Appel à contributions : « Aux marges de la thèse : les activités académiques annexes à la recherche »

Lieu : Paris

Date : 13 novembre 2020

Date limite de réponse à l’appel : 6 novembre 2020

Questes organise un nouvel atelier méthodologique, qui sera un moment d’échange libre et ouvert à tous les jeunes chercheurs, masterants et doctorants, de toutes disciplines confondues. Nous nous intéresserons à toutes les activités académiques réalisées en parallèle de la thèse (ou du master). Contrairement à ce que l’on pourrait croire, le travail d’un chercheur ne se limite pas à son objet d’étude mais embrasse une pluralité d’activités annexes où nous investissons notre temps et notre énergie, en périphérie du travail de recherche. Ces activités peuvent bien sûr être menées par passion, mais elles peuvent également s’avérer utiles pour enrichir son CV, indispensable dans les procédures de candidature au fil de la carrière universitaire.

Plus d’informations ici

Prix de thèse Fédération des MSH de Bourgogne et de Franche-Comté

Date limite de réponse à l’appel : 23 novembre 2020

La Fédération des MSH de Bourgogne et de Franche-Comté lance également un prix de thèse destiné à soutenir la publication des travaux de jeunes chercheurs dont la thèse promeut l’interdisciplinarité au sein des SHS ou entre les SHS et les autres domaines scientifiques. Les valeurs telles que l’ouverture d’esprit, la dimension européenne de la réflexion, la rigueur intellectuelle, le caractère innovant de la recherche figurent également dans les critères d’attribution.

Plus d’informations ici

Prix de thèse Fédération des MSH Bourgogne-Franche-Comté

Date limite de réponse à l’appel : 23 novembre 2020

La Fédération des MSH de Bourgogne et de Franche-Comté lance également un prix de thèse destiné à soutenir la publication des travaux de jeunes chercheurs dont la thèse promeut l’interdisciplinarité au sein des SHS ou entre les SHS et les autres domaines scientifiques. Les valeurs telles que l’ouverture d’esprit, la dimension européenne de la réflexion, la rigueur intellectuelle, le caractère innovant de la recherche figurent également dans les critères d’attribution.

Plus d’informations ici

AAC: Syndicalisme, conflictualité et action directe dans les Amériques et en Europe

Date limite de réponse à l’appel: 30 novembre 2020

dates: 27 et 28 mai 2021

Lieu: Campus Condorcet

Le syndicalisme peut se définir, sur un plan général, comme un outil collectif de défense des intérêts matériels et moraux d’un groupe de salarié·e·s, organisé·e·s par métier ou par branche d’activité ou, de manière croissante au cours du XXe siècle, sur une base intercatégorielle. Très tôt, dès la fin du XIXe, et indépendamment des régimes politiques au sein desquels il évolue, les militant·e·s syndicaux·le·s se posent la question des modalités d’action collective et de défense des intérêts moraux et matériels du mouvement ouvrier, entendu au sens large du terme. L’action du Premier mai 1886 à Chicago et le massacre de Haymarket Square, qui lui succède, le 4 mai, sont, en ce sens, des moments fondateurs de la période à laquelle le colloque sera consacré.

Plus d’informations ici

Rubrique « Perspectives » – revue « Trajectoires » n°15

Date limite d’envoi des propositions: 31 décembre 2020.

La rubrique « Perspectives » de la revue Trajectoires permet à de jeunes chercheur·e·s de publier des articles inédits issus de leur travail de recherche (doctorat, post-doctorat ou, exceptionnellement, master). Les articles pourront traiter de tous les sujets des champs disciplinaires des sciences humaines et sociales ayant une dimension franco-allemande. Si les contributions comparatives sont particulièrement bienvenues, tout article contenant un aspect franco-allemand, de par son objet ou son terrain bien sûr, mais également à travers les concepts mobilisés ou la bibliographie utilisée, pourra faire l’objet d’une publication.

Plus d’informations en suivant ce lien

Appel à contribution: Langues et religions en Europe du Moyen Âge à nos jours

Date limite d’envoi des propositions: 30 novembre 2020

La revue Histoire culturelle de l’Europe propose pour son numéro 4, dont la parution est prévue à l’été 2021, de réfléchir aux liens entre les langues, les religions et le religieux en Europe du Moyen-Âge à nos jours. Ce numéro propose donc de soulever la question des langues et des religions en Europe en regard de l’histoire culturelle, et ce dans un double héritage disciplinaire : d’abord en ce que l’histoire culturelle se situe dans la lignée de l’histoire des mentalités ; dans la mesure ensuite où elle peut bénéficier des apports de l’anthropologie linguistique.

Plus d’informations en suivant ce lien

Prix de recherche doctoral de l’Association l’Art-Période

Date limite de réponse à l’appel : 15 novembre 2020

En 2019, l’association L’Art-Période a créé un prix destiné à récompenser chaque année un jeune chercheur dont les recherches portent sur les rapports entre arts et culture visuelle. Cette aide financière s’inscrit dans le cadre de la mission que s’est donnée l’association L’Art-Période pour la promotion de la recherche en histoire de l’art.

Plus d’informations ici

Prix Nicole 2021

Date limite de réponse à l’appel : 16 décembre 2020

Le Prix Nicole, créé à l’initiative de la Société de l’Histoire de l’Art français, récompense chaque année l’auteur d’une thèse de doctorat portant sur l’art français du XVIe, du XVIIe ou du XVIIIe siècle, relative à la peinture, au dessin, à la gravure, à la sculpture, à l’architecture ou aux arts décoratifs. Ne peuvent concourir que les candidats n’ayant pas à l’heure actuelle de situation professionnelle permanente.

Plus d’informations ici

Appel à contributions : What does Animation mean in the Middle Ages? Theoretical and Historical Approaches

Lieu : Bialystok (Pologne)

Dates : 16-19 septembre 2021

Date limite de réponse à l’appel : 1er avril 2021

This conference is concerned with the agency and life of material objects and evolves around the investigation of two interlaced objectives. First, the project will shed light on understudied aspects of medieval visual culture, focusing in particular on the agency of images and material objects. Second, it will provide new cutting-edge theoretical reflections and methodologies concerning the study of material agency and “living images” today. We argue that the cultural use of and interaction with images may be regarded as more than mere historically or culturally specific phenomenon. Rather, it concerns the ontology of images and constitutes a fundamental aspect of our life with images, in the premodern as well as in the contemporary. It is our contention that images are embedded in social interaction and that animation is deeply constitutive of the production of meaning. Animation, we argue, is not only located in the mind of the beholder, but in the epistemology, creation, interaction and materiality of images. Furthermore, we will argue that medieval animation may inform contemporary views on animation and provide us with a more precise vocabulary to capture current phenomena for instance in the digital world. The conference aim to be interdisciplinary and transhistorical in its perspective. The conference targets scholars of visual studies, material studies, study of religions, anthropology, medieval studies and theology. It is also relevant more generally for current discussions about the life and agency of seemingly dead matter.

Plus d’informations ici

Appel à contributions : Le crime de sorcellerie en débat : définitions, réceptions et réalités (XIVe-XVIe siècles)

Lieu : Paris

Dates : 20-21 mai 2021

Date limite de réponse à l’appel : 30 novembre 2020

La multiplication des travaux ces dernières décennies dans le champ des Witchcraft Studies a permis de profondément renouveler les approches et les modèles d’étude de la répression de la sorcellerie à la fin du Moyen Âge et au début de l’époque moderne. Par là même, la recherche a grandement précisé les modalités et les configurations (idéologiques, politiques et doctrinales) qui concourent à la genèse de la « chasse aux sorcières ». La recherche a également montré que la répression de la sorcellerie pouvait revêtir des formes très différentes en fonction des contextes et des espaces envisagées, des sources étudiées et des objectifs prêtées à celle-ci, soulignant ainsi l’extrême plasticité de l’accusation de sorcellerie et des catégories de ce crime. Les journées d’étude se proposent ainsi d’orienter les réflexions et les discussions autour de trois axes principaux : la définition du crime de sorcellerie, ses différentes réceptions et la question de sa réalité. L’objet des journées d’étude sera également de mettre en débat le crime de sorcellerie, en valorisant notamment les nouveaux terrains de la recherche et les dossiers inédits sur cette question, dans le but d’examiner et de débattre de la variété des définitions, des modalités de réception et des différentes réalités que le crime de sorcellerie pouvait revêtir à la fin du Moyen Âge et au début de l’époque moderne (XIVe-XVIe siècle).

Plus d’informations ici