieu: Lancaster
Date: 16 juin 2017
Date limite de candidature: 16 avril 2017

The Society for Francophone Postcolonial Studies Postgraduate Study Day will explore issues that result from the encounter of people and cultures across the francophone world in colonial/postcolonial contexts. The study day aims to bring together postgraduate researchers, both at MA and PhD level, and to showcase their current research in a supportive and friendly environment. Its purpose is to stimulate reflection, discussion and debate among postgraduate students working on francophone postcolonial studies and related fields.

The word ‘encounter’ begins with uncertainty, but opens up a host of possibilities, collaborations, discourses, meanings and expressions. In this sense, an encounter is a synonym of change, radical power shifts, and cultural convergence that moves beyond/ transgresses the strict limits of time and space, facilitating dialogue not only between the past and the present but also across geographical boundaries. Francophone postcolonial studies have always favoured this dialogue sans frontières as the colonial enterprise was a form of encounter with far-reaching consequences. These colonial encounters were not only marked by violent confrontations but also by hybrid romantic unions (by ‘tense and tender ties’, to take up Ann Laura Stoler’s phrase) and often included effervescent reaffirmations of cultural difference and identity. The contemporary processes of globalization have necessitated a renewal of the forms and terms of this encounter that translates as an ethics of alterity and non-universalist conceptions of political activism.

Possible topics might include, but are not limited to: identity – social, political, religious, and other forms; historical encounters; gender and sexuality; migration and mobility; exilic encounters; borderlands ; transnational and transcultural formations; encounters in digital/online space; urban encounters; revolutionary encounters; artistic expression – literature, film, media.

Please send abstracts of up to 300 words, with paper title, name, and university affiliation to: sfpspg2017 [at] gmail.com by 16 April 2017

Confirmation of acceptance by 3 May 2017

Contrat de thèse – parcours doctoral national en santé travail

Durée du financement: 3 ans
Date limite de candidature: 30 mai 2017

Le programme doctoral national en santé au travail, mis en place depuis l’année dernière, vise à financer des thèse (3 années) sur les enjeux de santé au travail y compris en SHS (sociologie, science politique, histoire, etc…). Le candidat bénéficiant de ce financement peut être rattaché à toute école doctorale sur le territoire national.
Les candidatures en SHS sont vivement attendues.
Consulter l’appel complet ici.

Postdoc – projet PREUVE

Lieu: laboratoire CAREF, Amiens
Durée: 1 an
Date de la prise de poste: 1er juillet 2017 au plus tard
Date limite de candidature: 27 mai 2017

Le laboratoire CAREF (EA n°4697) héberge un projet de recherche soutenu par la région Hauts-de-France et par le FEDER. Ce projet, intitulé Preuve (Picardie-Réussite-Educative), regroupe des chercheurs de trois laboratoires (CAREF et CHSSC à l’UPJV, CREHS à l’Université d’Arras). Il vise à comprendre les racines, les raisons et les formes des spécificités éducatives de l’académie d’Amiens. Pour ce faire, il s’appuie sur une approche résolument interdisciplinaire, associant les différentes spécialités (sciences de l’éducation, histoire, STAPS) présentes dans les trois laboratoires.

Le projet « Preuve » procède au recrutement de deux post-doctorants, l’un orienté histoire, l’autre orienté méthodes quantitatives et enquêtes de terrain, rattachés administrativement au laboratoire CAREF. La présente fiche de poste concerne le premier profil. Celui-ci correspond à l’un des axes majeurs du projet « Preuve », à savoir la formation, les caractéristiques et la perception du RCP (« retard culturel picard »). Ce sigle, apparu et utilisé depuis les années 1980 dans la littérature de sciences sociales et dans le champ médiatique, reflète des difficultés et des spécificités éducatives du territoire picard plus anciennes. Le ou la post-doctorant(e) participera à la recherche collective sur cet aspect crucial du Projet « Preuve ». Il aura également pour fonction d’aider à comprendre comment, dans la longue durée, le territoire de l’Académie d’Amiens a connu un déclin relatif de ses résultats scolaires par rapport au reste de la métropole.

Consulter la fiche de poste complète ici.

Prix de thèse de l’Institut du Genre

Date limite de candidature: 28 avril 2017

Pour soutenir la jeune recherche et encourager la diffusion des connaissances dans le domaine du genre et des sexualités, le Groupement d’Intérêt scientifique Institut du Genre lance la campagne 2017 du prix de thèse.

Le prix s’adresse à tous les docteur-e-s ayant soutenu une thèse en 2016 dans le domaine des Lettres, Arts, Sciences Humaines et Sociales dans un établissement partenaire du GIS. La thèse pourra avoir été rédigée en langue étrangère et soutenue dans une université française partenaire du GIS (ou au moins en co-tutelle).

Le prix a pour objectif prioritaire une aide à la publication soit sous forme d’ouvrage, soit sous forme d’article dans une revue à comité de lecture.

Le prix est doté de 10 000 euros. Il pourra être partagé entre deux lauréat-e-s.

Les lauréat-e-s seront invité-e-s à présenter leurs travaux lors de la remise officielle du prix par une personnalité scientifique.

Consulter le règlement et les modalités de candidature ici.