Charges de cours à l’Université de Lille – 2e semestre Histoire médiévale

La Faculté des Sciences historiques, artistiques et politiques de l’Université de Lille propose deux charges de cours d’histoire médiévale de 60 heures au 2e semestre. Ces 60 heures, soit 5 heures hebdomadaires (1 TD/méthodologie de 3h et 1 TD de 2h) dispensées entre le 15 janvier et la fin avril, sont liées au cours magistral sur l’Occident du Ve siècle à la fin du XIe, qu’assure Charles Mériaux, professeur d’histoire médiévale et doyen de la faculté, en L1. Elles sont regroupables sur une journée, les contraintes des chargés de cours étant prioritaires au moment de la constitution des emplois du temps (courant novembre). Le salaire est versé mensuellement. La coordination au sein de l’équipe de médiévistes enseignant en L1 passe par un partage des préparations et documents via un cloud, le fascicule étant élaboré en commun.

Les doctorant(e)s ou docteur(e)s intéressé(e)s doivent envoyer leur CV à Charles Mériaux et Esther Dehoux pour le 26 octobre. Pour toute demande de précision, contacter Esther Dehoux.

Publication : Florent Piton, Le génocide des Tutsi du Rwanda

Piton

Florent Piton, Le génocide des Tutsi du Rwanda, Paris, La Découverte, 2018

D’avril à juillet 1994, entre 800 000 et 1 million de Tutsi sont exterminés au Rwanda. Le dernier génocide du XXe siècle ne s’inscrit pourtant pas dans une histoire séculaire d’antagonisme ethnique. Il est le produit d’un racisme importé des sciences coloniales et réapproprié par une partie des acteurs politiques rwandais et de la population. Cet ouvrage analyse l’émergence et les évolutions de ce racisme, et la manière dont il conduisit au génocide et fut mis en actes par les pratiques de violence.
Il montre ainsi que l’extermination des Tutsi, quoique n’étant pas inéluctable, ne fut ni un accident ni une réaction spontanée. En évoquant aussi bien les tueries au plus près de leurs conditions d’exécution que le rôle des acteurs de l’État et de la communauté internationale, tout particulièrement l’ONU et la France, l’auteur inscrit cet événement au cœur de notre XXe siècle et des enjeux contemporains. L’analyse des questions mémorielles et judiciaires, et de la sortie du génocide, permet enfin de comprendre que ses conséquences se font ressentir aujourd’hui encore dans tous les aspects de la vie sociale.

Consulter la page éditeur

Appel à communications : Archives urbaines. Congrès de la Société Française d’Histoire Urbaine

Dates : 24-25 janvier 2019

Lieu : Archives départementales du Val-de-Marne, Créteil

Date limite de réponse à l’appel : 15 octobre 2018

 

Convaincue de l’importance de l’approche historienne de la ville pour répondre aux défis du XXIe siècle, la SFHU souhaite se pencher sur les « archives urbaines ». Formant les sources de l’histoire des villes, celles-ci peuvent être  également considérées comme objets d’histoire. Qu’elles soient publiques, municipales, d’État ou privées, de cabinets d’urbanistes ou d’architectes, de syndicats techniques, d’associations de locataires ou de résidents, de défenseurs du patrimoine ou de l’environnement ou tout simplement de citadins, la diversité de leurs supports et de leurs contenus mais aussi des conditions de leur production, de leur conservation et de leurs usages mérite que l’on s’y arrête. Plus largement, la ville, dans sa matérialité, est parfois assimilée à une archive à travers le bâti, la rue, les espaces publics et privés, la toponymie ou les mémoires individuelles de ceux qui l’habitent ou l’administrent. Aussi paraît-il indispensable de cerner l’ensemble complexe et diversifié des archives urbaines, de faire l’histoire de leur production, de leur conservation et de leur circulation, afin de les replacer dans leur historicité et rétablir les strates de leur composition. Mises à la disposition des décideurs et des citadins, elles participent de la gouvernance et du changement urbain.

 

Consulter l’appel complet

Appel à candidatures pour l’atelier d’initiation à la recherche (Master) – « Livres et cultures de l’écrit au Moyen Âge et à l’époque moderne »

Lieu : Rome

Dates : du 28 janvier au 1er février 2019

Date limite de candidature : 30 octobre 2018

 

Pour la troisième année consécutive, les membres de l’EFR proposent une semaine de formation, du 28 janvier au 1er février 2019, à des étudiantes et étudiants de Master 1 et Master 2 inscrits dans une université française. Cette semaine sera consacrée au livre (manuscrit et imprimé) et aux différents modes de conception et d’utilisation de l’écrit en Europe occidentale, au Moyen Âge et à l’époque moderne. Ces thématiques seront abordées à partir des fonds documentaires existant en Italie.

 

Plus d’informations

Contrat : collaborateur scientifique pour le projet « archives locales de Wallonie »

Institution : Archives de l’État à Namur

Durée : 1 an

Date d’entrée en fonction : 1er octobre 2018

Date limite de candidature : 19 août 2018

 

Descriptif du poste :

En tant que membre du personnel scientifique de la Direction opérationnelle 2 (Archives de l’État en Wallonie), vous participez au travail de l’équipe du projet « Archives locales de Wallonie », dont l’objectif est la sauvegarde et la valorisation du patrimoine archivistique local. Vous intégrez une équipe sous la supervision d’un chef de projet. Dans le cadre de conventions de collaboration conclues entre une commune ou un CPAS et les Archives de l’État, et dans le respect de la législation et des normes archivistiques :

– vous cherchez des solutions durables et acceptables pour améliorer la gestion des archives intermédiaires et statiques au niveau local ;
– vous assurez le traitement complet des archives antérieures à 1977 : tri et classement, rédaction de bordereaux d’élimination et de bordereaux de dépôt, organisation de transferts et de destructions de documents, rédaction d’inventaires scientifiques (instruments de recherche conformes aux normes en vigueur) ;
– vous donnez des conseils aux administrations locales, et vous sensibilisez le personnel à la conservation et à la gestion des archives ;
– vous œuvrez à la valorisation du patrimoine archivistique.

 

Plus d’informations

Appel à publication: Versailles : Réseaux et sociabilité à la cour

Date limite de proposition d’article: 30 septembre 2018

Pour son programme triennal 2017-2019, le Centre de recherche du château de Versailles a lancé un axe de recherche sur « Réseaux et sociabilité à la cour » et souhaite publier des articles relatifs à cette thématique sur le Bulletin du Centre de recherche du château de Versailles.

Axes thématiques (non exhaustif)
Les propositions d’articles pourront s’inscrire dans une ou plusieurs des thématiques et questions suivantes :

  • la compréhension et la définition de la nomenclature des charges auliques ;
  • l’historique et la continuité de chacune des charges auliques ;
  • les modes de transmission et d’acquisition (survivances, acquisitions directes, parties casuelles…) ;
  • la typologie des réseaux : familiaux, sociaux, géographiques et topographiques internes à la cour ; financiers, de charges (esprit de castes), religieux, etc. ?
  • les réseaux d’influence, les coteries… ;
  • les mécanismes d’ascension sociale ;
  • la hiérarchisation interne des maisons royales et princières et voir s’il existait des cloisonnements par département ou service ;
  • l’identification des familles les plus influentes de la cour avec la création de dynasties.

Soumission et évaluation d’un article
Dans un premier temps, les propositions d’articles (sous forme de résumés d’environ 5 000 signes) devront être adressées à Mathieu da Vinha en français ou en anglais. Ces propositions seront examinées par le comité scientifique.

Appel complet ici

Contrat doctoral en histoire moderne (projet EANAR, 2018-2021)

Lieu: Université de Pau et des Pays de l’Adour

Date limite candidature: 27 août 2018

Appel à candidatures pour un contrat doctoral 2018-2021 en histoire moderne

CV à envoyer avant le 27 août 2018 à philippe.chareyre@univ-pau.fr

Les élites administratives en Nouvelle Aquitaine à la Renaissance sur les territoires de la maison d’Albret-Bourbon

Université de Pau et des Pays de l’Adour

Projet Région Nouvelle Aquitaine EANAR

Laboratoire ITEM (EA 3002)

Appel complet ici

Offre d’emploi : Humanités numériques/ Littérature française des XVe et début XVIe siècles / manuscrits et imprimés

Lieu : Université de Lille

Dates : 1er novembre 2018-31 octobre 2019

Date limite de candidature: 15 septembre 2018

Dans le cadre de la préparation d’une base de données relationnelle sur des textes de la fin du Moyen Âge et du début du XVIe siècle (manuscrits et imprimés), l’Université de Lille recrute un/une post-doctorant/e, qui travaillera sous la responsabilité du professeur Catherine Gaullier- Bougassas et aura pour missions : le recensement et l’analyse des besoins pour la conception de la base de données, qu’elle présentera dans un document écrit ; le dépouillement d’un corpus de textes du XVe et du début du XVIe siècles (textes disponibles sous forme d’éditions modernes ou à partir des manuscrits et des imprimés des XVe et XVIe siècles, numérisés ou non) ; la collecte de données et la rédaction de notices ; la conception de la base de données relationnelle qui inclura des notices sur les textes, leurs manuscrits et/ou imprimés et qui établira les critères de recherche selon lesquels les croiser ; la rédaction du cahier des charges pour le projet, ainsi que de la documentation d’administration et d’utilisation ; la documentation de la production, du traitement et des analyses des données de la base ; l’interface avec l’équipe informatique qui réalisera la base.

Consulter l’appel complet

Appel à contributions : Materialities (Leeds 2019)

Lieu : Leeds (Royaume-Uni)

Dates : 1er-4 juillet 2019

Date limite de réponse à l’appel : 31 août 2018

The IMC provides an interdisciplinary forum for the discussion of all aspects of Medieval Studies. Proposals on any topic related to the Middle Ages are welcome, while every year the IMC also chooses a special thematic focus. In 2019 this is ‘Materialities’. Recent attention to objects, artefacts, matter, and material culture has reshaped scholarship in many fields. This strand seeks to address the impact of this new interest in things, theories, and methods as they relate to an expansive understanding of ‘materiality’. The study of materiality brings together a host of scholarly and theoretical concerns and puts them into dialogue to understand how conceptions of matter, and matter itself, shaped the creation of the material world, regimes of labour and supply, connectivity, entanglements, trade networks, movements of things and people, concepts of agency and network theory, and constructed notions of the sublime, of replication, and of ‘reality’, as an abstract concept and category during the Middle Ages.

Consulter l’appel complet